• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Historique des mondes de JdR

Pour se lancer dans les réflexions conceptuelles sur ce média.

Modérateur: Asmis

Messagepar Luhkah » 17 Juil 2010 19:53

Tiens c'est marrant, presque personne n'a parlé de la SF ! :-?

Bon ben au cas ou ça intérresserait quelqu'un, les sources de la SF pour le JDR sont principalement Star Wars (Avec... Star Warriors, un vieux jeu a peine repompé sur le modèle de base !) et les romans et nouvelles Cyberpunk de William Gibson et Bruce Sterlings en tête.

Cyberpunk est un mélange de ses influences, avec de gros morceau de Blade Runner dedans (Lui même adapté de Phillipe K. Dick), Total Recall, Robocop et Terminator.

Avec le temps, la SF en jeu de rôle s'est, comme la fantasy affinée, et a donner naissance a des univers plus "pointus" comme Mekton Zeta inspiré des Gundams et autre robotech japonisant, et d'autres plus post-Cyberpunk avec Transhuman space, ou Eclipse Phase.

N'oublions pas certains qui on fait le mélange des genres avec Shadowrun, qui était un mélange de Cyberpunk et de Fantasy, mais prend de plus en plus l'option post-cyberpunk.

Matrix a évidemment fait l'effet d'une bombe dans le look et l'esthétique des jeux de SF, difficile aujourd'hui de trouver un jeu Cyberpunk ou SF qui n'aborde pas la questions des mondes virtuels, ou de la recherche ontologique.

De façon plus anecdotique, on voit aussi l'influences des metabaron de Jodorowsky, Dune de Frank Herbert, et Mad Max pour le post apocalyptique (Twilight 2013, Sable Rouge, Vermine, etc...).

J'en oublie certainement...
Avatar de l’utilisateur
Luhkah
 
Messages: 61
Inscrit le: 04 Avr 2009 19:51

Messagepar Ralph B. » 18 Juil 2010 00:06

Luhkah a écrit:J'en oublie certainement...


Oooh que oui... :o

A te lire, on dirait qu'il n'y a eu qu'une dizaine de jeux SF, dont la moitié pompés sur Star Wars...

Le GROG me dit que non...

R.
Ralph B.
 
Messages: 323
Inscrit le: 26 Sep 2004 02:18

Messagepar Mespheber » 18 Juil 2010 00:15

Bien avant Star Wars, la première source d'inspiration audiovisuelle ont quand même été Star Trek, Flash Gordon, Buck Rogers... Citons aussi Philip K. Dick sans qui Paranoia ne serait pas ce qu'il est.

En hard science, s'il y a bien sûr Frank Herbert, il y a aussi Isaac Asimov, Stanislas Lem...
42
Avatar de l’utilisateur
Mespheber
 
Messages: 1779
Inscrit le: 28 Fév 2005 19:50
Localisation: Rijsel

Messagepar Julius » 18 Juil 2010 10:20

Pour compléter ce qui a été dit, il suffit de reprendre les "grands" auteurs des différents genres littéraires pour voir que le jdr s'est toujours inspiré des romans (puis de tout ce qui a touché au média film, anime,...).

Ce qui est aussi intéressant à remarquer c'est qu'aujourd'hui, le jdr est devenu lui-même source d'inspiration qui permet de partir vers de nouveaux romans, serie tv, etc...
Plusieurs auteurs de jdr sont devenus auteurs de romans soit en restant dans un univers de jdr, soit, en devenant auteur "à part entière".

Je pense en particulier à toute la vague liée aux vampires (romans, films, etc..) où les différents auteurs sont clairement influencés, consciemment ou non, par les jdr vampire/Werewolf de white wolf.


Enfin, tous les mythes historiques sont aussi des sources d'inspiration très fortes pour le jdr : pour ne parler que de DD, le paladin, c'est bien le chevalier épique qu'on retrouve dans la légende arthurienne (idem pour le mythe du samourai, du moine combattant, du mousquetaire du roi, etc...)
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.

