• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

JdR en maternelle

Tout ce qui touche au microcosme du jeu de rôle.

Modérateur: Asmis

JdR en maternelle

Messagepar Mithriel » 24 Mars 2009 15:10

http://www.lemonde.fr/aujourd-hui/artic ... _3238.html

Au-delà de l'intérêt de l'expérience, la confusion des genres persiste.
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2722
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Re: JdR en maternelle

Messagepar Julius » 24 Mars 2009 16:28

Mithriel a écrit:http://www.lemonde.fr/aujourd-hui/article/2009/03/23/prevenir-la-violence-par-le-jeu-de-role_1171535_3238.html

Au-delà de l'intérêt de l'expérience, la confusion des genres persiste.


Confusion ? Je ne crois pas. C'est juste un problème de traduction qui n'a jamais été résolu.

Quand cet article utilise le terme jeu de rôle, il le fait en toute bonne foi.
C'est bien le "role playing" utilisé en psycholgie, ou si on prend le terme américain psychodrama ou role playing.

Terme qui n'a rien à voir avec "role playing game". Le terme "game" n'existe pas pour rien dans la langue anglaise.
Dommage pour nous, en français, on emploie le même terme pour désigner deux choses totalement différentes.

Peut-être que la ffjdr devrait réfléchir à une évolution du terme jeux de rôles pour éviter l'homonymie.
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.

Courteline, georges
Avatar de l’utilisateur
Julius
 
Messages: 964
Inscrit le: 29 Avr 2003 10:16
Localisation: Ecran de pub de 20h36

Messagepar Deimoss » 24 Mars 2009 16:34

Mes' emploie souvent avec à propos Jeu De Rôle Ludique soit JDRL ce qui le distingue de la version thérapeutique et de la version pédagogique.
Faire partie d'un groupe est capital; cela donne à l'ennemi d'autres types sur lesquels tirer.
Avatar de l’utilisateur
Deimoss
 
Messages: 799
Inscrit le: 16 Fév 2005 07:22
Localisation: Perpignan et alentours

Messagepar John Marguerite » 24 Mars 2009 17:04

Effectivement, le problème de la traduction aboutit à ce genre de confusion possible, de bonne foi.

J'ai cru comprendre que ce problème serait soulevé avec l'envie de le résoudre lors des prochains Etats Généraux du Jeu de rôle, actuellement en préparation et prévus pour la fin de l'année 2009.

Je ne sais pas si vous avez fait aussi attention à la façon dont certains articles de presse parlent de "jeu de rôle" ou "jeu de rôle grandeur nature" à propos du film allemand "La vague".

Or, à propos de cette expérience qui tourne mal, on devrait en toute rigueur parler de "simulation globale".

Je prépare un boulot personnel là-dessus, après avoir vu le film (excellent), lu le livre de Todd Strasser dans les années 80 (intéressant et différent du film sur certains points essentiels), et m'être renseigné sur l'expérience du professeur d'histoire Ron Jones, à la fin des années 60 dans un lycée aux Etats-Unis (sur laquelle pèse un certain mystère faute de sources fiables, malgré le témoignage de Ron Jones des années après).

Je souhaite m'appuyer notamment sur un bouquin Pédago de Francis Yaiche : "les simulations globales, mode d'emploi", paru en 1996.
"Dans une société bien organisée, quoique personne ne puisse parvenir à tout savoir, il faut néanmoins qu'il soit possible de tout apprendre"

Talleyrand, rapport sur l'instruction publique, septembre 1791
Avatar de l’utilisateur
John Marguerite
 
Messages: 196
Inscrit le: 22 Oct 2008 16:46

Re: JdR en maternelle

Messagepar Mithriel » 25 Mars 2009 07:38

Julius a écrit:Quand cet article utilise le terme jeu de rôle, il le fait en toute bonne foi.
C'est bien le "role playing" utilisé en psycholgie, ou si on prend le terme américain psychodrama ou role playing.


Pour ma part, je ne traduirais pas role playing par jeu de rôle (jouer un rôle, mise en situation). La traduction roleplaying game en JdR est correcte. Il aurait sans doute fallu vérifier les termes similaires avant de l'adopter (puisque jeu de rôle était déjà pris), mais elle est correcte.
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2722
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Messagepar John Marguerite » 25 Mars 2009 10:39

De tout cela je retire au final l'idée que ces confusions entre jeu de rôle ludique et psychologique représentent une contrainte lourde, mais aussi une opportunité.

En effet, pour définir notre activité, nous sommes obligés de nous intéresser à celles avec lesquelles elle peut être confondue pour mettre en évidence ce qu'il y a de différent.

Je trouve que c'est quelque chose de très enrichissant qui conduit à étudier des sujets de société très graves.

Par exemple, l'utilité de l'école maternelle semble remise en question actuellement. Un article comme celui mis en lien, quelque part, nous oblige à nous forger une opinion sur ce sujet.

Pouvoir défendre ensuite cette position argumentée sur l'éducation des élèves de la maternelle et sur la préparation de l'apprentissage de la lecture, c'est cela aussi qui renforce la crédibilité du JDR.

Par exemple, que pensez-vous de la méthode de lecture "La planète des Alphas ?" (personnellement, pour résumer, j'en pense du bien parceque c'est une méthode alphabétique qui permet aux élèves de s'approprier d'emblée le code et de préparer le syllabage des mots).

http://www.planete-alphas.net/


Si ce n'est pas du jeu de rôle, à proprement parler, est-ce que nous n'aurions pas intérêt à nous familiariser avec cet outil pour éventuellement nous y associer ?

Pareil pour les "simulations globales" (sauf que là, je suis résolument contre nous rapprocher de ce machin pédago)

En résumé, parceque nous sommes obligés de nous différencier d'autres activités portant le même nom, nous avons toute légitimité pour nous exprimer sur toute une série de sujets de culture et de société.

C'est plutôt une chance
"Dans une société bien organisée, quoique personne ne puisse parvenir à tout savoir, il faut néanmoins qu'il soit possible de tout apprendre"

Talleyrand, rapport sur l'instruction publique, septembre 1791
Avatar de l’utilisateur
John Marguerite
 
Messages: 196
Inscrit le: 22 Oct 2008 16:46

Messagepar John Marguerite » 25 Mars 2009 14:11

J'ai cherché des articles sur Serge Tisseron et j'ai trouvé ça :

http://www.journaldunet.com/itws/it_tisseron.shtml

Je mets en particulier ce passage en exergue car il parle de "nous" !

"Question : Toujours dans la lignée des faux débats, l'univers virtuel du Net coupe-t-il les jeunes de la vie réelle ?

Réponse de S. tisseron : Non. C'est le même faux procès que l'on a fait aux jeux de rôle. Les jeunes qui sont en crise identitaire grave et qui confondent l'autre et eux-mêmes vont évidemment courir le risque de se confondre aussi avec les personnages de fiction, mais il ne faut pas généraliser."
"Dans une société bien organisée, quoique personne ne puisse parvenir à tout savoir, il faut néanmoins qu'il soit possible de tout apprendre"

Talleyrand, rapport sur l'instruction publique, septembre 1791
Avatar de l’utilisateur
John Marguerite
 
Messages: 196
Inscrit le: 22 Oct 2008 16:46


Retour vers Média, culture et société

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)