• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Politique et grandes vacances (la suite de notre feuilleton)

Sujets sérieux n'ayant pas leur place ailleurs.

Modérateur: CA FFJDR

Politique et grandes vacances (la suite de notre feuilleton)

Messagepar Alias » 12 Juil 2007 08:53

On continue le fred précédent ici.
Stéphane "Alias" Gallay -- http://alias.codiferes.net/wordpress
Auteur Mégalomane (Muhaha!) de Tigres Volants -- http://www.tigres-volants.org
Avatar de l’utilisateur
Alias
 
Messages: 489
Inscrit le: 22 Sep 2003 22:13
Localisation: Saint Triphon-Village

Messagepar riddle » 12 Juil 2007 09:25

parce qu'on a abrégé les soufrances de dreyf sur le précédent????? :mrgreen:


désolé, hum... onparlais de quoi déjà? :oups:
Avatar de l’utilisateur
riddle
 
Messages: 685
Inscrit le: 15 Fév 2005 18:05
Localisation: Versailles

Messagepar riddle » 12 Juil 2007 09:28

ah oui...

zeben a écrit:trickster a écrit:
Comme Pétain finalement. Il a été grand... avant Vichy.


Comparer Lang à Pétain c'est limite du mauvais gout.
ben pour lequel des deux??????

sinon moi je vous trouve bien cyniques et pessimistes, moi j'attends de voir des fois qu'on ai des surprises(positives pour une fois)... à la place (ou plus surement en plus) de celles attendues(les négatives quoi...)
Avatar de l’utilisateur
riddle
 
Messages: 685
Inscrit le: 15 Fév 2005 18:05
Localisation: Versailles

Messagepar skip » 12 Juil 2007 09:30


Je me méfie un peu de la "politique du pire": partir du principe qu'il faut qu'une situation arrive à son point de rupture pour que les choses évoluent est, à mon avis, aussi constructif que penser que seule la Révolution peut faire changer le monde.

Je suis d'habitude assez d'accord avec toi.
Entre gens raisonnables, on peut espérer que les problèmes soient affronter avant que la situation ne pourrisse. Sauf qu'on ne parle pas de gens raisonnables ici, mais du PS.
Le parti qui a perdu en 2002, qui a perdu (ou gagné ?) contre son camp en 2005 et qui vient encore de se viander en 2007. S'ils ne sont aps capables de se réorganiser avant que ça ne brûle, alors autant que ça flambe, puisqu'il FAUT reconstruire quelque chose.
Hop !
Un nouveau baril gratuit sur ce forum !
Aux âmes bien sages, la valeur n'attend pas le nombre des messages.
Je te confirme que tu n'es modérateur de rien. 8)
Avatar de l’utilisateur
skip
 
Messages: 144
Inscrit le: 29 Mars 2003 14:50
Localisation: Tours / Paris

Messagepar Alias » 12 Juil 2007 09:45

Le problème de toute organisation qui s'institutionnalise, c'est qu'il arrive un point où il lui apparaît que sa propre survie passe par l'acceptation d'un dogme et que tout ce qui pourrait modifier l'ordre établi est vu comme un danger.

Ce n'est même pas la question d'être raisonnable ou non -- les gens dans cet état d'esprit se considèrent comme très raisonnable -- mais plutôt de savoir où on place son identité: dans les structures ou dans les idées. Et de savoir lesquelles doivent s'adapter aux autres.
Stéphane "Alias" Gallay -- http://alias.codiferes.net/wordpress
Auteur Mégalomane (Muhaha!) de Tigres Volants -- http://www.tigres-volants.org
Avatar de l’utilisateur
Alias
 
Messages: 489
Inscrit le: 22 Sep 2003 22:13
Localisation: Saint Triphon-Village

Messagepar Morgan Kane » 12 Juil 2007 10:56

Les débauchages : NS fait de la politicaillerie, s' il voulait réeellement ouvrir un débat démocratique, il s' adresserait aux partis.

Commisisons et missions : ce sont des sas .... ue entreprise qui débauche un cadre sup de chez un concurrent commence souvent à le nommer sur un poste peu exposé ou dans une filiale.

Le problème du PS est qu' il n' a depuis longtemps ni doctrine, ni idées, ni analyse d ela société française. Ses dirigeants ont renonc"é à utiliser le vocabulaire marxiste dont ils ne comprenaient d' ailleurs plus la substance depuis longtemps mais n' ont plus rien à proposer à la place.
Smouales étaient les borogoves
Avatar de l’utilisateur
Morgan Kane
 
Messages: 426
Inscrit le: 28 Juin 2005 17:30
Localisation: Lyon

Messagepar Trickster » 12 Juil 2007 12:38

zeben a écrit:trickster a écrit:
Comme Pétain finalement. Il a été grand... avant Vichy.


Comparer Lang à Pétain c'est limite du mauvais gout.


