• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Le communautarisme contre la République ?

Sujets sérieux n'ayant pas leur place ailleurs.

Modérateur: CA FFJDR

Re: Le communautarisme contre la République ?

Messagepar lupin » 15 Sep 2014 15:42

Ce côté héréditaire me semble très fortement similaire au côté héréditaire des cultures. Je précise que je fais nullement référence aux origines chrétiennes de l'Europe mais au fait que dans beaucoup de cultures, le religion a une influence importante.
Pour prendre un exemple simple : Noël ou la tour de Babel évoquent à la plupart des français, même auprès des non-français.

C'est sans doute parce que la quasi-totalité des religions se sont formées en étant intrinsèquement liées à une société, chacune se nourrissant l'une de l'autre.
Sans être cynique, on peut considérer que les religieux cédaient sur certains points afin de faire plus facilement accepter leur religion, tandis que sur d'autres, leur permettant d'influer sur d'autres points.



Par exemple la chrétienté a relégué l'ésotérisme au second rang sur le tard, en devenant une religion de masse qui se devait d'être accessible. Tandis qu'elle a intégré la religion juive sur laquelle elle se basait (ce qui opportunément permettait un recrutement assez large).

Les interdits alimentaires se sont révélés utiles aux sociétés en des époques reculées où les denrées se conservaient mal (porc au maghreb) ou circulaient peu (poisson en Europe). De même que la promotion du mariage par les catholiques facilitait l'éducation de l'enfant et donc probablement la stabilité de la société, ou les paix de dieu permettaient aux pays ravagés par la guerre de se remettre sur pieds (un pays ravagé ne rapporte pas grand chose ;)).

À l'inverse, les exemple sont aussi nombreux où l'église a influé les choix des sociétés, qu'il s'agisse de l'interdiction de jouer aux jeux de hasards, aux religions d'état, au paiement des taxes aux religieux, etc.



Bien sûr, ces distinctions de qui a bénéficié de quoi sont simplistes, ces échanges étaient souvent donnant-donnant (pour les dirigeants au moins).
En particulier pour la philosophie, la chrétienté s'est beaucoup basée sur Platon (prenant soin de condamner le matérialisme et ses philosophes comme Epicure, un épicurien de nos jours est loin d'être représentatif d'Epicure), et a eu une influence décisive de ce point de vue, méprisant la douleur et promouvant la souffrance (si ton médoc est mauvais, c'est que ça fait du bien).

Les spiritualités asiatiques (taoisme, hindouisme, bouddhisme, etc.) se sont développées sur d'autres philosophies (en fait on a même tendance à les considérer comme philosophie et religions, c'est sans doute lié à une vision très occidentale) mais ont influé aussi sur les cultures asiatiques.



Bref, ce lien entre culture et religion fait que dès lors qu'un enfant est éduqué, il est imprégné de religion tant culture et religion sont perméables. Rien d'immuable, mais on remarque que peu de croyants changent de foi, et que quand ils changent, c'est parfois en cherchant dans une autre religion ce que leur religion a simplement oublié (l'ésotérisme du christianisme par exemple).
- Lupin.
Avatar de l’utilisateur
lupin
 
Messages: 2130
Inscrit le: 30 Nov 2001 01:00
Localisation: Paris

Re: Le communautarisme contre la République ?

Messagepar Tybalt » 15 Sep 2014 19:08

Menhir a écrit:La religion (quel qu'elle soit) n'est pas congénitale et pourtant, dans une écrasante majorité des cas, elle est héréditaire.


lupin a écrit:on remarque que peu de croyants changent de foi, et que quand ils changent, c'est parfois en cherchant dans une autre religion ce que leur religion a simplement oublié (l'ésotérisme du christianisme par exemple).


:gratgrat: Vous n'auriez pas des sources là-dessus ? Parce que pour le coup je suis sceptique... Que la culture (et notamment la religion) des parents et des proches influencent un enfant, oui, bien sûr, mais dès le moyen terme, je doute que la transmission soit aussi écrasante que ça. Il me semble qu'il y a une plus grande souplesse d'une génération à l'autre.
"Fantasia, aux frontières de l'Absurde"
Un univers de nonsense et d'instabilité utilisant BaSIC
http://www.premiumorange.com/fantasia.frontiereschaos/
Avatar de l’utilisateur
Tybalt
 
Messages: 162
Inscrit le: 15 Mai 2004 22:38
Localisation: juché sur un Bartuk bleu à bec jaune, plein de courage et de plumes (surtout de plumes).

Re: Le communautarisme contre la République ?

Messagepar Kakita Inigin » 15 Sep 2014 21:35

Par exemple la chrétienté a relégué l'ésotérisme au second rang sur le tard, en devenant une religion de masse qui se devait d'être accessible.
Oui enfin ça c'était surtout vrai à l'ouest de Venise. A l'est, c'était beaucoup plus théorique et beaucoup moins accessible, jusqu'à la fin de l'empire.

Faut dire qu'ils devaient gérer des bandes de barbares incultes, aussi, ça n'aide pas. :mrgreen:

Que la culture (et notamment la religion) des parents et des proches influencent un enfant, oui, bien sûr, mais dès le moyen terme, je doute que la transmission soit aussi écrasante que ça

En ultra-courte : 62% des français sont catholiques, deux siècles après les Lumières et un siècle après la fin de la propagande d'Etat pour le catholicisme. Plus écrasante, tu meurs.

(Et en Espagne, c'est 90+%). (même si les chiffres étaient biaisés par les pratiques d'état-civil jusqu'à il y a dix ans) d'ailleurs ils viennent de dérembourser l'IVG... autrement dit, une société catholique à 90% peut mener à des morts en couche :ouch: )

En argumenté : tu as les parents, les proches, l'entourage large, le fait que les livres à la maison soient orientés, bref tu as toute la construction culturelle. Dans les familles catholiques pratiquantes tu fais baptiser tous les enfants et ils bénissent le repas tant qu'ils sont à la charge des parents. Ca influe "un peu".
Et pour les musulmans, tu as le signe distinctif/d'appartenance majeur qu'est la couleur de peau, de façon générale (avec toutes les exceptions et anomalies statistiques que l'équivalence arabe <-> musulman admet, pour des raisons de culture et d'éducation par exemple).
En plus si tu rajoutes une bonne dose de préjugés qui fait que quand un arabe parle à un blanc, le blanc a de bonnes chances de penser que l'arabe est musulman...

Pour autant ce que tu dis est vrai aussi : les jeunes générations sont plus mobiles sur le plan spirituel que les anciennes - perméabilité à la culture dominante, accès à l'éducation, etc. C'est simplement que c'est très ancré.
Barde multiclassé Secrétaire du SDEN et de la Voix de Rokugan.

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
 
Messages: 1302
Inscrit le: 15 Nov 2013 14:32

Re: Le communautarisme contre la République ?

Messagepar Julius » 15 Sep 2014 22:11

Je manque complètement de référence, mais j'ai l'impression que cette histoire de communautarisme (même si le terme est récent) est une tarte à la crème.
Est-ce qu'historiquement, il n'y a pas toujours eu des groupuscules ? Que ces groupuscules se définissaient très fortement par leurs propres valeurs ?

Vu que je vis dans la région des cathares, j'en ai bouffé du cp jusqu'à la terminale.
Sans chercher à savoir qui étaient les méchants ou les gentils, n'était-ce pas déjà du communautarisme ?
Les différentes diasporas n'ont-elles pas provoqué du communautarisme tout au loin de l'histoire ?

Au final, ne serait-ce pas seulement la vitesse de la diffusion de l'information qui vient déformer la vision que nous recevons de ce que les médias vont adorer appeler du communautarisme ?

Et pour que le serpent se morde la queue : la communauté jacobine n'est (n'était ?)-elle pas une expression d'un certain communautarisme ?!
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.

Courteline, georges
Avatar de l’utilisateur
Julius
 
Messages: 962
Inscrit le: 29 Avr 2003 10:16
Localisation: Ecran de pub de 20h36

Re: Le communautarisme contre la République ?

Messagepar Menhir » 16 Sep 2014 09:48

Julius a écrit:Est-ce qu'historiquement, il n'y a pas toujours eu des groupuscules ? Que ces groupuscules se définissaient très fortement par leurs propres valeurs ?

