• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Genre, JdR, plastique, drague, abeilles, choux...

Pour se lancer dans les réflexions conceptuelles sur ce média.

Modérateur: Asmis

Genre, JdR, plastique, drague, abeilles, choux...

Messagepar Tovarich1917 » 04 Août 2010 10:59

La discussion philosophique (?) du mois, splitée par votre serviteur du sujet sur Casus.

Mespheber a écrit:Comme si, une fois qu'on a dit homme et femme, on avait défini un genre, un caractère, une identité... Bon sang mais c'est bien sûr !

Bon sang! notre loisir est celui de l'imaginaire et il est quand même rare qu'un joueur crée un laideron pour rester poli lorsqu'il crée un personnage féminin. En conséquent, oui aux nymphettes hypersexuées et aux malabars supurant la testostérone et les anabolisants qui peuplent les illustrations de nos ouvrages ludiques! Laissez-nous rêver, nom d'une pipe! (sans jeu de mot)


Riddle a écrit:ça te défriseras peut-être mais je me créé souvent des personnages ridicules, laids, pas doués, etc... sans compter les animaux (des vrais einh pas des anthropomorphiques) et pire je connais des joueurs qui font pareil.

non le jdr n'est pas seulement un moyen de jouer des fantasmes ambulants en tout cas pas pour moi ou pour quelques autres.


par exemple mes personnages de nain sont symptomatiques de ce que je veux faire: homme ou femme peu importe, beau(selon les critères nains) ou non, intelligent ou pas... mais toujours avec une personnalité différente: je ne me vois pas jouer toujours la même chose, en quoi serait-ce intéressant?
mon premier perso de Tigres Volants bien que féminin, était un laideron qui plus est pas très dégourdie et carrément redneck... imagines que j'ai quand même eu en projet de créer un perso pour Nobilis qui soit la nobilis des platebandes... funky n'est-il pas!

bref tu es bien péremptoire me semble-t-il et surtout tu généralises bien vite sur la pratique du jdr.


Mes a écrit:Mais je ne vois pas en quoi la forme s'opposerait à ces différents styles. Au reste, je n'ai parlé que de l'apparence du personnage, ici c'est toi qui émet le préjugé que l'intelligence d'une femme est inversement proportionelle au volume mammaire ou la masse musculaire pour les persos mâles.


Riddle a écrit:mais l'apparence a toujours une conséquence tu sais, il serait illogique de ne pas l'avouer: mon 95E (oui oui) fait de moi un véritable appeau à connards (et je pèse mes mots) dans la rue... par contre ça et ma bouille a priori éternellement enfantine (c'est pas moi qui le dit einh moi je les sens mes 34 ans!) sont clairement un frein à ma prise au sérieux au travail... pourtant ma tête est mieux faite à l'intérieur qu'à l'extérieur je pense...


mais tout ceci n'est que HS et dans à peine 14 heures je ferais la tournée des kiosques à journaux comme il se doit!


sur ce bonne nuit!

au fait Mes mon "mon dieu qu'elle est laide" était purement esthétique choquée que j'étais en bonne critiqueuse de dessins des erreurs/partis pris physiologiques de la demoiselle... nan mais regarde ce bassin et cette aine totalement anormales!


Mes a écrit:Là, je bondis car tu tombes dans le travers qu'on nous reproche si souvent de confondre réalité et fiction. Par définition, l'univers du JdRL est fictif. Libre à toi de créer un perso qui correspond aux conventions du réel, mais je pensais qu'on était ici dans un cadre imaginaire. Me serai-je trompé? Ben pour ma part, ça m'amuse de créer une bombe sexuelle à INS quand elle soigne ses prétendants à coup de chaîne de moto dans la figure ou considère qu'une M60 est un cadeau gratifiant pour son anniv'. Inversement, je vais créer un barbare des plaines végétarien ou une guerrière mongole pyromane élevant son fils Attila dans la douceur des steppes. Tout ça ne changera rien au fait qu'une bombasse attirera toujours plus le lecteur moyen qu'un nain unijambiste dansant à la pleine lune enroulé dans une tranche de jambon.

Ce qui me fait surtout ch..., c'est qu'une innocente boutade soit prise avec autant de sérieux à coup de stats et de démonstratrions personelles. Il est bien loin le temps où ce forum laissait libre cours à l'éxubérance.


Coordo AV a écrit:L'éternelle question du fond et des formes Grand sourire

On n'oblige bien évidemment personne à jouer à Macho Women With Guns, mais les rares qui y vont, doivent en avoir pour leur argent (donc ça doit être fun, créatif, original, décalé, divertissant, agréable à lire ou à regarder - rayer les mentions inutiles ...) .

Tout dépend du public à qui l'on s'adresse, de l'image que l'on souhaite véhiculer et de la promesse faite au public.

En l'occurrence et sans faire de chichis, je ne suis pas certain que d'entretenir des clichés ou des stéréotypes soit enrichissant pour l'imaginaire (sauf à y apporter un angle béton par son originalité), positif pour l'image du support ou du jdr, et en phase avec les attentes du public actuel.

Une "bombasse" attirera certainement un type de voyeu... heu Grand sourire ... de lectorat, mais pas forcément celui initialement visé. Et il y a un risque de décevoir les quelques venus au support attirés par des formes aussi voluptueuses qu'elles soient car ils risquent d'y trouver un contenu peut-être bien différent de celui affiché.

Alors bimbo, barbare musculeux ou nain unijambiste dansant à la pleine lune enroulé dans une tranche de jambon... pourquoi pas si c'est bien fait.


Tovarich1917 a écrit:Bon, moi je vais avouer que je suis en partie d'accord avec Mes', notamment avec
Citer:
En conséquent, oui aux nymphettes hypersexuées et aux malabars supurant la testostérone et les anabolisants qui peuplent les illustrations de nos ouvrages ludiques! Laissez-nous rêver, nom d'une pipe!


Enfin, surtout avec la partie "imaginaire", en fait. Et puisque d'imaginaire il s'agit, cela peut être l'occasion de se lâcher (un peu), notamment avec certains JdR orientés "déconnade", et de laisser s'exprimer le temps d'une partie le beauf qui sommeille en nous. Oups Cela évite peut-être d'être un connard "IRL", appâté comme tu le décris, riddle, par le seul contenu du soutien-gorge.

Encore faut-il évidemment que tout le monde autour de la table soit d'accord, sinon ça peut être très, très lourd, un joueur en mode beauf dans une table qui ne l'est pas... Bon sang mais c'est bien sûr !

L'autre caveat que je mettrais à mon accord avec l'ami Mes', c'est que bon, au bout d'un moment, c'est lassant aussi. Cela vaut autant pour les persos "bimbo" que pour les bellaminettes de Casus. Je suis déjà allé faire un tour sur le site de Bellamy. Il y en a que je trouve sexy (encore qu'à mon sens, il est de bien meilleurs dessineux dans ce style, mais bon). Cependant, exemplaire après exemplaire de ce qui est fondamentalement un peu toujours la même nana, aussi mignonne/sexy/bandante fût-elle (rayez la mention inutile selon votre niveau actuel de beafitude), c'est un peu lassant. Et on se dit que finalement, la naine boîteuse ou la redneck, on aimerait aussi la voir en dessin.

Passque bon, rêver d'accord, mais pas tout le temps de la même chose quand même...


Mes a écrit:Toi, tu as vu Salon Kitty de Tinto Brass. Bave

Et qui dicte la manière de jouer? La nouvelle mission de la FFJDR serait donc de pondre une doxa du bon goût? Ainsi que mon camarade, je pratique aussi le JdRL pour me soulager d'une réalité qui me rend quotidiennement plus misanthrope et je suis dans le socio-culturel. Ok pour un bon scénar enquête/roleplay, mais de temps en temps un peu de viande n'a jamais fait de mal.

Au reste, je suis opposé à tous ces jeux parodiques: Post Mortem, MWWG, Toon, etc. L'humour en boîte, formaté, contrôlé, c'est à la limite du fascisme et oposé à ce qui m'a toujours motivé dans ce loisir: sortir des gonds, satisfaire ma soif d'inattendu qui, dans ma voie spirituelle, est une représentation de la mort qui nous surprendra tous donc autant en rire.


Kimtchi a écrit:riddle a écrit:
mais l'apparence a toujours une conséquence tu sais, il serait illogique de ne pas l'avouer: mon 95E (oui oui) fait de moi un véritable appeau à connards (et je pèse mes mots) dans la rue...


Être confronté à des connards n'est jamais une chose agréable, effectivement. Toutefois, je serai curieux de savoir ce que tu appelles exactement un connard Clin d'oeil

En effet, si les commentaires vulgaires et les attitudes agressives sont bien entendu condamnables, j'ai toutefois remarqué que chez un bon nombre de femmes, l'appréciation assurant la transition entre le "porc qui me mate comme un bout de viande" au "mec sexy qui admire mon physique avantageux" tenait plus au degré d'attraction que suscitait le mâle chez la femelle que de son regard prédateur. Pour faire court, le mâle se rince l'œil et en fonction du désir qu'il suscite chez la femelle, cette dernière décidera dans quelle catégorie le classer !

Par ailleurs, je note que tu te plaint des conséquences d'un décolleté généreusement remplie et qui attire à toi l'attention libidineuse des mâles hétérosexuels des alentours mais je t'encourage à imaginer sérieusement ce que serait ta situation si tu ne suscitais qu'indifférence de la part de l'autre sexe (ou de ton sexe si tes préférences sexuelles vont par là)...

Bref, femmes torrides, arrêtez de pleurer sur votre sort Grand sourire

Voilà, c'était ma minute à moi de HS ! Le sujet suivant sera t'il "Les hommes qui illustreront les couvertures des prochains Casus devront ils avoir un gros sexe" ? Moqueur
Avatar de l’utilisateur
Tovarich1917
 
Messages: 79
Inscrit le: 20 Jan 2004 16:07
Localisation: Mes dents sont autour du couteau

Messagepar Tovarich1917 » 04 Août 2010 11:16

Bon, à mon tour de répondre.

Mes a écrit:Et qui dicte la manière de jouer? La nouvelle mission de la FFJDR serait donc de pondre une doxa du bon goût? Ainsi que mon camarade, je pratique aussi le JdRL pour me soulager d'une réalité qui me rend quotidiennement plus misanthrope et je suis dans le socio-culturel. Ok pour un bon scénar enquête/roleplay, mais de temps en temps un peu de viande n'a jamais fait de mal.


Eh, ne m'associe pas comme ça à tes perversions. :mdr:
C'est assez juste, mais ce n'est qu'une partie de mes motivations. La soif d'inattendu que tu décris plus loin en étant une part, je pense, plus importante.

Mes a écrit:Au reste, je suis opposé à tous ces jeux parodiques: Post Mortem, MWWG, Toon, etc. L'humour en boîte, formaté, contrôlé, c'est à la limite du fascisme et oposé à ce qui m'a toujours motivé dans ce loisir: sortir des gonds, satisfaire ma soif d'inattendu qui, dans ma voie spirituelle, est une représentation de la mort qui nous surprendra tous donc autant en rire.


Tu as encore de la place dans ton appart' pour ton énorme collection de points Godwin ? ;)

Ce qui m'étonne un peu dans ce raisonnement, c'est que tout JdR (allez, JdRL, pour te faire plaisir) est "formaté, contrôlé". L'Appel de Cthulu, Miles Christi, même Donjon... sont orientés vers un certain type de partie, un certain esprit, une certaine ambiance. C'est ensuite aux joueurs et au meuj de transgresser cela pour que la partie soit autre chose qu'une partie générique de l'Appel de Cthulu, Donj, ou autre. Ce n'est pas vraiment aux règles d'être "libératrices", même si certains systèmes le sont plus que d'autres. C'est à nous rôlistes de nous bouger les fesses (tiens, on n'avait pas encore parlé de fesses, maintenant c'est fait) pour faire de l'inattendu. Mais ça c'est aussi possible avec Toons ou MWWG...

Peut-être en es-tu insatisfait parce qu'à un jeu comme MWWG, ta conception de l'inattendu, ou du moins une partie de ta conception de l'inattendu (savoir de la bimbo, de la viande) est, en fait, parfaitement attendue. Mais ça c'est de ta faute, tu n'as qu'à trouver autre chose. :mrgreen:

Kimtchi a écrit:En effet, si les commentaires vulgaires et les attitudes agressives sont bien entendu condamnables, j'ai toutefois remarqué que chez un bon nombre de femmes, l'appréciation assurant la transition entre le "porc qui me mate comme un bout de viande" au "mec sexy qui admire mon physique avantageux" tenait plus au degré d'attraction que suscitait le mâle chez la femelle que de son regard prédateur. Pour faire court, le mâle se rince l'œil et en fonction du désir qu'il suscite chez la femelle, cette dernière décidera dans quelle catégorie le classer


Mwais, bon, les généralisations sur le comportement amoureux/sexuel des "femmes", c'est toujours un peu foireux. Tout ce qui a des seins (ou tout ce qui a un pénis...) ne se comporte pas de la même façon, et, quoique certains l'affirment, je ne pense pas qu'on puisse prétendre déterminer par l'observation les rituels amoureux des femelles humaines comme on le fait, ou croit pouvoir le faire, pour le paon (pavo cristatus).

Si Riddle affirme que ça la fait chier, on peut donc la croire. Il n'est pas très difficile de concevoir que certaines méthodes d'approche, quel que soit le physique du dragueur en question, soit rédhibitoires ou quasi.

Et là on est bien loin du JdR... ah si : avez-vous déjà dragué ou été dragué(e) à une table de JdR ? Et comment ? :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Tovarich1917
 
Messages: 79
Inscrit le: 20 Jan 2004 16:07
Localisation: Mes dents sont autour du couteau

Messagepar Free » 04 Août 2010 11:18

- et s'il en était des jeux de rôles comme des autres "zarts évasifs", hein ? Je suis contre :

les peintures de Boucher & Ingres, les sculptures de Botero, l'Elisabeth d'Austen, les BD Red Sonja, Lost in Scarlett Johansson...

..tout contre.. :twisted:


< edit : ayant posté en même temps que Tovarich, je répondais juste à la cantonade.. tiens ? Un marteau volant !^^" >
Parlez donc peu.. Le silence est la lumière bleue du verbe
Be the space within, be nothing - so you can give everything
I don't care, I'm still free : you can't stop the signal
Avatar de l’utilisateur
Free
 
Messages: 86
Inscrit le: 24 Août 2008 13:54

Messagepar riddle » 04 Août 2010 13:21

alors concernant les "joueurs qui incarnent leurs fantasmes et qui éviteraient de l'être dans la vie de tous le jours": ah ah ah, j'ai pas le droit de citer l'exemple sinon ça va encore provoquer une apocalypse mais bon vous aurez compris...de qui je parle :ouch:

concernant ma définition des "connards": toute personne qui se présente à moi dans la rue avec visiblement l'intention de ma draguer est un connard, bon sang pourtant c'est pas faute de m'entrainer à faire la gueule devant la glace: j'ai horreur de la drague c'est vulgaire et superficiel. je me suis laisser piéger une fois ça ne m'a apporter que des déceptions au final donc ma première impression était la bonne sur ce mode de séduction. pas pour moi, définitivement. et dans les filles rolistes apparemment je ne suis pas la seule d'après nos conversations de filles... l'un doit être relié à l'autre faut croire: fille rôliste-ne pas draguer sous peine de viandage immédiat... qu'ils soient beaux ou laids, l'air intelligent ou pas ne change rien au truc, si on m'aborde dans la rue c'est forcément le physique qui a joué donc cela ne m'intéresse pas, point-barre.


voili voilou, ai-je oublié quelque chose?

oui!

Mes je ne suis pas en colère contre toi spécifiquement et j'avais bien compris la dose de boutade dedans mais vois-tu ceux qui y croient vraiment sortent ce genre de chose en prétextant aussi que ce sont des boutades... alors au bout d'un moment quand ce genre de réflexion revient de plus en plus souvent moi en bonne trentenaire ayant encore des relents de féminisme post soixante-huitard (ce qui manque cruellement par ailleurs à la nouvelle génération qui vient d'acceder au statut d'adultes, mais ceci est une autre histoire) ça me titille la hache de guerre!


PS: ma naine ne boite pas, elle tripote juste une poupée de chiffon crasseuse... :twisted:

ps2: et incarner une elfe ben... on m'y a obligé! je suis pas coupable! elle est belle , elle a 20 en charisme, c'est pas ma faute votre honneur! elle est ensorceleur c'est le charisme qui compte!!! :mrgreen:

ps3: (pour être à la page)j'ai eu ma période bimbo au lycée Mes mais c'était pas moi qui créait mes persos mais le mj... voilà je te laisse méditer là-dessus! :D
Avatar de l’utilisateur
riddle
 
Messages: 685
Inscrit le: 15 Fév 2005 18:05
Localisation: Versailles

Messagepar Tovarich1917 » 04 Août 2010 14:23

alors concernant les "joueurs qui incarnent leurs fantasmes et qui éviteraient de l'être dans la vie de tous le jours": ah ah ah, j'ai pas le droit de citer l'exemple sinon ça va encore provoquer une apocalypse mais bon vous aurez compris...de qui je parle


Non, probablement à cause de mes longues absences, mais bon, spas grave.

Évidemment c'est une théorie trop simpliste, exposée comme ça. Cela marche peut-être pour certaines personnes dans certains cas, et pas pour d'autres. Cela rejoint le bien plus gros débat, qui concerne tout le JdR mais aussi toute la "fiction", de la fonction cathartique VS l'incitation au meurtre/viol/suicide etc. Finalement c'est la même question que la tarte à la crême de "les jeux vidéo rendent-ils violent" : est-ce qu'en s'amusant à cramer des dizaines de piétons au lance-flammes dans Grand Theft Auto, on se défoule, ou bien est-ce le signe d'un "massacre à la Columbine" en préparation ?...

Il est certain que la différence entre les attitudes en jeu et les attitudes hors jeu est très variable selon les joueurs, certains sont très proches IRL de ce qu'ils jouent... Avec certains cas effrayants, en effet. Mais bon dans ces cas-là, on peut considérer que le problème, ce n'est pas qu'ils jouent ou non une bimbo nymphomane, c'est qu'ils soient un peu cons à la base, peut-être. Le choix du perso n'y changera pas grand'chose.

concernant ma définition des "connards": toute personne qui se présente à moi dans la rue avec visiblement l'intention de ma draguer est un connard, bon sang pourtant c'est pas faute de m'entrainer à faire la gueule devant la glace: j'ai horreur de la drague c'est vulgaire et superficiel. je me suis laisser piéger une fois ça ne m'a apporter que des déceptions au final donc ma première impression était la bonne sur ce mode de séduction. pas pour moi, définitivement. et dans les filles rolistes apparemment je ne suis pas la seule d'après nos conversations de filles... l'un doit être relié à l'autre faut croire: fille rôliste-ne pas draguer sous peine de viandage immédiat... qu'ils soient beaux ou laids, l'air intelligent ou pas ne change rien au truc, si on m'aborde dans la rue c'est forcément le physique qui a joué donc cela ne m'intéresse pas, point-barre.

:+1:

Me voilà rassuré, après que l'on m'ait affirmé que la drague vulgos, ça marchait. Apparemment, pas sur les spécimens intelligents, comme je le pensais. ;)

Mes je ne suis pas en colère contre toi spécifiquement et j'avais bien compris la dose de boutade dedans mais vois-tu ceux qui y croient vraiment sortent ce genre de chose en prétextant aussi que ce sont des boutades... alors au bout d'un moment quand ce genre de réflexion revient de plus en plus souvent moi en bonne trentenaire ayant encore des relents de féminisme post soixante-huitard (ce qui manque cruellement par ailleurs à la nouvelle génération qui vient d'acceder au statut d'adultes, mais ceci est une autre histoire) ça me titille la hache de guerre!

D'accord aussi, mais d'un autre côté, le problème, c'est que si ça devient un sujet tabou, alors on risque de retomber dans un autre genre de sexisme, celui façon bonne société du XIXème, où il ne faut rien dire de choquant en présence du "sexe faible" (et les enfermer à la maison, c'est pour leur bien).

Et puis, ce n'est pas comme si bon nombre de filles (pas toutes évidemment...), une fois entre elles, ne sortaient pas des boutades du même tonneau sur "les mecs" (j'ai des noms !). Ce qui est tout aussi énervant lorsqu'on s'entend dire "mais vous, les mecs...". Merci bien, mais pour ma part il ne me semble pas avoir jamais adhéré au club (NB : je ne parle aucunement de tes messages à toi, Riddle, qui ont largement évité cette ornière).

En fait, je suis persuadé que si on était sur un forum où il y avait une majorité de "filles" et non une majorité de "mecs" (et là je demande pardon pour la reproduction ces catégories débiles...) c'est ce qui se passerait. A la place, vu la majorité de "mecs", nous avons des boutades sur le 95C, ce qui on est d'accord, n'est pas mieux.

De toute façon, je crois que de tout le tas c'est moi le plus innocent, je n'ai jamais joué de bimbo. Voilà ! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Tovarich1917
 
Messages: 79
Inscrit le: 20 Jan 2004 16:07
Localisation: Mes dents sont autour du couteau

Messagepar Mespheber » 04 Août 2010 14:25

Je n'ai rien à méditer. Effectivement, je considère qu'un jeu qui dicte son monde est une contraite à l'imaginaire. "Ben ouais, à Cthulhu, on ne baffe pas un suspect pour l'interroger." "Ah ouais? Même si mon perso est flic dans les années 20?" "Non, tu ne peux pas!" Et la phrase la plus irritante que je puisse entendre autour d'une table et qui est aussi la barrière qui me sépare des jeux vidéos toujours trop limités par leur programme. Et effectivement, les règles d'un jeu sont faites pour être transgressés. N'importe quel sportif en équipe te confirmera qu'il est impossible de gagner sans surfer sur les règles. Le JdRL étant hors de toute forme de compétition, il s'agit ici de satisfaire l'activité synaptique de chacun à-travers un loisir. J'ai déjà évoqué jadis combien il est nécessaire de ne pas systématiquement faire du scénar mythe à Cthulhu, D&D m'a toujours gonflé et les quelques tests à la version 4 ne m'ont pas réconcilié. Miles Christi, pour reprendre les exemples de Tova, a cela de singulier qu'il permet une réécriture de l'histoire des plus divertissantes. Le problème de jeux comme Toon ou MWWG, indépendamment du plaisir que j'ai eu à les lire, est l'annonce donnée de l'humour. Mais effectivement, au final, tout dépend de l'esprit dans lequel les joueurs, MJ inclus, développe leur activité.

Je serais idiot de dire qu'il faille systématiquement correspondre aux clichés du barbare et de l'elfe à faire bander Joseph. Cependant doit-on nécessairement se séparer de ces clichés si rassurant dès qu'on s'y confronte? Quoi de plus rassurant face à l'assassin secret, au voleur intriguant ou au fourbe marchand qu'une bonnasse d'elfe ou un barbare primaire aux biceps couverts d'huile? Quoi de mieux, après avoir passé une après-midi dans une administration d'un côté ou de l'autre du guichet que de ventiler un de ces offices virtuellement? L'univers des JdRL, comme le dit Monsieur le Chien dans ses dernières planches, est le seul où on se fait systématiquement emmerdé dès qu'on rentre dans un bar, où un clodo est potentiellement une mine d'infos quand ils sont souvent dans notre réalité des toxs, des schyzos voire les deux. En fait, c'est toujours ce qui m'énerve: ce souci de "vraisemblance" que certains MJ veulent atteindre tout en négligeant d'autres aspects fondamentaux.
42
Avatar de l’utilisateur
Mespheber
 
Messages: 1779
Inscrit le: 28 Fév 2005 19:50
Localisation: Rijsel

Messagepar Tovarich1917 » 04 Août 2010 14:35

Diable, ça poste vite, ici. :P

"Non, tu ne peux pas!" Et la phrase la plus irritante que je puisse entendre autour d'une table

+1000 avec cela. C'est aussi la phrase la plus irritante qu'on puisse entendre IRL, d'ailleurs.
"Nan mais tu peux pas dire que Donj' c'est de la merde !
- Si je peux, regarde : c'est de la merde. Voilà je l'ai dit."

Ceci dit, un MJ qui marche à coups de "tu peux pas" est au pire un mauvais MJ, au mieux un MJ inadapté à ses joueurs, c'est le signe que ça ne passe pas... que les joueurs sont dans un esprit différent, et que le MJ est trop rigide. Et oui, ça m'est arrivé plusieurs fois, c'est ma faute, ma très grande faute. :oups:

Miles Christi, pour reprendre les exemples de Tova, a cela de singulier qu'il permet une réécriture de l'histoire des plus divertissantes.

Pourtant Miles Christi est un jeu très dirigiste. Je l'ai utilisé une fois pour initier quelqu'un au JdR et c'était une erreur. Il a fallu que je fasse le MJ rigide pour lui dire que non, en tant que jeune templier subalterne, on ne pouvait pas choper un commandeur et lui coller des torgnoles pour lui faire arrêter ses conneries (dans le scénar du livre de règles de Miles Christi où l'on a affaire à un commandeur un peu cinglé).

A moins bien sûr de faire du Miles Christi déconnade, mais le jeu n'a clairement pas été prévu pour ça (les règles sur les péchés/manquements à la règle surtout...). Pour le coup c'est une réécriture de l'histoire pour laquelle Miles Christi n'a pas été prévu.

Je ne parle même pas de jouer une bimbo templière à Miles Christi. Quoique ce serait amusant, pour le MJ sadique, de se servir d'un tel PJ pour faire accumuler les coches de manquement à la Chasteté aux autres PJ. :mdr:
Avatar de l’utilisateur
Tovarich1917
 
Messages: 79
Inscrit le: 20 Jan 2004 16:07
Localisation: Mes dents sont autour du couteau

Messagepar Mespheber » 04 Août 2010 14:52

Tovarich1917 a écrit:Pourtant Miles Christi est un jeu très dirigiste. Je l'ai utilisé une fois pour initier quelqu'un au JdR et c'était une erreur. Il a fallu que je fasse le MJ rigide pour lui dire que non, en tant que jeune templier subalterne, on ne pouvait pas choper un commandeur et lui coller des torgnoles pour lui faire arrêter ses conneries (dans le scénar du livre de règles de Miles Christi où l'on a affaire à un commandeur un peu cinglé).
Mais si on peut! Par contre il faut se repentir après. :bat:

J'ai encore le regret de ne pas avoir décollé un autre PJ à Star Wars, parce qu'il jouait son diplomate comme un manche et menaçait de tous nous faire buter. Pourquoi me suis-je retenu? Parce que mon bon petit soldat de perso était supposé être à ses ordres. :ouch:

L'écriture de MC est certes impressionate et demande au MJ de ne pas se laisser entraîner par le langage psycho-rigides de l'étiquette religieuse. S'il est certes impensable de biaiser à l'intérieur d'un cloître, une fois en mission, ma foi... :twisted:
42
Avatar de l’utilisateur
Mespheber
 
Messages: 1779
Inscrit le: 28 Fév 2005 19:50
Localisation: Rijsel

Messagepar kobbold » 04 Août 2010 17:01

Mespheber a écrit:J'ai encore le regret de ne pas avoir décollé un autre PJ à Star Wars, parce qu'il jouait son diplomate comme un manche et menaçait de tous nous faire buter. Pourquoi me suis-je retenu? Parce que mon bon petit soldat de perso était supposé être à ses ordres. :ouch:


En même temps, il faut aussi accepter les contraintes de ce qu'on joue. Quand on joue un soldat, on joue un type qui a été conditionné à obéir aux ordres même les plus débiles... On ne remet pas en cause les ordres. Ou rarement, et il y a des procédures pour ça.

Et perso, en tant que MJ, si je ne dirai pas au perso soldat "tu ne peux pas" (quoique, si un joueur brise sans que cela soit justifier un tabou culturel, je ne me gênerai pas... Après tout, un personnage de JDR a aussi une culture et des tabou, on appelle ça interpréter son perso je crois), mais par contre je lui foutrais une cour martiale dans le cul s'il tatanne son supérieur... parce que c'est la conséquence de son action.

Après ces histoires de liberté, c'est relatif... Comme le fait de dire que "donjon" restreint ton personnage... C'est un simple carcan mécanique pas pire que dans un autre jeu au final (et je n'aime pas donjon 3).

Tovarich1917 a écrit:"Nan mais tu peux pas dire que Donj' c'est de la merde !
- Si je peux, regarde : c'est de la merde. Voilà je l'ai dit."


Ben ça serait juste faux. Donj' peut ne pas être au gout des gens (et pas au mien), mais il n'en reste pas moins un bon jeu, bien construit, pas trop buggé, et offrant de multiples opportunités de jeu pour ceux qui aiment.

Après, personne ne peut t'empêcher de dire ce que tu veux. Mais par contre, avec une telle attitude, il ne faut pas venir ensuite s'insurger parce que ton jeu préféré, celui que tu adores par dessus tout, se sera fait traité de grosse bouse intergalactique par le type d'en face.

Ce genre de propos péremptoire a le désavntgae de fermer direct la discussion. "c'est de la merde", qu'est-ce que tu veux rajouter derrière?

Alors ouais, on peut le dire... Mais on peut aussi expliciter son propos (pas dans le cadre de cette discussion, j'ai bien compris que c'était un exemple, mais dans le cadre d'une hypothétique discussion sur le jeu sus-cité).


Et sinon toutes ces discussions sur les filles et tout le reste, ça fleure bon la brève de comptoir quand même. On accumule les clichés de partout là.
[url=http://roll-play.over-blog.com/][b]Roll-Play - mon blog (Cheap Tales, D&D4, Warhammer, Oltréé, d'autres trucs à venir).[/b][/url] Mise à jour 01/03 - article D&D5

"Ton MJ il est tellement vieux que sa bagnole c'est un thAC0."
Avatar de l’utilisateur
kobbold
 
Messages: 830
Inscrit le: 16 Août 2004 19:19
Localisation: Lyon

Messagepar Tovarich1917 » 04 Août 2010 17:14

Ben ça serait juste faux. Donj' peut ne pas être au gout des gens (et pas au mien), mais il n'en reste pas moins un bon jeu, bien construit, pas trop buggé, et offrant de multiples opportunités de jeu pour ceux qui aiment.

Après, personne ne peut t'empêcher de dire ce que tu veux. Mais par contre, avec une telle attitude, il ne faut pas venir ensuite s'insurger parce que ton jeu préféré, celui que tu adores par dessus tout, se sera fait traité de grosse bouse intergalactique par le type d'en face.

Ce genre de propos péremptoire a le désavntgae de fermer direct la discussion. "c'est de la merde", qu'est-ce que tu veux rajouter derrière?

Alors ouais, on peut le dire... Mais on peut aussi expliciter son propos (pas dans le cadre de cette discussion, j'ai bien compris que c'était un exemple, mais dans le cadre d'une hypothétique discussion sur le jeu sus-cité).


Tu n'as pas compris mon propos. J'ai pris Donj' au hasard ; moi je m'en fous de Donj' hein, j'y ai même joué, alors. J'aurais aussi bien pu mettre "Miles Christi", "Tigres Volants", ou "Marcel RPG".

Quant à entendre mon jeu préféré que j'adore par-dessus tout se faire traiter de grosse bouse, je m'en fous également. J'ai passé l'âge de lancer des fatwas quand on critique un truc que j'aime bien. Et puis ça ne vaut pas le coup d'avoir la liberté d'expression si on ne peut pas s'en servir pour lâcher des bombes H verbales. Évidemment si je m'en arroge le droit je le donne aussi aux autres, y compris le droit de dire que je ne suis qu'un gros con qui dit de la merde.

Enfin, question fermeture de la discussion, un très civil "je n'aime pas" est certes plus poli, mais il est tout aussi indiscutable qu'un "c'est de la merde". Et on peut expliciter aussi bien l'un que l'autre ("Marcel RPG, c'est de la merde parce que..."). Donc c'est juste une question d'étiquette.

Et sinon toutes ces discussions sur les filles et tout le reste, ça fleure bon la brève de comptoir quand même. On accumule les clichés de partout là.

Qui ferme la discussion à présent ? ;)
Avatar de l’utilisateur
Tovarich1917
 
Messages: 79
Inscrit le: 20 Jan 2004 16:07
Localisation: Mes dents sont autour du couteau

Suivant

Retour vers Réflexions, théories et concepts

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 16 invité(s)

cron