• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Qui a déjà joué des gays ou des lesbiennes?

Pour se lancer dans les réflexions conceptuelles sur ce média.

Modérateur: Asmis

Messagepar Bichette » 17 Juin 2010 13:36

Autant tirer tout le reste (carac', compétences, profession, etc...) au hasard, et tant pis si ça plait pas

Ça s'appelle WFRPG, voire Hawkmoon ça jeune fille. Ajoute D&D et Chtulhu pour les caracs aléatoires, ainsi que d'autres que j'oublie certainement et la génération aléatoire de PJ n'est plus si anodine que ça...

Pour le corps du sujet, il m'est arrivé de jouer Gilles Rupert, bibliothécaire gay en costume de tweed, à Kult. A mon sens, l'orientation sexuelle d'un personnage est un point de background au même niveau que les autres. Vouloir définir un personnage sur cette base n'est bon qu'à créer une caricature.
Avatar de l’utilisateur
Bichette
 
Messages: 188
Inscrit le: 17 Juin 2008 14:44
Localisation: Colmar

Messagepar Giom » 17 Juin 2010 16:23

Aesdana a écrit:Que font les modérateurs ?


Ouais. Faut-il rappeler que l'insulte homophobe est punie par la loi ?
Il n'a pas fallu une page de thread complète pour que ça commence...

Giom, consterné
Il faut être économe de son mépris... Il y a tellement de nécessiteux !
Giom
 
Messages: 214
Inscrit le: 24 Mars 2006 13:18
Localisation: Paris

Messagepar Cramo » 17 Juin 2010 16:58

Bichette a écrit:Pour le corps du sujet, il m'est arrivé de jouer Gilles Rupert, bibliothécaire gay en costume de tweed, à Kult. A mon sens, l'orientation sexuelle d'un personnage est un point de background au même niveau que les autres. Vouloir définir un personnage sur cette base n'est bon qu'à créer une caricature.


Je suis d'áccord que l'orientation sexuelle n'est pas un concept en tant que tel, mais je considère moi qu ce n'ést pas simplement un point de background parmi d'autre. Car cela a forcement une influence assez importante sur le jeue t sur l'interpretation du personnage. Autant la proffession du grand père du PJ ou du mari de sa soeur n'auront une importance que dans de très rare cas. Autant l'orientation sexuelle va être beaucoup plus présente. Un homosexuel obligé de caché cet aspect de lui même pour ne pas être rejeté (voir tué) ça pèse forcement beaucoup sur le jeu. Mais après, comme tout ça dépends du contexte du jeu.

Sinon plus personnellement, je n'ai jamais fait cette experience, la complexité de jouer un personnage féminin hétéro de manière crédible est déjà largement suffisante pour moi. D'autant plus que je ne cotoie pas beaucoup d'homosexuel de façon continue pour avoir des référence différente du truc aricaturé ou invisible.
Avatar de l’utilisateur
Cramo
 
Messages: 201
Inscrit le: 18 Jan 2009 11:09
Localisation: Palaiseau 91

Messagepar riddle » 17 Juin 2010 16:59

pour kult j'avais créé un perso de libraire new-yorkaise juive lesbienne habitant bien évidemment à Greenwich village... dommage qu'elle n'ait tenu qu'un scénar.
Avatar de l’utilisateur
riddle
 
Messages: 685
Inscrit le: 15 Fév 2005 18:05
Localisation: Versailles

Messagepar Teomme » 17 Juin 2010 17:18

oups erreur de manip'....
Dernière édition par Teomme le 17 Juin 2010 17:19, édité 1 fois au total.
Teomme
 
Messages: 20
Inscrit le: 12 Mars 2010 19:47

Messagepar Teomme » 17 Juin 2010 17:19

Cramo a écrit:D'autant plus que je ne cotoie pas beaucoup d'homosexuel de façon continue pour avoir des référence différente du truc aricaturé ou invisible.


Ho ben tu sais c'est pas compliqué, tu joues exactement comme pour un hétéro qui fait du JDR. Tu as une passion mais parfois tu la caches afin d'éviter les étiquettes et les préjugés.
Dernière édition par Teomme le 18 Juin 2010 18:19, édité 1 fois au total.
Teomme
 
Messages: 20
Inscrit le: 12 Mars 2010 19:47

Messagepar Grolok » 17 Juin 2010 19:25

Pour moi, la sexualité, et pas seulement l'orientation sexuelle, fait parti du BG du personnage.

Dans certains jeux, il y a des sorts, filtres ou pouvoirs capables de créer un sentiment d'amour. Ca peut créer une certaine ambiguïté chez la cible si l'objet de ce sentiment ne correspond pas à l'image qu'elle s'en faisait (sexe, peuple, etc...).
Avatar de l’utilisateur
Grolok
 
Messages: 363
Inscrit le: 21 Mars 2009 15:12
Localisation: Nord

Messagepar Luhkah » 17 Juin 2010 19:40

Teomme a écrit:
Cramo a écrit:D'autant plus que je ne cotoie pas beaucoup d'homosexuel de façon continue pour avoir des référence différente du truc aricaturé ou invisible.


Ho ben tu sais c'est pas compliqué, tu joues exactement comme pour un hétéro qui fait du JDR. Tu as une passion mais elle est parfois tu la caches afin d'éviter les étiquettes et les préjugés.


Exact. Je plussoie.

J'ai fréquenté des gays et des lesbiennes dans ma vie et ils sont pareils que les hétéros. Bien sur y'a des grandes folles, mais y a aussi des gros machos. Les répliques dans les enguelades de couples homos sont interchangeables avec celles des hétéros, le seul truc, c'est le genre qui change...un peu.

Personnellement, j'ai joué deux bisexuels en tant que Pj, et un paquet de gay et de lesbienne en tant que Mj. Globalement, la seule réelle chose que cela change, c'est le regard des autres sur ton perso et les intérêt romantique de ce dernier.

Mais c'est toujours comique de voir la tronche de ton Mj ou d'un Pj quand tu lui annonce que ton perso mâle qui vient de poutrer une trentaine d'orque met la main aux fesses du prêtre du groupe alors qu'il vient te faire un sort de soin ! :mdr:
Avatar de l’utilisateur
Luhkah
 
Messages: 61
Inscrit le: 04 Avr 2009 19:51

Messagepar Tybalt » 17 Juin 2010 21:45

Personnellement je n'ai jamais joué de PJ homo ou bi, parce qu'à l'époque où je jouais souvent je ne pensais même pas à cette possibilité. Un peu plus récemment (ouais... 2004, quoi) j'ai créé un perso de femme bisexuelle pour D&D, mais n'ai finalement pas eu l'occasion de la jouer (dommage d'ailleurs, je lui avais pondu un background bien étoffé). A l'avenir, pourquoi pas, du moment que le groupe de joueurs est assez subtil pour composer avec correctement (i.e. pas de blagues graveleuses, etc.).

Déterminer l'orientation sexuelle d'un perso au hasard, c'est une solution comme une autre, et ça peut donner des résultats auxquels on ne penserait pas forcément. Après, il faut se sentir capable de jouer le perso, mais ce n'est pas si compliqué.

Là où la question est intéressante, c'est quand on se demande si tous les jeux de rôle pensent à ce genre de possibilités et les prennent en compte dans leur background. Et là j'ai l'impression que c'est très, très variable selon les jeux. Globalement (attention, ce qui va suivre n'est pas un troll, ne tapez pas !) j'ai l'impression que les univers du type SF ou gothique accordent plus de place aux sujets LGBT, peut-être à cause de leur aspect contre-culture plus prononcé, que les univers de fantasy qui ont tendance (à mes yeux) à véhiculer une conception de la sexualité plus traditionnelle et hétéro-centrée. Peut-être parce que le Moyen Âge est la période historique la plus liée au modèle hétéro traditionnel, alors que l'Antiquité d'un côté, et tout ce qui date du XVIIIe siècle et après de l'autre, sont plus connus dans leurs aspects LGBT (de Sappho à Oscar Wilde en passant par les libertins et les Fleurs du mal, etc.).

Quoi qu'il en soit, ce serait intéressant d'aller relire nos bouquins de background pour voir lesquels abordent ces sujets et comment ils les intègrent à l'univers concerné. Autant j'ai des souvenirs comme Tigres volants qui en parle explicitement, autant je n'ai pas trop de mal à imaginer ce type d'intrigue dans l'univers de L5A (que les bouquins en parlent ou pas), autant je ne sais pas du tout comment des univers comme Warhammer ou Agone intègreraient ce type d'éléments (ce n'est pas que je ne pense pas ça possible - j'ai beaucoup d'imagination - c'est juste que je me demande comment on pourrait le faire en restant le plus près possible de l'esprit "officiel" de l'univers en question). Largement de quoi enrichir les univers de jdr et les scénarios, en tout cas !
Avatar de l’utilisateur
Tybalt
 
Messages: 194
Inscrit le: 15 Mai 2004 22:38
Localisation: juché sur un Bartuk bleu à bec jaune, plein de courage et de plumes (surtout de plumes).

Messagepar gohyek » 17 Juin 2010 22:23

je crois me souvenir que dans la description d'une des écoles d'Atlantys (ceux qui ressembles à des légionnaires romains je sais plus le nom) il est écrit un truc du style "font l'apologie de l'homosexualité"
ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux a avoir tord qu'ils ont tous raison
gohyek
 
Messages: 176
Inscrit le: 26 Mars 2010 14:39

PrécédentSuivant

Retour vers Réflexions, théories et concepts

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Google [Bot] et 20 invité(s)