• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

JDR : le binge playing en vogue ?

Pour se lancer dans les réflexions conceptuelles sur ce média.

Modérateur: Asmis

JDR : le binge playing en vogue ?

Messagepar Cuchulain » 24 Fév 2020 14:54

Sous ce titre un brin puteaclic se cache une réelle interrogation... Pourquoi les parties de démo en convention sont-elles de plus en plus courtes ?

Il y a 10 ans, une partie de moins de 4h c'était impensable. Puis c'est devenu trop long... Donc on a fait en 3h... Puis maintenant on est passé à 2h et on sent poindre la partie de 90 minutes... :help:

Qu'en pensez-vous ? On a jamais aussi peu travaillé (en règle générale dirons-nous) mais il semblerait qu'on ait jamais autant manqué de temps ? Est-ce la profusion des offres de JDR qui fait que les joueurs veulent tester rapidement et puis passer à autre chose ? Mais sérieusement, entre nous, déjà en 3h00 c'est court pour découvrir un background original (à part si vous êtes un univers contemporain ou ultra référencé) sans parler de tester la mécanique sinon en profondeur du moins voir comment ça fonctionne ? :rolleyes: :-?

A vos claviers vous avez 18 minutes pas une de moins ! :mrgreen:
Cuchulain l'homme qui a du chien

Les pensées de Cuchu : un blog qu'il est bien 8)
Avatar de l’utilisateur
Cuchulain
 
Messages: 28
Inscrit le: 05 Oct 2003 14:46
Localisation: Rempart nord de Lutèce

Re: JDR : le binge playing en vogue ?

Messagepar Tybalt » 24 Fév 2020 19:47

D'après ce que j'avais lus dans Casus, le format court a l'avantage d'être bien adapté aux parties d'initiation. Une partie d'1h30, c'est déjà énorme pour quelqu'un qui n'a pas l'habitude des jeux de société (notons que plein de gens pourraient passer à peu près ce temps-là sur une partie de jeu vidéo, mais, bizarrement, la même chose sans écran paraît plus long, peut-être parce que la plupart des MJ sont moins beaux que des images de synthèse coûteuses). Au passage, dans le groupe d'amis avec qui je joue, et qui pour la plupart pratiquent peu le jeu de rôle et aucun jeu de société long, 3h est la durée maximale d'une partie en règle générale.
En ce qui me concerne, ce format court a l'avantage de me permettre de tester des jeux que je ne suis pas sûr d'apprécier. Je sais que, si ça ne me plaît pas, j'aurai le temps de profiter du reste de la convention ou du festival.
En revanche, pour un jeu que j'aime bien, je serais prêt à faire des parties plus longues.
Avatar de l’utilisateur
Tybalt
 
Messages: 186
Inscrit le: 15 Mai 2004 22:38
Localisation: juché sur un Bartuk bleu à bec jaune, plein de courage et de plumes (surtout de plumes).

Re: JDR : le binge playing en vogue ?

Messagepar Morgan Kane » 29 Fév 2020 08:46

Je suis partagé

Je comprend ce que Tybalt dit, mais ayant maîtrisé en convention, je trouve que 2 H c'est très court, surtout si tu dois expliquer l'univers, donner quelques points de règles, permettre aux joueurs de choisir leurs personnages.
Smouales étaient les borogoves
Avatar de l’utilisateur
Morgan Kane
 
Messages: 555
Inscrit le: 28 Juin 2005 17:30
Localisation: Lyon

Re: JDR : le binge playing en vogue ?

Messagepar omegatronaute » 29 Fév 2020 14:28

Tout faire vite et simple (voire simpliste) sans approfondir est à la mode. Celle du superficiel et de l'immédiat. Seulement ce n'est pas comme cela que fonctionne le JdR. Jouer avec passion demande de comprendre et de s'impliquer. Je demande souvent à des joueurs quels livres ils ont lu récemment et ceux qui les ont faits vibrer... pas leurs films ni leurs jeux vidéo préférés. Les parties rapides ça ne fonctionne en général vraiment qu'avec les joueurs aguerris, pour les autres c'est la grande loterie.
Téléchargez le JdR libre et gratuit "ACTION HOLLYWOOD" et ses suppléments officiels
Articles et conseils pour "D&D 5e" et "DC Heroes" sur https://lfdvs.lgc2i.net
Avatar de l’utilisateur
omegatronaute
 
Messages: 31
Inscrit le: 22 Fév 2008 20:12
Localisation: Essonne - France

Re: JDR : le binge playing en vogue ?

Messagepar Prosnit » 01 Mars 2020 13:58

Ca fait un moment que je n'ai pas fait de convention donc ce que je dis est à prendre avec des pincettes mais pour avoir été régulièrement du côté orgas, je sais qu'il y a un certains nombre de problématiques et de réflexions plus larges que la simple satisfaction d'organiser des tables de jeu millimétrées pour chaque MJ. Une convention, c'est beaucoup de circulation. C'est des visiteurs avec des profils différents que celui du rôliste étudiant archétypal : on y trouve des familles avec un emploi du temps chargé, des enfants avec un temps d'attention court, des groupes avec des envies divergentes, des flâneurs curieux qui n'y connaissent rien, etc.

A partir de là, il faut réfléchir à la raison d'être de ta convention. S'il s'agit de réunir les rôlistes du département, d'obtenir une quelconque performance s'adressant à un public spécifique ou de faire découvrir un jeu ou un univers particulier à des gens qui ne l'avaient pas essayé, alors envisager des rondes de quatre à huit heures est assez raisonnable.

Par contre, si tu souhaites sortir ton loisir de sa niche et de son anonymat relatif le temps d'un week-end, tu es obligé de repenser ton organisation en-dehors de la zone de confort et des rituels fait d'habitudes des rôlistes de longue date. En effet, ce que tu souhaites pour mener confortablement une table de jeu est légitime mais peut constituer une impasse pour des visiteurs qui découvrent le loisir par hasard plutôt que par une démarche volontaire du type "je me déplace dans une boutique" / "j'achète un livre de jdr" / "je rencontre l'association du coin". Il te faut alors réfléchir au public que tu souhaites toucher.

Par exemple :
- organiser des rondes classiques de 4h parce que tu attends un certain nombre de rôlistes classiques parmi tes visiteurs ;
- organiser une table persistante enchaînant des scènettes de 20 minutes pour les plus jeunes ou les badauds qui s'arrêtent devant le stand tout en disant "ce n'est pas pour moi" / "ce n'est pas de mon âge" ;
- organiser des parties "courtes" (2h max) ;
- utiliser du matériel d'initiation ;
- proposer une table avec un scénario ayant un découpage en scènes clair permettant de promettre une partie courte (moins de 2h) s'achevant avec un "si vous avez encore un peu de temps, on peut prolonger et finir l'histoire."

Bien évidemment, on peut panacher les idées afin de construire une convention plus inclusive, d'autant que les meneurs de jeu ont le droit eux aussi à leur part de satisfaction. De plus, rien ne t'interdit, si le premier contact est à ton goût avec un nouveau jeu en convention, de discuter avec le meneur, voir d'échanger vos numéros de téléphone afin d'organiser des parties dans un cadre de jeu plus privé et avec un format horaire plus confortable.
Prosnit
Votez vert, votez Prosnit le Gobelin Philosophe
Avatar de l’utilisateur
Prosnit
 
Messages: 79
Inscrit le: 11 Mars 2005 06:44
Localisation: Toulouse

Re: JDR : le binge playing en vogue ?

Messagepar Julius » 18 Mars 2020 12:09

Il y a toute une vague de nouveaux jeux qui tendent vers des formats plus courts (PtbA, des trucs comme tales of the loop, etc.)
Les tests que j'ai pu en faire ne m'ont pas du tout convaincu, mais ils semblent plaire à toute une tribu qui ne doit plus avoir le temps de faire des parties de 6h.
Je pense que c'est un peu un effet de mode, comme il y en a régulièrement dans le jdr, en ce moment c'est la facilité et la rapidité qui est "in". L'ère des psycho-narrativistes semblent terminés au profit d'une nouvelle ère.
Ce qui est rigolo, c'est que certains de ces jeux m'ont rappelé des parties type PMT d'il y a très longtemps.
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.

Courteline, georges
Avatar de l’utilisateur
Julius
 
Messages: 964
Inscrit le: 29 Avr 2003 10:16
Localisation: Ecran de pub de 20h36


Retour vers Réflexions, théories et concepts

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 55 invité(s)

cron