Vu que je vis dans la région des cathares, j'en ai bouffé du cp jusqu'à la terminale.
Sans chercher à savoir qui étaient les méchants ou les gentils, n'était-ce pas déjà du communautarisme ?
Les différentes diasporas n'ont-elles pas provoqué du communautarisme tout au loin de l'histoire ?

En Bretagne, les écoles Diwan datent des années 70. :hug:

Et Brassens dénonçait aussi dans les années 70 dans sa Ballade des gens qui sont nés quelque part.

Je me demande si ce qui dérange certains, ce ne serait pas la différence entre le communautarisme "local" et le communautarisme "importé".

Ce qui est amusant, c'est que j'ai eu l'occasion pendant plusieurs années de me retrouver de l'autre côté de la barrière en pays étranger. Même si au cours de cette période le communautarisme ne m'a jamais tenté, bien au contraire, j'avoue que j'appréciais assez les moments rares où je pouvais lire un magazine parlant de mon pays de naissance, parler à quelqu'un dans ma langue ou manger un morceau de saucisson.
Image
Avatar de l’utilisateur
Menhir
 
Messages: 2387
Inscrit le: 24 Sep 2002 16:55
Localisation: Dans une galaxie lointaine, très lointaine...

Re: Le communautarisme contre la République ?

Messagepar Mithriel » 17 Sep 2014 06:08

Clair que le fromage et le saucisson, ça manque à l'étranger.
Image Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2534
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Re: Le communautarisme contre la République ?

Messagepar Menhir » 17 Sep 2014 08:55

Tout comme le Somtam et le durian, ça peut manquer à certains en France.
Image
Avatar de l’utilisateur
Menhir
 
Messages: 2387
Inscrit le: 24 Sep 2002 16:55
Localisation: Dans une galaxie lointaine, très lointaine...

Re: Le communautarisme contre la République ?

Messagepar Mithriel » 17 Sep 2014 09:28

J'imagine !
Image Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2534
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Re: Le communautarisme contre la République ?

Messagepar Morgan Kane » 12 Mai 2015 22:49

Un livre intéressant pour prolonger la réflexion :

"Génération gueule de bois "

de Raphaël Glucksmann

Ce livre assez court et facile à livre est articulé autour de trois idées :

1) Des guerres ont lieu, pas le choc des civilisations comme annoncé trop souvent, mais les guerres des intégrismes contre les valeurs démocratiques occidentales.

Dans le cadre de ces guerres, les islamistes, l'extrême droite, les intégristes chrétiens poursuivent un même but, la contre révolution.

De ce point de vue, le tueur d'Oslo, Anders Behring Breivik, et les auteurs de l'attaque contre Charlie Hebdo ont la même cible.

2) Il faut dénoncer l'adversaire et le combattre.

Le combat est avant tout culturel et idéologique, politique.

Les adversaires des valeurs occidentales l'ont compris, en faisant leur la phrase de Gramsci selon laquelle al transformation sociale suppose au préalable une conquête culturelle.

3 )Les hommes politiques actuels qui ne font plus de politique ou empruntent à l'extrême droite son discours contribuent à un brouillage idéologique, au même titre qu'un Zemmour qui reprend les vielles thèses selon lesquelles, par exemple, de Gaulle et Pétain poursuivaient le même but politique avec des moyens différents.

Il ne faut pas se tromper d'adversaires, il faut les nommer et combattre les confusions de vocabulaire, ainsi le mot d'islamophobie ne doit pas être substitué à l'expression racisme antimusulman.

Il faut réinventer le discours de la République et le défendre.
Smouales étaient les borogoves
Avatar de l’utilisateur
Morgan Kane
 
Messages: 431
Inscrit le: 28 Juin 2005 17:30
Localisation: Lyon

Re: Le communautarisme contre la République ?

Messagepar Kakita Inigin » 13 Mai 2015 07:09

C'est d'autant plus valable que la montée du FN est effectivement la revanche des pétainistes (ou de la "France moisie" dont Pétain s'est fait le champion, plutôt) sur les gaullistes.
Barde multiclassé Secrétaire du SDEN et de la Voix de Rokugan.

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
 
Messages: 1302
Inscrit le: 15 Nov 2013 14:32

PrécédentSuivant

Retour vers La grande causerie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron