• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

[Earthdawn] Pour des joueurs débutants?

Pour se lancer dans les réflexions conceptuelles sur ce média.

Modérateur: Asmis

Messagepar kobbold » 22 Juil 2010 16:01

C'est cette tendance à lâcher des noms de jeux comme ça.

(to drop: larguer, laisser tomber, lâcher)

C'est assez courant. Un mec vient demander si dudule RPG c'est cool, et on name drop son jeu favori ou ce qu'on pense approprié (oh mais si tu veux dudule RPG, prend plutôt rapaploum le jdr). Or le gars en question ne demande pas le nom d'autres jeux, il demande un avis sur des points précis d'un jeu.

Ben là c'est pareil.
[url=http://roll-play.over-blog.com/][b]Roll-Play - mon blog (Cheap Tales, D&D4, Warhammer, Oltréé, d'autres trucs à venir).[/b][/url] Mise à jour 01/03 - article D&D5

"Ton MJ il est tellement vieux que sa bagnole c'est un thAC0."
Avatar de l’utilisateur
kobbold
 
Messages: 830
Inscrit le: 16 Août 2004 19:19
Localisation: Lyon

Messagepar nicolas » 22 Juil 2010 16:12

Ok, je tacherai faire d'avantage attention. C'est vrai qu'en ce moment, je deviens un peu gateu. Ou alors, je l'ai toujours été, mais ça se voit plus, parce qu'il y a un peu moins d'activité sur le forum...
Avatar de l’utilisateur
nicolas
 
Messages: 1419
Inscrit le: 28 Juin 2007 11:53
Localisation: Auxerre

Messagepar poulet.de.canon » 22 Juil 2010 16:18

Mr Kobbold, vous avez raison... mais ce faisant, vous êtes complètement hors-sujet 8)
Pour défendre et relativiser les interventions précédentes, je crois que ce genre de sujet amène systématiquement des réponses hors-sujet (mais constructives) du fait de la bonne volonté des gens à prêcher leur paroisse.

Ce qui ressort de tout ca, par rapport à mes questions:
1) Les bouquins ont l'air digestes (ce qui semblait etre un defaut de la version traduite par Descartes)
2) Les règles en soi suivent le même principe général, le truc lourd et complexe c'est la magie.
3) Ma question relative à l'immersion des joueurs (débutants) dans un nouvel univers va surtout coincer sur cette fameuse magie, mais partant du cercle 1, l'immersion devrait se faire en douceur (avec moults scenars d'intro si besoin).

Reste donc le point 4) ... en quoi la magie est complexe?
Rapport au nombre de lancers de dés (tissage, incantation, etc)?
Rapport à des "ecoles" de magie différentes?
Il y a un espace astral comme à Shadowrun avec des règles spécifiques et des interactions complexes avec le monde réel?
poulet.de.canon
 
Messages: 5
Inscrit le: 21 Juil 2010 18:31

Messagepar poulet.de.canon » 22 Juil 2010 16:20

Bichette a écrit:Pourquoi Earthdawn est le meilleur jeu du monde ? (bien que je me base sur le livre de base de l'édition FASA, et non BBE, qui contient pour le coup la race de background pour pouvoir commencer peinard).

Héhé en fait c'est à cause de ce genre d'article que je me pose plein de questions.
Tentatrice, tss, tss! :mrgreen:
poulet.de.canon
 
Messages: 5
Inscrit le: 21 Juil 2010 18:31

Messagepar Bichette » 22 Juil 2010 16:43

La magie n'est pas plus complexe qu'à D&D, mais elle le semble car le jeu apporte plus d'explications sur ses fondements. La procédure de lancement d'un sort - tissage/incantation/effets est souvent vue comme une usine à gaz, mais au moins on sait ce qu'on fait. On ne trouvera jamais de question telle que "pourquoi je dois toucher avec mon rayon de givre et pas avec mon projectile magique ?", ou encore "pourquoi je peux faire une sauvegarde contre la boule de feu mais pas contre (il est bien lui pour les exemples) le projectile magique ?"...
Donc oui, complexe car complète, cohérente et détaillée. Forcément, les histoires de Trames, d'Architrames, de filaments permettant de les lier entre elles, de talents magiques, de noms, de magie du sang et j'en passe, ça fait un paquet à ingurgiter. D'un autre côté, avoir un réponse autre que TGCM aux questions des joueurs, ça n'a pas de prix ^^.

Héhé en fait c'est à cause de ce genre d'article que je me pose plein de questions.

Et n'hésite pas à fouiller, il parait que certaines personnes ont posé des aides de jeu et des scénarios de grande qualité sur ce blog... :angel:
Avatar de l’utilisateur
Bichette
 
Messages: 188
Inscrit le: 17 Juin 2008 14:44
Localisation: Colmar

Messagepar Menhir » 23 Juil 2010 08:18

Je l'ai ressorti hier soir pour me raffraichir un peu la mémoire (je n'avais fait qu'une seule partie avec les règles d'origine et ça fait des années que je n'y avais pas touché). C'est encore pire que dans mon souvenir.

En particulier pour la description de personnage, les classes et les niveaux, c'était déjà complètement dépassé à l'époque (encore une volonté sans doute de concurencer D&D sur son terrain). Ca peut éventuellement être acceptable quand ça simplifie le jeu, mais là, j'ai plutôt l'impression que ça le complexifie...

Si tu connais déjà ShadowRun, tu peux essayer de garder le background et d'y adapter les règles de ShadowRun (non non, ce n'est pas du name drop ;) ). Pour les objets magiques (un des aspects intéressant du jeu), c'est sûr que ça risque d'être un peu coton...
Image
Avatar de l’utilisateur
Menhir
 
Messages: 2388
Inscrit le: 24 Sep 2002 16:55
Localisation: Dans une galaxie lointaine, très lointaine...

Messagepar Bichette » 23 Juil 2010 09:44

En particulier pour la description de personnage, les classes et les niveaux, c'était déjà complètement dépassé à l'époque (encore une volonté sans doute de concurencer D&D sur son terrain). Ca peut éventuellement être acceptable quand ça simplifie le jeu, mais là, j'ai plutôt l'impression que ça le complexifie...

C'est le gros point noir du livre de base de la première édition : il n'explique pas en quoi une discipline d'ED est différent d'une classe de D&D, en quoi un cercle d'ED est différent d'un niveau d'un niveau de D&D, etc... Ce souci a été corrigé dans l'édition BBE et on peut désormais savourer le fait de jouer un adepte sans devoir passer par des suppléments non traduits. Autant à donj' un personnage ne dira jamais de manière cohérente "je suis un guerrier qui a atteint le troisième niveau de ma classe", autant à ED on peut avoir un adepte qui se présente en disant qu'il est "un guerrier qui a atteint le troisième cercle de sa discipline". Ces concepts existent dans l'univers en dehors de la seule mécanique de règles et ça change déjà pas mal de choses.

Si tu connais déjà ShadowRun, tu peux essayer de garder le background et d'y adapter les règles de ShadowRun

Bof bof. Les deux jeux n'ont pas les mêmes objectifs. Ça me parait très casse gueule d'employer le même outil pour faire du med fan héroïque et du cyberpunk. A ce compte là, on peut aussi prêcher pour Cthulhu D20... Après, tant que t'es d'accord avec toi même concernant ce que tu recherche dans chaque jeu et les moyens que tu mets en oeuvre pour y parvenir, ça roule, mais le simple argument du "c'est le même univers" ne me semble pas suffisamment pertinent (bien que j'aime beaucoup le système de SR au demeurant...).
Avatar de l’utilisateur
Bichette
 
Messages: 188
Inscrit le: 17 Juin 2008 14:44
Localisation: Colmar

Messagepar Julius » 23 Juil 2010 10:22

Je pense avoir jouer à la première édition.
Pour répondre simplement à la question : non, Earthdown 1ère édition n'est pas faite pour les débutants.

Ni l'univers, ni les règles ne sont faits pour aider un débutant à démarrer dans le jdr.
Ensuite, avec un peu de bonne volonté, on peut tout faire, ça sera un peu plus difficile qu'avec des jeux plus "basiques".
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.

Courteline, georges
Avatar de l’utilisateur
Julius
 
Messages: 964
Inscrit le: 29 Avr 2003 10:16
Localisation: Ecran de pub de 20h36

Messagepar Tybalt » 23 Juil 2010 11:04

Bichette a écrit:
Si tu connais déjà ShadowRun, tu peux essayer de garder le background et d'y adapter les règles de ShadowRun

Bof bof. Les deux jeux n'ont pas les mêmes objectifs. Ça me parait très casse gueule d'employer le même outil pour faire du med fan héroïque et du cyberpunk. A ce compte là, on peut aussi prêcher pour Cthulhu D20... Après, tant que t'es d'accord avec toi même concernant ce que tu recherche dans chaque jeu et les moyens que tu mets en oeuvre pour y parvenir, ça roule, mais le simple argument du "c'est le même univers" ne me semble pas suffisamment pertinent (bien que j'aime beaucoup le système de SR au demeurant...).


Ce qui peut être sympathique, mais dans un second temps, si les joueurs connaissent les deux univers, c'est de faire des cross-over entre les deux. Casus Belli première incarnation avait publié une aide de jeu officielle (enfin, approuvée par FASA) qui s'appelait, je crois, Shadowhunters, et où on retrouvait des Horreurs dans le monde de Shadowrun ou quelque chose comme ça. Je n'ai jamais joué à Earthdawn (à Shadowrun, un peu), mais c'était le genre de trucs qui donnait envie d'essayer.
Après, si les règles ne vont pas, ben, y a plus qu'à bricoler...
Avatar de l’utilisateur
Tybalt
 
Messages: 194
Inscrit le: 15 Mai 2004 22:38
Localisation: juché sur un Bartuk bleu à bec jaune, plein de courage et de plumes (surtout de plumes).

Messagepar nicolas » 23 Juil 2010 11:12

poulet.de.canon a écrit:Reste donc le point 4) ... en quoi la magie est complexe?

J'ai cru comprendre que Poulet-de-canon n'était pas un débutant, mais qu'il revenait au jdr après une trés longue pause. J'ai cru comprendre que ce seront surtout les joueurs qui seront débutant.

En cela, j'ai fait pas mal de séances de découvertes, auprès de joueurs débutants, donc. Et pour tout jdr, même les plus simple : Magie = régles en plus. Car les magiciens peuvent toujours frapper et faire des interactions sociales, même s'ils ne sont pas trés bon ; et donc, la magie est pour eux, des règles supplémentaires que les autres n'ont pas à assimiler. De plus, donner un cout d'épée, même si on n'a jamais fait d'escrime, on imagine bien le truc, et les régles se rattachent souvent au réel. Pour la magie, il s'agit de cadrer avec des régles, un truc pas réel. Si le joueurs débutent totalement (et n'a même aucune notion des standards de "magie jdr" habituels), ça peut encore plus le pommer.
Personnellement, maintenant, lors des 2 premiers scénarios de découvertes d'un débutant, j'interdis les magiciens (et autres prêtres...), mais je lui permet de refaire un perso à niveau, au 3° scénario. Evidemment, il y a les exceptions à la régle : si c'est évidement qu'on frustre trop le joueur qui veut absolument faire un mage : ok, pas de soucis.

De même, la création de PJ peut permettre de découvrir le monde et les règles, mais de mon expérience, si ça dure trop, ça a plus de chance de gaver les débutants qui ne retiendrons seulement du jdr qu'il faut 4h pour faire son PJ et avoir lut une montagne de règle, pour pouvoir jouer. Donc, moi => prétirés (ou archétype un peu personnalisable par le choix du nom, du sexe, de l'apparence) aux choix, pour tous. Puis création de A à Z de son PJ, après plusieurs séances.
Avatar de l’utilisateur
nicolas
 
Messages: 1419
Inscrit le: 28 Juin 2007 11:53
Localisation: Auxerre

PrécédentSuivant

Retour vers Réflexions, théories et concepts

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 33 invité(s)

cron