• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Marins de Bretagne, un jeu de conte et de rôle

Les jeux vendus en boutiques, en ligne, en financement participatif, à compte d'auteur ou autre.

Modérateur: CA FFJDR

Marins de Bretagne, un jeu de conte et de rôle

Messagepar Pikathulhu » 07 Sep 2014 11:02

Le jeu Marins de Bretagne est né d’un rêve. L'histoire d’un capitaine Achab breton en ciré jaune. Perché sur un chalutier rouge, dans une mer en furie, il poursuivait une immense baleine blanche. Le corps de l’animal était gravé de triskels et bardé de harpons portant des bannières aux hermines. Marins de Bretagne est né pour partager ce rêve, et faire naître d’autres rêves d'une Bretagne fantasque et contée, des rêves partagés, des rêves à plusieurs.

Image

On peut se reconnaître dans une identité, dans un pays qui nous accueille, qu’on y vive ou qu’on en soit séparé. L’identité n’est pas liée au sang ou à la naissance, un pays ne se limite pas à ses frontières. Nous tous qui nous nous sentons bretons, parmi d’autres identités, nous faisons partie de la Bretagne. Et nous participons à son histoire, à son folklore, à son identité.
Nous pouvons tous imaginer des contes de Bretagne et vivre à l’intérieur. Les contes traditionnels sont importants, bien sûr, mais ceux que nous imaginons juste pour nous le sont tout autant. Qu’importe si parfois ils sont naïfs, s’ils véhiculent des clichés ou des idées fausses. Notre attachement à la Bretagne est par contre bien réel.

Et pour vivre ensemble à l’intérieur d’un conte, quoi de mieux qu’un jeu de rôle ? Le jeu de rôle permet à chacun d’incarner un des personnages du conte. Ce jeu magique est apparu il y a quarante ans dans le milieu du jeu de simulation, mais à mon sens il aurait pu exister depuis la nuit des temps et sous bien d’autres formes. Il aurait pu faire partie de l’attirail des conteurs bretons. Marins de Bretagne comble ce manque.

Image

Marins de Bretagne est un jeu simple. Humble. Élémentaire. Parce qu’il est avant tout une expérience de partage, il est accessible à tout public. Les enfants peuvent y jouer seuls à partir de 7, mais un adulte peut y jouer avec des enfants plus jeunes. Ces règles donnent juste un coup de pouce à votre imagination et vous laissent voguer tout seul. Ensemble, vous allez pouvoir incarner des marins bretons, mais aussi des goélands, des aviatrices, des menhirs ou encore des danseuses traditionnelles de l’île d’Ouessant. Vous allez vivre dans une Bretagne immense ou minuscule, des aventures sérieuses ou fantaisistes. Vous allez jouer un quart d’heure ou toute une vie. Si Marins de Bretagne est simple et cadré dans sa forme de base, la variante dite de la forme libre permet d’en faire un jeu ample. Il est alors possible de jouer aussi longtemps qu’on veut, sans perdre le caractère élémentaire des règles.

Image

Marins de Bretagne n’aurait pas été complet sans des illustrations pour alimenter votre imaginaire. Les belles aquarelles d’Agenor le Ruyer dépeignent à merveille cette Bretagne toute personnelle que j’avais en tête, une Bretagne de carte postale, une Bretagne de paysans humbles et de dragons-cornemuses, une Bretagne où l’ordinaire côtoie le fantastique sans complexe.

Après le langage des images, le langage des mots. Je remercie Loïc Cheveau pour la traduction dans le dialecte breton du pays de Carhaix, l’une des formes les plus universelles de la langue bretonne. Je rêve d’un jour où ce jeu sera pratiqué en breton dans le texte, ou pourquoi pas en gallo. Les titres calligraphiés par Claire Munier renforcent la sincérité du jeu.

Marins de Bretagne voit donc le jour sous plusieurs formats. Le jeu, physique, tout d’abord, est de fabrication artisanale. Je fabrique moi-même chaque exemplaire. Il contient tout ce qu’il faut pour jouer, c’est-à-dire une règle du jeu reliée au fil de pêche (28 pages, la moitié en français, la moitié en breton) et un jeu de 6 cartes format carte postale. J’ai aussi ajouté un deuxième jeu de 6 cartes, format portefeuille, pour que Marins de Bretagne vous suive partout où vous allez. Le tout emballé dans une enveloppe avec un ou deux coquillages, toujours dans la métaphore de la carte postale.

Page internet du jeu

Image
Dernière édition par Pikathulhu le 10 Sep 2014 19:21, édité 1 fois au total.
Outsider : Créativité, épanouissement et folklores personnels vus depuis la marge. http://outsider.rolepod.net/
http://www.facebook.com/folkloreoutsider + https://twitter.com/Outsider_Daily + Google + : Thomas Munier
Avatar de l’utilisateur
Pikathulhu
 
Messages: 12
Inscrit le: 19 Jan 2012 19:04

Re: Marins de Bretagne, un jeu de conte et de rôle

Messagepar Kakita Inigin » 07 Sep 2014 11:34

NEED !
Notons que d'après la page 5 du jeu, ça a un petit air de Ryuutama. Ca sent le jeu kawai, bisounours, peace and love. Feelgoodrpg, es-tu là ? :harpon:
Le joueur héros désigne un des personnages des autres joueurs comme sa baleine blanche. Le héros veut atteindre la baleine blanche parce qu’il l’avait perdue de vue, ou parce qu’il veut la retrouver, la combattre, la séduire, faire affaire avec elle, lui voler quelque chose...

Avec une question : c'est prix libre, mais à partir de combien ? Parce que si on compte les fdp, les matériaux et la confection, ça te revient combien, en vrai ? (je parle pas de la partie conception/rédaction/assemblage)

Deuxième question : on est d'accord que c'est une variante de S/lay w/me ?
Barde multiclassé Secrétaire de la Voix de Rokugan.

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
 
Messages: 1321
Inscrit le: 15 Nov 2013 14:32

Re: Marins de Bretagne, un jeu de conte et de rôle

Messagepar Pikathulhu » 10 Sep 2014 19:26

Ah oui, pour chiper l'expression à Saladdin, l'auteur des Petits Chasseurs d'émotions, c'est tout à fait un feelgood RPG :hug:

Prix libre, c'est prix libre ! Les gens donnent ce qu'ils veulent pour me soutenir... ou ce qu'ils peuvent ! Si je suis de ma poche sur un exemplaire mais que je sais que la personne a pas les moyens et a vraiment envie d'y jouer, je peux l'accepter. Je peux donner mes frais de fabrication en MP (et mon temps de travail et de conception) si on me le demande, mais je ne les donne pas en public, parce que j'aurais l'impression de ne pas jouer le jeu du prix libre.

Pour Slay with Me, je peux pas te dire, je connais pas assez le jeu pour ça. Si ça ressemble, c'est fortuit. Je me suis forcément inspiré de beaucoup de jeux, mais je n'arriverais pas en citer un en particulier.
Outsider : Créativité, épanouissement et folklores personnels vus depuis la marge. http://outsider.rolepod.net/
http://www.facebook.com/folkloreoutsider + https://twitter.com/Outsider_Daily + Google + : Thomas Munier
Avatar de l’utilisateur
Pikathulhu
 
Messages: 12
Inscrit le: 19 Jan 2012 19:04


Retour vers Jeux commerciaux

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron