• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Le JdR est la solution

Les travaux en cours de réalisation ou de préparation.

Modérateur: CA FFJDR

Le JdR est la solution

Messagepar Kakita Inigin » 19 Juin 2015 20:35

Base écrite il y a longtemps, mais qui pourrait vous intéresser.

Le jdr est la solution

Ou un morceau de la solution. Quel est le drame de notre civilisation ? C’est la bêtise banalisée, promue comme « culture », rabâchée en boucle sur tous les médias. On sert aux ménagères des jeux de téléréalité (monuments de voyeurisme et de promotion par l’absence de mérite), à nos jeunes des plants de cannabis, à nos intellectuels des chaînes d’info en continu qui achèvent de détruire tout sens critique, toute réflexion sur le long terme, à nos électeurs des politiques corrompus ou englués dans leur haine de tout ce qui n’est pas franchouillard, blanc, ultra-catholique.

C’est le triomphe de la vulgarité sur la beauté, de la bêtise sur la création. Le jeu de rôle est la solution.

Qu’est-ce que le jeu de rôle ? C’est une fiction collaborative, un jeu participatif, un exercice de liberté et de socialisation. C’est, pour l’enfant timide et taiseux, l’école de l’expression et de l’éloquence.

Dans le jeu de rôle, où un groupe de joueurs interprète des personnages imaginaires et se raconte une histoire, chacun est l’égal de l’autre : le temps de parole se partage naturellement ; l’autorité est naturelle, attribuée au Maître de jeu sans que celui-ci devienne un tyran, et dédiée au Bien commun : le but du Maître de jeu est de s’amuser, de se faire plaisir, et son plaisir passe par l’amusement des autres joueurs. Chacun interprète un personnage, apprend à tenir compte de la réalité et du caractère de son personnage tout en se promenant dans un monde rêvé, un monde pas forcément idéal mais qui convient à ce qu’on veut en faire, apprend à consacrer toute son attention à un alter ego, à tenir compte aussi des souhaits de ses co-joueurs pour construire ensemble. Chacun apprend aussi que l’union fait la force, qu’un groupe coordonné peut triompher de n’importe quelle adversité.

Le jeu de rôle est la version simple, facile d’accès, de ce qui fut dans les années cinquante la grande école de la vie et des valeurs de nos parents et de nos grands parents : l’éducation catholique et les camps scouts, les auberges de jeunesse et les centres aérés, et qui a disparu ou a fortement régressé.

Entraînant (vous trouvez que la fin de ce film est naze ? rejouez-la !), éducatif (bon, ce soir, on joue les services secrets de Mazarin pendant la Fronde), diversifié (vous n’aimez pas les elfes et les nains et vous préférez Star Wars ? Il y a au moins trois jeux de rôle sous ce titre), collaboratif (on construit ensemble l’histoire, on partage les échecs et les victoires), créatif (tout est créé durant la partie, par vous, selon vos besoins, en temps réel), transmetteur de valeurs (Te Deum pour un massacre, basiquement, force les joueurs à se positionner sur les guerres de religion et à confronter des valeurs de tolérance à la haine fanatique), égalitaire (on n’imagine pas, à une table, un joueur se plaindre qu’un autre joueur a eu autant de points d’expérience que lui) sans être égalitariste (l’expérience, la seule récompense chiffrée qui vaille, est distribuée en fonction de l’investissement du joueur dans la partie), développeur d’amitiés profondes (parce que des gens avec qui vous partagez une soirée tous les vendredi deviennent vite vos amis, ou alors vous changez de table), dénué des inconvénients du jeu vidéo (c’est une activité forcément sociale, et on ne peut pas souffrir d’épilepsie !) et de la concurrence à tout crin (le jeu de rôle est l’un des rares jeux où vous ne jouez pas contre les autres joueurs, mais avec et « pour » les autres joueurs, l’un des seuls jeux qui encourage à apprécier les mouvements de vos co-joueurs, à espérer que leurs jets de dés réussissent, et qui réussit à faire des enjeux des autres personnages l’enjeu de votre personnage).

Et en plus , pour ceux qui y jouent, le jeu de rôle sauve vraiment le monde.

Barde multiclassé Secrétaire du SDEN et de la Voix de Rokugan.

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
 
Messages: 1302
Inscrit le: 15 Nov 2013 14:32

Re: Le JdR est la solution

Messagepar Morgan Kane » 20 Juin 2015 09:14

Intéressant !
Smouales étaient les borogoves
Avatar de l’utilisateur
Morgan Kane
 
Messages: 419
Inscrit le: 28 Juin 2005 17:30
Localisation: Lyon

Re: Le JdR est la solution

Messagepar lupin » 24 Juin 2015 00:17

La base est intéressante, mais je bute sur deux points, qui me semble à la fois irréalistes et opposés :

[...]à nos électeurs des politiques corrompus ou englués dans leur haine de tout ce qui n’est pas franchouillard, blanc, ultra-catholique.

Le ultra-catholique sent quand même l'anticléricalisme, parce que si j'observe les cathos pratiquants en France, on est loin de la masse critique faisant pression sur les politiques, non ? ;)

Le jeu de rôle est la version simple, facile d’accès, de ce qui fut dans les années cinquante la grande école de la vie et des valeurs de nos parents et de nos grands parents : l’éducation catholique et les camps scouts, les auberges de jeunesse et les centres aérés, et qui a disparu ou a fortement régressé.

Là on arrive à louer l'éducation catho, et je me demande quelle partie est louée là où tu dénonces l'ultra catho au dessus.

Mais mis à part ces deux points, j'adhère, surtout la partie sur le manque de recul, la réactivité forcée, l'actu 24h/24 et la télé réalité;)
- Lupin.
Avatar de l’utilisateur
lupin
 
Messages: 2126
Inscrit le: 30 Nov 2001 01:00
Localisation: Paris

Re: Le JdR est la solution

Messagepar Kakita Inigin » 24 Juin 2015 05:59

Comme je parle des hommes politiques englués dans leur haine je ne vois pas le problème.
Comme la moitié de ma famille est catholique, ça ne me pose exactement aucun problème de louer l'éducation catholique (enfin, louer, à peine, mais il faut savoir vivre avec son temps). D'ailleurs ce passage est plus déclamatoire que sociologiquement exact, mais ce n'est pas vraiment le sujet. Le sujet c'est de dire que le jdr est le successeur du scoutisme, on pourrait peut-être améliorer la formulation d'ailleurs.
Barde multiclassé Secrétaire du SDEN et de la Voix de Rokugan.

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
 
Messages: 1302
Inscrit le: 15 Nov 2013 14:32

Re: Le JdR est la solution

Messagepar lupin » 24 Juin 2015 18:34

Pas de souci, je ne fais ni dans l'anticlérical, ni dans la louange. :)
Pour le ultra-catho, il me semblait irréaliste (ou pessimiste) dans le sens où si certains personnages politiques extrêmistes en sont adeptes, il ne me semble pas que ce courant soit la solution pour attirer les électeurs (mais peut-être me trompe-je), et ces personnages me semblent représenter une minorité.

Mais comme je le disais, la partie éducation me semble intéressante et complémentaire du scoutisme (apprentissage par la confiance et l'autonomie).
- Lupin.
Avatar de l’utilisateur
lupin
 
Messages: 2126
Inscrit le: 30 Nov 2001 01:00
Localisation: Paris

Re: Le JdR est la solution

Messagepar Kakita Inigin » 01 Avr 2017 05:53

Tiens, un officiel norvégien qui pense la même chose (mais pour des raisons différentes).
Barde multiclassé Secrétaire du SDEN et de la Voix de Rokugan.

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
 
Messages: 1302
Inscrit le: 15 Nov 2013 14:32


Retour vers Projets FFJdR et groupes de travail

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron