• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Le Brexit

Sujets sérieux n'ayant pas leur place ailleurs.

Modérateur: CA FFJDR

Le Brexit

Messagepar Morgan Kane » 26 Juin 2016 21:45

LE BREXIT

Il faut se souvenir que l' Europe est une utopie, née des horreurs de la seconde guerre mondiale, pour éviter leur retour.

Le but était de construire un ensemble solidaire, fraternel et prospère.

Le problème n'est pas l' Europe, mais quelle Europe.

Dans son fonctionnement actuel, l' Europe ne profite à personne, sauf au grand capital.

Les derniers traités et élargissements constituent un désastre pour les peuples.

Il ne faut pas dire : " On ne veut plus d'Europe, ! " Mais " On veut une autre Europe ! "

Un pays comme la Belgique ou comme la France n'a aucune chance de peser dans le concert mondial, l' Europe, si elle le veut, oui.

Je suis triste en raison du signal donné par les anglais, je suis triste en raison des conséquences pour l'Europe. Je suis triste parce que ce vote est en partie un symbole de l'actuelle montée des nationalismes.

Je suis également triste du fait de certaines des raisons avancées par les anglais pour justifier leur vote.

En effet, le motif tiré de ce que la contribution britannique est supérieure au retour financier directement reçu, de ce que l'Europe coûterait au contribuable britannique est idiot à deux titres. Il nie l'idée de solidarité européenne et fait l'impasse sur les retours dont l'économie britannique bénéficie directement. Les bourses ne s'y trompent pas, même si à mon avis, elles sous estiment la force de la City et l'intégration des marchés financiers au niveau mondial.

Par ailleurs, les électeurs anglais ont eu peur de l' euro, du système Schengen, de la banque centrale européenne alors qu'ils y sont extérieurs.

Mais deux idées en partie antagonistes de l' Europe ont toujours été en présence, celle de la construction d'une Europe solidaire, d'un Etat européen au sein duquel les peuples auraient leur place et celle d'une Europe du libre-échange, protectrice des marchés et favorisant l'intégration de l' Europe dans le marché mondial.

Ces deux idées ont coexisté longtemps. Mais avec l'entrée de la Grande-Bretagne dans le marché européen, les élargissements non suffisamment réfléchis, et les nouveaux traités imposés aux peuples, le déchaînement incontrôlé des lobbies des affaires, la seconde idée a triomphé. Ce triomphe s'est accompli au détriment de la première idée, au détriment des peuples, de la démocratie.

Au référendum européen, j'ai voté non parce que j'étais pour une Europe plus démocratique, alors que le principal effet du traité était de mettre les grands axes de la politique européenne hors du débat démocratique. L'adoption du traité par le PS et la droite, en congrès, a montré le mépris de nos dirigeants pour la démocratie.

Alors que face à la montée des identitarismes, des égoïsmes, des difficultés, il aurait fallu favoriser les processus démocratiques, faire participer, montrer que les européens partageaient des valeurs communes avaient un destin commun, étaient solidaires et que l'Europe fonctionnait pour tous, le mouvement a été accéléré. Les négociations commerciales actuelles en cours avec les Etats-Unis et le Canada, avec toutes leurs conséquences dans le domaine social et pour la protection de l'environnement en sont le symbole.

Enfin, je suis triste parce que ce vote ne servira à rien à ce niveau là.
Smouales étaient les borogoves
Avatar de l’utilisateur
Morgan Kane
 
Messages: 449
Inscrit le: 28 Juin 2005 17:30
Localisation: Lyon

Retour vers La grande causerie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)