• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Bien Vs Mal ?

Pour se lancer dans les réflexions conceptuelles sur ce média.

Modérateur: Asmis

Bien Vs Mal ?

Messagepar Heiko42 » 19 Jan 2011 17:31

Dans les jeux de rôles il a t'il toujours un décalage entre le bien ou le mal ?

Les Joueur peuvent-ils faire le mal , mais quelle limite ?

Merci D'avance ...
Heiko42
 
Messages: 84
Inscrit le: 15 Jan 2011 21:35

Re: Bien Vs Mal ?

Messagepar Mithriel » 20 Jan 2011 07:14

En ce qui me concerne, dans les jeux manichéens ou le Bien et le Mal existent (Star Wars, le Seigneur des Anneaux), l'intérêt de jouer les méchants est vite limité. On s'éclate une séance et puis... Bof. Dans des jeux plus nuancés, jouer un personnage qui se laisse aller à des pulsions ou qui est un peu "gris", sans pour autant être un authentique pourri sur toute la ligne, me paraît plus intéressant.

Dans mes parties, le Mal gratuit est rapidement confronté aux Forces de l'Ordre musclées et/ou à la vindicte populaire vengeresse. :bat:
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2739
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Re: Bien Vs Mal ?

Messagepar Mespheber » 20 Jan 2011 09:01

:o Un collégien qui pose des questions philosophiques niveau terminale...

Peut-on faire le mal en JdRL? Il est arrivé que certains personnages à mes parties "pète un plomb" et se mettent à massacrer et piller (je crois que j'ai lâché la bride jusqu'au cannibalisme une fois). mais ça devient vite lassant et n'apporte pas grand chose à l'aventure en général. Le mal est ce qu'il est: destructeur, tant de vie que d'imaginaire. À présent, je laisse les PJ faire leur bout de chemin mais en les laissant manger des retours de bâtons: bagarre de rue= milice, duel en pleine rue= avis de recherche et ainsi de suite. Cela dit, comme mes joueurs ont eux aussi acquis de la maturité, ça arrive assez peu.

À présent, la question s'est posée d'une toute autre perspective quand j'ai adapté Star Wars en permettant aux joueurs d'interpréter des Stormtroopers qui, du point de vue habituel, sont les méchants. Pour les rendre "moralement acceptable", je me suis appuyé sur le fait qu'on a affaire à des soldats soumis à une hiérarchie et devant rendre des comptes, avec rapports, blâmes mais aussi montées en grade. Pour l'instant je n'ai pas eu de gros dérapages, juste des bavures. :D

Dans d'autres jeux, il est aussi arrivé qu'ils emploient la torture mais c'était pour la bonne cause et dans un cadre vraisemblable (flics dans les années 20, un coup de bottin sur le crâne du prévenu...).

Cependant, il existe des jeux obéissant à des codes de valeurs plus subtils comme l'opposition entre la Loi et le Chaos. Mais comme là j'ai une course à faire, j'y reviendrai...
42
Avatar de l’utilisateur
Mespheber
 
Messages: 1779
Inscrit le: 28 Fév 2005 19:50
Localisation: Rijsel

Re: Bien Vs Mal ?

Messagepar Menhir » 20 Jan 2011 10:17

Jouer au jeu de rôle, c'est prendre du plaisir. Jouer le mal est donc assujetti au plaisir qu'on peut y prendre. Pour cela, il faut pouvoir réaliser par rapport à son personnage un détachement salutaire.
Ce détachement est facile à réaliser avec des méchants "caricaturaux" comme un seigneur Sith trucidant des Jedi, un démon de In Nomine Satani qui fait des truc méchant-pas beau ou un elfe noir d'un monde med-fan qui zigouillent tous ceux qui le regardent de travers.
En revanche, ça devient beaucoup plus glauque quand on passe dans du contemporain et qu'on interprète un VRAI méchant, comme un pédophile ou autre. Personnellement, je ne vois pas comment on peut éprouver du plaisir à jouer un tel personnage et je boycotte totalement (voir même les joueurs qui insisteraient pour en interpréter). Je pense qu'on risque là de dépasser le cadre "ludique" pour entrer dans un domaine beaucoup plus dangereux.

On peut donc dire que ma limite est le plaisir de jouer.
Image
Avatar de l’utilisateur
Menhir
 
Messages: 2388
Inscrit le: 24 Sep 2002 16:55
Localisation: Dans une galaxie lointaine, très lointaine...

Re: Bien Vs Mal ?

Messagepar Prosnit » 20 Jan 2011 12:30

Je suis d'accord avec ce qui a été écrit. Je vais essayer de préciser certains points. ;)

Heiko42 a écrit:Dans les jeux de rôles il a t'il toujours un décalage entre le bien ou le mal ?

Tous les jeux de rôles n'ont pas une approche manichéenne de la morale mais c'est vrai qu'il s'agit d'une thématique forte :
- jouer des héros sous-entend assez souvent jouer quelqu'un de vertueux
- voir le mal quand tu joues le bien a aussi tendance à prendre aux tripes et à te forcer à réagir
- les sociétés réelles comme les sociétés fictives sont régies par des codes moraux ("Tu ne tueras point...") qui peuvent être inscrits dans la religion (ce en quoi les gens croient), dans la loi... Ces codes induisent un comportement pour les gens "normaux" (que ce code soit respecté ou pas) ce qui fait que les personnages de JdR sont confrontés à ce code.

Et puis il y a des jeux qui brouillent la frontière du bien et du mal. Ils posent des questions comme "jusque où es-tu prêt à aller pour défendre le bien ?" ou "peut-on se racheter d'être un monstre cannibale ?" Ce sont des jeux plutôt intéressants, à mon sens, car ils poussent les joueurs à réfléchir à la conséquence de leurs actes et à interpréter un personnage subtil avec des nuances. Après, tous les joueurs ne veulent pas ou ne peuvent pas interpréter des personnages demandant un certaine introspection. Il faut quand même rappeler que faire du JdR, c'est d'abord s'amuser.

Heiko42 a écrit:Les Joueur peuvent-ils faire le mal , [...] ?

Comme dit avant, les jeux très manichéens proposant une vision tranchée de ce qui blanc ou noir, comme Starwars, ne permettent pas facilement de faire un jeu maléfique intéressant sur le long terme.

Les jeux plus sombres, souvent contemporains, rendent parfois la chose mal-aisée à cause d'un manque de détachement salutaire. Il est globalement moins dérangeant de jouer un personnage xénophobe et raciste dans un univers med-fan que dans un jeu se passant à notre époque. Jouer le mal dans un univers où tu pourrais croiser un PNJ qui te ressemble peut-être véritablement malsain.

Je pense qu'il y a au moins à trois conditions avant de faire jouer le mal :
- il faut que ça soit compatible avec le scénario ou les thèmes de la campagne
- les PJs savent faire la différence entre eux et leurs personnages
- les PJs sont prêts à assumer ce qui va se passer
Ça sous-entend qu'il faut choisir les joueurs de ce type de jeu avec précaution. Parce que jouer le mal (j'entends celui qui tache) est rarement rigolo et peut trop facilement déraper vers le malsain. Globalement, jouer le mal pour le mal, je dis non.

Heiko42 a écrit:mais quelle limite ?

Je dirais, ce que les joueurs et le MJ sont prêts à endurer.
De plus, un certain nombre de jeux proposent des gardes-fous pour empêcher que les joueurs fassent dans la débauche de grand n'importe quoi. A Starwars, faire le mal peut conduire au Côté Obscur et transformer un PJ en PNJ. A Vampire, se complaire dans le meurtre peut te transformer en monstre sanguinaire et primal et, là aussi, transformer un PJ en PNJ.
Prosnit
Votez vert, votez Prosnit le Gobelin Philosophe
Avatar de l’utilisateur
Prosnit
 
Messages: 79
Inscrit le: 11 Mars 2005 06:44
Localisation: Toulouse

Re: Bien Vs Mal ?

Messagepar Mespheber » 20 Jan 2011 12:40

Prosnit a écrit:De plus, un certain nombre de jeux proposent des gardes-fous pour empêcher que les joueurs fassent dans la débauche de grand n'importe quoi. A Starwars, faire le mal peut conduire au Côté Obscur et transformer un PJ en PNJ. A Vampire, se complaire dans le meurtre peut te transformer en monstre sanguinaire et primal et, là aussi, transformer un PJ en PNJ.
Précisons que ce sont là deux jeux américains, spécialistes on ne peut plus du manichéisme. :ouch:
42
Avatar de l’utilisateur
Mespheber
 
Messages: 1779
Inscrit le: 28 Fév 2005 19:50
Localisation: Rijsel

Re: Bien Vs Mal ?

Messagepar Prosnit » 20 Jan 2011 13:25

Il est vrai. Mais plus que Champions du Manichéisme, les américains se démarquent par le fait de pratiquement tout ramener à la morale. Ceci dit, là où Starwars comme DD proposent à la base une échelle morale tranchée qui sert de garde-fous avec un thème héroïque prédominant dans un monde en noir et blanc, Vampire annonce une échelle de morale comme thème principal dans un monde en nuances de gris. Dans le cadre d'une analyse Bien Vs Mal ?, je trouve ça un peu plus fin et permettant plus de profondeur. Tout ce que font les américains n'est pas systématiquement mauvais. ;)
Ni lié à la morale, mais c'est un autre débat.
Prosnit
Votez vert, votez Prosnit le Gobelin Philosophe
Avatar de l’utilisateur
Prosnit
 
Messages: 79
Inscrit le: 11 Mars 2005 06:44
Localisation: Toulouse

Re: Bien Vs Mal ?

Messagepar Mespheber » 20 Jan 2011 16:30

Je connaissais un MJ qui faisait plutôt jouer la carte "pouvoir" et avait gommé ces nuances entre les clans, les mettant tous dans le même panier de crabes. Il en résultait que les clans les plus ambitieux n'étaient pas les plus mauvais (car c'est le message sous-jacent au jeu) mais faisaient juste du business.

Et on a mis Seattle à feu et à sang. :D
42
Avatar de l’utilisateur
Mespheber
 
Messages: 1779
Inscrit le: 28 Fév 2005 19:50
Localisation: Rijsel

Re: Bien Vs Mal ?

Messagepar Heiko42 » 20 Jan 2011 17:43

Donc jouer le mal il faut aimé mais au bout d'un moment ont s'en lasse :D

Il faut mieux donc jouer avec le bien qui offre plus de possibilité :2gun:

Même si un joueur insiste pour jouer le mal c'est sont choix mais il en assumera ces conséquence :bat:

La moral c'est de mettre des limites aux joueur dépassant les bornes :D

Merci tous pour vos conseil :10:
Heiko42
 
Messages: 84
Inscrit le: 15 Jan 2011 21:35

Re: Bien Vs Mal ?

Messagepar Rinel » 21 Jan 2011 12:16

Le souci de faire le mal, c'est de le faire bien.... :ouch: .
Personnelement un PJ ne peux commencer deja à faire le mal, Il y gravie les échellons tout le long du jeu.
En tant que MJ j'accepte ce genre de personnage du moment qu'il soit suffisament bien construit et pas je suis un méchant et je tue les gentils(Merci Gad).
La gestion est difficile mais complice avec le MJ, donc ont à toujours la main mise sur ces actions "impossibles".


Cela ne me pose pas de souci, dans la mesure ou j'arrive à séparer le "bon" groupe et le "mauvais" groupe, ce qui fais que pour moi, j'ai 2 scénars avec de tel personnage.
Mais c'est une habitude à prendre.

Rinel.
Le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument....
Avatar de l’utilisateur
Rinel
 
Messages: 36
Inscrit le: 08 Oct 2010 19:35
Localisation: Dunkerque / paris

Suivant

Retour vers Réflexions, théories et concepts

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 25 invité(s)

cron