• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Le communautarisme contre la République ?

Sujets sérieux n'ayant pas leur place ailleurs.

Modérateur: CA FFJDR

Le communautarisme contre la République ?

Messagepar Morgan Kane » 06 Sep 2014 21:41

Je voudrais votre avis :

Il me semble qu'il existe une différence fondamentale entre la société telle qu'elle se voyait il y a 35 ans et maintenant.

Il y a 35 ans, les individus se définissaient en fonction de leur classe sociale, de leur profession, de leur lieu de résidence, mais tous savaient qu'ils appartenaient à la même société. Les conflits ne modifiaient pas cette vision.

Aujourd'hui, les individus se définissent de plus en plus en fonction de la communauté à laquelle ils pensent appartenir, religieuse, raciale, régionale. Il me semble que, de ce fait, la société est beaucoup cloisonnée, beaucoup plus rigide. On peut changer de profession, de milieu, pas de communauté. Par ailleurs, le sentiment d'appartenance à la même société s'estompe et le fait d'être français s'efface derrière l'appartenance communautaire. Les notions de laïcité ou d'égalité devant la loi deviennent étrangères. Le positionnement ne se fait pas en fonction de l'intérêt général ou de ceux de sa classe sociale, mais des intérêts de la communauté.

Cela permet de justifier l'importation en France de conflits étrangers.

En caricaturant, on est passé d'une vision de gauche à une vision de droite, quasi biologique de la société.

Je ne vise aucune communauté spécifiquement.

[modération: titre réécrit en minuscules, les majuscules donnent un impression agressive]
Dernière édition par lupin le 15 Sep 2014 13:33, édité 1 fois au total.
Raison: titre réécrit en minuscules, les majuscules donnent un impression agressive
Smouales étaient les borogoves
Avatar de l’utilisateur
Morgan Kane
 
Messages: 435
Inscrit le: 28 Juin 2005 17:30
Localisation: Lyon

Re: LE COMMUNAUTARISME CONTRE LA REPUBLIQUE ?

Messagepar Kakita Inigin » 06 Sep 2014 22:12

Il faudrait prendre une thèse de sociologie, mais...

Je pense plutôt que la différence avec les années 70 réside dans deux choses :
- la population immigrée (les différentes ethnies et nationalités) se voyaient comme récentes ou étaient présentées comme récentes (et pourtant l'immigration en France a commencé au XIX° siècle, voire, si on veut être exhaustif, mille ans avant notre ère). Elle était perdue comme illégitime ou temporaire et fondée à se fondre dans la masse et le modèle social national.
Alors que l'immigration est maintenant de longue date et qu'on sait qu'elle est ancrée dans l'Histoire de France. Nous sommes dans une société multiculturelle, diverse, multiple.
- L'intégration au modèle dominant n'est plus gage de réussite sociale. Au contraire, l'immigration est rejetée et plus soumise au chômage et à la misère que les autres - et ça ne change pas.
Dans le même temps, la solidarité communautaire fonctionne, la communauté apparaît donc comme rassurante.

Et puis bon, se replier sur soi, c'est quand même plus facile quand les noirs et les arabes sont pris comme boucs-émissaires des problèmes économiques... D'ailleurs, dans un pays où des listes antisémites se présentent aux élections, on peut sans risque dire que les leçons de la onde Guerre Mondiale sont en train d'être oubliées. Ce n'est pas en jetant l'opprobre sur les immigrés qu'on réduira le problèmes, mais en leur tendant la main.

Mon avis, c'est donc que le communautarisme n'est pas contre la république, mais contre la pauvreté... par contre, qu'offre la République à ses enfants de couleur ?
Barde multiclassé Secrétaire du SDEN et de la Voix de Rokugan.

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
 
Messages: 1304
Inscrit le: 15 Nov 2013 14:32

Re: LE COMMUNAUTARISME CONTRE LA REPUBLIQUE ?

Messagepar Morgan Kane » 06 Sep 2014 22:22

Le communautarisme ne concerne pas que les immigrés ... Les Cathos intégristes se voient aussi comme une communauté, dans lequelle ils intégreraient tous les catholiques d'ailleurs.

Sur un autre mode, je pensais à certains régionalistes.

Et si les communautés peuvent constituer un point d'appui pour les personnes ayant besoin d'assistance, elles entérinent le système social, ses inégalités..... Le problème social n'est pas le leur.
Smouales étaient les borogoves
Avatar de l’utilisateur
Morgan Kane
 
Messages: 435
Inscrit le: 28 Juin 2005 17:30
Localisation: Lyon

Re: LE COMMUNAUTARISME CONTRE LA REPUBLIQUE ?

Messagepar Kakita Inigin » 06 Sep 2014 22:44

Oui mais les prêtres catholiques sont en voie d'extinction, alors les intégristes... 8)

Et si les communautés peuvent constituer un point d'appui pour les personnes ayant besoin d'assistance, elles entérinent le système social, ses inégalités.

Tenir compte de la réalité n'est pas sale. Quand un type sans le sou vient te voir en te suppliant de l'aider parce que son père a aidé le tien, tu lui réponds que "t'aider, c'est cautionner le système qui t'a mis dans la misère" ? Ou tu l'aides ?

C'est comme la mendicité et les enfants tziganes. Quand ils tendent la main, tu peux bien refuser de les aider au motif que leurs parents n'ont qu'à travailler. Quand les enfants fouillent les poubelles, c'est insupportable et tu leur files de la bouffe.(Moi en tout cas je craque)


C'est quoi les régionalismes ?
Barde multiclassé Secrétaire du SDEN et de la Voix de Rokugan.

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
 
Messages: 1304
Inscrit le: 15 Nov 2013 14:32

Re: LE COMMUNAUTARISME CONTRE LA REPUBLIQUE ?

Messagepar Morgan Kane » 07 Sep 2014 10:28

Assister des personnes en difficulté n'est pas sale, cela constitue un réflexe de solidarité normal.

Ce que je dis est que le communautarisme repose sur une vision “biologique” de la société.

On appartient, “ naturellement” à une communauté de par sa naissance.

Appartenir à une communauté suppose le respect de standards de pensée, de comportement.

On peut changer d'adresse, de profession, de milieu social, il est beaucoup plus difficile de changer de communauté.

La vision communautariste est aussi une vision conservatrice parce qu'elle nie les différences sociales, les oppositions de classe. De ce fait, elle entérine le système, les inégalités, les dérives du système capitaliste en focalisant l'attention sur d'autres problèmes.

Le régionalisme est devenu une mode d'identification de personnes qui ne se placent pas sur un plan religieux mais sur un plan géographique. Ils appartiennent à telle région, ils ne sont ni de droite ni de gauche, mais ils sont basques, occitans, bretons, alsaciens ou corses …..

Je ne nie pas l'existence et l'importance des cultures régionales et je suis conscient qu'il existe des peuples basques ou corses ou bretons. Mais lorsque l'appartenance régionale devient le principal mode d'identification, on tombe dans le communautarisme.

L'idée que l'ensemble des personnes vivant sur le territoire métropolitain appartiennent à une même société se perd et le niveau de solidarité un des plus évidents qui est le niveau national se perd aussi.

Pourquoi la région Ile de France financerait la Corse si ce n'est au nom de la solidarité nationale ?
Smouales étaient les borogoves
Avatar de l’utilisateur
Morgan Kane
 
Messages: 435
Inscrit le: 28 Juin 2005 17:30
Localisation: Lyon

Re: LE COMMUNAUTARISME CONTRE LA REPUBLIQUE ?

Messagepar Kakita Inigin » 07 Sep 2014 10:48

Ce que je dis est que le communautarisme repose sur une vision “biologique” de la société.

On appartient, “ naturellement” à une communauté de par sa naissance.
Non, mais une vision essentialiste, oui.
On n'est pas musulman ou breton par sa naissance mais par ses choix de vie.

Appartenir à une communauté suppose le respect de standards de pensée, de comportement.

Je pense que ce n'est pas ce que tu as voulu dire. :evil:


*
La vision communautariste est aussi une vision conservatrice parce qu'elle nie les différences sociales, les oppositions de classe. De ce fait, elle entérine le système, les inégalités, les dérives du système capitaliste en focalisant l'attention sur d'autres problèmes.
Ca par contre je suis d'accord.

Pourquoi la région Ile de France financerait la Corse si ce n'est au nom de la solidarité nationale ?
Techniquement ce n'est pas la région île de france. Ce sont les impôts de tous les habitants, dont ceux de la région IdF. La région en tant que collectivité ne verse pas un centime à la corse. Sauf peut-être dans le V° arrondissement parisien où il se passe des choses pas nettes.
Barde multiclassé Secrétaire du SDEN et de la Voix de Rokugan.

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
 
Messages: 1304
Inscrit le: 15 Nov 2013 14:32

Re: LE COMMUNAUTARISME CONTRE LA REPUBLIQUE ?

Messagepar Morgan Kane » 07 Sep 2014 13:17

Kakita Inigin a écrit:
Pourquoi la région Ile de France financerait la Corse si ce n'est au nom de la solidarité nationale ?
Techniquement ce n'est pas la région île de france. Ce sont les impôts de tous les habitants, dont ceux de la région IdF. La région en tant que collectivité ne verse pas un centime à la corse. Sauf peut-être dans le V° arrondissement parisien où il se passe des choses pas nettes.


Juridiquement et techniquement, tu as raison. Mais dans une vision communautariste c'est bien ainsi que cela se passe .....
Smouales étaient les borogoves
Avatar de l’utilisateur
Morgan Kane
 
Messages: 435
Inscrit le: 28 Juin 2005 17:30
Localisation: Lyon

Re: LE COMMUNAUTARISME CONTRE LA REPUBLIQUE ?

Messagepar lupin » 07 Sep 2014 23:43

Kakita Inigin a écrit:Oui mais les prêtres catholiques sont en voie d'extinction, alors les intégristes... 8)

Note que plus un groupe est minoritaire, plus il extrêmise sa position en général, comme si crier plus fort compensait le faible nombre.
- Lupin.
Avatar de l’utilisateur
lupin
 
Messages: 2130
Inscrit le: 30 Nov 2001 01:00
Localisation: Paris

Re: LE COMMUNAUTARISME CONTRE LA REPUBLIQUE ?

Messagepar Tybalt » 15 Sep 2014 13:11

Le titre en majuscules m'a fait mal aux yeux.

Je vois à peu près ce que tu veux dire, Morgan, mais je suis assez embarrassé par le manque complet de sources et l'abondance de généralisations. Il faudrait mieux définir ce que tu entends par "communautarisme" et éviter de tout mettre dans le même sac. De plus, tu sembles présenter "les communautés" comme quelque chose de rigide, alors que dans la réalité il y a beaucoup de nuances et beaucoup de circulation : on peut se rapprocher d'une communauté ou vouloir en sortir, on peut commencer à s'y reconnaître et à lui accorder de l'importance, s'y enfermer excessivement, ou au contraire s'en détacher peu à peu, etc. Il y a aussi de bons et de mauvais usages des "communautés" : je suis d'accord avec toi qu'elles ont leurs effets pervers, mais pas toujours.

Il faut aussi voir que "les communautés" ne sont pas des espèces de sociétés secrètes Très Méchantes qui rongent l'Esprit National, mais sont des structures qui, au moins pour une partie d'entre elles, répondent (ou répondaient, à leur création) à des besoins qui n'étaient pas satisfaits par l'Etat ou par d'autres institutions. Typiquement, ce qu'on appelle "la communauté LGBT" (homos, bi, trans, etc.) s'est en partie constituée comme moyen de défense face à des discriminations parfois violentes. Et encore, il faut nuancer fortement "la communauté LGBT", car tous les homos/bi/trans du pays ne fréquentent pas forcément "le milieu" ou ne s'y reconnaissent pas, loin de là. Les mêmes nuances vaudraient, je crois, pour plusieurs autres exemples de "communautés".
"Fantasia, aux frontières de l'Absurde"
Un univers de nonsense et d'instabilité utilisant BaSIC
http://www.premiumorange.com/fantasia.frontiereschaos/
Avatar de l’utilisateur
Tybalt
 
Messages: 162
Inscrit le: 15 Mai 2004 22:38
Localisation: juché sur un Bartuk bleu à bec jaune, plein de courage et de plumes (surtout de plumes).

Re: LE COMMUNAUTARISME CONTRE LA REPUBLIQUE ?

Messagepar Menhir » 15 Sep 2014 14:51

Kakita Inigin a écrit:On n'est pas musulman ou breton par sa naissance mais par ses choix de vie.

La religion (quel qu'elle soit) n'est pas congénitale et pourtant, dans une écrasante majorité des cas, elle est héréditaire.
Cela vient bien sûr du lavage de cerveau que l'on fait aux jeunes esprit à un age où leur crédulité est totale et facilement exploitable.

Par contre, pour ce qui est des bretons, c'est congénital. Mais ça peut éventuellement être contagieux ou rémissible.
Image
Avatar de l’utilisateur
Menhir
 
Messages: 2387
Inscrit le: 24 Sep 2002 16:55
Localisation: Dans une galaxie lointaine, très lointaine...

Suivant

Retour vers La grande causerie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron