• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Institut Rôliste de Formation des Maîtres

Tout ce qui touche au microcosme du jeu de rôle.

Modérateur: Asmis

Messagepar Julius » 03 Nov 2009 11:46

Je laisse tomber.
Demande ce que ton pote pense de la réduction des heures de français dans la filière technologique depuis la réforme STG.

Ah, c'est beau la langue de vois.
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.

Courteline, georges
Avatar de l’utilisateur
Julius
 
Messages: 964
Inscrit le: 29 Avr 2003 10:16
Localisation: Ecran de pub de 20h36

Messagepar John Marguerite » 03 Nov 2009 11:57

Si tu avais lu sa note mise en lien, tu aurais vu que la réponse est inscrite noir sur blanc !!! :mdr:
"Dans une société bien organisée, quoique personne ne puisse parvenir à tout savoir, il faut néanmoins qu'il soit possible de tout apprendre"

Talleyrand, rapport sur l'instruction publique, septembre 1791
Avatar de l’utilisateur
John Marguerite
 
Messages: 196
Inscrit le: 22 Oct 2008 16:46

Messagepar Julius » 03 Nov 2009 14:02

Pour te montrer que ce monsieur raconte n'importe quoi :

À commencer par les BTS, qui devraient être la filière « naturelle » des Bac Pro, et qui, au grand dam du ministère, recrutent pourtant au goutte-à-goutte les lycéens des LP, préférant de beaucoup (à part peut-être dans les sections industrielles — et encore…) les lycéens des Bacs généraux.


1 - la filière naturelle des BTS est la filière technologique, donc ni bac pro, ni bac généraux. Je te laisse chercher les textes officiels, ça te fera du bien.
2 - Comme la filière naturelle c'est la filière technologique, la majorité des étudiants de bTS sont de cette filière et non pas de la filière générale au contraire de ce qui est affirmée. Certains BTS élitiste recrutent majoritairement dans la filière générale mais c'est une exception.
3 - recrutement au goutte... quelle blague. Ben voui, puisque, 2 places sont obligatoirement réservées dans les BTS pour les mentions bien et plus des bac pro. Là aussi c'est une obligation qui n'est pas toujours respectée. Comme la filière naturelle n'est pas le bac pro, c'est bien pour ça qu'il y a peu de recrutement.

Donc un article remarquable d'imprécisions et de bêtises, ou alors, cet auteur a juste oublié qu'il y avait 3 filières en France ?...

D'ailleurs, je vois que tu assimiles aussi les STG avec les bacs pros, donc tu es aussi incompétent que l'auteur. C'est quand même grave d'ignorer qu'il y a 3 filières majeures, et non pas 2...

(pour t'aider dans tes recherches sur les textes officiels, je les ai déjà posté sur ce forum, bon courage...)
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.

Courteline, georges
Avatar de l’utilisateur
Julius
 
Messages: 964
Inscrit le: 29 Avr 2003 10:16
Localisation: Ecran de pub de 20h36

Messagepar John Marguerite » 03 Nov 2009 14:56

Les BTS devraient être la filière "naturelle" des Bacs Pro, c'est un conditionnel, ça veut dire que c'est SON point de vue de prof qui enseigne à des élèves de BTS issus de Bac Pro, autrement dit le point de vue de quelqu'un qui veut les meilleurs débouchés pour ces filières professionnelles.

Mais une fois de plus, Julius ne lit pas, ou en tout cas pas ce passage :

"J’ai chaque année en BTS d’excellents élèves issus du Bac Pro qui rament comme des damnés pour rattraper le niveau — alors même qu’ils sont tout à fait compétents dans les domaines techniques. C’est cela qu’il faut traiter en priorité — quitte à sélectionner (ciel, un gros mot !) en amont les volontaires, et à les préparer réellement à une formation (les BTS) particulièrement appréciée par les chefs d’entreprise."


Ensuite, il a du également échapper à Julius qu'à la fin de la note, Brighelli parlait de l'année de propédeutique dans les Facs pour rattraper le niveau dans les matières générales (donc du français) des bacheliers (donc des bacheliers STG inclus) :

"L’idée d’une propédeutique généralisée fait de toute façon son chemin. Nombre de facs ont inventé dans leur cursus une « année zéro » de remise à niveau (Orsay, par exemple). C’est faire de l’élitisme intelligent — et plus rentable, à moyen ou long terme, qu’un envoi massif sur le marché du travail de gosses mal dégrossis"

Voilà, et ces solutions là, évidemment, c'est faute de pouvoir réformer les programmes de collège et de lycée pour des contenus dans les matières générales plus exigeants et faute de pouvoir agir sur la formation des maîtres.

Tiens JPB propose même une solution pour un Bac Pro qui pourrait être digne de ce nom (c'est qu'il les aime bien, on dirait, les élèves de Bac pro) :

"Alors, pourquoi ne pas monter une sorte de « BEP Sup », en trois ans — un super-diplôme professionnel destiné à celles et ceux qui veulent entrer plus rapidement dans la vie active avec un bagage technique réel — et reconnu comme tel par les entreprises, qui sur cette base pourraient bien plus aisément être associées à la formation ? Et, en aval, réserver une quatrième année aux lycéens décidés à se lancer dans le Supérieur — une sorte de propédeutique qui mettrait le paquet sur les matières générales, aurait effectivement rang de Bac — et le mériterait ?"

Voilà, c'était le Bac Pro non pas selon les textes officiels, mais tel que l'espère Brighelli.

Malheureusement, il faut tout expliquer à Julius...
"Dans une société bien organisée, quoique personne ne puisse parvenir à tout savoir, il faut néanmoins qu'il soit possible de tout apprendre"

Talleyrand, rapport sur l'instruction publique, septembre 1791
Avatar de l’utilisateur
John Marguerite
 
Messages: 196
Inscrit le: 22 Oct 2008 16:46

Messagepar Julius » 03 Nov 2009 15:44

John Marguerite a écrit:Malheureusement, il faut tout expliquer à Julius...


Non, Julius a très bien compris les délires de toutes ces conneries.
Et Julius le répète : quid d'une filière qui a complètement disparue dans ce raisonnement ?
En gros 200 000 élèves niveau bac.

Où sont les élèves du lycée technologique ?

On ne parle que des bac pro et des bacs généraux. Tu peux la tourner dans tous les sens, cet article est minable : Monsieur machin voudrait que ses bacs pros partent dans des BTS...
Il est gentil monsieur machin, et on les mets où les autres ?

Tu refuses de voir la réalité.
Tu as des oeillères. Tu manques de connaissance
Je te l'ai prouvé, et tu me sors un laius, sur Julius a pas compris.

Si, j'ai bien compris, ton raisonnement (et celui de machin) ignore 200 000 personnes, soit environ 40% des bacheliers actuels (en gros, ça fait actuellement un gros 40% de lycée général, un petit 40% de LT, un petit 20% de LP). Super raisonnement, où veut faire rentrer 20% de bacs pros à la place de 20% de bac techno.
Et sans doute envoyé 20% de bacs techno se planter à la fac.

C'est du grand n'importe quoi. C'est ignorer ce qui existe. C'est prendre la parole pour le plaisir de prendre la parole et s'écouter faire du bruit.

Le minimum d'intelligence voudrait au moins que tu reconnaisses que cet article a complètement oublié l'existence d'une section, mais non, tu continues à défendre le délire d'un mec qui plane à coté du système qui existe déjà.

Le pire c'est que tu oses prétendre que c'est moi qui ne comprend pas.
C'est vrai, moi je suis juste une burne qui sait qu'il y a une section technologique, toi le génie qui l'ignore.
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.

Courteline, georges
Avatar de l’utilisateur
Julius
 
Messages: 964
Inscrit le: 29 Avr 2003 10:16
Localisation: Ecran de pub de 20h36

Messagepar John Marguerite » 03 Nov 2009 15:47

Tiens, j'ai trouvé un joli dessin sur les débouchés possibles avec les Bac pros !

http://www.education.gouv.fr/cid2552/le ... onnel.html

Quel ordure, ce Brighelli !

Vouloir que d'avantage de bacheliers professionnels accèdent [édit : et surtout réussissent] à un DUT ou un BTS !

Oser penser contre les textes officiels !

Non mais, on va où ? :o

Les vrais rebelles vous les brandissent, eux, les textes officiels ! ;)



Enfin bref ! :mdr:
Dernière édition par John Marguerite le 03 Nov 2009 16:05, édité 1 fois au total.
"Dans une société bien organisée, quoique personne ne puisse parvenir à tout savoir, il faut néanmoins qu'il soit possible de tout apprendre"

Talleyrand, rapport sur l'instruction publique, septembre 1791
Avatar de l’utilisateur
John Marguerite
 
Messages: 196
Inscrit le: 22 Oct 2008 16:46

Messagepar John Marguerite » 03 Nov 2009 16:01

Vouloir faire dire à ce texte qu'il milite pour l'élimination de débouchés pour les Bacs technologiques, c'est quand même un superbe exploit !

Enfin voilà, c'est Julius !

C'est mon champion ! 8)
"Dans une société bien organisée, quoique personne ne puisse parvenir à tout savoir, il faut néanmoins qu'il soit possible de tout apprendre"

Talleyrand, rapport sur l'instruction publique, septembre 1791
Avatar de l’utilisateur
John Marguerite
 
Messages: 196
Inscrit le: 22 Oct 2008 16:46

Messagepar Julius » 03 Nov 2009 16:20

Tu es toujours une buse :
Avoir la possibilité d'aller en BTS ne veut pas dire voie principale
et hop

http://www.education.gouv.fr/cid147/le- ... gique.html

Faudrait tout lire, tu t'enfonces, c'est bien.
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.

Courteline, georges
Avatar de l’utilisateur
Julius
 
Messages: 964
Inscrit le: 29 Avr 2003 10:16
Localisation: Ecran de pub de 20h36

Messagepar John Marguerite » 03 Nov 2009 16:41

Bon, encore une explication de texte, mais c'est la dernière, parce que j'ai bien rigolé mais là il faut que je me repose un peu !

Donc je redeviens sérieux, mwrrf, non, sérieux !

Ahem !

A partir du moment où on décerne un diplôme de niveau Bac, on décerne un premier diplôme universitaire, donc on doit offrir un débouché sur des études supérieures.

Effectivement, le Bac Pro, prioritairement, doit conduire à la vie active.

C'est un diplôme donc très bizarre, mais ça, ce sont les textes officiels, et pour Julius, c'est un peu comme l'évangile, je crois !

Mais donc, puisqu'un Bac pro doit offrir un débouché sur des études supérieures pour ceux qui le veulent (c'est comme ça, ce sont aussi les textes officiels !), et bien la filière naturelle pour les bacheliers professionnels qui veulent poursuivre leurs études (et c'est un droit qu'on leur a donné), et bien, comme c'est bizarre, Brighelli pense que ce sont les BTS.

Julius doit penser, afin que la filière technologique ne meure pas, que les bacheliers professionnels auraient sans doute d'avantage leur place en histoire de l'art ou en lettres modernes, mais Brighelli ose penser qu'ils seraient mieux en BTS.

Or donc, comment qu'on fait ?

Et bien, ce que propose Brighelli, c'est de créer un super BEP qui serait un vrai billet pour la vie active, et pour les plus motivés, dont on pense qu'ils peuvent aller plus loin, ce qui suppose donc une vraie sélection (on ne prend que les plus aptes), et bien on propose une année supplémentaire avec un fort accent sur les matières générales sanctionnée par un Bac pro, cette année servant de propédeutique à l'entrée de BTS.

Voilà, je n'ai fais que répéter ce qui était dans la note de Brighelli, et Julius pense que c'est la filière technologique qu'on assassine, mais Julius va prendre maintenant ses cachets et se reposer un peu, n'est-ce pas , Julius ? :)
"Dans une société bien organisée, quoique personne ne puisse parvenir à tout savoir, il faut néanmoins qu'il soit possible de tout apprendre"

Talleyrand, rapport sur l'instruction publique, septembre 1791
Avatar de l’utilisateur
John Marguerite
 
Messages: 196
Inscrit le: 22 Oct 2008 16:46

Messagepar Mespheber » 03 Nov 2009 18:14

"quid custodiet ipsos custodes?"
42
Avatar de l’utilisateur
Mespheber
 
Messages: 1778
Inscrit le: 28 Fév 2005 19:50
Localisation: Rijsel

PrécédentSuivant

Retour vers Média, culture et société

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron