• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Campagne Kithai

GURPS, BaSIC, EWS, dK System...

Modérateur: CA FFJDR

Campagne Kithai

Messagepar Morgan Kane » 13 Fév 2009 08:48

Le Kithai est la Chine d'Howard.

Gurps et Mangoose donnent pas mal de renseignements à partir desquels j' ai travaillé.

Le pari est de faire une campagne qui se déroule entièrement dans uen seule ville dont certains des PJ sont originaires. Cette ville est Shu Chen, capitale de la province de Shu Chen.

Un compte rendu environ tous les 15 jours .

KITHAÏ

Je vous rappelle que Conan a disparu d’Aquilonie en 1310 ....

Khitaï était divisée en principauté et villes gouvernées essentiellement par des magiciens.

Peu à peu des royaumes sont apparus dominés par les plus puissants d’entre eux. En 1450, une rébellion s’est organisée contre le plus puissant d’entre eux, Yah Chieng, le maître de Paikang. Les ennemis se sont plus ou moins exterminés dans une guerre cataclysmique et, en 1526, sur le dernier champ de bataille, les dirigeants du scarlet circle, l’ordre des magiciens de Khitaï sont intervenus pour imposer à l’ensemble des magiciens de ne plus intervenir dans les affaires politiques et militaires, ou tout au moins de ne plus occuper le pouvoir. Cette date marque la fin de l’ère des magiciens.

Profitant du vide ainsi créé, des nomades se sont présentés en bandes importantes et ont plus ou moins pris le contrôle du pays. L’ère des nomades a duré jusqu' en 1583 environ. Les nomades ont été absorbés par l’espace et par la population locale et depuis 42 ans, c'est l’ère des seigneurs de la guerre..... Le pays est morcelé en une foule de domaines et villes plus ou moins contrôlés par des seigneurs de la guerre qui se coalisent momentanément en s’agrippant à leur pouvoir. Le banditisme est général et le pays aspire à la paix .....

Qui se fera reconnaître comme détenteur du mandat du ciel ?

Les Khitans sont cérémonieux, polis et soucieux de ne pas perdre ou faire perdre la face à l’autre. La politesse et le savoir vivre sont importants.

Nous sommes en 1625 AA ou en l’an 44 de l’ère des seigneurs de la guerre


Province de Shu Chen

Ville de Shu Chen : 300 000 habitants. Elle est située à l’ embouchure d’ un des bras du fleuve rouge.

Autres villes et centres urbains : 600 000 habitants

Population urbaine : 900 000 habitants

Population rurale : 9 000 000 d’ habitants

Divers : 100 000 habitants ( nomades, vagabonds en tous genre )

Population totale : 10 000 000 habitants

La surface occupée est d’ environ 600 000 km². La surface totale de la province est d’ environ 1 200 000 km².

La limite sud de la province marque la limite de la culture du riz. Le riz n’est cultivé que dans l’ embouchure du fleuve.

Il existe 5 grandes villes d’ environ 60 000 habitants chacune et autour de chacune des grandes villes, y compris la capital de la province, environ 3 préfectures d’ environ 16 500 habitants. Il existe aussi nombre de bourgs plus petits.

L’ embouchure du fleuve qui représente une superficie d ‘environ 20 000 km² concentre donc environ 3 300 000 habitants dont 3 000 000 de ruraux .

La pêche tant maritime que fluviale constitue une source importante de nourriture …. Les abords du fleuve sont marécageux et changeants.

Et dans une zone montagneuse et boisée située au nord, la province dispose de ressources minières non négligeables. La steppe commence au nord et à l’ ouest de ces montagnes.

La région nord vit essentiellement d’ élevage.

L’ archipel de Lemuria, à l’ est, a la réputation d’ être un pays de puissants guerriers et de redoutables sorciers. Les étrangers n’ y sont pas les bienvenus.

Voici le plan de la province de Shu Chen

Image

Voici le plan de la ville de Shu Chen

Image

La campagne a commencé en 42 de l' ère des seigneurs de la guerre et nos compgnons ont déjà connu de multiples aventures. Nous sommes maintenant fin 43 de la même ère des seigneurs de la guerre.
Dernière édition par Morgan Kane le 15 Fév 2009 10:33, édité 2 fois au total.
Smouales étaient les borogoves
Avatar de l’utilisateur
Morgan Kane
 
Messages: 409
Inscrit le: 28 Juin 2005 17:30
Localisation: Lyon

Messagepar Morgan Kane » 13 Fév 2009 09:06

Aventures dans la ville de Shu Chen capitale de la province de Shu Chen en Kithai,

Le mystère de la caisse sur la rivière brumeuse...

Une aventure de jeunesse de Bin Gao l'Homme Araignée, Shen Liu le Magicien, et Yama le Combattant aux poings nus.

Mai Tsui (bouche qui achète et qui vend) un colporteur du quartier du marais a été attaqué pendant une livraison importante. Il devait transporter une caisse de la porte sud, dans le quartier marchand, au « salon de thé » de la Grue Couronnée, dans le quartier de la pointe, pour le compte du patron de ce minable établissement, Kao Feng. Mais arrivé dans ce quartier de marins et de bouges, quatre malabars masqués le bousculent et lui prennent sa caisse, ce qui lui vaut de se faire mettre une correction par Feng.

Relatant tout cela à Shen Liu qui le soigne, le colporteur omet de préciser que son commanditaire lui avait demandé le secret... et qu'il a bu une bonne partie de la pièce d'or donnée le matin en se vantant de sa mission, avant d'aller faire ¬sa course en début de soirée. Yama et Bin Gao l'apprendront de Kao Feng, ce qui n'empêchera pas Yama de racheter la dette du colporteur. Feng semble apprécier le caractère de nos deux amis et leur propose de travailler pour lui à l'occasion.

Nos amis se rendent ensuite compte que Mai Tsui (de son vrai nom Keh Tsui), qui n'est pas réputé être un bourreau de travail, est aussi un ivrogne invétéré. Il faudra toute la science de l'hypnose de Bin Gao pour le guérir de son attirance pour l'alcool et la persévérance (et quelques coup de pieds bien placés) de Yama pour lui redonner le goût du travail, pour nourrir sa femme Shui, sa jolie fille de 16 ans Lian (qui se voyais menacée de devoir se prostituer pour payer les dettes du père), ses deux fils Ta et Toa (11 et 8 ans)... et payer ses dettes !

Contactés par Feng à la Perche Blanche, leur auberge favorite, Liu, Gao et Yama acceptent d'accomplir la livraison qui a raté précédemment pour Kao Feng (qui est protégé, et donc a pu faire « convaincre » ses voleurs de lui ramener sa caisse). Mais surprise, le soir venu, c'est la charmante, jeune et ligotée Wu He (ce qui veut dire rivière brumeuse) de la famille Chao - enlevée lors de l'assassinat de ses parents de petite noblesse campagnarde - dont nos amis prennent livraison auprès des quatre malandrins ! Ils la ramènent à Kao Feng, mais lui exposent la situation, (en grandissant les risques pour lui) et finalement lui proposent une alternative, Shen lui laissant ses pierres précieuses en dépôt pour couvrir les dépenses du tenancier.

Nos trois amis présentent donc Wu He au lieutenant Wang, de la milice, qui les connaissant bien suite a leur précédentes aventures, n'hésite pas à contacter un magistrat qui établira que les papiers de vente de la jeune fille sont des faux. Rivière brumeuse a donc pour l'instant échappé à ses kidnappeurs, mais voilà nos amis avec une famille et une orpheline sur les bras !

L'aphorisme de Yama :
« Ta pensée quand elle est juste doit se poursuivre dans l'action. »

La citation de Bin Gao :
« Ta boisson aura le goût de la pisse, je le veux ! »

La divination de Shen Liu :
« A la question ''Que renfermait la caisse volée ?'' il m'a été répondu '' La rivière brumeuse est chère à l'homme viril '' »
Smouales étaient les borogoves
Avatar de l’utilisateur
Morgan Kane
 
Messages: 409
Inscrit le: 28 Juin 2005 17:30
Localisation: Lyon

Messagepar Morgan Kane » 28 Mars 2009 11:31

Pluie de fer pour le lotus...

Une aventure de jeunesse de Bin Gao l'Homme Araignée, Shen Liu le Magicien, Shoo Bang le Gars des rues, et Yama le Combattant aux poings nus.

C'est la fin du printemps dans le marais, et nos amis vaquent à leurs occupations, alors que l'eau monte plus que d'accoutumé, au point que la ville est inondée ! Nos amis donnent un coup de main aux gens du marais qui prennent leurs dispositions pour une semaine qui s'annonce encore pluvieuse.

Patrouillant de nuit en flagrante violation du couvre-feu, ils croisent d'honnêtes cambrioleurs, un couple de paysans et leurs enfants arrivés en ville avec la crue et de fortes dettes qui tentent de squatter la maison d'un dangereux chef de gang, évacuée pour le temps de la crue.

Ils ramènent la famille au sec dans une pagode du marais, et repartent faire un tour chez le chef de gang, au cas où celui ci aurait « oublié quelque chose ». Mais l'esprit du foyer, un esprit retors fier de son égorgeur d'héritier, s'en prend à nos amis ! Sheng Liu, sans ciller, l'invoque, puis le banni ! Une fouille en règle permet alors à Shoo Bang de mettre à jour une cache de documents sous la pierre de la cheminée.

Ils en apprennent que le chef de gang est lié avec la secte du Lotus Rouge, et cache encore dans un entrepôt des biens volé et des otages ou prisonniers de la secte sanglante. Aussitôt, Yama contacte les deux gangs qui les avaient rejoints dans la résistance contre la secte (quand celle-ci affirmait son emprise sur le marais). Ceux-ci sont vite d'accord pour soutenir l'assaut sur l'entrepôt... si nos amis prennent la tête de la troupe lors de l'assaut.

Ils n'hésitent pas un instant, et le lendemain, Bin Gao, Yama et Shoo Bang prennent l'entrepôt d'assaut, discrètement, en élimant ou neutralisant les sentinelles au fur et à mesure, avant de donner le signal de l'attaque aux forces regroupées des deux gangs, soutenues par la magie de Shen Liu. Ils libèrent les prisonniers et les otages, récupèrent le butin, au prix de violents combats, mais quelques membres du Lotus Rouge ont eu le temps de prendre la fuite...
Smouales étaient les borogoves
Avatar de l’utilisateur
Morgan Kane
 
Messages: 409
Inscrit le: 28 Juin 2005 17:30
Localisation: Lyon


Retour vers Systèmes génériques

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron