• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

JDR et terminaux mobiles: iPhone/iPad et autres tablettes

Tout ce qui touche au microcosme du jeu de rôle.

Modérateur: Asmis

Messagepar dhar » 22 Mars 2010 23:12

En effet, une succession d'images n'apporte rien. Mais de vrais outils liés au contenu, c'est une autre histoire. La recherche dans le texte et déjà un plus. Les favoris au sein du document en est un autre même si cela peu sembler équivalent au post-its dans le bouquin, accordé, mais sans doute plus clair et plus facile à gérer.
Ajoutez à cela l'idée de pouvoir utiliser ces outils sur une collection complète (toute une gamme d'un même jeu), pour retrouver en un clin d'oeil toutes les références à une règle de jeu, un lieu particulier, un PNJ, ça devient très intéressant.
Après, on peut jouer sans ça, et on le fait déjà depuis pas mal de temps, ces outils/gadgets sont loin d'être indispensables et ne doivent pas le devenir. Il est juste question de faire évoluer quelque peu certains aspects laborieux du jeu...
<-- dhar -->
Avatar de l’utilisateur
dhar
 
Messages: 18
Inscrit le: 04 Juin 2005 00:27
Localisation: Nice

Messagepar kobbold » 23 Mars 2010 00:10

il faut aussi prendre en compte un fait essentiel:

Bien des acheteurs de JDR achètent pour la collection, pour l'objet livre. Nombre de vieux rôlistes (membres d'une communauté vieillissante) achètent, lisent, et ne jouent pas (enfin, pas à tout).

Ainsi, on est loin d'un unique achat utilitaire, on achète souvent un objet: un beau livre, bien illustré, bien mis en page, avec un beau papier.

Il est aussi à noter que le marché du PDF n'a jamais pris en France, à tel point qu'il est devenu ultra confidentiel.
[url=http://roll-play.over-blog.com/][b]Roll-Play - mon blog (Cheap Tales, D&D4, Warhammer, Oltréé, d'autres trucs à venir).[/b][/url] Mise à jour 01/03 - article D&D5

"Ton MJ il est tellement vieux que sa bagnole c'est un thAC0."
Avatar de l’utilisateur
kobbold
 
Messages: 830
Inscrit le: 16 Août 2004 19:19
Localisation: Lyon

Messagepar dhar » 23 Mars 2010 02:13

Ah, je savais pourtant, en laçant ce sujet, que ça allait dériver dans ce sens... Je vais donc essayer de recadrer doucement:

Même si cela semble tenir à coeur à beaucoup d'entre vous, et je comprends bien l'intérêt de cet autre débat, le sujet que j'essaie de développer ici n'est pas de savoir si oui ou non les joueurs sont prêts à abandonner leurs habitudes de jeu bien rodés, basées sur les livres "papiers" au profit des livres "électroniques". On peut éventuellement créer un split du sujet pour continuer d'en débattre. Aucun soucis en ce qui me concerne.

Ce que j'essaie d'aborder ici, c'est de savoir ce que peuvent apporter ces technos au JdR, si jamais elles peuvent y apporter quelque chose. Les jeu diffusés au format e-book/pdf sont bien évidement une piste de réflexion, et sans conteste un premier pas dans le "bon" sens, mais ce n'est, selon moi, qu'une adaptation maladroite des livres "papier" au supports de type tablette. Ceux entre-vous qui on jeté un oeil aux liens en début de thread (en quote ci-dessous) seront peut-être d'accord avec moi: certains de ces projets vont bien au delà du "simple" e-book, aussi bien en terme d'expérience utilisateur, qu'en terme d'ambiance et d'immersion. L'expérience est bien plus riche qu'un "simple" texte sur une feuille de papier.

Certains me répondrons sans doute que ce genre d'expérience utilisateur laisse peu de place à l'imaginaire, mais cet argument ne me paraît pas vraiment valable dans le sens ou les livres, tels que nous les connaissons tous, sont bourrés d'illustrations toutes plus soignées les unes que les autres... L'imaginaire est indispensable au jeu, c'est une évidence; mais je crois que l'imaginaire à aussi besoin qu'on l'aide a démarrer, qu'on lui donne de l'élan. C'est le rôle des illustrations dans les livres de jeu et c'est une autre forme de support pour l'imaginaire que peuvent apporter ces nouvelles technos...
En tout cas c'est mon idée.
<-- dhar -->
Avatar de l’utilisateur
dhar
 
Messages: 18
Inscrit le: 04 Juin 2005 00:27
Localisation: Nice

Messagepar kobbold » 23 Mars 2010 04:28

dhar a écrit:Ah, je savais pourtant, en laçant ce sujet, que ça allait dériver dans ce sens... Je vais donc essayer de recadrer doucement:

Même si cela semble tenir à coeur à beaucoup d'entre vous, et je comprends bien l'intérêt de cet autre débat, le sujet que j'essaie de développer ici n'est pas de savoir si oui ou non les joueurs sont prêts à abandonner leurs habitudes de jeu bien rodés, basées sur les livres "papiers" au profit des livres "électroniques". On peut éventuellement créer un split du sujet pour continuer d'en débattre. Aucun soucis en ce qui me concerne.


Le soucis n'est pas de savoir si on doit abandonner l'un, mais si les éditeurs voient un marché suffisant pour justifier la sortie d'un livre en format électronique (et tout le boulot de création de signets, indispensable quand on vend un PDF... un pdf sans signets bien organisés, ça ne sert pas à grand chose, AMA)... Et le flop du PDF en France montre que le marché n'est pas encore là.

Ce que j'essaie d'aborder ici, c'est de savoir ce que peuvent apporter ces technos au JdR, si jamais elles peuvent y apporter quelque chose. Les jeu diffusés au format e-book/pdf sont bien évidement une piste de réflexion, et sans conteste un premier pas dans le "bon" sens, mais ce n'est, selon moi, qu'une adaptation maladroite des livres "papier" au supports de type tablette. Ceux entre-vous qui on jeté un oeil aux liens en début de thread (en quote ci-dessous) seront peut-être d'accord avec moi: certains de ces projets vont bien au delà du "simple" e-book, aussi bien en terme d'expérience utilisateur, qu'en terme d'ambiance et d'immersion. L'expérience est bien plus riche qu'un "simple" texte sur une feuille de papier.

Certains me répondrons sans doute que ce genre d'expérience utilisateur laisse peu de place à l'imaginaire, mais cet argument ne me paraît pas vraiment valable dans le sens ou les livres, tels que nous les connaissons tous, sont bourrés d'illustrations toutes plus soignées les unes que les autres... L'imaginaire est indispensable au jeu, c'est une évidence; mais je crois que l'imaginaire à aussi besoin qu'on l'aide a démarrer, qu'on lui donne de l'élan. C'est le rôle des illustrations dans les livres de jeu et c'est une autre forme de support pour l'imaginaire que peuvent apporter ces nouvelles technos...
En tout cas c'est mon idée.


C'est donc encore une fois une question de marché... Aujourd'hui, AMA, ce marché est trop réduit, et les compétences nécessaires à la réalisation de telles choses se monnaient trop cher pour que cela soit rentable avec un si petit degré de distribution.

N'oublions pas qu'en France, un JDR est considéré comme un best seller à partir de 3000 exemplaires vendus... seulement 3000...

Le soucis n'est pas le désir d'innover, mais la rentabilité de l'innovation. Dans un marché soutenu par des acheteurs qui tiennent aujourd'hui au support papier, un double développement n'est pas envisageable, AMA. Ni un développement sur support électronique uniquement. C'est bête à dire, mais un ebook, ça ne se met pas dans une belle bibliothèque, et comme les rôlistes acheteurs sont souvent aussi amateurs de la possession de l'objet que du contenu, cela risque d'en rebuter plus d'un.

Cf les expériences de jeux en pdf.
[url=http://roll-play.over-blog.com/][b]Roll-Play - mon blog (Cheap Tales, D&D4, Warhammer, Oltréé, d'autres trucs à venir).[/b][/url] Mise à jour 01/03 - article D&D5

"Ton MJ il est tellement vieux que sa bagnole c'est un thAC0."
Avatar de l’utilisateur
kobbold
 
Messages: 830
Inscrit le: 16 Août 2004 19:19
Localisation: Lyon

Messagepar dhar » 23 Mars 2010 08:10

Ah et puis zut...
Je connais ces arguments, je suis conscient de la réalité du marché en France. J'aurai juste aimé mettre ces aspects de côté pour parler des technos "dans l'absolu". Maintenant, si on a pas le droit d'aborder le sujet sous prétexte qu'il n'a pas de réalité économique, autant fermer le topic tout de suite. Sinon, on peut aussi utiliser notre imagination, faire comme si le marché se pourrait bien, comme si les JdR sur tablette avaient un semblant d'avenir, et essayer d'avoir un débat constructif...
<-- dhar -->
Avatar de l’utilisateur
dhar
 
Messages: 18
Inscrit le: 04 Juin 2005 00:27
Localisation: Nice

Messagepar lupin » 23 Mars 2010 12:40

Quand je parlais de succession d'images, je précise qu'il peut s'agir de photos de texte, mais donc où les caractères ne sont pas enregistrés comme tels, et donc où toute recherche est impossible.

Concernant les PDF, une chose simple serait d'associer à tout livre vendu un cd contenant le pdf du livre. Le surcoût est de qlq centimes, le support éditorial étant transformable en pdf en qlq secondes (les signets exister déjà sur n'importe quel support pro).
- Lupin.
Avatar de l’utilisateur
lupin
 
Messages: 2166
Inscrit le: 30 Nov 2001 01:00
Localisation: Paris

Messagepar Greewi » 23 Mars 2010 13:03

Lupin a écrit:Quand je parlais de succession d'images, je précise qu'il peut s'agir de photos de texte, mais donc où les caractères ne sont pas enregistrés comme tels, et donc où toute recherche est impossible.

Concernant les PDF, une chose simple serait d'associer à tout livre vendu un cd contenant le pdf du livre. Le surcoût est de qlq centimes, le support éditorial étant transformable en pdf en qlq secondes (les signets exister déjà sur n'importe quel support pro).
Sauf qu'on te rétorquera qu'un PDF sera vite diffusé sur les réseaux P2P et consort...

D'un point de vue matos, il ne faut pas oublier que pas mal des ebook vendu n'ont pas grand chose comme fonctionnalités. Le recherche est tout de suite plus fastidieux dés qu'on ne dispose pas d'un clavier (réel ou virtuel). Ce sujet traite quand même (si j'en crois le titre) de terminaux mobiles type ebook, tablettes façon Ipad voir téléphone mobile. Tous ne fournissent pas l'ergonomie suffisante pour accélérer l'usage d'un livre.
Les choses imaginaires sont.
Elle existent dans nos cœurs.
Nous en ressentons l'émotion
et parfois elles nous font peur.

- Sylvain "Greewi" Dumazet
Avatar de l’utilisateur
Greewi
 
Messages: 386
Inscrit le: 14 Oct 2003 21:49
Localisation: Thorigny (77)

Messagepar lupin » 23 Mars 2010 13:24

Greewi a écrit:Sauf qu'on te rétorquera qu'un PDF sera vite diffusé sur les réseaux P2P et consort...

Bien vu, alors mettons plutôt un code unique pour télécharger un PDF une fois ouvert le bouquin. Cela permettra d'associer au PDF l'identité du proprio. Bien sûr pour la vente d'occasion, cela ne règlera pas le pb, mais dans les premers mois/années, cela devrait être pas mal déjà.

Greewi a écrit:D'un point de vue matos, il ne faut pas oublier que pas mal des ebook vendu n'ont pas grand chose comme fonctionnalités.

Tout à fait, pour cela, le grand public ne peut qu'attendre...
- Lupin.
Avatar de l’utilisateur
lupin
 
Messages: 2166
Inscrit le: 30 Nov 2001 01:00
Localisation: Paris

Messagepar Popol » 24 Mars 2010 00:08

:ouch:
Bien, pour mon retour sur le forum, après savoir passé une heure à préparer mon post, ca a planté (merci FireFox) donc je vais faire court.
Sans reprendre dans le détail les citations de chacun, voici à mon très humble avis (d'un gars qui passe quand même ses journées à informatiser la gestion documentaire d'entreprise, comme quoi le JDR mène à tout) sur le sujet spécifique des bouquins de JDR au format électronique (sous ensemble du sujet de départ qui au final n'a même pas été abordé).

- "Les rolistes aiment bien les bouquins, le bel objet , tout ça".
Oui, si vos voulez faire des clubs de lecture ou de collectionneurs, on peut raisonner ainsi. Maintenant, si on veut des joueurs qui jouent, on peut regarder les solutions qui existent en dehors du livre et pouvant développer le nombre de joueurs (n'est ce pas le premier but de la FFJDR?). On peut d'ailleurs prendre le problème dans l'autre sens : et s'il n'y avait que peu de roliste (généralement atteint de collectionite aigue) qu'à cause des bouquins? Ce qui attire ce petit nombre est peut être aussi ce qui repousse le grand nombre (les non collectionneurs).

- le JDR avec informatique, c'est plus du JDR.
C'est comme la rando avec un GPS. Ça perd un certain charme. Mais du coup, au lieu de passer son temps à se focaliser sur la carte, on peut profiter au mieux du reste. Et comme du coup ca demande moins de préparation et moins de risque, il y a désormais plus de randonneurs qu'avant. Vous voyez où je veux en venir?

- Le cas des Cybooks :
Normal que ca ne se vende pas, le produit en question n'a pas d'avenir. Je n'en dirais pas autant des terminaux Amazon, Sony, Apple, MS et Google à venir (même si la présente liste va se réduire d'ici 3 ans).

- les PDF sans hyperlien, PDF pas navigables, etc. :
Pour commencer, en dehors des PDF issus de scan (et encore, on peut faire de la reconnaissance de caractère sur les images - OCR -), il est possible de faire une recherche par mots clefs sur le contenu du fichier.
Faire un PDF avec des hyperliens est généralement (si vous trouvez pas, dites le moi, je vous trouverai une solution) une fonctionnalité de base pour les logiciels de maquettage de livre. Et tout terminal mobile qui n'est pas voué à un échec commercial cuisant dispose d'un clavier (Kindle, Ipad etc.).

- la vente de livre format PDF n'a jamais pris en France.
Normal : 1- le PDF n'a pas été conçu pour prendre en compte les problèmes de commercialisation. 2- A l'époque les terminaux de lecture étaient des bon vieux PC, du genre qui prend bien de la place sur nos tables de MJ bien encombrées.
Maintenant, il y a d'autres format et terminaux qui arrivent, c'était d'ailleurs le sens du topic de départ que de voir leurs application, non?

- Le cout de la publication au format électronique :
Il est ridicule comparé aux cout d'impression sur "les beaux livres" avec de jolies couvertures.

- Le piratage :
Ah, c'est un vrai problème. Le marché de la musique l'a vécu juste avant. Ca serait aussi le cas pour le livre si on se contentait du format PDF. Mais si vous regardez l'offre Amazon (je n'ai pas regardé celle d'Apple), il n'est pas possible de récupérer le fichier ailleurs que sur son terminal.

Voila qui est assez pour les réponses aux critiques, passons au constructif.

On compte :
- une meilleure utilisabilité
- une prise de risque moindre à mettre un jeu sur le marché (plus de stock de livre invendus, pour ceux qui connaissent)
- la possibilité de voir apparaitre des jeux amateurs directement exploitables (il devrait être prochainement possible de publier directement ses propres livres sur les plateforme de téléchargement de livre électronique, je parie mon billet).
- rameuter de nouveaux jouerurs et MJ si on trouve de quoi les conquérir en tirant parti des avantages de ces nouveaux media.
Avatar de l’utilisateur
Popol
 
Messages: 3
Inscrit le: 17 Juin 2005 13:12

Messagepar Popol » 24 Mars 2010 00:14

Bon sinon, en terme d'application des terminaux mobiles pour le JDR, il n'y a pas que les bouquins quand même?
JDR = livre? C'est tout?

Zut alors, je pensai "histoires", "scénario", "personnage", "règles tordues", "interprétation", "théâtre", "improvisation", "ambiance", "pépitos", "pack de bière", "nuits blanches"...
Avatar de l’utilisateur
Popol
 
Messages: 3
Inscrit le: 17 Juin 2005 13:12

PrécédentSuivant

Retour vers Média, culture et société

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

cron