• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Japanime & Manga

Littérature, ciné, BD et autres sources pour servir de décor à vos parties.

Modérateur: CA FFJDR

Messagepar Deimoss » 02 Jan 2006 21:29

Série sympathique mais bon, on en garde pas un souvenir impérissable (sauf le "Rosetto!" qui me faisait me poiler de rire même dans les moment sensément tragiques :lol: )
Faire partie d'un groupe est capital; cela donne à l'ennemi d'autres types sur lesquels tirer.
Avatar de l’utilisateur
Deimoss
 
Messages: 799
Inscrit le: 16 Fév 2005 07:22
Localisation: Perpignan et alentours

Messagepar Sephirel » 17 Jan 2006 00:09

J'vais voir les bouquins déjà (qui devraient sortir d'ici quelques mois). Sinon, mon coup de coeur du moment: Gunslinger Girl, un manga comme Noir en pas pareil du tout :lol: L'animé reste très... lent mais le manga ne souffre pas trop de ce souci pour sa part. Bon, je préviens, spa rigolo comme histoire :roll:
Avatar de l’utilisateur
Sephirel
 
Messages: 207
Inscrit le: 26 Juil 2005 16:52
Localisation: En voilà une bonne question...

Messagepar Deimoss » 17 Jan 2006 00:50

En même temps, à partir du moment où tu le compare à Noir, forcement on s'attend pas à une déclinaison de Fumoffu :lol:
Faire partie d'un groupe est capital; cela donne à l'ennemi d'autres types sur lesquels tirer.
Avatar de l’utilisateur
Deimoss
 
Messages: 799
Inscrit le: 16 Fév 2005 07:22
Localisation: Perpignan et alentours

Messagepar Alias » 17 Jan 2006 07:04

Dans le style lent, mais magnifique, onirique, en bref, très bien: Beyond the Clouds: The Place Promised in our Early Days, de Makoto Shintai.

Shintai, c'est le grand malade qui avait déjà fait Voices from a Distant Star, tout seul comme un grand. Là, il donne dans le long métrage, tout en reprenant le même genre d'histoire: deux personnes qui s'aiment, mais qui sont séparés par un espace rendant toute communication sinon impossible, tout au moins très difficile.

Ce n'est pas vraiment de l'anime à grand spectacle et, là encore, Shintai joue l'homme-orchestre. Même si ce film a bénéficié de plus de moyens (ce qui, au vu du fait que le précédent était du genre "Moi et mon Mac", n'est pas très dur), pas mal de scènes sentent clairement l'animation minimaliste, mais plutôt que de casser l'ambiance, ça la renforce.

EDIT: n'avait écrit connerie. Hoshi no Koe, c'est le titre originel de "Voices..." :oops:
Dernière édition par Alias le 18 Jan 2006 00:30, édité 1 fois au total.
Stéphane "Alias" Gallay -- http://alias.codiferes.net/wordpress
Auteur Mégalomane (Muhaha!) de Tigres Volants -- http://www.tigres-volants.org
Avatar de l’utilisateur
Alias
 
Messages: 489
Inscrit le: 22 Sep 2003 22:13
Localisation: Saint Triphon-Village

Messagepar Sephirel » 17 Jan 2006 23:12

En même temps, à partir du moment où tu le compare à Noir, forcement on s'attend pas à une déclinaison de Fumoffu


Clair 8) Mais spa pareil: Noir c'est très onirique, et on nous suggère le malheur des personnages. Dans Gunslinger Girl, le style est nettement plus réaliste, et y a des histoires beaucoup plus sordides à la base. Mais rien n'est montré, ça reste très classe.
Avatar de l’utilisateur
Sephirel
 
Messages: 207
Inscrit le: 26 Juil 2005 16:52
Localisation: En voilà une bonne question...

Messagepar Tochiba » 19 Jan 2006 13:08

Sephirel a écrit:Dans Gunslinger Girl, le style est nettement plus réaliste, et y a des histoires beaucoup plus sordides à la base. Mais rien n'est montré, ça reste très classe.


Réaliste, je veux bien. Plus sordide à la base, je suis plus que d'accord.

Par contre, "rien n'est montré", c'est énormément suggéré et on ne montre que la limite, ce qui fait que c'est beaucoup plus sordide que si c'était montré. Alors pour le classe, je suis dubitatif...
AKA BouleX
_________________
Tabergiste de Dirac, en vadrouille pas si loin que ça.
_________________
"Ah oui, encore une chose : je vous déconseille la mousse au chocolat du patron!" - Georges Abitbol
Avatar de l’utilisateur
Tochiba
 
Messages: 29
Inscrit le: 06 Sep 2005 15:17
Localisation: Bordal

Messagepar Sephirel » 19 Jan 2006 20:55

Par contre, "rien n'est montré", c'est énormément suggéré et on ne montre que la limite, ce qui fait que c'est beaucoup plus sordide que si c'était montré. Alors pour le classe, je suis dubitatif...


C'est plus subtil disons (je parle du passé de la plupart des protagonistes, hein pas des bastons :lol: ). Ca vire jamais dans les images malsaines qui auraient largement pu se retrouver dans le bouquin/les animés. Je pense par exemple au passé d'Henrietta: là y avait largement moyen de faire quelque chose de très mauvais goût, et le piège est évité... selon moi ;)
Avatar de l’utilisateur
Sephirel
 
Messages: 207
Inscrit le: 26 Juil 2005 16:52
Localisation: En voilà une bonne question...

Messagepar Alias » 22 Jan 2006 23:19

Or donc, on vient de finir Overman King Gainer (sorti en France chez Kaze; six DVD, 26 épisodes) et l'impression est plutôt positive. Il y a du bon et du moins bon, mais dans l'ensemble, il y a suffisamment de points positifs pour que cette série mérite qu'on s'y attarde.

Alors, certes, c'est encore des histoires de teenagers dans des robots de combats surpuissants et vaguement mysticoïdes. Ça fait penser à un autre animé, qui commence par E et qui rime avec "c'est vraiment de la merde, Evangelion!" Sauf que, de nouveau, la Loi frappe encore: tous les clones d'Evangelion sont meilleurs que l'original.

L'une des originalités de l'histoire est que ça se passe sur une Terre gelée par des bouleversements climatiques et dans un coin qui semble nettement être sous la coupe des compagnies de chemin de fer. pour nous autres francophones, bonjour la grosse inspi "Compagnie des Glaces"! L'idée étant qu'une bonne partie de la population en a marre de vivre dans des cités sous dôme et lancent un Exode massif, au grand dam des instances gouvernantes.

L'autre idée sympa est l'usage massif d'humour décalé. L'histoire est raisonnablement sérieuse, mais elle ne se prend pas vraiment au sérieux. Les héros se pètent la gueule sur une plaque de verglas en essayant d'avoir l'air cool, les sbires ont des ambitions mégalomanes, les personnages secondaires n'arrêtent pas de faire des commentaires mesquins, bref, ça déconne ferme au second plan.

Bon, pas tout n'est parfait. La série affiche un grand nombre de "presque réussi" qui font un peu mal aux dents quand on les voit. Il y a des trous dans le scénario qui pourraient confortablement servir de tunnels ferroviaires et les motivations des personnages ne sont pas toujours très claires. Mais l'un dans l'autre, ça se laisse bien regarder.
Stéphane "Alias" Gallay -- http://alias.codiferes.net/wordpress
Auteur Mégalomane (Muhaha!) de Tigres Volants -- http://www.tigres-volants.org
Avatar de l’utilisateur
Alias
 
Messages: 489
Inscrit le: 22 Sep 2003 22:13
Localisation: Saint Triphon-Village

Messagepar Deimoss » 22 Jan 2006 23:49

On peut comparer çà à du FMP ou ça reste différent quand même?
Faire partie d'un groupe est capital; cela donne à l'ennemi d'autres types sur lesquels tirer.
Avatar de l’utilisateur
Deimoss
 
Messages: 799
Inscrit le: 16 Fév 2005 07:22
Localisation: Perpignan et alentours

Messagepar Alias » 23 Jan 2006 07:03

C'est un dessin animé japonais. :)

Non, le mélange délire/sérieux est plus subtil. FMP a des épisodes sérieux et des épisodes délires bien distincts; dans King Gainer, c'est plus que le sérieux est traité avec une douche d'autodérision.
Stéphane "Alias" Gallay -- http://alias.codiferes.net/wordpress
Auteur Mégalomane (Muhaha!) de Tigres Volants -- http://www.tigres-volants.org
Avatar de l’utilisateur
Alias
 
Messages: 489
Inscrit le: 22 Sep 2003 22:13
Localisation: Saint Triphon-Village

PrécédentSuivant

Retour vers Inspirations

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité