• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

CR AGO 6/4/2013

Si vous avez des demandes concernant la FFJdR elle-même.

Modérateur: CA FFJDR

CR AGO 6/4/2013

Messagepar lupin » 25 Août 2014 15:28

Bonjour,
suite à un contact avec l'ancien président, voici son compte-rendu de l'AG d'avril 2013, je l'envoie tel quel (après anonymisation des noms de famille):

Footbridge a écrit:
L’assemblée générale ordinaire « Lynn Willis » a eu lieu à la maison des associations du XVème arrondissement, le 6 avril 2013.

L’assemblée débute par la lecture du bilan moral et les commentaires des membres présents.

Sur la thématique « jeu de rôle au musée », les représentants de l’association le Grimoire interviennent en évoquant le travail possible par exemple avec le musée des arts et traditions populaires. Les représentants du Grimoire évoquent le fait qu’il faut connaître à l’avance le programme muséale. En effet, beaucoup de musées sont visités par les parents et les enfants. Par exemple, le musée de Sèvres utilise des animateurs pour les groupes lors des visites. Le jeu de rôle est une manière formidable d’intéresser le public au contenu du musée. Un travail important, selon les représentants de l’association Le Grimoire, d’inventaire, pour lister les ressources disponibles pour mener à bien les projets. A priori la Fédération n’a pas vocation à beaucoup intervenir, uniquement sur le côté certificateur, qui permettra de donner de la reconnaissance aux animateurs.

Pour Laurent S., de l’association CEMIF il est difficile de ménager, dans le cadre de ces animations les attentes des parents et des enfants. On constate souvent un décalage entre les attentes des différents participants à une animation. On pourrait imaginer une animation sur un événement théâtral, avec un stand d’animation jeu de rôle, où l’on ferait une création de personnage et un teaser ensuite.

Thomas Lb. intervient pour présenter dans ce cadre les différents labels proposés, comme les labels sur le dépaysement de civilisation, sur la découverte, sur la responsabilité.

Pour les représentants de l’association Le Grimoire, un événement de jeu de rôle pourrait être mené au Musée de La Marine, à la suite des animations sur les portulans à la BnF, cela ne serait pas choquant. Par contre la question se pose de la distinction entre jeu de rôle et les autres formes de jeu, notamment dans l’esprit du grand public.

Dominique S. intervient sur le sujet de la simplicité et de l’accessibilité du jeu dans ce cadre. Elle est importante et doit permettre une gratification instantanée aux yeux du public. D’où la question du système de jeu.

Tristan L. partage son expérience où 3 personnes retraitées ont participé, dans le cadre de son association, à une partie de l’Appel de Cthulhu, et elles ont tout compris. Tout avait été préparé à l’avance : les dés, les feuilles de personnages… et la partie a duré relativement longtemps. Même des jeux comme INS/MV ont été utilisés, même auprès d’un public croyant.

Véronique L. intervient pour donner son retour sur 2 animations auxquelles elle a participé. Le discours est très important dans la présentation du jeu de rôle, surtout pour des ateliers pédagogiques en milieu scolaire. « Le jeu de rôle fait peur ». Il faut oser aller le faire.

Tristan L. revient sur les bienfaits du jeu de rôle, notamment le développement du goût pour la lecture : en bibliothèque c’est ainsi que les œuvre de Lovecraft trouvent/retrouvent un gain d’attention.

Le Grimoire reste tout de même surpris de la place du jeu de rôle : il n’est pas à la BnF, les livres dont vous êtes le héros non plus. Laurent S. répond qu’il y a un problème de taille de marché et de minimum de commande.

Thomas Lb. précise que des actions seraient à mener auprès des bibliothèques pour qu’elles puissent commander des jeux de rôle, notamment des actions au niveau des circuits de distribution.

Sébastien B. signale qu’il demeure un problème de manque de communication sur les actions de la FFJDR. Cela permettrait d’avoir une meilleure adhésion des joueurs à l’action de la FFJDR. Fabien D. répond que des efforts ont été fait, 2 à 6 articles par mois ont été publiés sur le site ces 12 derniers mois. Ce qu’il manque cependant est une syndication des news, afin que celles-ci soient diffusées en mode « push » aux membres et aux personnes intéressées par les mises à jour.

Les représentants de la CEMIF reviennent sur les réactions aux articles parus sur « Top Chrétien », en précisant notamment que ce genre d’intervention est un piège pour faire le buzz justement autour de ces articles : plus on y prête attention, mieux ils sont référencés. Jdr et religion ne sont pas antagonistes, les membres du CA précisent que des actions devraient être menées dans ce sens.

Tristan L. revient sur les homologations à la BnF : répandre ce genre de pratique et de formations permettrait de répondre à de nombreuses questions posées par les instances administratives.

Il est procédé ensuite à la lecture et au commentaire du bilan financier par la trésorière.

Laurent S. demande ce qu’il en est au niveau de l’assurance avec la FedeGN. Fabien D. explique que c’est une assurance en responsabilité civile, offre offerte à toutes les associations membre. Laurent S. trouve le prix elevé et signale qu’il y a aurait moyen de trouver moins cher. La CEMIF utilise une assurance SMAC qui est moins onéreuse. La trésorière en prend note.

Les représentants de l’association Le Grimoire posent la question sur les frais d’envoi et les enveloppes. Les membres du CA répondent qu’il s’agit du plus gros poste de dépense à aujourd’hui de la FFJDR, pour la convocation de l’AG.

Sur les budgets de communication, Tristan L. explique qu’il peut avoir des tarifs intéressants pour l’impression de plaquettes, si cela revient à l’ordre du jour.

Les représentants de l’association Le Grimoire posent la question du remboursement de 1600 euros effectué à Thomas Lb.. Fabien D. répond qu’il s’agit d’un remboursement suite au complément versé par Thomas Lb. pour clôturer le projet « Bal des Lucioles ». Ce remboursement a été voté par le CA, afin notamment de garantir l’indépendance du Conseil d’Administration vis à vis de Thomas Lb., en épurant cette dette.

Véronique L. explique qu’un important travail a été mené sur les adhésions, notamment en ré-instaurant des relances.

Tristan L. pose la question de l’amortissement du matériel : le délai normal pour l’amortissement d’un ordinateur portable est de 3 ans. Tristan L. pose également la question de la cotisation à France Bénévolat : celle-ci a été renouvelée. Les représentants de la CEMIF expliquent qu’ils seraient intéressés pour bénéficier de l’aide de France Bénévolat pour trouver des gens pour les aider pour leur convention du 29 juin.

Dominique S. précise qu’il faut clarifier l’offre aux membres, et que celle-ci doit inclure un annuaire pour trouver des joueurs, par exemple en se rapprochant de ce que fait le Cercle des Rôlistes Francophones. Fabien D. répond qu’une ébauche de partenariat est en cours, Thibaud J. a été contacté à ce sujet.

L’assemblée passe aux questions diverses.

La question de la FedeGN est évoquée ainsi que le partenariat avec la FFJDR. Le conseil d’administration évoquer le fait que ce partenariat pourrait être remis en question. Il est ancien, et la FedeGN n’a pas répondu aux différentes tentatives de rapprochement. Les avantages à date du partenariat sont l’assurance et l’aspect administratif. Selon Tristan L., la FedeGN a changé, s’étant plus rapproché de l’AirSoft. La fin du contrat devant être bilatérale, il faut voir les avantages et inconvénients de chaque scénario. Les membres ne seraient pas spécialement choqués que le partenariat ne soit stoppé.

Le conseil d’administration s’excuse de ne pas avoir pu se rendre à l’AG de Rêves de Jeux mais soutiendra toute demande de subvention aux institutions de la part de cette association.

Le Conseil d’Administration termine l’Assemblée Générale en précisant qu’aucun de ces membres ne se représentera. L’équipe actuelle est à bout de souffle, a des difficultés pour réaliser les différents projets il faut donc trouver des successeurs. Les administrateurs actuels sont prêts à partir et à laisser la place, quitte à former leurs successeurs.

Résultats des votes : 16 bulletins : 10 individuels et 6 personnes morales. Le quorum est atteint.

Approbation du bilan moral : 18 voix pour, 3 voix contre, 1 abstention
Approbation du bilan financier : 20 voix pour, 2 voix contre
Budget prévisionnel 2013 : 22 voix pour
Cooptation de Véronique L. : 22 voix pour
Fermeture du forum : 14 voix pour, 3 voix contre, 5 abstentions
- Lupin.
Avatar de l’utilisateur
lupin
 
Messages: 2130
Inscrit le: 30 Nov 2001 01:00
Localisation: Paris

Re: CR AGO 6/4/2013

Messagepar Kakita Inigin » 25 Août 2014 15:34

Est ce que tu pourrais demander a Fabien le contenu de la formation / homologation "MJ / animateur" ? Même si le sujet est polémique je pense que ce type de support doit pouvoir être diffusé largement.
Barde multiclassé Secrétaire du SDEN et de la Voix de Rokugan.

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
 
Messages: 1304
Inscrit le: 15 Nov 2013 14:32

Re: CR AGO 6/4/2013

Messagepar lupin » 25 Août 2014 15:53

J'ajoute ta question, mais je crois l'avoir posé auparavant, sans réponse.

Pour info, j'avais demandé en février des précisions de forme (a priori des erreurs de typo que je ne retranscris pas là) et de fond à Fabien, je l'ai relancé aujourd'hui :

Thomas Lb. intervient pour présenter dans ce cadre les différents labels proposés, comme les labels sur le dépaysement de civilisation, sur la découverte, sur la responsabilité.

De quoi s'agit-il ? De labels que la FFJdR souhaitait développer ? Quel en est l'objet ?

Les représentants de l’association Le Grimoire posent la question du remboursement de 1600 euros effectué à Thomas Lb. Fabien D. répond qu’il s’agit d’un remboursement suite au complément versé par Thomas Lb. pour clôturer le projet « Bal des Lucioles ».
Ce remboursement a été voté par le CA, afin notamment de garantir l’indépendance du Conseil d’Administration vis à vis de Thomas Lb., en épurant cette dette.

Je crois me souvenir qu'il avait présenté cela comme un don à l'AG précédente. Cela posait problème ?

Véronique L. explique qu’un important travail a été mené sur les adhésions, notamment en ré-instaurant des relances.
Tristan L. pose la question de l’amortissement du matériel : le délai normal pour l’amortissement d’un ordinateur portable est de 3 ans.

Cela ne correspondait pas au délai indiqué ?

Le Conseil d’Administration termine l’Assemblée Générale en précisant qu’aucun de ces membres ne se représentera. L’équipe actuelle est à
bout de souffle, a des difficultés pour réaliser les différents projets il faut donc trouver des successeurs. Les administrateurs actuels sont prêts à partir et à laisser la place, quitte à former leurs successeurs.

Comme c'était une AGO si j'ai bien compris, les membres n'étaient pas convoqués pour une élection. Du coup, cette annonce de non représentation signifiait-elle démission prenant effet immédiatement ou juste que lors de l'AGO suivante, en 2014, il fallait renouveller tout le CA ?

Résultats des votes : 16 bulletins : 10 individuels et 6 personnes morales. Le quorum est atteint.
1. Approbation du bilan moral : 18 voix pour, 3 voix contre, 1 abstention
2. Approbation du bilan financier : 20 voix pour, 2 voix contre
3. Budget prévisionnel 2013 : 22 voix pour
4. Cooptation de Véronique Lejeune : 22 voix pour
5. Fermeture du forum : 14 voix pour, 3 voix contre, 5 abstentions

Je n'ai pas vu de débat concernant la fermeture du forum, aurais-tu souvenir des arguments pour et contre ?
- Lupin.
Avatar de l’utilisateur
lupin
 
Messages: 2130
Inscrit le: 30 Nov 2001 01:00
Localisation: Paris


Retour vers L'association

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron