• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

CR informel de l'AG du 05-12-2009

Si vous avez des demandes concernant la FFJdR elle-même.

Modérateur: CA FFJDR

CR informel de l'AG du 05-12-2009

Messagepar lupin » 09 Déc 2009 13:16

Vu que l'AG du 05-12-2009 n'a pas rassemblé le quorum, je fais donc un CR rapide avant l​a prochaine AG.
C'est toutefois un CR personnel, qui n'est donc par définition pas objectif, et qui est issu de ma seule volonté d'informer. Le CA n'a donc ni infirmé ni confirmé quoi que ce soit là-dedans.

Tout d'abord, le nouveau trésorier a annoncé que le quorum n'était pas réuni. Il est expliqué qu'une 50aine de voix étaient représentées pour un quorum de 74 (entre autre du fait d'une dizaine de membres honoraires qui sont décomptés dans le quorum bien qu'ils ne votent pas (art. 8). Mathématiquement, cela ne suffit tout de même pas à expliquer la non-participat​ion des membres à une AG de modification de statuts...
Le CA décide de garder les votes afin d'être utilisés à la prochaine AG.

Aprés quelques adhésions puis un tour de table rapide pour présenter la 20aine de membres présents, un tour d'actualité est fait avant d'entamer le débat sur le​s Statuts.

Nouvelles:
La FFJdR rappelle que la FFJdR a un projet en cours de réalisation, un DVD de film d'animation pour les enfants qui intégrera un JdR pour découvrir, réalisé par Imaginez.net pour la FFJdR. La sortie de ce DVD a pris quelques mois de retard mais devrait arriver. La FFJdR a ouvert une souscription et propose aux donateurs d'afficher leur nom dans le DVD. Les pros peuvent aussi y participer en affichant leur logo, selon la donation (vu l'univers, plutôt Maya l'abeille, peu de pros semblent intéressés pour l'instant). Une fois le contenu JdR du DVD fait, il pourra être distribué et adapté par l'éditeur pour chacun de ses films.

La FFJdR a eu un grand succès lors de sa présence sur la BNF pour l'exposition sur le mythe Arthurien. 5 tables et une 40aine de joueurs ont tourné en permanence, et la BNF est enthousiaste. Ce partenariat a été possible grâce à une présence d'admin et de membres, et grâce à un jeu fait sur-mesure par Imaginez.net pour la FFJdR. La BNF semble prête à un nouveau partenariat. La prochaine exposition (parchemins de la mer morte) s'y prête peu mais dans un an devrait avoir lieu une expo en partenariat avec la Villette sur la SF, thème vaste s'il en est. Il peut être imaginé une utilisation du contenu DVD pour ce genre d'expos. [ÉDITEUR PRO] remarque que des jeux pros pourraient être intégrés dans ce type de support, l'Appel de Cthulhu pourrait faire l'affaire pour les manuscrit de la mer morte par exemple (le temps semble cependant trop court pour la réalisation).

Un point d'explication est fait sur le projet de travail avec l'ALF (asso des ludothecaires de France) et sur l'animation et le potentiel Label Meneur de jeu de la FFJdR, en insistant sur la nécessité de sérieux recommandé pour toute interaction de ce genre avec les instances officiels et collectivités territoriales.

Statuts:
Des administrateurs présentent le projet de modifications de statuts, entamé il y a plus d'un an, pour en expliquer les buts: quitter l'amateurisme et devenir professionnels, et dans ce cadre se doter de statuts compatibles avec la reconnaissance d'utilité publique, qui permettra d'obtenir des subventions. Ils permettront aussi d'entériner les changements de fonctionnement fait ces derniers temps au sein de la FFJdR.

Plusieurs problèmes sont soulevés concernant ces modifications de Statuts:

* possibilité du CA d'exclure quelqu'un (membre ou administrateur) pour une durée allant jusqu'à une année, et possibilité pour le CA d'exclure jusqu'à 50% ​ du bureau et de le remplacer par des personnes qu'il nommerait lui-même.

Cette possibilité résulterait d'un alignement sur les statuts-type du conseil d'état. Toutefois, les statuts type, après avoir été cherchés par les membres, ne semblent pas révéler de tel fonctionnement. Le CA explique alors que si la FFJdR vise à terme la reconnaissance d'utilité publique, elle ne vise pour l'instant que la reconnaissance d'interêt général, qui est moins exigeante. Il est demandé pourquoi cela n'a jamais été dit dans le débat sur le forum, lorsque le CA répondait que certains points étaient imposés par les statuts-type, le CA indique que c'était noté dans la convocation...
De manière générale, le CA explique que cette modification lui permettra de s'assurer que les administrateurs élus feront bien leur travail.

Concernant l'exclusion de membres et le flou des raisons possibles, cela permettra d'assurer que des membres ne porteront pas atteinte à l'image de la FFJdR sur des forums publics mais cela n'empêchera pas le débat sur une partie privée d'un forum à venir sur le modèle de celui ayant servi aux débats sur les statuts. Si un membre communique quand même sur le forum public sur des affaires internes, ce sera effectivement un motif d'exclusion.
Des membres sont méfiants vis-à-vis de ces modifications car depuis moins d'un an, un président a été exclu et un membre du forum a été menacé d'exclusion par un administrateur (sur la ​ discussion http://forums.ffjdr.org/viewtopic.php?p=269461&highlight=comunication+f%E9d%E9+forum#269461) à la suite de critiques sur la communication de la FFJdR (le sujet ​ s'est par la suite étendu sur 11 pages).
Le CA explique alors que son fonctionnement consiste à encourager les admin qui ne sont pas dans la ligne de la majorité à démissionner d'eux mêmes (plusieurs démissions ont eu lie​u depuis un an) afin de ne pas perdre trop d'énergie/temps en opposition.
Concernant les menaces d'exclusion de membres, le CA n'est pas au courant (le coord AV a pourtant dit avoir faire remonter un résumé de la discussion au CA) et indique ces menaces ont donc été portées sans aucun droit.
Certains membres ont remarqué qu'en cas d'exclusion, le membre est exclu de fait pour une durée pouvant aller jusqu'à un an, c-à-d jusqu'à la prochaine AG, qui jugera alors si l'exclusion est légitime. Cette durée avant de pouvoir s'expliquer peut sembler un peu longue.
Le CA explique que le but est de ne pas gaspiller les ressources de la FFJdR et le temps des membres, et que les abus n'auront pas lieu pour autant car une personne exclue pourra faire appel au ministère de la Jeunesse et des Sports s'il considère cela comme illégitime...

* possibilité pour les pros d'influer, via droit de vote, dans la fédé malgré u​ne nature et des objectifs potentiellemet divergents avec les joueurs: de manière grossière, par nature, les membres actifs et les assos ont pour but de jouer, tandis que les pros ont pour un but premier de gagner de l'argent.
la CA veut quitter l'amateurisme pour devenir professionnel, et considère donc comme nécessaire l'accueil des pros à la FFJdR. Les pros sont des fans de JdR aussi, comme les membres actifs et les assos, il ​n'y a pas de raisons de ne pas les intégrer.
L'argument selon lequel les pros ont été source de problèmes il y a 5 ans à la FFJdR, notamment Casus/Backstab, est dit trop vieux car le monde du JdR a bien changé depuis. Par ailleurs, le fait que [ÉDITEUR PRO] ait proposé d'utiliser l'Appel de Cthulhu (concurrent de ses jeux) pour une expo à la BNF su​r les manuscrits de la mer morte en est présenté comme une preuve.
Enfin, le CA évoque la difficulté à distinguer
- les assos éditeurs de JdR amateurs qui vendent des jeux;
- et les éditeurs pros. L'une des différences est que les assos éditeurs amateurs n'ont pas de but d'enrichissement;

* interdiction aux membres bénéficiaires de participer réellement, càd empêcher les membres des assos fédérées de participer, soit quandd même 80-90% des membres de la FFJdR.

Une difficulté pratique soulevée par le CA a été la vérification du statut de me ​ mbre beneficiaire (en contactant l'asso membre).
Il est toutefois possible de vérifier auprès des assos en les contactant pour savoir jusqu'à quand vaut l'adhésion, c'est faisable aisement puisque c'est ce qui était fait pendant longtemps à la FFJdR.
Par ailleurs, une asso aura tendance à prévenir en cas d'exclusion d'un membre impliqué dans la FFJdR. Et si le CA pense que cela peut quand même poser des problèmes si une procédure d'exclusion est en cours, après tout, tant que la personne est membre de l'asso, il reste bénéficiai​re de la FFJdR (principe de présomption d'innocence). Par ailleurs, ce genre d'action reste exceptionnel.

Le CA veut aussi responsabiliser les membres et considère que pour s'impliquer dans la FFJdR, il faut déjà faire le pas de s'engager volontairement en payant une cotisation individuelle. Les membres des assos qui ont adhéré se retrouvent indirectement membres bénéficiaires, mais sans forcément être motivés et sans que le CA puisse les sanctionner en cas de problème. Le CA cite un membre actif qui a distribué des prospectus de vente de services sur la surface FFJdR au Monde du Jeu, qu'ils auraient eu encore plus de mal à éjecter de leur surface s'il avait été membre bénéficiaire.

Par ailleurs, le CA préfère avoir des actifs de 25-35 ans qui vont réellement travailler que le roliste étudiant de 22 ans qui ne pourra pas ​ apporter grand chose du fait de son manque d'expérience (les temps ont encore dû beaucoup changé puisque nous avons compté au sein de la FFJdR des admin d'une 20aine d'années qui ont été actifs plusieurs années...). De plus, l'investissement d'un membre/admin a souvent engendré des dépenses en argent (volontaires) en plus du temps. L'exigeance supplémentaire de paiement de double adhésion peut donc sembler déplacé, même si cette cotisation reste faible.

Enfin, il est demandé au CA puis au trésorier une estimation du nombre de membres actifs par rapport au nombre de membres bénéficiaires afin s'estimer la perte de bras que pourrait entraîner cette modification. Le CA ne répond pas mais précise que ce sont essentiellement des membres actifs qui travaillent à la FFJdR, et donc que si des bénéficiaires venaient aider aup​aravant sur les salons, c'est que les temps ont changé (encore une fois) depuis 5 ans;

* le RI contient trop de règles s'appliquant aux membres alors que le CA peut le changer à sa guise sans passer par l'AG. L'équité voudrait donc qu'un membre à qui peut s'appliquer une sanction devrait voter les conditions qui régissent les sanctions (conditions stipulées en RI).

Le CA considère que l'existence de sanction et leur description même sommaire suffit et que même si la liste n'est pas complète (points de suspensions), cela ne permettra pas d'abus car l'esprit est clair.
Par ailleurs, il est relevé encore une fois que vu les problèmes connus par le CA dernièrement (jeu de chaises musicales et démissions), il est compréhensible que l'AG s'inquiète de voir que les personnes qu'elle nomme peuvent être révoquées par le CA.
La CA explique que Le RI contient déjà ce genre de règles et que ça n'a pas posé de problèmes. Il est alors rappelé qu'il y a eu depuis peu plusieurs menaces/exclusions/démissions (ces faits étant rares avant, cela ne posait pas autant de problèmes).

Par ailleurs, l'argument selon lequel les statuts-type autorisent cela semble ne pas tenir puisque les statuts-type demandent au contraire que le RI soit voté en AG.
Le CA explique que ce qui se trouve en RI s'y trouve parce que cela relève du réglementaire et que cela n'a rien à faire dans les statuts. Il ajoute que les statuts ne collent en fait pas complètement aux statuts-type car le but d'utilité publique n'est en fait pas visé à court terme.
Enfin, à l'inquietude que le RI peut être modifié par le CA sans que l'AG ne le sache, le CA considère comme improbable que cela arrive sans qu'un admin n'alerte l'opinion publique, voire les pouvoirs publics (le CA a toutefois expliqué que le but est qu'un admin en minorité dans le CA démissionne).


Sur la forme de ces modifications de statuts, il est regretté que le débat n'ait pu avoir lieu moins de 2 semaines entre 10 actifs et sans que le CA ne soit intervenu (en dehors d'un ou deux admin), ce qui limite un peu le débat.
Le CA précise que ce faible délai est indépendant de sa volonté, et que le forum privé a été ouvert après qu'un membre ait demandé à en discuter. Le but n'était de toute façon pas de débattre des statuts mais s'éclairer les membres sur la raison de chaque modification, le débat sur chaque point n'étant pas possible, le projet étant lancé depuis plus d'un an. Le président précise que ceux qui considèrent le projet comme négatif peuvent toujours voter contre.

Par ailleurs, le président précise que le projet a aussi été présenté aux CR qui ont fait des retours. Certains ont été pris en compte, ce sont d'ailleurs celles qui semblent poser problème. Il précise que selon lui, le projet semble globalement accepté.
Sur le forum pourtant, on trouve:
- 24 inscrits;
- 11 participants, dont 6 qui se sont prononcés clairement pour ou contre;
- 5 actifs contre: la personne qui était chargé de leur rédaction initiale;
- 1 ajoint pour.

