• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

La Dark Fantasy

Pour se lancer dans les réflexions conceptuelles sur ce média.

Modérateur: Asmis

La Dark Fantasy

Messagepar Cerunnos » 07 Sep 2010 16:07

On définit ainsi les romans qui se déroulent dans un univers fantastique, mais ou la magie est très peu présente, et ou lintrigue est centrée autour d'un jeu politique basé sur des personnages humains qui ne sont absolument pas manichéens. Les exemples que je préfére sont le trone de fer et l'assassin royal. A mon sens, c'est une manne pour tous les Mj car ça change vraiment des univers classique (elfes, nains, orcs...). J'ai récemment écrit une campagne dans un univers de dark fantasy et j'aimerai bien savoir si d'autres personnes affectionnent ce genre et l'utilise pour leurs scénars.
Cerunnos
 
Messages: 6
Inscrit le: 07 Sep 2010 15:53

Messagepar kobbold » 07 Sep 2010 16:28

J'avais une vision moins restrictive de la Dark Fantasy.

Par exemple, pour moi, et ce malgréla présence d'orcs, d'elfes et de nains, Midnight est un vrai setting de Dark Fantasy.

De même, Dragon Age est assez Dark Fantasy, malgré es sortilèges plutôt bourrins.

J'avoue affectionner ce genre, ne serait-ce que parce que le côté manichéen des univers trop "light" me rebute.
[url=http://roll-play.over-blog.com/][b]Roll-Play - mon blog (Cheap Tales, D&D4, Warhammer, Oltréé, d'autres trucs à venir).[/b][/url] Mise à jour 01/03 - article D&D5

"Ton MJ il est tellement vieux que sa bagnole c'est un thAC0."
Avatar de l’utilisateur
kobbold
 
Messages: 830
Inscrit le: 16 Août 2004 19:19
Localisation: Lyon

Messagepar Cramo » 07 Sep 2010 17:55

Dans ce que tu décris, je vois un mélange de ce que moi j'appelle la Low-Fantasy et la Dark-Fantasy

Pour moi :
Low-Fantasy => magie peu puissante et mages peu nombreux, souvent pourchassés. Pas de races non humaines ou alors très rares et pas intégrés à la société

Dark-Fantasy => Ambiance très "Dark", le monde est "sale", tout le monde est un peu pourri. Pas de grand gentils mais pas de grand méchant (les gens ont souvent des motivation personnels : recherche du pouvoir ou de la richesse, vengeance...) Souvent la description des lieux va avec : taux de criminalité élevé, rues pleins de boues et de merdes, forêts sombres...

Moi j'adore la Low-Fantasy parce j'ai du mal à appréhender le fonctionnement d'un monde où la magie est omniprésente. Par contre je suis un peu plus réservé sur la Dark-Fantasy parce que quand je joue au JDR c'est pour m'amuser et que je génère plus difficilement du fun dans un monde sombre.

PS je dit ça du point de vue de MJ, en tant que joueur j'ai rien contre de temps en temps une partie qui ne réponds à priori pas à mes criète en tant que MJ
Avatar de l’utilisateur
Cramo
 
Messages: 201
Inscrit le: 18 Jan 2009 11:09
Localisation: Palaiseau 91

Messagepar Luhkah » 08 Sep 2010 12:20

Mmmmh ? :evil:

Le jeu des classifications est assez casse-gue..., mais bon, voyons un peu.

Je suis relativement d'accord avec cramo et Kobbold.

Essaie les bouquins de Glen Cook, La compagnie noire et Garret Détective privé : la magie vole relativement bas, tue des milliers d'hommes instantanément parfois, mais l'ambiance est sombre, très sombre : on parle de héros volant, pillant et violant, ici...

La Dark Fantasy n'a à mon sens rien à voir avec la densité de magie, ni même avec les orcs et les elfes : regarde l'univers de Warhammer RPG, il y a pas mal d'elfes, de nains et d'orcs et de magie, mais de nouveau, l'univers n'a rien de très riant.

Un nouvel exemple : Elric.

il a pratiquement jeté les bases de la dark Fantasy, et il y a ultimement assez de magie pour détruire le monde.

De fait, je définirais la Dark Fantasy comme étant un univers dépourvus des aspects les plus optimistes de la Fantasy en générale. Pas de définition bien nette du bien et du mal, personnages principaux ambigüs sinon carrément mauvais.

La Dark Fantasy, c'est plus un ton et une ambiance qu'une série de rêgles absolues.

Néanmoins, la low fantasy, n'est pas indissociable de la dark fantasy : l'univers du trône de fer peut parfaitement s'inscrire dans les deux : sales ambiances, vertus foulée au pied par les méchants, destin pire que la mort...
Avatar de l’utilisateur
Luhkah
 
Messages: 61
Inscrit le: 04 Avr 2009 19:51

Messagepar Cerunnos » 08 Sep 2010 12:44

J'avoue, ma vision a l'air assez réduite de la dark fantasy. Je n'aurai jamais classé Elric ou la compagnie noire dans la dark fantasy. En tout cas, sans parler de classifications, j'aime bien l'aspect sombre et réaliste. En jdr, ça fait psychoter les joueurs de savoir que des bandes de pillards sillonnent les terres en violant et pillant, même si ça n'a rien à voir avec le scénario principal. Ce genre de rumeur, ça met une sacré ambiance.
Cerunnos
 
Messages: 6
Inscrit le: 07 Sep 2010 15:53

Messagepar Cramo » 08 Sep 2010 13:11

En fait, le reférentiel de base c'est Tolkien et son Seigneur des anneaux.
Le Seigneur des Anneaux c'es LA Fantasy.
Ensuite les qualificatif c'est pour exprimer comment on s'en éloigne :
- dark : ambiance plu sale, moins manichéenne
- light : ambiance bon enfant, souvent teinté d'humour
- low : bcp moins de magie
- high : bcp plus de magie, magie commune et présente dans la vie de tous les jours
et même la science-fantast quand la science et les technologie futuriste viennent dire leur mot la dedans (cf le cycle de Ténébreuse par exemple)
Avatar de l’utilisateur
Cramo
 
Messages: 201
Inscrit le: 18 Jan 2009 11:09
Localisation: Palaiseau 91

Messagepar Luhkah » 09 Sep 2010 17:53

Cerunnos a écrit:J'avoue, ma vision a l'air assez réduite de la dark fantasy. Je n'aurai jamais classé Elric ou la compagnie noire dans la dark fantasy. En tout cas, sans parler de classifications, j'aime bien l'aspect sombre et réaliste. En jdr, ça fait psychoter les joueurs de savoir que des bandes de pillards sillonnent les terres en violant et pillant, même si ça n'a rien à voir avec le scénario principal. Ce genre de rumeur, ça met une sacré ambiance.


Perso, je suis assez d'accord, mais ce n'est pas forcément la tasse de thé de tout le monde...

Un jour j'ai décris une tribus de barbare qui avait l'habitude d'intégrer leurs esclaves au sein de la tribu en les jetant dans des fôsses, ou ils devaient lutter pour leur nourriture avec des chiens enragés... les survivants étant intégrés dans la tribus.

Et ce n'était pas les mauvais de l'univers... :twisted:

J'aime bien l'ambiguité, qui est possible même dans des systèmes comme donj'... même si les univers voué irrémédiablement à la perte m'ennuient autant.

Cependant, y'a pas mal de moment de noirceur dans Tolkien aussi :

Les elfes torturés par Morgoth et déformés à un tel point qu'ils deviennent les orcs...

Gollum, le "Hobbit du chaos".

Tout le Silmarillon est une tragédie sans fin, parsemée de trahison, d'inceste et de folie...

C'est pour cela que j'ai du mal a trop différencier la Dark Fantasy de la fantasy classique...
Avatar de l’utilisateur
Luhkah
 
Messages: 61
Inscrit le: 04 Avr 2009 19:51


Retour vers Réflexions, théories et concepts

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invité(s)

cron