Je sais. Mais c'était pour grossir le trait. Dire que Lang a été quelqu'un d'exceptionnel, n'excuse en rien son attitude aujourd'hui.
Lorsque Sarko lui a fait la proposition, il aurait dû demander la position du PS là dessus.
Avatar de l’utilisateur
Trickster
 
Messages: 100
Inscrit le: 07 Nov 2005 22:29
Localisation: Penn ar bed

Messagepar Trickster » 12 Juil 2007 12:39

Un truc dont on est pas peu fier :


Air France: le CCE demande l'arrêt des expulsions sur les vols de la compagnie

PARIS - Comme ils l'ont déjà fait par le passé, les représentants du personnel du comité central d'entreprise (CCE) d'Air France ont voté mardi soir à l'unanimité une motion demandant l'arrêt des expulsions des immigrés clandestins sur les vols de la compagnie. Les élus souhaitent soumettre ce "voeux" à l'assemblée générale des actionnaires du groupe jeudi.

Les syndicats CGT, CFDT, SUD, ALTER, ainsi que le Syndicat des pilotes d'Air France (SPAF) appellent à un rassemblement jeudi à la mi-journée à l'occasion de l'assemblée générale des actionnaires à Paris. Le Réseau éducation sans frontières (RESF) a décidé de s'y associer.

La direction a répondu mercredi dans un communiqué qu'il ne lui appartenait pas de remettre en cause des mesures "exécutées par le ministère de l'Intérieur sur la base de décisions administratives ou de justice".

Les syndicats d'Air France ont déjà interpellé publiquement à de nombreuses reprises ces dernières années la direction de la compagnie et les pouvoirs publics sur ces expulsions. Interrogé sur France-Info, Gilles Nicoli, secrétaire général de la CFDT-Air France, a déclaré mercredi que le personnel navigant subit "de plus en plus le traumatisme de la violence que subissent les personnes reconduites aux frontières".

Pour lui, ces expulsions parfois musclées ont "un impact sur les passagers que nous transportons. Cela a une image négative pour l'entreprise et les personnels, bien souvent, sortent assez difficilement de ces épreuves".

Le secrétaire général de la CFDT-Air France estime que les personnels vivent une situation de "réquisitionnés": "on attend que des mesures soient prises afin que le personnel en contact avec des reconduits aux frontières puisse se retirer quand une scène de violence devient insupportable".

Selon les syndicats, le PDG d'Air France Jean-Cyril Spinetta ne serait "pas indifférent" à ce problème dans la mesure où plusieurs vols de la compagnie aérienne ont dû être annulés après l'intervention de passagers qui s'opposaient à des expulsions.

"Les mesures d'expulsion sont exécutées par le ministère de l'Intérieur, sur la base de décisions administratives ou de justice", a répondu mercredi matin la direction d'Air France dans un communiqué. "Il n'appartient pas à Air France de remettre en cause de telles décisions prises dans le cadre d'un Etat de droit. Seul le commandant de bord peut, après consultation avec l'exploitant, refuser l'embarquement à tout passager dont il estime qu'il mettrait en danger la sécurité du vol ou la continuîté de la mission", conclut le communiqué de la compagnie. AP
Avatar de l’utilisateur
Trickster
 
Messages: 100
Inscrit le: 07 Nov 2005 22:29
Localisation: Penn ar bed

Messagepar Zeben » 12 Juil 2007 12:49

trickster a écrit:Lorsque Sarko lui a fait la proposition, il aurait dû demander la position du PS là dessus.


Ce qu'il a fait, semblerait 'il. Juste, il ne s'attendait pas à se faire lapider...
Sur le fait qu'il ait été exceptionnel, n'exagérons pas non plus, mais tout de même je trouve qu'il a fait de bonnes choses qui resteront. Quand à son attitude, je ne vois pas bien ce qu'on lui reproche. En quoi croire à ses idées et vouloir les défendre est repréhensible? Je vois très mal Lang devenir un politique de droite, même maintenant (et pourtant, au vu des derniers évènements, ce serait compréhensible).

Bref le fond de cette décision du PS est discutable (moi j'adhère pas mais bon...) quand à la forme, c'est minable.
Zeben
 
Messages: 21
Inscrit le: 06 Avr 2007 08:52
Localisation: Lyon

Messagepar Luk » 12 Juil 2007 12:55

Je lisais récemment qu'au sein de l'UMP, l'ouverture ne fait pas trop recette et que nombre de militants et cadres voient d'un mauvais oeil des postes disparaître entre les mains ennemies.

Je ne sais que penser de ces mouvements.

D'un côté, refuser par principe tout compromis ou véritable dialogue en restant crispé sur une bipolarisation est une attitude bien de chez nous qui est assez dramatique. On peut du coup voir dans cette ouverture une évolution intéressante. Dans le même registre, le medef et les syndicats discutent sur la politique industrielle, ce qui est un sujet assez consensuel mais une démarche inédite.

De l'autre côté, l'exemple italien montre qu'un dirigeant mégalomane peut entrainer dans un grand n'importe quoi ses troupes et l'opposition qui préfèrera des miettes et le jeu de dingue du chef que de se retrouver hors jeu.

Nous vivons un recul important de la liberté d'expression et de la liberté de la presse accompagné d'un accroissement de la surveillance et aucun politique ne s'en émeut vraiment, surtout pas dans l'opposition. Ca fait très berlusconien et c'est pas bon signe.
J'ai une de ces paires de dés dix... C'est un dé cent.
Avatar de l’utilisateur
Luk
 
Messages: 1085
Inscrit le: 06 Jan 2004 15:57
Localisation: derrière toi

Suivant

Retour vers La grande causerie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)