Il regrette que les critiques négatives soient faites sans contre-proposition. Il est répondu que c'est difficile quand le CA envoie les statuts dans un délai qui rend impossible toute modification et qu'il ne vient pas répondre sur le forum de discussion. D'autant que du propre aveu du CA, il souhaitait des avis et des questions mais pas des contre-propositions.
Enfin, il est relevé comme dommage d'avoir fait appel aux avis des CR mais d'avoir laissé de coté les actifs, qui sont pourtant déclarés comme cœur de la future FFJdR telle que voulue par le CA. Certains ont d'ailleurs une expérience de l'associatif et de la FFJdR et auraient pu aider à éviter des couacs (incohérences et erreurs). Le président explique que le CA comporte aussi des membres qui connaissent cela.

Enfin, le CA a expliqué que le ministère de la Jeunesse et des Sports a répondu que les modifications de statuts étaient correctes. À la remarque qu'il s'agirait d'un avis non officiel sous réserve, il est répondu que non puisque la personne a fait des remarques sur tous les statuts, et qu'aucune association ne respecte intégralement les statuts types.
Le courrier de la chargée des agrément n'a effectivement noté que la nécessité de préciser que les cotisations doivent être fixées au RI et votées en AG, et que la distinction doit être faite entre AGE et AGO (toutefois, l'agrément utilité publique est donné par le ministère de l'intérieur et non Jeunesse et Sports et la reconnaissance d'intérêt général est donné par l'administration fiscale, ces modifications sont donc a priori agréées pour l'agrément Jeunesse et Éducation Populaire).

Globalement, le CA a entendu les critiques mais les considèrent plus comme résul​tant de philosophie différentes.

Points divers:
- le nouveau secrétaire est remercié pour la rapidité de mise en ligne du dernier​ CR de CA;
- le communiqué avec avis du juriste sur le dépôt du terme "murder party" est jugé intéressant, même la réponse est juridique (c'est plaidable). De telles travaux gagneraient à être mieux diffusés (forums, liste de diffusion ​).
- Lupin.
Avatar de l’utilisateur
lupin
 
Messages: 2150
Inscrit le: 30 Nov 2001 01:00
Localisation: Paris

Messagepar hesed » 02 Fév 2010 14:36

Bonjour,

Je note dans le compte-rendu d'AG de décembre sur les statuts, qu'il y a un souhait du CA de rendre la FFJdR plus professionnelle. Je suis en formation, depuis septembre 2009, pour un Master en Administration des Entreprises et je pense que je peux vous donner mon avis sur ce sujet.

Au niveau des structures juridiques professionnelles qui ont une AG et un CA, il n'y a pas 36 solutions : il s'agit de la Société Anonyme (SA) à Conseil d'Administration. Le Conseil d'Administration est élu par l'Assemblée Générale Ordinaire, le quorum est de 1/4. Le Conseil d'Administration désigne le Directeur Général et éventuellement des Directeurs Généraux Délégués.

Ceci est très similaire à la FFJdR (une AG, un CA élu, un bureau élu par le CA). Mais en 2006 nous (= le CA de l'époque) avons commis une grossière erreur que les membres du CA actuel paie maintenant. Lorsque nous avons refait les statuts, nous avons par ignorance rempli le fossé qui sépare le CA du Bureau. Le CA a été réduit à 10 membres et le bureau accru à ces mêmes 10 membres. Nous avons en plus figé le CA dans des postes. L'idée paraissait bonne mais elle oubliait un fondement même des Statuts : la séparation des rôles entre le CA et le Bureau.

Dans une SA, le CA est en charge uniquement des décisions stratégiques, alors que les directeurs "= le bureau" sont en charge de la mise en oeuvre de ces décisions et de la gestion de l'entreprise. Si le bureau est en désaccord avec le CA, le CA élit un nouveau bureau qui mettra en place ses décisions.

Il est normal qu'il y ait des divergences d'opinions au sein du CA et en particulier celui de la FFJdR et c'est même souhaitable mais peu importe car ce ne devrait pas être lui qui ensuite dirige la FFJdR. Le but est que, à l'issue du CA, la majorité ait choisit les orientations stratégiques (de la SA ou de la FFJdR). Le Bureau est ensuite en charge de les mettre en pratique et de s'entourer de toutes les personnes qui peuvent l'aider à mener à bien cette mission. Peu importe des désaccords du CA : il se réunit à quelques reprises dans l'année et ensuite le Bureau est maître à bord : il est libre de s'entourer de tous les acteurs qui lui semblent bon et de travailler DANS LA SERENITE. Le bureau doit ensuite rendre compte au CA de l'avancement de ses missions et ils est libre de gérer l'entreprise/l'association du mieux qu'il lui semble.

En particulier, JAMAIS un membre du CA ne pourra révoquer un autre membre : on imagine mal les membres de l'Assemblée Nationale voter entre eux pour exclure un Député de cette Assemblée !!! De même, ceci n'existe pas dans une SA. Ce sont les électeurs qui ont mis cette personne en place. Ce sont eux qui pourront faire un autre choix lors des prochaines élections.

Cette erreur nous l'avons commise en 2006, des anciens m'avaient mis en garde à l'époque mais vu le contexte (nous étions 4 au CA), leurs récriminations me paraissaient un peu loin de la réalité.

Aujourd'hui, je pense que la réalité vous a ratrappé : 10 personnes élues qui ne se connaissent ni d'Adam ni d'Eve, ne peuvent travailler dans la sérénité : il y a forcément des divergences. Ces élus doivent cependant donner les orientations de la FFJdR via le vote et élire leur Bureau. Ensuite le Bureau (3 ou 4 personnes c'est bien) a pour tâche de s'entourer de toutes les personnes dont ils ont besoin pour mener à bien leur mission parmi tous les membres de la FFJdR et même des personnes extérieures.

Vouloir affecter un membre du CA = un poste, n'est pas constructif. Si cela se trouve, le meilleur coordinateur vidéo n'est même pas au CA et il n'a pas envie d'y être. Inversement, il est toujours bien d'avoir des anciens au CA qui ne viennent qu'à cette réunion et qui peuvent répondre aux décisions prises par le passé et garantisse la bonne continuité de l'association - ils ont de contacts, des archives (qui parmi vous a le CD "qu'est-ce que le jeu de rôle ?" créé par la FFJdR ?), un réseau ou bien ils ont compris les statuts et peuvent donc indiquer pourquoi les élus de l'époque ont pris telle décision. Par contre, il ne faut peut-être pas exiger d'eux qu'ils soient actifs au delà de quelques heures dans l'année mais par contre, ils DOIVENT participer à chaque CA (= les orientations stratégiques).

Voilà, je retourne dans mes révisions, j'ai partiel de "Structures Juridiques" et "Droit des Entreprises" Jeudi prochain.

J'espère que cela nourrira votre réflexion pour les 2 années qui s'offrent à vous.

Laurent

PS : j'ai été un peu déçu en recevant les statuts de la FFJdR pour vote et que je me suis rendu compte que vous n'aviez pas offert aux membres de la FFJdR une période de réflexion pour que nous puissions donner notre avis. Je pense que c'est l'un des rares moment dans la vie d'une association ou tous les membres pourraient se prononcer.
hesed
 
Messages: 2
Inscrit le: 11 Déc 2005 14:04
Localisation: Rennes

Messagepar Mr Soupir » 03 Fév 2010 08:45

Tu parles avec grande sagesse Hesed ! Je suis également en master de droit (général cela dit) et j'ai fait les mêmes remarques au CA (sur son forum interne). A savori que la volonté d'un CA lisse était illusoire, 1 poste = 1 admin était compliqué à gérer et devait être regardé du strict point de vue du volontariat.

Je te rappelle à ce titre que les nouveaux statuts renforcent (ou empirent ;)) la situation puisque l'article 22 oblige les admins à se spécialiser A PEINE D'EXCLUSION ! Donc tu vois, on est pas sortie de l'auberge.
Avatar de l’utilisateur
Mr Soupir
 
Messages: 21
Inscrit le: 11 Nov 2009 23:15

Messagepar Webmestre » 03 Fév 2010 09:52

Et tu as un compte sur le forum AG. Où ce genre de débat doit avoir sa place. Pas ici, et pas après que les statuts aient été votés.
Webmestre FFJdR (http://www.ffjdr.org), mailto:webmestre@ffjdr.org
Webmestre
 
Messages: 254
Inscrit le: 29 Nov 2001 01:00
Localisation: La fédé

Messagepar Mr Soupir » 03 Fév 2010 10:24

Et pourquoi pas ? Les statuts ont été votés, ils sont publics. C'est quoi le problème d'en parler ? Aprés tout c'est le texte qui va gouverner l'association pour les années à venir ! En parler relève du salut public ;) .
Avatar de l’utilisateur
Mr Soupir
 
Messages: 21
Inscrit le: 11 Nov 2009 23:15


Retour vers L'association

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)