• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Table ronde le 8 mars à Bagneux

Tout ce qui touche au microcosme du jeu de rôle.

Modérateur: Asmis

Messagepar David Best » 16 Fév 2009 12:50

ben moi le jdr je le considère comme un art, bien que je ne le dirai jamais à des gens ne jouant pas, mais franchement c'est l'impression que ça me donne.
I shall be calm
I shall be prudent
I shall be merciful
I shall think before I act
I shall listen before I think

"Wisdom creed, p 98 Werewolf Dark ages"

http://s6.bitefight.fr/c.php?uid=109805
Avatar de l’utilisateur
David Best
 
Messages: 84
Inscrit le: 30 Juin 2003 08:12
Localisation: Paris et environs

Messagepar John Marguerite » 16 Fév 2009 16:06

Quand je lis un jeu de rôle, je pense effectivement que j'ai entre les mains une création littéraire (bonne ou mauvaise, mais c'est comme partout) qui a ceci d'original qu'elle laisse le soin aux lecteurs de lui faire vivre plusieurs vies au gré des parties qu'elle leur inspire?.

Ensuite, là où c'est encore plus fort, c'est avec le jeu de rôle historique : tu as en plus un documentaire entre les mains.

Ca n'est pas immédiatement visible avec Maléfices, qui est édité en un seul volume et ne propose pas de bibliographie.

En revanche, ça l'est avec "Te Deum", parce qu'il est édité en coffret, que les 2 premiers volumes relevent du documentaire pur et que donc, avant même de jouer, tu as lu 2 petits livres d'histoire, avec de surcroît une bibliographie commentée regroupant fictions et docs.

Ca n'a l'air de rien, mais lorsqu'un bibliothécaire a un documentaire entre les mains, il ne passe que quelques minutes pour en évaluer la qualité, en se servant de quelques points de repères : page de titre, sommaire, préface, bibliographie, index...

Le jeu de rôle, c'est aussi un art de la pédagogie :

- du meneur de jeu vers son groupe de joueur
- du créateur du jeu vers le MJ

Et j'avoue qu'en tant qu'apprenti MJ, je suis personnellement friand de cette relation, notamment quand je m'aperçois avec satisfaction que j'ai compris parceque l'auteur a su recourir dans son texte à une explication claire.

Pour moi, la pédagogie d'un jeu de rôle, c'est une pédagogie du contenu, quelque chose de l'ordre de la transmission du savoir, même si, en général, l'auteur nous prévient qu'il faut piocher ce qui nous plaît dans le
jeu plutôt que de tout appliquer à la lettre.

Car pour pouvoir opérer librement ce choix, ne faut-il pas d'abord avoir tout lu et tout compris ?
"Dans une société bien organisée, quoique personne ne puisse parvenir à tout savoir, il faut néanmoins qu'il soit possible de tout apprendre"

Talleyrand, rapport sur l'instruction publique, septembre 1791
Avatar de l’utilisateur
John Marguerite
 
Messages: 196
Inscrit le: 22 Oct 2008 16:46

Messagepar David Best » 17 Fév 2009 18:20

je ne lis jamais complètement un jdr avant de le tester, en fait je le relis après mais pas complètement et puis surtout quand je retiens pas une règle, ben je la zappe, ou pire encore quand je dois relire plusieurs fois pour la comprendre cette règle, je la zappe. Mais c'est très perso, moi et les règles, ça fait beaucoup, même si après quelques parties je fini par les connaître à peu près et en tant que pj c'est encore pire : je laisse le mj gérer complètement ou presque ce que je trouve trop compliqué. Flémard le David? Ben oui un peu mais il est vrai que j'estime le background beaucoup plus important que les règles en soit :D
I shall be calm
I shall be prudent
I shall be merciful
I shall think before I act
I shall listen before I think

"Wisdom creed, p 98 Werewolf Dark ages"

http://s6.bitefight.fr/c.php?uid=109805
Avatar de l’utilisateur
David Best
 
Messages: 84
Inscrit le: 30 Juin 2003 08:12
Localisation: Paris et environs

Messagepar riddle » 17 Fév 2009 20:05

du moment qu'il y a une bouteille de lait à portée tu veux dire? :D

niveau règles je suis pile poil comme David faut dire...
Avatar de l’utilisateur
riddle
 
Messages: 685
Inscrit le: 15 Fév 2005 18:05
Localisation: Versailles

Messagepar David Best » 17 Fév 2009 20:34

ah oui c'est vrai le lait c'est important mais ça c'est mon flaw à beaucoup :twisted:
I shall be calm
I shall be prudent
I shall be merciful
I shall think before I act
I shall listen before I think

"Wisdom creed, p 98 Werewolf Dark ages"

http://s6.bitefight.fr/c.php?uid=109805
Avatar de l’utilisateur
David Best
 
Messages: 84
Inscrit le: 30 Juin 2003 08:12
Localisation: Paris et environs

Messagepar John Marguerite » 17 Fév 2009 21:57

Je pense que le fait que vous ayez beaucoup plus de bouteilles (de lait ?) que moi explique cette capacité à faire le tri dans les règles que personnellement je n'ai pas.

Cela peut être aussi une question de personnalité, mais je pense qu'à un niveau débutant, le fait d'assimiler le système de jeu dans le détail donne une confiance en soi qui autrement ferait défaut et qui surtout permettra de lire avec un oeil plus aguerri d'autres systèmes, jusqu'à être capable naturellement d'opérer un choix pour ne retenir que les éléments qui correspondent à votre façon de jouer.

J'ai un souvenir à ce sujet auquel je tiens beaucoup.

Je n'avais pas encore 15 ans quand ma tante m'offrit cet été-là la fameuse boîte rouge DD, sans elle-même rien y connaître, parceque le fils d'une amie était mordu.

Tout excité, je me suis mis de suite à étudier le livre... et j'ai vite trouvé cela très compliqué ! Puis j'ai relu, en prenant des notes cette fois-ci, parce que je ne voulais pas m'avouer vaincu, je ne voulais pas lâcher cette boîte qui semblait tant promettre.

Enfin, j'ai synthétisé mes notes sur le corpus de règles, et je suis arrivé à les faire tenir sur une dizaine de pages bien aérées sur mon cahier petit carreau. Pour mois, cela relevait d'une sorte d'exploit et j'y ai puisé le courage nécessaire pour écrire mon premier porte-monstre-trésor)que j'ai ensuite soumis à ma famille, puis a des amis.

Vingt ans plus tard, j'ai retrouvé ce même plaisir en préparant Maléfices, et c'est vrai que comprendre les règles ne procure pas du tout le même plaisir que lire un background.

Pour moi, c'est un exercice qui relève de la gymnastique intellectuelle, c'est comme les mots fléchés où les mots croisés en fait : on souffre, mais quel plaisir quand on a terminé !

PS : et entre DD et Maélfices ? Un MJ a besoin de joueurs, et j'étais un piètre motivateur à l'époque pour inciter mes amis à essayer.
"Dans une société bien organisée, quoique personne ne puisse parvenir à tout savoir, il faut néanmoins qu'il soit possible de tout apprendre"

Talleyrand, rapport sur l'instruction publique, septembre 1791
Avatar de l’utilisateur
John Marguerite
 
Messages: 196
Inscrit le: 22 Oct 2008 16:46

Messagepar riddle » 17 Fév 2009 23:47

je pense que ce que tu dis n'est pas faux mais qu'effectivement ça dépend beaucoup de la personnalité du mj: pour moi ce n'est pas une question de bouteille, j'ai toujours agis comme ça; mes premiers joueurs m'avaient offert star wars d6 qui n'est quand même pas le jeu le plus compliqué de l'univers mais je n'en ait jamais assimilé la totalité des règles... je préfère largement me concentrer sur l'univers lui-même.
Avatar de l’utilisateur
riddle
 
Messages: 685
Inscrit le: 15 Fév 2005 18:05
Localisation: Versailles

Messagepar John Marguerite » 18 Fév 2009 16:18

Ok, je récapitule !

Le jeu de rôle est un support culturel très riche, dont la pratique peut être assimilé à une forme d'art, dont les règles ne sont pas l'élément le plus important et qui doit faire l'objet "d'ateliers découverte" plutôt que d'une initiation.

Une fois cela posé, le problème, pour le faire découvrir et le populariser, c'est, entre autres choses, le manque de temps.

Il y a cependant une chose sur laquelle je voudrais revenir, c'est la connaissance des partenaires culturels.

Je peux vous renseigner sur les bibliothèques, mais je dois avouer que j'en sais très peu sur les ludothèques.

J'ai décidé d'en savoir plus sur la question, et notamment d'aller à la rencontre de ludothécaires.

J'aurais aimé cependant connaître votre expérience des ludothèques et/ou des bibliothèques, si vous aviez notamment une idée claire de leurs objectifs respectifs et si selon vous ces deux établissements pourraient travailler ensemble autour d'objectifs culturels communs grâce au jeu de rôle (forcément !).

Merci d'avance !
"Dans une société bien organisée, quoique personne ne puisse parvenir à tout savoir, il faut néanmoins qu'il soit possible de tout apprendre"

Talleyrand, rapport sur l'instruction publique, septembre 1791
Avatar de l’utilisateur
John Marguerite
 
Messages: 196
Inscrit le: 22 Oct 2008 16:46

Messagepar David Best » 19 Fév 2009 18:08

j'ai fait une initiation à hyper héros à la ludothèque de... zut! je sais plus l'endroit j'en ai trop fait l'an passé... J'ai eu deux tables et uniqement des petites demoiselles, j'avais d'ailleurs connu le même "problème" à Bagneux. L'avenir est-il aux joueuses?

Pour le lieu parles-en à mr Navet sur opale, c'est lui qui m'a arrangé le coup à l'origine.
I shall be calm
I shall be prudent
I shall be merciful
I shall think before I act
I shall listen before I think

"Wisdom creed, p 98 Werewolf Dark ages"

http://s6.bitefight.fr/c.php?uid=109805
Avatar de l’utilisateur
David Best
 
Messages: 84
Inscrit le: 30 Juin 2003 08:12
Localisation: Paris et environs

Messagepar Free » 19 Fév 2009 18:58

.intéressant, j'espère pouvoir venir le 8 à Bagneux. (je peux pas m'engager encore)

.sinon, dès le 9, il faudra renommer le topic en "JdR et Bibliothèques" ;)
Parlez donc peu.. Le silence est la lumière bleue du verbe
Be the space within, be nothing - so you can give everything
I don't care, I'm still free : you can't stop the signal
Avatar de l’utilisateur
Free
 
Messages: 86
Inscrit le: 24 Août 2008 13:54

PrécédentSuivant

Retour vers Média, culture et société

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)