• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Art et culture populaire (ou dissolution de la culture)

Sujets sérieux n'ayant pas leur place ailleurs.

Modérateur: CA FFJDR

Re: Art et culture populaire (ou dissolution de la culture)

Messagepar Julius » 18 Juin 2015 20:37

lupin a écrit:Désolé si ça a été mal pris Julius, ma remarque était à moitié provoc'.

Je n'ai pas encore lu l'article que tu proposes, mais cela me rappelle un débat qu'on a eu dans le sujet La planète des Alphas sur les écrans.
Dans le docu que je citais (https://www.youtube.com/watch?v=NvMNf0Po1wY), l'effet de la pub semble sur la consommation et pas seulement sur l'image de la marque : une expérience montre que si on demande au consommateur s'il préfère Coca ou Pepsi, il répondra (pas aux EU), mais si on vérifie en leur faisant comparer un verre «Coca» et un verre «Pepsi» inversés, le consommateur indique le verre «Coca» qui contient du Pepsi.
L'effet de la télé indique aussi que l'on est plus influencé par la pub lorsqu'elle arrive durant un moment de suspens. L'image de marque ne semble donc pas le seul objet des pub.


Je n'ai pas fini de regarder la vidéo, mais on est face à une personne qui a une opinion idéologique. Ces arguments semblent bons, mais pour la plupart des infos qu'ils donnent, on ne connait pas le processus scientifique utilisé : "on a fait une enquête", "les gens ont dit".
J'aimerai bien voir les gens interrogés qui prétendent qu'Arte est la meilleure chaîne. Si je demande autour de moi sur un échantillon non représentatif de gens très diplômés, je n'aurai pourtant pas cette réponse.
Bourdieu disait que la tv avait permis de donner une culture générale commune à des masses qui n'y auraient pas eu accès sans cela. Bourdieu est-il plus crédible que ce chercheur (ou l'inverse ?...) ?

Sinon, oui la marketing influence les gens, c'est son but.
Socialement tout le monde joue au même jeu. Quand tu veux plaire à quelqu'un, tu n'essaies pas de te présenter sous ton meilleur jour ?
Toutes ces générations de femmes qui continuent de se maquiller sous influence du mâle dominant, et qui ne font pas du tout ça pour essayer de plaire...Sale menteuse qui travestisse la vérité, on devrait les lapider.
Le marketing, c'est de la manipulation. Mais un chercheur qui écrit un livre et en fait une vidéo sur youtube, c'est quoi ? Pourquoi ne pas se contenter d'un article de recherche dans un obscur magazine scientifique (et dont l'article aura été financé par le chercheur parce qu'il a besoin d'être publié...) ?

Combien de pubs ai-je vu sur des reportages anti-marketing ? Si l'ironie de cette phrase ne vous saute pas aux yeux, je ne peux plus rien pour vous.
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.

Courteline, georges
Avatar de l’utilisateur
Julius
 
Messages: 962
Inscrit le: 29 Avr 2003 10:16
Localisation: Ecran de pub de 20h36

Re: Art et culture populaire (ou dissolution de la culture)

Messagepar lupin » 18 Juin 2015 22:26

Julius a écrit:Je n'ai pas fini de regarder la vidéo, mais on est face à une personne qui a une opinion idéologique. Ces arguments semblent bons, mais pour la plupart des infos qu'ils donnent, on ne connait pas le processus scientifique utilisé : "on a fait une enquête", "les gens ont dit".
J'aimerai bien voir les gens interrogés qui prétendent qu'Arte est la meilleure chaîne. Si je demande autour de moi sur un échantillon non représentatif de gens très diplômés, je n'aurai pourtant pas cette réponse.
Bourdieu disait que la tv avait permis de donner une culture générale commune à des masses qui n'y auraient pas eu accès sans cela. Bourdieu est-il plus crédible que ce chercheur (ou l'inverse ?...) ?

Je pense que Bourdieu parlait d'un temps où l'ORTF contrôlait ce qui passait (je ne suis pas pour la censure), et non d'aujourd'hui où l'audimat règne. :)

Julius a écrit:Le marketing, c'est de la manipulation. Mais un chercheur qui écrit un livre et en fait une vidéo sur youtube, c'est quoi ? Pourquoi ne pas se contenter d'un article de recherche dans un obscur magazine scientifique (et dont l'article aura été financé par le chercheur parce qu'il a besoin d'être publié...) ?

C'est de la vulgarisation. Mais sans utiliser les techniques de manipulation des pub. Là aussi je suis un peu provoc, mais en pratique, le chercheur qui vulgarise se base sur des faits. Mais il le met en forme de façon à le rendre audible. C'est la triste réalité : une heure de docu passe plus facilement qu'un article de 15 pages en anglais (langue dominante en recherche).
- Lupin.
Avatar de l’utilisateur
lupin
 
Messages: 2130
Inscrit le: 30 Nov 2001 01:00
Localisation: Paris

Re: Art et culture populaire (ou dissolution de la culture)

Messagepar Kakita Inigin » 19 Juin 2015 00:30

Si je demande autour de moi sur un échantillon non représentatif de gens très diplômés, je n'aurai pourtant pas cette réponse.

je suis à peu près certain que si.

le marketing, ça consiste à amener le produit à son public (et à cibler la pub au moment où le public écoute). Le problème, c'est qu'on s'en sert pour vendre des trucs inutiles à des gens qui n'en ont pas besoin... et que malheureusement, il nous manque 5 planètes pour jouer aux cons.
Barde multiclassé Secrétaire du SDEN et de la Voix de Rokugan.

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
 
Messages: 1304
Inscrit le: 15 Nov 2013 14:32

Re: Art et culture populaire (ou dissolution de la culture)

Messagepar Julius » 19 Juin 2015 08:52

Kakita Inigin a écrit:
Si je demande autour de moi sur un échantillon non représentatif de gens très diplômés, je n'aurai pourtant pas cette réponse.

je suis à peu près certain que si.

le marketing, ça consiste à amener le produit à son public (et à cibler la pub au moment où le public écoute). Le problème, c'est qu'on s'en sert pour vendre des trucs inutiles à des gens qui n'en ont pas besoin... et que malheureusement, il nous manque 5 planètes pour jouer aux cons.


C'est incroyable comme les gens ont l'impression de pouvoir "pratiquer" des sciences de gestion (marketing, comptabilité, management et autres...) sans avoir jamais rien lu de théorique dessus.
Un étudiant qui me met ça comme définition en 1ère année de fac prend un zéro et je ne me fatigue même pas à lui expliquer.

En master, je le tue...
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.

Courteline, georges
Avatar de l’utilisateur
Julius
 
Messages: 962
Inscrit le: 29 Avr 2003 10:16
Localisation: Ecran de pub de 20h36

Re: Art et culture populaire (ou dissolution de la culture)

Messagepar Kakita Inigin » 19 Juin 2015 14:09

C'est base sur mes souvenirs de cours (et ma perception personnelle de la réalité actuelle). Vu que j'étais le meilleur de ma promo, soit mon prof était nul, soit cette matière était du bullshit.
Barde multiclassé Secrétaire du SDEN et de la Voix de Rokugan.

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
 
Messages: 1304
Inscrit le: 15 Nov 2013 14:32

Re: Art et culture populaire (ou dissolution de la culture)

Messagepar John Marguerite » 19 Juin 2015 14:47

Julius a écrit:Je n'ai pas fini de regarder la vidéo, mais on est face à une personne qui a une opinion idéologique. Ces arguments semblent bons, mais pour la plupart des infos qu'ils donnent, on ne connait pas le processus scientifique utilisé : "on a fait une enquête", "les gens ont dit".



Le monsieur "qui a une opinion idéologique" s'appelle Michel Desmurget et il est chercheur en neurosciences à l'Inserm. Je crois qu'on peut facilement vérifier la rigueur de son raisonnement en lisant son livre "TV Lobotomie". Cette intervention vidéo n'en est qu'un condensé mais on y apprend plein de choses, comme, par exemple, la citation de Le Lay sur le "temps de cerveau disponible" (à 8 min12 s) qui, à mon avis, va exactement dans le sens de Kakita Inigin.

Je la recopie pour que chacun en juge (j'ai vérifié la citation sur Acrimed, c'est une dépêche AFP du 9 juillet 2004) :

"Soyons réaliste : à la base, le métier de TF1, c’est d’aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit (...).

Or pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible (...)."

Mais pour moi, le passage déterminant de cette vidéo est le moment où Desmurget explique la différence entre l'attention captée et l'attention dirigée. la première est inscrite dans notre cerveau reptilien, et c'est celle sur laquelle s'appuie la télévision. La seconde est notre capacité à mobiliser l'ensemble de nos facultés pour les consacrer à une tâche précise, et c'est, je cite la vidéo, "la colonne vertébrale de notre intelligence" parce que "ça s'apprend", ce n'est pas un "système en kit livré à la naissance".

Le fonds du problème, il est là : comment pourrais-je laisser mes enfants librement naviguer dans le monde des écrans, si je sais que le contenu majoritaire ne s'adresse pas à leur intelligence ?
Dernière édition par lupin le 19 Juin 2015 16:27, édité 1 fois au total.
Raison: suppression du quote en trop
"Dans une société bien organisée, quoique personne ne puisse parvenir à tout savoir, il faut néanmoins qu'il soit possible de tout apprendre"

Talleyrand, rapport sur l'instruction publique, septembre 1791
Avatar de l’utilisateur
John Marguerite
 
Messages: 196
Inscrit le: 22 Oct 2008 16:46

Re: Art et culture populaire (ou dissolution de la culture)

Messagepar Kakita Inigin » 19 Juin 2015 16:56

Voire vise à les abêtir.
Barde multiclassé Secrétaire du SDEN et de la Voix de Rokugan.

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
 
Messages: 1304
Inscrit le: 15 Nov 2013 14:32

Re: Art et culture populaire (ou dissolution de la culture)

Messagepar lupin » 19 Juin 2015 22:22

John Marguerite a écrit:Le fonds du problème, il est là : comment pourrais-je laisser mes enfants librement naviguer dans le monde des écrans, si je sais que le contenu majoritaire ne s'adresse pas à leur intelligence ?

Je pense que la réponse est là, il faut :

  • sélectionner les programmes qu'ils voient ;
  • contrôler le temps qu'ils passent devant.
- Lupin.
Avatar de l’utilisateur
lupin
 
Messages: 2130
Inscrit le: 30 Nov 2001 01:00
Localisation: Paris

Re: Art et culture populaire (ou dissolution de la culture)

Messagepar Kakita Inigin » 20 Juin 2015 15:02

Ou régler la question en n'ayant pas de téléviseur.
Barde multiclassé Secrétaire du SDEN et de la Voix de Rokugan.

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
 
Messages: 1304
Inscrit le: 15 Nov 2013 14:32

Re: Art et culture populaire (ou dissolution de la culture)

Messagepar Mithriel » 21 Juin 2015 05:41

Ni ordinateur, ni tablette, ni téléphone... 8)
Image Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2551
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

PrécédentSuivant

Retour vers La grande causerie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron