• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Le jdr doit être moins littéraire, c'est un jeu !

Pour se lancer dans les réflexions conceptuelles sur ce média.

Modérateur: Asmis

Le jdr doit être moins littéraire, c'est un jeu !

Messagepar Prince-Baron » 06 Août 2010 11:04

Quand cessera donc cette dérive littéraire du jdr.

Ok le phénomène n’est pas nouveau et date d’au moins dix ans. Mais avec l’âge, le fait d’avoir moins de temps et un peu de recul, j’ai de plus en plus de mal avec cette approche littéraire.
Le but premier d’un jdr est de faire jouer pas juste de se dépayser en le lisant ! Si je veux juste rêver seul dans mon coin il y a de très bon romans pour le faire je n’ai pas besoin d’un jeu de rôle.


De quoi s’agit-il ? Du fait que les jdr soit écrit de façon littéraire, comme un livre, alors que ce ne sont pas des livres mais des jeux !
J’apprécie que les univers soient beaucoup plus étoffés que dans les années 80, où le jeu se résumait plutôt à un système de règle, mais sur la forme cela devient trop difficile à exploiter.
Plus le monde est détaillé, plus c’est long à prendre en main et surtout difficile à exploiter en court de partie.
Avez-vous déjà essayé de retrouver une description d’un lieu ou la psychologie d’un peuple en pleine partie ? C’est impossible sans ce plongé dans une longue lecture de plusieurs chapitres.

Un jeu de rôle est un jeu, il doit donc être exploitable en temps que telle ! Il doit être pratique en court de jeu. Ce qui n’est pas le cas d’une forme littéraire.
Attention, je ne dit pas que l’on ne doit plus écrire mais qu’à coté de l’approche littéraire il faut avoir une approche vis-à-vis de la mise en page différente pour le rendre facilement exploitable.
Cela passe entre autre :
- des résumés des éléments clés du chapitre
- des tableaux récapitulatifs et autre organigrammes
- Des schémas et photo.
- Des conseils de mise en scène, avec les spécificités de l’univers à mettre en avant
- Des vrais scénarios d’introduction progressifs, chacun familiarisant les joueurs (et le MJ) à 2 ou 3 éléments clé de cet univers.
- Une page sous forme de logigramme résumant le scénario.
- Etc.
En bref tout ce qui peut aider à accéder rapidement à un point essentiel ou à retrouver rapidement un élément en cours de jeu.


Avant de me jeter des pierres, réfléchissez un peu aux deux exemples suivant :
- les règles de jeu de société, lisez en une récente et comparez à celle d’il y à plus de 10 ans. L’évolution est flagrante, moins de texte et plus d’image et de schéma.
- Les guides touristiques. Comparez les descriptions d’univers dans un jdr et la maquette d’un guide touristique. Lequel est le plus clair et le plus facile à consulter ?

Pourquoi la mise en page d’un jdr n’évolue t-elle pas également pour donner un objet mieux exploitable ?
Les cons cela ose tout, c'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnait!

Deux intellectuels assis vont moins loin qu'une brute qui marche!

Michel Audiard
Avatar de l’utilisateur
Prince-Baron
 
Messages: 233
Inscrit le: 06 Mars 2004 19:24

Messagepar Mespheber » 06 Août 2010 11:50

En même temps, c'est aussi la manière dont sont énoncées les règlesqui vont faciliter ou non leur assimilation. Il y a certes des ouvrages plus hermétiques que d'autres de ce fait, mais aussi des réussites en humour ou en poésie.
42
Avatar de l’utilisateur
Mespheber
 
Messages: 1779
Inscrit le: 28 Fév 2005 19:50
Localisation: Rijsel

Messagepar riddle » 06 Août 2010 11:51

franchement c'est obligé de resortir toujours les mêmes sujets insolubles?

parce que faut être honnête je n'ai jamais vu personne faire évoluer sa position dans ce genre de débat, en plus aller la poster sur je-en-sais-pas-combien de forums à la suite moi j'appelle ça du trollage.

j'ai répondu sur Opale en ce qui concern les origines de ce que tu appelle "une dérive" et personnellement je ne suis pas d'accord avec toi... l'éternel problème entre les littéraires et le reste...


oui ce post est volontairement pédant et aggréssif voir méprisant, j'assume.
Avatar de l’utilisateur
riddle
 
Messages: 685
Inscrit le: 15 Fév 2005 18:05
Localisation: Versailles

Re: Le jdr doit être moins littéraire, c'est un jeu!

Messagepar Kimtchi » 06 Août 2010 11:52

Prince-Baron a écrit:Quand cessera donc cette dérive littéraire du jdr.


Pour moi, le JdR est la rencontre du jeu et du livre et je prends plaisir à lire des textes fournis et bien écrits. Mais je suis totalement d'accord sur la nécessité impérieuse pour ce produit d'être fournit dans un emballage ergonomique ! Le côté ludique impose des contraintes d'organisation, d'indexation et de mise en page dont moi aussi je déplore l'absence cruelle dans bien des jeux. Si le côté stérile des manuels de DD4 m'indispose, je reconnais sans peine leur qualité professionnelle. Mais je pense qu'il faut garder en tête que le JdR est un loisir de niche et qu'il n'est donc pas formaté comme peut l'être un produit industriel visant le grand public. Bref, cela reste en grande partie une production semi-professionnelle, AMA. Donc, créateurs de jdr, pensez à vos clients qui n'ont pas tout leur univers en tête comme vous et faites un effort dans la présentation de votre produit, merde quoi ^^

riddle a écrit:oui ce post est volontairement pédant et aggréssif voir méprisant, j'assume.


Hé beh, qu'est ce que tu es grincheuse toi :o
"Vingt dollars si tu les masses à l'Häagen-Dazs !" Cassidy (Preacher)
Avatar de l’utilisateur
Kimtchi
 
Messages: 86
Inscrit le: 21 Sep 2004 05:02
Localisation: 69

Messagepar riddle » 06 Août 2010 12:11

je suis grincheuse parce que là ça fait plusieurs sujets que je lis sur différents forum où le posteur originel se permet de parler au nom de tous, et ça il n'y a rien de plus qui ménerve, parce que moi le côté littéraire par exemple ça ne me gène pas bien au contraire, mais je suis tout à fait consciente que c'est pas le cas de tous le monde et je vais pas aller crier sur tout les toits que les jeux simulationnistes c'est de la merde et qu'il ne faut que des trucs comme Ambre ou nobilis. Il faut de tout pour faire un monde, jdr y compris, ce n'est pas parce que à la base les rôlistes sont majoritairement des matheux qu'il faut en exclure ceux qui ont suivi d'autres voies, sans compter qu'un matheux peut très bien aimer des textes bien faits et ne pas avoir des tables pour résoudre tout et n'importe quoi. et vice versa.

le postulat de base est négatif, si encore c'était une question neutre du genre "vous vous préférez quoi?" je m'emporterais pas comme ça mais là ça me file juste de l'urticaire.

et d'ailleurs je vais éviter soigneusement de redire quoi que ce soit ici ou sur les autres sujets parce que je vais finir par me mettre à dos beaucoup de gens, qu'à la base j'apprécie. :evil:


edit: nan en fait je n'aime pas être aggréssive, ça me file des remords tout de suite, la preuve...

simplement, vraiment, j'en ai assez des sujets péremptoires, et j'ai bien compris qu'il s'agissait non pas simplement d'opposer jeux "littéraires" et "jeux de matheux" mais de dénoncer la tendance au verbiage, maintenant le problème c'est qu'on a pas tous la même tolérance vis à vis de ce "verbiage", moi j'adore les gros backgrounds, par contre je suis très critique quant à la forme et généralement je ne me prive pas de le faire savoir, j'avoue aimer les jeux encyclopédies, mais à la manière Diderot&D'Alembert, concise, agréable et utile... exercice périlleux de fait j'en suis consciente et rares sont ceux qui s'en sortent...
voilà, mon humeur massacrante n'est qu'orage d'été, aussi tombé aussitôt évanoui. :oups:
Dernière édition par riddle le 06 Août 2010 12:22, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
riddle
 
Messages: 685
Inscrit le: 15 Fév 2005 18:05
Localisation: Versailles

Messagepar Prince-Baron » 06 Août 2010 12:21

riddle a écrit:je suis grincheuse parce que là ça fait plusieurs sujets que je lis sur différents forum où le posteur originel se permet de parler au nom de tous, et ça il n'y a rien de plus qui ménerve, parce que moi le côté littéraire par exemple ça ne me gène pas bien au contraire, mais je suis tout à fait consciente que c'est pas le cas de tous le monde et je vais pas aller crier sur tout les toits que les jeux simulationnistes c'est de la merde et qu'il ne faut que des trucs comme Ambre ou nobilis. Il faut de tout pour faire un monde, jdr y compris, ce n'est pas parce que à la base les rôlistes sont majoritairement des matheux qu'il faut en exclure ceux qui ont suivi d'autres voies, sans compter qu'un matheux peut très bien aimer des textes bien faits et ne pas avoir des tables pour résoudre tout et n'importe quoi. et vice versa.

le postulat de base est négatif, si encore c'était une question neutre du genre "vous vous préférez quoi?" je m'emporterais pas comme ça mais là ça me file juste de l'urticaire.

et d'ailleurs je vais éviter soigneusement de redire quoi que ce soit ici ou sur les autres sujets parce que je vais finir par me mettre à dos beaucoup de gens, qu'à la base j'apprécie. :evil:


Je pense qu'il y a méprise.

Je ne parle pas forcément de tableaux avec des chiffres pour gérer les règles.
Je parle d'une mise en page plus pratico-pratique pour mieux utiliser l'univers du jeu sans avoir à relire plusieurs chapitres.
Donc aucun rapport avec une approche simulationniste.


Dans certains journaux, sous le titre, il y a un résumé et ensuite l'article. Le résumé ne nuit pas et ne remplace pas la rédaction de l'article. Il permet juste de mieux identifier le sujet.

un organigramme pour savoir qui est le roi et comment se situe par rapport à lui ses sujets et personnages importants est beaucoup plus clair et plus utilisable en court de partie que plusieurs paragraphes. Mais n'exclut pas une description littéraire, cela l'à complète et même des fois l'à met mieux en valeur.

Pour ce qui est d'avoir mis le message sur plusieurs forums, 2 en l'occurrence, c'est volontaire car l'on ne trouve pas forcément les mêmes personnes suivant les lieux.

Pour ton urticaire, j'ai une bonne pommade si tu veux ;)
Les cons cela ose tout, c'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnait!

Deux intellectuels assis vont moins loin qu'une brute qui marche!

Michel Audiard
Avatar de l’utilisateur
Prince-Baron
 
Messages: 233
Inscrit le: 06 Mars 2004 19:24

Messagepar riddle » 06 Août 2010 12:23

réponse juste au-dessus dans l'edit... :D
Avatar de l’utilisateur
riddle
 
Messages: 685
Inscrit le: 15 Fév 2005 18:05
Localisation: Versailles

Messagepar Prince-Baron » 06 Août 2010 12:29

riddle a écrit:
edit: nan en fait je n'aime pas être aggréssive, ça me file des remords tout de suite, la preuve...

simplement, vraiment, j'en ai assez des sujets péremptoires, et j'ai bien compris qu'il s'agissait non pas simplement d'opposer jeux "littéraires" et "jeux de matheux" mais de dénoncer la tendance au verbiage, maintenant le problème c'est qu'on a pas tous la même tolérance vis à vis de ce "verbiage", moi j'adore les gros backgrounds, par contre je suis très critique quant à la forme et généralement je ne me prive pas de le faire savoir, j'avoue aimer les jeux encyclopédies, mais à la manière Diderot&D'Alembert, concise, agréable et utile... exercice périlleux de fait j'en suis consciente et rares sont ceux qui s'en sortent...
voilà, mon humeur massacrante n'est qu'orage d'été, aussi tombé aussitôt évanoui. :oups:


Donc je pense que l'on dit la même chose.
Vive les univers profonds, mais avec une mise en page qui les mettent bien en valeur et les rendent exploitable en jeu! Pas juste de jolis textes.

Cher éditeurs merci de penser, également ,à l'utilisation de vos jolis livres qui sont avant tout des jeux.
Les cons cela ose tout, c'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnait!

Deux intellectuels assis vont moins loin qu'une brute qui marche!

Michel Audiard
Avatar de l’utilisateur
Prince-Baron
 
Messages: 233
Inscrit le: 06 Mars 2004 19:24

Messagepar riddle » 06 Août 2010 12:43

le problème c'est que ce que tu dénonces ce n'est pas à proprement parlé du "littéraire" mais bon c'est difficile d'être claire sur ce point sans donner des exemples précis et du coup vexer des gens:

le problème c'est que "en mettre des tartines" au final c'est plutôt symptomatique des non-littéraires de formation; on compense par la quantité.

là je parle pour moi, le propre du littéraire c'est de savoir manier la langue (française en l'occurrence mais ça vaut pour les autres), par conséquence le littéraire saura, s'il est un minimum doué et s'il a retenu ses leçons, synthétiser de manière efficace ce qu'il veut dire dans son texte.

Or de ce que je vois de beaucoup de textes c'est qu'on est perpétuellement dans la redite et dans le contre-emploi voire même dans la confusion la plus totale. j'ai vu des textes de plus de cent lignes qui synthétisés, sans rien perdre en informations données tenaient en à peine trente lignes...

bref en jdr comme en littérature générale on ne s'improvise pas écrivain sans en avoir les bases.
Avatar de l’utilisateur
riddle
 
Messages: 685
Inscrit le: 15 Fév 2005 18:05
Localisation: Versailles

Messagepar kobbold » 06 Août 2010 12:48

Le problème vient aussi souvent d'un manque de sens pratique.

Dans nombre d'univers (surtout les plus atypiques), je trouve qu'il manque, non pas des illustrations en terme de nombre, mais en terme de pertinence.

Que je suis heureux quand je trouve un univers possédant des illustrations de costumes et de vêtements typiques, d'architecture locale... etc...

C'est bête, mais parfois, je trouve que ça manque. Tu as de superbes illustrations, mais qui manquent de pertinence.
[url=http://roll-play.over-blog.com/][b]Roll-Play - mon blog (Cheap Tales, D&D4, Warhammer, Oltréé, d'autres trucs à venir).[/b][/url] Mise à jour 01/03 - article D&D5

"Ton MJ il est tellement vieux que sa bagnole c'est un thAC0."
Avatar de l’utilisateur
kobbold
 
Messages: 830
Inscrit le: 16 Août 2004 19:19
Localisation: Lyon

Suivant

Retour vers Réflexions, théories et concepts

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invité(s)