• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Le jeu de rôle, sport de plein air ?

Tout ce qui touche au microcosme du jeu de rôle.

Modérateur: Asmis

Messagepar Gagaas » 19 Mai 2009 19:23

Moi je dis le jeu de rôle ne se porte pas plus mal d'être un peu souterrain quand même... au propre comme au figuré, MDR.

Alexandre
Virtuanaute sur virtuajdr.net
Avatar de l’utilisateur
Gagaas
 
Messages: 70
Inscrit le: 26 Oct 2008 14:16
Localisation: Lyon + Internet

Messagepar John Marguerite » 22 Mai 2009 18:43

A propos de souterrain, cela me fait penser au passage, découvert par le Capitaine Némo à bord de son Nautilus, qui relie dans Vingt mille lieues sous les mers la Mer Rouge à la Mer Méditerranée et permet, avant la percée du Canal de Suez, de faire le trajet entre les deux mers en une vingtaine de minutes !

Cela me fait penser aussi que Jules Verne avait brulé toutes ses fiches de travail et notes de documentation à la fin de sa vie, mais je m'égare...

Oui, le jeu de rôle ne perd rien à rester un peu soutterain : tout est question de mesure, en fait

Pour ce qui me concerne, ma façon de voir les choses est plus dictée par le constat que notre monde moderne est malade de ses contradictions.

Pour reprendre l'expression de Luke Rhinehart dans "L'homme-dé", à la différence des sociétés traditionnelles, qui reposaient sur un mensonge unique et permettaient aux individus de plus facilement se conformer ou se rebeller face à un ordre social clairement lisible, notre monde moderne repose sur des mensonges multiples.

Ceci a pour résultat que nous sombrons dans une sorte de relativisme et d'entre soi. Les liens sociaux se brisent et l'individualisme paraît la seule solution raisonnable pour résister à la cacophonie et au brouillage du sens.

Si bien qu'on ne peut même plus dire que, du moins, nous cultivons notre jardin. J'ai d'avantage l'impression que nous construisons des bunkers pour nous isoler et nous satisfaire d'un malheur modéré ! (à ne pas confondre avec les souterrains, qui eux symbolisent justement l'aventure, la recherche d'une issue, la nécessité de l'entraide pour en sortir, etc.).

C'est donc pour cela que j'aime l'idée qu'une table de jeu, ou qu'une nappe de jeu, puisse représenter un espace culturel permettant au contraire de libérer la parole et de cultiver à plusieurs le goût de l'improvisation et du risque, le tout au grand air !
"Dans une société bien organisée, quoique personne ne puisse parvenir à tout savoir, il faut néanmoins qu'il soit possible de tout apprendre"

Talleyrand, rapport sur l'instruction publique, septembre 1791
Avatar de l’utilisateur
John Marguerite
 
Messages: 196
Inscrit le: 22 Oct 2008 16:46

Messagepar brisecous » 22 Mai 2009 21:32

Ouep enfin jeu de rôle souterrain... Perso je vois plus d'inconvénients que d'avantages. Surtout que je vois le JDR comme un jeu de société, ni plus ni moins.

Je me suis mis au JDR sur table il y a peu (il y a tellement peu que je n'ai pas encore commencé la partie ^^). J'ai proposé à un ami d'en faire, il m'a dit "ché pas, les jeux de rôle, ça me fait un peu peur quand même". Quand j'en ai parlé à mon père, il m'a dit "c'est pas une secte au moins", sous forme de boutade mais histoire de s'en assurer au passage. Et ma mère m'a demandé pendant 10 minutes d'un air affolé ce que c'était exactement.

J'en ai parlé à 3 personnes, 3 mauvaises réactions. J'ose pas imaginer la réaction de mes autres amis quand je leur proposerai histoire de compléter la tablée !

Des fois, si le JDR était un peu moins souterrain, ça permettrait quand même aux joueurs (surtout ceux qui ont pas l'habitude comme moi) de pas avoir le choix entre se cacher ou s'expliquer tout le temps ^^. Mais bon après je dis pas que le JDR est souterrain par sa propre faute, je sais pas si vous pouvez y faire grand-chose...
brisecous
 
Messages: 254
Inscrit le: 27 Oct 2008 14:39

Messagepar Mithriel » 23 Mai 2009 07:50

John Marguerite a écrit:Oui, le jeu de rôle ne perd rien à rester un peu soutterain : tout est question de mesure, en fait


Le jeu de rôle semble destiné à rester un loisir de niche. En revanche, il me paraît vraiment dangereux de chercher à lui redonner une image underground.
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2722
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Messagepar John Marguerite » 23 Mai 2009 11:06

En fait, je voulais dire qu'il n'était pas nécessaire que les rôlistes gomment toute référence underground sous prétexte de chercher à toucher un grand public.

En résumé, savoir s'adapter sans se renier (pour ce que j'en sais d'ailleurs, le jdr étant encore une expérience récente en ce qui me concerne)
"Dans une société bien organisée, quoique personne ne puisse parvenir à tout savoir, il faut néanmoins qu'il soit possible de tout apprendre"

Talleyrand, rapport sur l'instruction publique, septembre 1791
Avatar de l’utilisateur
John Marguerite
 
Messages: 196
Inscrit le: 22 Oct 2008 16:46

Messagepar Mithriel » 23 Mai 2009 13:07

Qu'appelles-tu une référence underground, en fait ?

Quant à toucher le grand public, ça aurait sans doute été fait dans les années 80 quand le JdR était dispo en librairie, si ça avait dû se faire. En revanche, être ouvert et transparent me semble indispensable (en opposition à une pratique underground / cachée / sectaire / qui fait peur -- mais j'ai la nette impression que ce n'est pas ce que tu veux dire).
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2722
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Messagepar John Marguerite » 23 Mai 2009 16:39

Oui, justement, je suis pour la transparence, le jdr au grand air, etc... je concédais simplement à Small Axe que les rôlistes pouvaient, s'ils le désiraient, garder leur part "underground", mais je voulais dire en fait leurs habitudes de jeux et de sociabilité, c'est-à-dire les parties longues, en nocturne, en privé, avec système de règles persos, rituels gastronomiques douteux, etc.

Comme ferait un groupe d'amis au bridge, ni plus ni moins, en jouant l'après-midi autour d'une tasse de thé et de petits gateaux, avec leur propre système d'annonces !
"Dans une société bien organisée, quoique personne ne puisse parvenir à tout savoir, il faut néanmoins qu'il soit possible de tout apprendre"

Talleyrand, rapport sur l'instruction publique, septembre 1791
Avatar de l’utilisateur
John Marguerite
 
Messages: 196
Inscrit le: 22 Oct 2008 16:46

Messagepar Mithriel » 24 Mai 2009 06:54

Est-ce encore le jeu de rôle ? ;)
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2722
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Messagepar John Marguerite » 24 Mai 2009 22:28

Mais j'espère bien qu'il n'existe pas un seul profil de rôliste ! :D
"Dans une société bien organisée, quoique personne ne puisse parvenir à tout savoir, il faut néanmoins qu'il soit possible de tout apprendre"

Talleyrand, rapport sur l'instruction publique, septembre 1791
Avatar de l’utilisateur
John Marguerite
 
Messages: 196
Inscrit le: 22 Oct 2008 16:46

Précédent

Retour vers Média, culture et société

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron