• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Qui a déjà joué des gays ou des lesbiennes?

Pour se lancer dans les réflexions conceptuelles sur ce média.

Modérateur: Asmis

Messagepar Luhkah » 27 Juin 2010 09:57

Tybalt a écrit:
Bien d'accord. Et puis, c'est une de ces questions qui reviennent tout le temps, sur le modèle très large de : "Puis-je me mettre dans la peau de quelqu'un de différent de moi ?" Après tout on se demande bien régulièrement si des garçons peuvent jouer des filles sans en faire des caricatures ou vice-versa, si des gens moralement corrects peuvent jouer des tortionnaires, etc. Et dans tous ces cas, je crois que oui, bien sûr, le jeu de rôle permet de faire ça, et que ça fait partie de son intérêt. Mais ça ne se fait pas spontanément, de même que n'importe quel personnage nécessite un minimum d'investissement pour être intéressant.

ragnaroth a écrit: Du moment qu'un joueur masculin, joue un personnage féminin, n'y a t-il pas déjà là un pas vers son coté homosexuel (ou sa part de Féminité, ce qui pour moi est identique)?


Sur ce point-là, tu te trompes. Ne confonds pas l'orientation sexuelle/sentimentale et l'identité de genre. Tous les homos ne sont pas efféminés, de même que tous les gens efféminés ne sont pas homos. Essaie d'aller dire à un bear qu'il est efféminé, pour voir :mrgreen:
D'accord avec toi sur le principe, cela dit (comme je l'ai dit plus haut).


Yup !

+1

Pour sortir de l'homosexualité mais rester dans le débat, j'ai un joueur a Bloodlust qui à interpréter un Gadhar : un black quoi, sortit de sa jungle, et il le jouait vraiment comme l'abrutis sortis de la jungle... :ouch:

Etant noir moi-même, et connaissans un peu les société "primitives", je me suis sentis franchement insulté, pourtant, je savais que ce joueur n'avait pas de mauvaises intentions. Il était juste ignorant de certain fait.

Voyant cela de l'extérieur, cela m'a rendu beaucoup plus circonspect dans ma manière de jouer des femmes, des homos, ou des peuples de cultures différentes...

Mais pour revenir aux homos, c'est clair qu'on a beaucoup de variante, de la "grande folle" au macho de service avec pas mal de variation entre les deux...d'ailleurs c'est pas pour rien que beaucoup de gens sont surpris quand leurs proche font leur coming out : la sexualité ne s'exprime pas forcément de façon flagrante dans la personnalité ou la façon de vivre en général.
Avatar de l’utilisateur
Luhkah
 
Messages: 61
Inscrit le: 04 Avr 2009 19:51

Messagepar Teomme » 27 Juin 2010 19:49

D'autant que l'homosexualité se présente d'avantage comme un pourcentage que comme un choix binaire.

On peut être 70% hetero et 30% homo et la proportion change selon les personnes.
Teomme
 
Messages: 20
Inscrit le: 12 Mars 2010 19:47

Messagepar Mithriel » 28 Juin 2010 06:11

Cool, on retombe sur des trucs bien connus des rôlistes. ;)
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2739
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Messagepar Prince-Baron » 28 Juin 2010 06:40

Franchement ce genre de question me laisse perplexe...

De mon point de vue l'on ne peut bien interpréter que ce que l'on connait bien, sinon c'est une mauvaise caricature.

De plus par expérience, je rencontre rarement beaucoup de joueurs capable à la fois de:
- bien suivre l'intrigue du scénario
- faire un minimum de roleplay entre joueurs et avec le MJ
- bien gérer les compétences de son perso
- avoir un peu d'interprétation des traits de caractères de son perso (souvent d'ailleurs lorsqu'ils sont exagéré, genre accents, phobies etc.)
- se comporter de façon sociable et civilisé à table

Donc rajouter une dimension importante à l'interprétation de la sexualité de son perso... :o :o
Cela me parait un peu exagéré et disproportionné.

Pour moi le jdr est un simple loisir pour m'amuser.
Pour certains trucs plus ou moins sympa: les intrigues et luttes de pouvoir, devoir supporter des gens indésirables et la sexualité et bien j'ai la vrai vie! ;)
Les cons cela ose tout, c'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnait!

Deux intellectuels assis vont moins loin qu'une brute qui marche!

Michel Audiard
Avatar de l’utilisateur
Prince-Baron
 
Messages: 233
Inscrit le: 06 Mars 2004 19:24

Messagepar Mithriel » 28 Juin 2010 08:37

Prince-Baron a écrit:De mon point de vue l'on ne peut bien interpréter que ce que l'on connait bien, sinon c'est une mauvaise caricature.


So what? De plus, si on pousse ton raisonnement à l'extrême, on ne jouerait pas à un JdR dont on ne connaît pas suffisamment le background de peur de commettre un impair.

Pour moi le jdr est un simple loisir pour m'amuser.


Pourquoi se mettre la pression de "bien faire", alors ?
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2739
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Messagepar Bichette » 28 Juin 2010 08:45

De mon point de vue l'on ne peut bien interpréter que ce que l'on connait bien

Je me demande quel genre de persos tu joues en ce cas... Exit med fan, space op, post apo et compagnie...
Avatar de l’utilisateur
Bichette
 
Messages: 188
Inscrit le: 17 Juin 2008 14:44
Localisation: Colmar

Messagepar Prince-Baron » 28 Juin 2010 10:27

Mithriel a écrit:
Prince-Baron a écrit:De mon point de vue l'on ne peut bien interpréter que ce que l'on connait bien, sinon c'est une mauvaise caricature.


So what? De plus, si on pousse ton raisonnement à l'extrême, on ne jouerait pas à un JdR dont on ne connaît pas suffisamment le background de peur de commettre un impair.


Désolé de vous avoir heurté avec une simple de remarque de bon sens.
Pour ne pas faire une caricature, il faut connaitre un peu de quoi l'on parle. C'est d'autant plus vrai pour la psychologie de son perso.
Jouer un homo ou un schizophrène ou quoique ce soit d'autre sans connaitre un peu le mode de fonctionnement est voué à l'échec.

Mithriel a écrit:
Prince-Baron a écrit:Pour moi le jdr est un simple loisir pour m'amuser.


Pourquoi se mettre la pression de "bien faire", alors ?


Justement je ne me met pas la pression, je fais de mon mieux mais sans oublier que c'est juste un loisir.

Bichette a écrit:Je me demande quel genre de persos tu joues en ce cas... Exit med fan, space op, post apo et compagnie...


Pourquoi un postulat de ta part comme quoi je n'ai aucune connaissance sur ces époques?
Après effectivement avant de jouer une époque inconnue me renseigner un minimum me parait pertinent.

Mais dans le cadre de la question d'origine, je parlais plus de connaissance d'une approche psychologique.
Les cons cela ose tout, c'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnait!

Deux intellectuels assis vont moins loin qu'une brute qui marche!

Michel Audiard
Avatar de l’utilisateur
Prince-Baron
 
Messages: 233
Inscrit le: 06 Mars 2004 19:24

Messagepar Menhir » 28 Juin 2010 10:52

Prince-Baron a écrit:Pour ne pas faire une caricature, il faut connaitre un peu de quoi l'on parle. C'est d'autant plus vrai pour la psychologie de son perso.

Certes, mais :

1- la caricature, c'est le fond de commerce du JdR

2- il n'est pas nécessaire d'être pour connaitre (je ne suis pas un elfe/woogui/vampire mais je suis capable d'en interpréter un, même si c'est de manière caricaturale)

Jouer un homo ou un schizophrène ou quoique ce soit d'autre sans connaitre un peu le mode de fonctionnement est voué à l'échec.

Qu'est-ce qui te fait dire qu'un joueur qui joue un homo est forcément un joueur qui n'en connait pas "le fonctionnement" ?

Pourquoi un postulat de ta part comme quoi je n'ai aucune connaissance sur ces époques?

Pourquoi ton postulat de départ que les autres n'ont aucune connaissance de l'homosexualité ?

Depuis quelques années, l'homosexualité est bien moins "cachée" qu'auparavant. Il est donc plus facile de s'écarter des clichés des années 70/80.

Mais dans le cadre de la question d'origine, je parlais plus de connaissance d'une approche psychologique.

Est-il nécessaire de réaliser un approche psychologique méthodique pour rester dans le cadre ludique ? Est-ce que ça ne serait pas s'écarter du Role Playing Game ?
Image
Avatar de l’utilisateur
Menhir
 
Messages: 2388
Inscrit le: 24 Sep 2002 16:55
Localisation: Dans une galaxie lointaine, très lointaine...

Messagepar Mithriel » 28 Juin 2010 10:58

Prince-Baron a écrit:Pour ne pas faire une caricature,


Encore une fois, so what? On a tant l'habitude de jouer des archétypes en JdR que jouer des caricatures ne me paraît pas un souci.
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2739
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Messagepar Prince-Baron » 28 Juin 2010 11:39

Vus comment cela dérive, aucun doute je suis bien sur le forum de la FFJDR! ;)

Suite à ceçi:

ragnaroth a écrit:
Jouer tel ou tel comportement humain (ds un sens plus général) est à la portée de n'importe quel rôliste.


Luhkah a écrit:
Tybalt a écrit:
Bien d'accord. Et puis, c'est une de ces questions qui reviennent tout le temps, sur le modèle très large de : "Puis-je me mettre dans la peau de quelqu'un de différent de moi ?" Après tout on se demande bien régulièrement si des garçons peuvent jouer des filles sans en faire des caricatures ou vice-versa, si des gens moralement corrects peuvent jouer des tortionnaires,




Pour sortir de l'homosexualité mais rester dans le débat, j'ai un joueur a Bloodlust qui à interpréter un Gadhar : un black quoi, sortit de sa jungle, et il le jouait vraiment comme l'abrutis sortis de la jungle... :ouch:

Etant noir moi-même, et connaissant un peu les société "primitives", je me suis sentis franchement insulté, pourtant, je savais que ce joueur n'avait pas de mauvaises intentions. Il était juste ignorant de certain fait.



Mais pour revenir aux homos, c'est clair qu'on a beaucoup de variante, de la "grande folle" au macho de service avec pas mal de variation entre les deux...d'ailleurs c'est pas pour rien que beaucoup de gens sont surpris quand leurs proche font leur coming out : la sexualité ne s'exprime pas forcément de façon flagrante dans la personnalité ou la façon de vivre en général.


Je disais que la caricature est inévitable lorsque l'on ne connais pas vraiment un sujet.

Ce n'est pas en soi mal ou sale. C'est une observation.

Et je suis d'accord avec vous, n'en déplaise à nos artistes avant-gardiste qui ne joue pas au jdr mais crée une œuvre éphémère, le JDR est stéréotypé, caricaturale et rarement réaliste.
Les cons cela ose tout, c'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnait!

Deux intellectuels assis vont moins loin qu'une brute qui marche!

Michel Audiard
Avatar de l’utilisateur
Prince-Baron
 
Messages: 233
Inscrit le: 06 Mars 2004 19:24

PrécédentSuivant

Retour vers Réflexions, théories et concepts

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 22 invité(s)

cron