• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Apartés ?

Pour se lancer dans les réflexions conceptuelles sur ce média.

Modérateur: Asmis

Re: Apartés ?

Messagepar Kardwill » 23 Déc 2010 21:08

Couscous77 a écrit:Le soucis c'est que je me vois mal balancer devant tout le monde à la table, "bon toi ta mission c'est de faire ca, toi le contraire, qu'est ce que vous faites ?"...


Ou alors tu leur donnes leur mission en secret (en aparté) avant/au début de la partie, mais tu les laisse travailler dessus au vu de tous. Les joueurs savent ce qui se passent, mais ne peuvent que s'interroger sur les objectifs, sur le sens réel de tout ça. Et ça crée de la tension, du suspens à la table. Les autres joueurs n'ont que la moitié des éléments, et cela génère une incompréhension, des quiproquos, qui peuvent être très fun. L'aparté est encore une possibilité, mais uniquement en dernier recours, sur quelques petites scènes clés ponctuelles (comme quand il fait son rapport à son supérieur).

Je pratique ça à Changelin (je suis le seul joueur qui insiste auprès du MJ pour ne jamais faire d'aparté), et j'ai réussi à rendre les autres joueurs paranos en faisant tout au grand jour devant eux : Ils savent ce que fait mon perso, ils ont même des aperçus de son paysage mental, mais ses raisons, le contexte, leur sont inconnues, et ils interprètent tout de travers. Et c'est TRES fun :mrgreen:
Alors que les machinations/problèmes que les autres joueurs gèrent par aparté, je n'en ai pas connaissance et du coup je m'en fous un peu.
Avatar de l’utilisateur
Kardwill
 
Messages: 148
Inscrit le: 11 Nov 2009 09:11

Re: Apartés ?

Messagepar Couscous77 » 23 Déc 2010 21:44

En fait c'est exactement ce que je fais, tout les joueurs ont le droit à un petit "briefing perso" avant la mission. Justement pour introduire ce coté missions contradictoire si il y'en a, mais aussi parce que leur hiérarchie propre n'a pas forcément la même façon de voir la mission. Après ça, briefing commun pour tout le monde.

Le soucis c'est en cours de mission, si l'un d'eux à par exemple besoin de contacter son boss ou voudrait jeter discrètement un objet, il ne peut pas le faire sans demander à me parler en privé (et là tout de suite, c'est méga louche !).
Avatar de l’utilisateur
Couscous77
 
Messages: 29
Inscrit le: 20 Juil 2010 13:31

Re: Apartés ?

Messagepar Kardwill » 23 Déc 2010 22:00

Juestement, je suggère d'avoir le briefing perso, MAIS de jouer la partie en commun. Les autres joueurs le voient agir, mais sans savoir pourquoi il a balancé ce flingue à la poubelle :) (Et les persos, eux, ne savent rien)
Avatar de l’utilisateur
Kardwill
 
Messages: 148
Inscrit le: 11 Nov 2009 09:11

Re: Apartés ?

Messagepar Couscous77 » 23 Déc 2010 23:06

hmmm je vois.
C'est étrange, j'ai jamais vraiment pensé à séparer les connaissances du joueur par rapport à une mission des connaissances du personnage. Et donc typiquement, ca vous ai déjà arriver qu'un PJ tente un jet de "persuasion" sur un autre PJ pour le convaincre que "non non j'ai pas jeté le flingue" ? Et du coup les joueurs doivent jouer le rôle à fond et faire comme si de rien était ?

Ca me parait bizarre :-?
Avatar de l’utilisateur
Couscous77
 
Messages: 29
Inscrit le: 20 Juil 2010 13:31

Re: Apartés ?

Messagepar Kardwill » 24 Déc 2010 00:04

Séparer ce que sait le joueur de ce que sait le personnage n'est pas toujours facile. D'une part parce qu'il y a toujours des joueurs qui tenteront d'utiliser ce qu'ils ont appris au profit de leur perso, c'est humain. Et d'autre part parce que certains considèrent que ça peut nuire à l'immersion.
Mais oui, avec du fair-play, et si les joueurs ne sont pas là seulement pour "gagner" (i.e. planter les autres joueurs et le scénario du MJ), c'est parfaitement jouable. En fait, j'aime même aller plus loin, avec le MJ qui décrit/fait jouer des bouts d'histoire dont n'ont pas connaissance les persos, mais qui rajoutent à l'ambiance de la partie ou mettent en perspective les actions des joueurs (comme une scènette où le méchant peste en apprenant que le PJs ont fait échouer leur plan, par exemple).

Il est souvent sympa de jouer sur "l'ironie poétique" créée par le décalage entre ce que sait le perso et ce que sait le joueur (par exemple lorsqu'un joueur met de lui même son perso dans la mouise : Il sait qu'il ne doit pas faire ça, que c'est dangereux, mais le perso ne le sait pas, et le joueur le fait tomber exprès dans un piège, rien que pour le plaisir de pouvoir l'en sortir après)

Le défaut principal, c'est que ça pousse le joueur à se mettre un peu en retrait de son personnage, à le contempler d'un point de vue extérieur, de "spectateur", et certains joueurs n'aiment pas du tout ça. Mais personnellement, plutôt que de réellement rentrer dans le personnage, je préfère rentrer dans l'histoire :)

PS : et donc, pour coup du jet de persuasion : Oui, ça peut marcher, mais avec une difficulté supplémentaire, car les joueurs n'aiment pas qu'on leur impose le comportement de leur personnage. Mais des jeux entiers reposent sur ça (Dying Earth, par exemple, où le fait de truander et de se faire arnaquer est au cœur du jeu.)
Avatar de l’utilisateur
Kardwill
 
Messages: 148
Inscrit le: 11 Nov 2009 09:11

Re: Apartés ?

Messagepar kobbold » 24 Déc 2010 01:32

Couscous77 a écrit:hmmm je vois.
C'est étrange, j'ai jamais vraiment pensé à séparer les connaissances du joueur par rapport à une mission des connaissances du personnage. Et donc typiquement, ca vous ai déjà arriver qu'un PJ tente un jet de "persuasion" sur un autre PJ pour le convaincre que "non non j'ai pas jeté le flingue" ? Et du coup les joueurs doivent jouer le rôle à fond et faire comme si de rien était ?

Ca me parait bizarre :-?

C'est un processus pourtant, AMA, indispensable en JDR.

C'est en fait la capacité du joueur à faire la différence entre son savoir hors jeu et le savoir de son personnage en jeu: sa capacité à sa mettre à la place de son personnage pour réfléchir comme lui et le faire agir comme le personnage le ferait logiquement.

J'ai souvent entendu certains de mes joueurs me dire, avec un air contrit, "argh, je sais que c'est un piège, mais mon personnage ne peut pas le savoir! bon ben j'ouvre la porte."

C'est la capacité du joueur à ne pas prendre en compte que qui lui parait évident avec son recul de joueur, et de se concentrer sur ce que le personnage sait et ferait avec les données qu'il a.

C'est ce que je tente de développer, d'ailleurs, chez les joueurs et joueuses que j'initie au JDR.
[url=http://roll-play.over-blog.com/][b]Roll-Play - mon blog (Cheap Tales, D&D4, Warhammer, Oltréé, d'autres trucs à venir).[/b][/url] Mise à jour 01/03 - article D&D5

"Ton MJ il est tellement vieux que sa bagnole c'est un thAC0."
Avatar de l’utilisateur
kobbold
 
Messages: 830
Inscrit le: 16 Août 2004 19:19
Localisation: Lyon

Re: Apartés ?

Messagepar Kardwill » 24 Déc 2010 10:01

kobbold a écrit:
J'ai souvent entendu certains de mes joueurs me dire, avec un air contrit, "argh, je sais que c'est un piège, mais mon personnage ne peut pas le savoir! bon ben j'ouvre la porte."

Et ça enjendre des moments de jeu souvent très sympa. :+1: On remplace simplement la surprise ("ah ben mince, je l'avais pas vu venir") par le suspense ("c'est forcément un piège... Qu'est ce qui va encore me tomber dessus?"), souvent beaucoup plus interessant.
D'ailleurs, ce genre de détachement joueur-perso est appliqué sans s'en rendre compte par la plupart des joueurs, et comme le dit Kobbold il est généralement nécessaire au bon déroulement de la partie.

C'est l'exemple typique de l'héritage à Chtulhu : Le joueur SAIT que la maison que lui lègue son grand-oncle-hermite-un-peu-bizarre est FORCEMENT hantée, mais son personnage va quand même aller la visiter avec le notaire et quelques-uns de ses amis. Simplement parce que :
1 - le personnage n'est pas au courant qu'il est dans un scénario d'horreur, et que toutes les vieilles maisons laissées en héritage sont hantées ou maudites. Donc, pour lui, logiquement, cet héritage est une aubaine et pas un piège mortel.
2 - Si il refuse l'héritage, ou s'il se contente de foutre le feu à la baraque avant même d'y entrer, il n'y aurait pas de scénario et les joueurs n'auraient plus qu'à rentrer chez eux.

Vouloir absolument fondre les connaissance du joueur et celles du personnage aboutit souvent à des parties chiantes ("nan, je descendrai pas à la cave, c'est forcément un piège. Mon perso reste à la maison et regarde la TV") ou à la triche ("alors je mélange du salpêtre, du souffre, et... Comment ça, mon chevalier ne peut pas inventer spontanément la poudre? Qu'est-ce qui l'empêcherait de le découvrir par hasard?"). Bien sur, ces exemples sont des cas extêmes (mais que j'ai déja vécu autour de tables de jeu), mais le jeu sans apartés est une extension du même principe.
Avatar de l’utilisateur
Kardwill
 
Messages: 148
Inscrit le: 11 Nov 2009 09:11

Re: Apartés ?

Messagepar Julius » 24 Déc 2010 10:54

Kardwill a écrit:C'est l'exemple typique de l'héritage à Chtulhu : Le joueur SAIT que la maison que lui lègue son grand-oncle-hermite-un-peu-bizarre est FORCEMENT hantée,


Mouef, c'est sans doute pour ça que je ne fais plus jouer ce genre de scénario.
Franchement, ce genre de partie, hormis pour le plaisir d'être ensemble à une table, je ne vois pas l'utilité. Autant faire une bonne bouffe.
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.

Courteline, georges
Avatar de l’utilisateur
Julius
 
Messages: 964
Inscrit le: 29 Avr 2003 10:16
Localisation: Ecran de pub de 20h36

Re: Apartés ?

Messagepar Kardwill » 24 Déc 2010 11:46

Julius a écrit:
Mouef, c'est sans doute pour ça que je ne fais plus jouer ce genre de scénario.


Histoire d'éviter que je réponde à côté de la plaque, qu'est-ce qui te pose problème? Le fait de devoir faire abstraction des clichés véhiculés par ce type de scénario? L'aspect un peu directif de la chose? Ou le manque d'originalité de la trame?
Avatar de l’utilisateur
Kardwill
 
Messages: 148
Inscrit le: 11 Nov 2009 09:11

Re: Apartés ?

Messagepar Mespheber » 24 Déc 2010 12:45

Je me souviens d'un Cthulhu où les personnages se retrouvent en possession d'un livre manuscrit au premier scénar'. Personne n'a voulu l'ouvrir. C'était incohérent avec les personnages, complètement vierges de la moindre trace du mythe, mais ça collait à l'étiquette du jeu et ses stéréotypes, du coup c'était drôle. Pour la petite histoire, ils ont demandé au majordome de le lire pour s'assurer qu'il était inoffensif. :mdr:

Il me semble qu'il y a aussi une grande responsabilité du MJ à éviter les clichés. Au reste, il ne faut pas confondre la connaissance du joueur et le simple bon sens.
42
Avatar de l’utilisateur
Mespheber
 
Messages: 1779
Inscrit le: 28 Fév 2005 19:50
Localisation: Rijsel

PrécédentSuivant

Retour vers Réflexions, théories et concepts

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invité(s)

cron