• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Pratique "adulte" du jeu de rôle ?

Pour se lancer dans les réflexions conceptuelles sur ce média.

Modérateur: Asmis

Pratique "adulte" du jeu de rôle ?

Messagepar XIII » 26 Oct 2009 15:53

J'avais une discusion avec un proche à propos de jeu de figurine (Warhammer 40k) et où il me disait qu'une partie des règles de mise en place du champs de bataille n'était pas importante pour lui et donc par "principe" devrait l'être pour son hypothétique adversaire.

Je joue moi meme à beaucoup de jeu, de plateau, de figurine ou de jeu de rôle et ma répartie fut cinglante et sans appel.

"Je ne joue plus aux petits soldat depuis l'age de 10 ans ; toute les règles d'un jeu sont là pour être utiliser."


Il a suivit une long conversation sur ma manière de joué à Monopoly (du manière codifier et très rigide qui traumatise mes adversaires) et à Warhammer 40k (où je me détend mais où je ne rigole pas avec les règles) mais nous n'avons pas aborder les jeux de rôle.

J'en suis venus à cette réflexion, en analysant le plus objectivement possible, mes habitudes en tant que joueur et maitre de jeu et j'ai constaté que à l'inverse des jeux de plateaux et de figurine, dans le cadre des jeux de rôle, je m'affranchit très souvent des règles de jeu en tant que maître et trouve dommage que l'on m'interdise certaine action roleplay à cause du livre de règle en tant que joueur.

Est pourtant, j'ai l'impression de pratiquer de manière très adulte ceux-ci, en explorant, en tant que maître, justement des thèmes où les joueurs se trouve face à des choses qui vont les "remuer" ou les "remettre en questions" à la fois dans le jeu mais aussi parfois à l'extérieur et en tant que joueur, interprétant au mieux et au plus juste mon personnage, décrivant les sentiments par les quelle il passe et ainsi justifiant une partie des actions qu'il fait, non plus dans un objectif de résoudre un scénario ou une intrigue, mais bien pour jouer le personnage que j'ai créer ou que l'on m'a créer dans le cadre de prè-tiré.

Ce paradoxe m'intrigue est je voulais vos avis sur la question.
XIII
Mon jeu de figurine amateur :
http://starshipbattlesystem.eklablog.com
XIII
 
Messages: 398
Inscrit le: 09 Jan 2004 12:05
Localisation: Salon de Provence

Messagepar Greewi » 26 Oct 2009 17:11

En fait, quand tu t'affranchis de certaines règles tu commence à jouer à un autre jeu (c'est toujours du JdR sur table mais pas le même). Là où on a une grande différence avec le monopoly ou la plupart des autres jeux de sociétés, c'est que d'une part beaucoup de règles ne sont tout simplement pas formalisée ou écrite (Par exemple, les dialogues : 1ère personne ? 3 ème personne ? Discours direct ? indirect ?) et d'autre part, on a la présence d'un meneur qui, culturellement (bien que ce soit souvent noté dans les livres de règles) a la priorité sur les règles. Quelque part, c'est un peu comme si au foot l'arbitre avait le droit de modifier les règles lors d'un match.

La raison pour laquelle ça passe en général, c'est que le meneur est souvent associé comme l'être absolu et impartial (ce qui donne de beaux exemples de tyrannie acceptée par les joueurs) et aussi que le JdR est pratiquement toujours considéré comme non compétitif (ce ne serait donc plus un problème si le meneur n'est plus impartial...).

Hélas, ces deux principes sont un peu faux en pratique. Il est courant d'une part d'avoir une forme de compétition (non assumée à 99% des cas... :-? ) et d'autre part, dés qu'un joueur a un souhait sur les règles, il n'est pas rares de voir les trois règles du meneurs (1 : Le MJ a raison. 2 : Le MJ a toujours raison. 3 : Si le MJ a tort, voir règle 1.) sortir immédiatement et provoquer un conflit.
Les choses imaginaires sont.
Elle existent dans nos cœurs.
Nous en ressentons l'émotion
et parfois elles nous font peur.

- Sylvain "Greewi" Dumazet
Avatar de l’utilisateur
Greewi
 
Messages: 386
Inscrit le: 14 Oct 2003 21:49
Localisation: Thorigny (77)

Messagepar John Marguerite » 26 Oct 2009 17:15

Comme je disais dans l'autre sujet créé par XIII, je pense que le sujet serait mieux dans "le jdr en général", puisque c'est un sujet propre aux rôlistes, et pas un sujet où on parle du jdr en relation avec des acteurs sociaux ou culturels.
"Dans une société bien organisée, quoique personne ne puisse parvenir à tout savoir, il faut néanmoins qu'il soit possible de tout apprendre"

Talleyrand, rapport sur l'instruction publique, septembre 1791
Avatar de l’utilisateur
John Marguerite
 
Messages: 196
Inscrit le: 22 Oct 2008 16:46

Re: Pratique "adulte" du jeu de rôle ?

Messagepar kobbold » 31 Oct 2009 01:07

XIII a écrit:J'en suis venus à cette réflexion, en analysant le plus objectivement possible, mes habitudes en tant que joueur et maitre de jeu et j'ai constaté que à l'inverse des jeux de plateaux et de figurine, dans le cadre des jeux de rôle, je m'affranchit très souvent des règles de jeu en tant que maître et trouve dommage que l'on m'interdise certaine action roleplay à cause du livre de règle en tant que joueur.


Ca ne me parait pas aberrant, ni étrange en fait. AMA, cela vient du fait de la différence fondamentale entre le plateau et le JDR: là où les jeux de plateau ou de figurine sont des jeux compétitifs, le JDR est un jeu purement collaboratif.

Du coup, là où, pou Warhammer 40 000 par exemple, un simple point de règle peut faire la différence entre la défaite et la victoire (réveillant en chacun de nous notre côté compétiteur), en JDR tout ceci prend (à part pour des MJ très à cheval sur les règles chez qui le dé est le dé) beaucoup moins d'ampleur. Tout joueur avec un peu de bouteille sait que même un échec va amener sur un rebondissement, une histoire différente mais toujours existante. Bref, c'est la structure même du jeu qui change, AMA, le point de vue sur les règles et leur importance.
[url=http://roll-play.over-blog.com/][b]Roll-Play - mon blog (Cheap Tales, D&D4, Warhammer, Oltréé, d'autres trucs à venir).[/b][/url] Mise à jour 01/03 - article D&D5

"Ton MJ il est tellement vieux que sa bagnole c'est un thAC0."
Avatar de l’utilisateur
kobbold
 
Messages: 830
Inscrit le: 16 Août 2004 19:19
Localisation: Lyon

Re: Pratique "adulte" du jeu de rôle ?

Messagepar Mespheber » 31 Oct 2009 10:04

XIII a écrit:J'en suis venus à cette réflexion, en analysant le plus objectivement possible, mes habitudes en tant que joueur et maitre de jeu et j'ai constaté que à l'inverse des jeux de plateaux et de figurine, dans le cadre des jeux de rôle, je m'affranchit très souvent des règles de jeu en tant que maître et trouve dommage que l'on m'interdise certaine action roleplay à cause du livre de règle en tant que joueur.
Je te rassure: le problème ne vient peut-être pas de toi mais du MJ. Je trouve chiant qu'un joueur sorte du roleplay, mais encore plus qu'un MJ sorte le livre des règles dans un "vade retro" pour brider ses joueurs. L'un d'eux veut faire quelque chose en contradiction avec le système? Ben autant le laisser faire et se planter. Cela dit, vu la quantité de systèmes, il doit être possible de trouver un jeu auquel s'adapte ton style...

EDIT:
"La maturité de l'homme, c'est quand il a retrouvé le sérieux qu'il avait au jeu quand il était enfant."
Friedrich Nietzsche
42
Avatar de l’utilisateur
Mespheber
 
Messages: 1779
Inscrit le: 28 Fév 2005 19:50
Localisation: Rijsel

Messagepar Terisonen » 07 Nov 2009 16:23

Pas de pratique du JDR particulière, c'est lié à l'âge et à l'expérience, et à la préférence du MJ et des joueurs. En n'oubliant pas que le principal c'est de s'amuser, le reste n'est que littérature. :)
Terisonen
 
Messages: 37
Inscrit le: 07 Nov 2009 16:18

Messagepar Murmure » 21 Déc 2009 15:06

Clair, y a rien de pire que de tomber sur des apotres autoproclamés de la seule et unique vraie voie du JDR...
Murmure
 
Messages: 3
Inscrit le: 17 Déc 2009 14:35

Messagepar Footbridge » 22 Déc 2009 14:24

Il n'y a clairement pas une et une seule manière de faire du JDR ! C'est à chacun de trouver son style en tant que joueur ou meneur... certains chercheront la déconne, d'autres le frisson, l'ambiance, d'autres l'imaginaire, l'interprétation, d'autres les règles. Il y a autant de versions que de joueurs et aucune n'est supérieure à une autre.
Président FFJDR
Avatar de l’utilisateur
Footbridge
 
Messages: 269
Inscrit le: 30 Août 2009 18:46
Localisation: Lille

Messagepar Bichette » 22 Déc 2009 15:24

Clair, y a rien de pire que de tomber sur des apotres autoproclamés de la seule et unique vraie voie du JDR...

Si : tomber sur un apôtre autoproclamé de la seule et unique voie du Jeu...
Avatar de l’utilisateur
Bichette
 
Messages: 188
Inscrit le: 17 Juin 2008 14:44
Localisation: Colmar

Messagepar XIII » 22 Déc 2009 16:49

Bichette a écrit:
Clair, y a rien de pire que de tomber sur des apotres autoproclamés de la seule et unique vraie voie du JDR...

Si : tomber sur un apôtre autoproclamé de la seule et unique voie du Jeu...


Ils sont impressionnants en bande.
XIII
Mon jeu de figurine amateur :
http://starshipbattlesystem.eklablog.com
XIII
 
Messages: 398
Inscrit le: 09 Jan 2004 12:05
Localisation: Salon de Provence

Suivant

Retour vers Réflexions, théories et concepts

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Google [Bot] et 43 invité(s)

cron