Courteline, georges
Avatar de l’utilisateur
Julius
 
Messages: 964
Inscrit le: 29 Avr 2003 10:16
Localisation: Ecran de pub de 20h36

Messagepar Mespheber » 18 Juil 2010 13:28

Julius a écrit:Je pense en particulier à toute la vague liée aux vampires (romans, films, etc..) où les différents auteurs sont clairement influencés, consciemment ou non, par les jdr vampire/Werewolf de white wolf.
Encore une fois, à part Underworld, le vampire reste un thème récurent du cinéma fantastique et s'est décliné séparément de WW. Regardons Near Dark de Kathryn Bigelow ou The Lost Boys et on se rendra compte, au contraire, de l'influence que ces films ont eu sur l'idée de clans vampires du jeu de rôle. La série Blade, elle aussi, est basée sur un personnage de DC Comics antérieur au JdRL. Twilight? Une pâle copie de la saga des vampires d'Anne Rice dont le premier tome fut écrit en 1974!

Je connais des auteurs qui s'inspire du JdRL pour écrire (Charlotte Bousquet, si tu nous lis) et l'assume consciemment, c'est une méthode conventionnelle de l'écriture de scénarii collective, mais globalement le JdRL reste une voie de garage de la création.
42
Avatar de l’utilisateur
Mespheber
 
Messages: 1779
Inscrit le: 28 Fév 2005 19:50
Localisation: Rijsel

Messagepar Tybalt » 18 Juil 2010 14:22

Mespheber a écrit:Je connais des auteurs qui s'inspire du JdRL pour écrire (Charlotte Bousquet, si tu nous lis) et l'assume consciemment, c'est une méthode conventionnelle de l'écriture de scénarii collective, mais globalement le JdRL reste une voie de garage de la création.


En plein développement, tout de même. Outre Charlotte Bousquet, on peut citer Nicolas Cluzeau, Mathieu Gaborit, Fabrice Colin, et Jean-Philippe Jaworski (qui fait beaucoup parler de lui en ce moment après Gagner la guerre, dont l'univers était au départ un cadre de campagne D&D).

Mais il faut aussi voir le jeu de rôle comme un élément de la "culture geek" (notion nébuleuse, je sais), dont l'influence est en bonne partie indirecte. Je ne suis pas sûr, par exemple, que Lovecraft était très connu avant le jeu de rôle L'Appel de Cthulhu. Ce dernier a probablement beaucoup fait pour répandre les thèmes lovecraftiens dans la "culture geek" actuelle.
Avatar de l’utilisateur
Tybalt
 
Messages: 194
Inscrit le: 15 Mai 2004 22:38
Localisation: juché sur un Bartuk bleu à bec jaune, plein de courage et de plumes (surtout de plumes).

Messagepar Mespheber » 18 Juil 2010 18:20

:o Euh... Demande hors du cercle rôliste qui connait Lovecraft et tu auras des éléments de réponses. La question devrait plutôt être: y aurait-il eu un jeu appelé "Call of Cthulhu" si Lovecraft n'avait pas eu un semblant de notoriété, même posthume? Faudrait quand même arrêter de se la péter: le JdRL n'a aucun mérite ni aucune vertu, ce n'est qu'un jeu.
42
Avatar de l’utilisateur
Mespheber
 
Messages: 1779
Inscrit le: 28 Fév 2005 19:50
Localisation: Rijsel

Messagepar Tybalt » 18 Juil 2010 19:28

Mespheber a écrit::o Euh... Demande hors du cercle rôliste qui connait Lovecraft et tu auras des éléments de réponses. La question devrait plutôt être: y aurait-il eu un jeu appelé "Call of Cthulhu" si Lovecraft n'avait pas eu un semblant de notoriété, même posthume? Faudrait quand même arrêter de se la péter: le JdRL n'a aucun mérite ni aucune vertu, ce n'est qu'un jeu.


Oui, enfin, il faut remettre un peu Lovecraft dans son contexte. Lovecraft avait publié dans des revues pulps à la mauvaise réputation, il n'a jamais publié un seul vrai livre de toute sa vie, et, après sa mort, ses écrits sont restés totalement inconnus aux Etats-Unis, en dehors de son cercle d'amis qui écrivaient aussi sur le mythe de Cthulhu. Et à lire l'article Wikipédia anglais d'Arkham House, la première maison de publication des écrits de Lovecraft, ils n'ont pas roulé sur l'or : "Despite the wealth of talented writers who appeared under the Arkham House imprint, it was not a financial success. Derleth wrote in 1970, "[T]he fact is that in no single year since its founding have the earnings of Arkham House met the expenses, so that it has been necessary for my personal earnings to shore up Arkham House finances."
(A noter que Jacques Goimard, dans sa Critique du fantastique et de l'insolite, dit à peu près la même chose, mais se concentre sur la réception de Lovecraft en France - que son propre travail chez Pocket a influencé, d'ailleurs.)
En dix ans, les choses peuvent beaucoup évoluer, mais on ne me dira pas que Lovecraft était devenu une super-star entre les années 1970 et 1981, année de publication du jeu de rôle L'Appel de Cthulhu ! Donc, à mon sens, oui, le jeu de rôle a beaucoup fait pour faire connaître Lovecraft.

Par ailleurs, certes, le jeu de rôle n'est qu'un jeu, mais ce n'est pas pour autant qu'il n'a aucune place dans la culture ni aucune influence. Ce n'est pas parce que tout cela reste très récent et n'a pas encore été bien étudié que ça n'existe pas.
Avatar de l’utilisateur
Tybalt
 
Messages: 194
Inscrit le: 15 Mai 2004 22:38
Localisation: juché sur un Bartuk bleu à bec jaune, plein de courage et de plumes (surtout de plumes).

Messagepar Mespheber » 18 Juil 2010 20:35

Mais le fait est, mon cher ami, que Lovecraft est toujours un auteur underground. De même, le grand public connait Conan grâce à son interprétation par Arnold Schwarzenegger, mais peu de gens parmi eux connaissent le nom de Robert E. Joward ou John Milius, qui a réalisé le premier film (co-scénarisé par son pote Oliver Stone d'ailleurs). D'où ma question, de quoi parles-tu?

Enfin, il n'est pas question de nier le phénomène culturel rôliste, mais juste de lui donner sa juste place: une impasse.
42
Avatar de l’utilisateur
Mespheber
 
Messages: 1779
Inscrit le: 28 Fév 2005 19:50
Localisation: Rijsel

Messagepar Julius » 19 Juil 2010 08:22

Mespheber a écrit:
Julius a écrit:Je pense en particulier à toute la vague liée aux vampires (romans, films, etc..) où les différents auteurs sont clairement influencés, consciemment ou non, par les jdr vampire/Werewolf de white wolf.
Encore une fois, à part Underworld, le vampire reste un thème récurent du cinéma fantastique et s'est décliné séparément de WW. Regardons Near Dark de Kathryn Bigelow ou The Lost Boys et on se rendra compte, au contraire, de l'influence que ces films ont eu sur l'idée de clans vampires du jeu de rôle. La série Blade, elle aussi, est basée sur un personnage de DC Comics antérieur au JdRL. Twilight? Une pâle copie de la saga des vampires d'Anne Rice dont le premier tome fut écrit en 1974!


Toi, ça fait un bout de temps que tu n'as pas mis les pieds dans une Fnac ou un Cultura. Tu verrais que les rayons "ado" et "s-f/fantastique" regorgent de nouveaux romans sur les vampires.
C'est loin d'être de la grande littérature, ok.
Pour prendre une des réussites, je citerai "true blood" (série tv inspiré de roman pas terrible, la série est pas mal, les romans...beurk).
La hiérarchie des vampires est clairement inspiré de la mascarade (roi sur des états, shérif par ville, les vampires ont des fonctions/métiers dans le royaume,etc.).

Entre les aventures des vampires, des chasseurs de vampire, des sorciers qui cotoient des vampires, des loup-garous qui se battent contre les vampires,.... il y a des dizaines de romans dans la veine de Twilight.
Et en, très peu de pages, je t'assure qu'on voit que ces gens ont jeté (au minimum) un petit coup d'œil sur underground, voir sur les jdr de white wolf.
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.

Courteline, georges
Avatar de l’utilisateur
Julius
 
Messages: 964
Inscrit le: 29 Avr 2003 10:16
Localisation: Ecran de pub de 20h36

PrécédentSuivant

Retour vers Réflexions, théories et concepts

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Google [Bot] et 21 invité(s)

cron