• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Pour se lancer dans les réflexions conceptuelles sur ce média.

Modérateur: Asmis

Re: Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Messagepar kobbold » 02 Mai 2012 17:42

Pour qu'elle sorte des communiqués comme ça, des fois on se demande si son utilité est vraiment réelle ou pas plutôt contre-utile.
[url=http://roll-play.over-blog.com/][b]Roll-Play - mon blog (Cheap Tales, D&D4, Warhammer, Oltréé, d'autres trucs à venir).[/b][/url] Mise à jour 01/03 - article D&D5

"Ton MJ il est tellement vieux que sa bagnole c'est un thAC0."
Avatar de l’utilisateur
kobbold
 
Messages: 830
Inscrit le: 16 Août 2004 19:19
Localisation: Lyon

Re: Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Messagepar Prosnit » 03 Mai 2012 13:13

Menhir a écrit:
Prosnit a écrit:Il existe beaucoup d'outils performants pour la promotions du JdR localement

Le problème des structures locales, c'est justement qu'elles sont locales.
Cela donne à la fois une proximité très positive mais, le contrecoup est une limitation géographique. D'où l'intéret AUSSI de l'existence d'une structure à visibilité nationale.

Je ne dis pas le contraire mais note que la chasse aux sorcières dont nous étions victimes est terminée, ce qui rend l'ancienne mission première de la FFJDR plutôt caduque. Les communiqués de la FFJDR ne sont pas brillants et la dernière fois que j'ai voulu consulter l'annuaire des associations de JdR, il était en rade. Par ailleurs, le GROG fait l'essentiel du boulot de communication sur les conventions organisées sur le sol français.

Peut-être que je me trompe mais il me semble qu'il y a très peu de gens qui découvrent le JdR par la FFJDR. Le week-end dernier, au Festival du Jeu de Toulouse, nous étions deux associations de JdR locales et nous avions informés des visiteurs venus d'un peu partout dans la région. La FFJDR n'était pas présente et nous n'aurions pas fait un meilleur travail si elle avait été là.

L'aspect local n'est pas un problème en soi si on tient compte du fait que le tissu associatif travaille, communique et relaie l'information de façon solidaire. Dans notre petite association du centre ville, nous jouons essentiellement avec des toulousains mais nous communiquons et collaborons tous les mois avec des gens, des associations ainsi que d'autres structures qui dépassent le périmètre de notre commune.

Ce que je veux dire, c'est que j'ai parfaitement conscience de l’intérêt d'une structure à l'envergure nationale mais qu'aujourd'hui, elle n'est plus un élément nécessaire pour la vie du JdR en France. Si la FFJDR se reprend, j'en serai le premier content. Par contre, si elle continue de s'enfoncer, je doute qu'elle soit remplacée. Pour ma part, mais ça n'engage que moi, je ne me positionnerai pas dans une structure globale au détriment de mon implication locale qui, en plus d'être efficace, est extrêmement gratifiante.
Prosnit
Votez vert, votez Prosnit le Gobelin Philosophe
Avatar de l’utilisateur
Prosnit
 
Messages: 79
Inscrit le: 11 Mars 2005 06:44
Localisation: Toulouse

Re: Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Messagepar Menhir » 04 Mai 2012 11:49

Prosnit a écrit:Je ne dis pas le contraire mais note que la chasse aux sorcières dont nous étions victimes est terminée, ce qui rend l'ancienne mission première de la FFJDR plutôt caduque.

Je ne pense pas que la défense active contre les agressions soit la mission unique (ni même principale) de la FFJDR.
De plus, la chasse aux sorcières n'est, certes, plus active. Mais ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'actions à réaliser pour redorer le blason du JdR, après de ceux qui sont soit duspicieux, soit ignorants, à son égard.
Mettre à disposition de tout un chacun des outils permettant de mieux promouvoir le JdR est de la tâche (entre autre) d'une institution nationnale.

Pour moi, REVES, la définition, la liste des jeux pour débutants, etc. sont des éléments important de la mission de la FFJDR.

Il y a aussi une mission d'assistance aux rôliste en fonction de leurs besoins : liaison, annuaires, diffusion, contacts, notoriété, etc.

Peut-être que je me trompe mais il me semble qu'il y a très peu de gens qui découvrent le JdR par la FFJDR.

Ce n'est pas ce qui me gène. Le rôle d'une fédération n'est pas de faire pratiquer mais de rendre la pratique plus accessible.
A la limite, ce n'est pas au bureau de la FFJDR de faire des partie de découverte (s'il le fait, c'est tant mieux) mais de guider les néophytes vers des structures (clubs, conventions, etc.) qui pourront le faire et d'aider ces structures dans cette tache.

Le week-end dernier, au Festival du Jeu de Toulouse, nous étions deux associations de JdR locales et nous avions informés des visiteurs venus d'un peu partout dans la région. La FFJDR n'était pas présente et nous n'aurions pas fait un meilleur travail si elle avait été là.

Ta dernière phrase décrit très bien la situation. La FFJDR d'avait pas de raison d'être là parce que sa présence n'était pas utile.
Actuellement, il doit y avoir une convention (voir même plusieurs) par week-end aux quatre coins de France. La FFJdR. La FFJdR n'a certainement pas les moyens humains ni financiers (mine de rien, les km, ça chiffre, sans parler de l'hébergement) de faire des dizaines de participations par an.
Les structures locales (comme tu l'as très bien signélé) sont bien mieux placées pour faire ça.
Et on peut féliciter les membres de celles qui le font.

L'aspect local n'est pas un problème en soi si on tient compte du fait que le tissu associatif travaille, communique et relaie l'information de façon solidaire.

C'est même un avantage dans certains cas.

Dans d'autres cas, c'est un inconvénient. Par exemple, je ne connais pas de club local qui diffuse un jeu de découverte permettant des petites parties d'une heure. Si je me trompe, je serais très intéressé qu'on me montre mon erreur.
Je pense aussi qu'un simple club bordelais (exemple au hasard, personne n'est visé, je ne connais pas les clubs de Bordeaux) aurait eu du mal à obtenir un agrément ministériel.

Chaque structure a des avantages dans sa zone spécifique.

Dans notre petite association du centre ville, nous jouons essentiellement avec des toulousains mais nous communiquons et collaborons tous les mois avec des gens, des associations ainsi que d'autres structures qui dépassent le périmètre de notre commune.

Mais est-ce que des dijonnais penseront à contacter un club toulousain pour leur donner des conseils sur l'ouverture d'un club ?

Ce que je veux dire, c'est que j'ai parfaitement conscience de l’intérêt d'une structure à l'envergure nationale mais qu'aujourd'hui, elle n'est plus un élément nécessaire pour la vie du JdR en France.

A mon avis, elle n'est pas indispensable mais elle est nécessaire.

Actuellement, la survie du jeu de rôle tient à très peu de chose. Si on lui enlève l'un de ces éléments, il n'est pas garanti qu'il reste au-dessus de la ligne de flotaison.

Par contre, si elle continue de s'enfoncer, je doute qu'elle soit remplacée.

Un nouveau président est en place, ne le jugeons pas par des à priori d'après l'oeuvre de ses prédécesseurs.
Image
Avatar de l’utilisateur
Menhir
 
Messages: 2388
Inscrit le: 24 Sep 2002 16:55
Localisation: Dans une galaxie lointaine, très lointaine...

Re: Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Messagepar lupin » 04 Mai 2012 12:04

Menhir a écrit:Je pense aussi qu'un simple club bordelais (exemple au hasard, personne n'est visé, je ne connais pas les clubs de Bordeaux) aurait pu obtenir un agrément ministériel.

J'imagine qu'il manque une négation ?
Dans ce cas, pour info, la FFJdR bénéficie d'un agrément départemental Jeunesse et Éducation Populaire. Cet agrément est accessible aux structures locales qui manquent de l'envergure reins pour avoir l'agrément national, le comité régional FFJdR des Yvelines l'avait d'ailleurs obtenu (début des annés 2000) de tête.

Menhir a écrit:Mais est-ce que des dijonnais penseront à contacter un club toulousain pour leur donner des conseils sur l'ouverture d'un club ?

C'est à mon avis la force de la FFJdR: la mutualisation. En faisant participer et échanger ses membres, chacun peut y gagner.
- Lupin.
Avatar de l’utilisateur
lupin
 
Messages: 2168
Inscrit le: 30 Nov 2001 01:00
Localisation: Paris

Re: Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Messagepar Menhir » 04 Mai 2012 14:48

lupin a écrit:En faisant participer et échanger ses membres, chacun peut y gagner.

Pour moi, c'est ça le principe d'une fédération (au sens large du terme).
Image
Avatar de l’utilisateur
Menhir
 
Messages: 2388
Inscrit le: 24 Sep 2002 16:55
Localisation: Dans une galaxie lointaine, très lointaine...

Re: Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Messagepar XIII » 24 Mai 2012 19:20

Que pensez des loisirs transverse au jeux de rôle ?

Les jeux de stratégie en soient, ne sont pas du jeu de rôle ; toutefois, si une phase ou plusieurs de négociation entre en jeu, les joueurs "joue un rôle" et alors, ça devient du "jeu de rôle".

Du coup diplomatie, durant la phase de négociation inter-joueur est du jeu de rôle.

Je pense aussi que cette notion de "non accessoire" est totalement inutile. En effet, ça voudrait dire que dés que tu sorts une aide de jeu, un accessoire donc, tu passes du jeu de rôle à autre chose (mais quoi ?).

Le jeu de rôle, par sa richesse, peut en effet couvrir des notions transverse totalement insoupçonnable. On peut faire du jeu de rôle en jouant au Monopoly par exemple, pour soutenir son côté "requin de la finance" et ainsi ouvrir un niveau supplémentaire de jeu.

Enfin, le débat sur le D majuscule ou minuscule est simplement, risible et inutile. D'ailleurs, je me permet de vous soumettre une réflexion, concernant l'appélation jeu de rôle. Elle devrait devenir plutôt Jeux de rôle ludique (JdRL).
XIII
Mon jeu de figurine amateur :
http://starshipbattlesystem.eklablog.com
XIII
 
Messages: 398
Inscrit le: 09 Jan 2004 12:05
Localisation: Salon de Provence

Re: Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Messagepar lupin » 24 Mai 2012 22:31

Tout à fait dac avec toi sur le fait qu'à trop chercher la petite bête, on trouvera tjs des exceptions soit de ce qu'on considère comme JdR qui ne correspondent pas, soit de jeux qui correspondre sans qu'on ne les considère comme JdR.
Il faut avoir àmha la sagesse de s'arrêter de trop chercher la petite bête.

En revanche, je ne trouve pas la définition de JdR ludique plus adaptée: un jeu étant ludique par définition, ajouter le ludique n'ajoute aucune précision.
- Lupin.
Avatar de l’utilisateur
lupin
 
Messages: 2168
Inscrit le: 30 Nov 2001 01:00
Localisation: Paris

Re: Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Messagepar Ralph B. » 24 Mai 2012 23:06

lupin a écrit:En revanche, je ne trouve pas la définition de JdR ludique plus adaptée: un jeu étant ludique par définition, ajouter le ludique n'ajoute aucune précision.


C'est pour marquer la différence avec le JdR psycho et le JdR d'entreprise.

Problème : les rôlistes utilisent ce terme depuis la nuit des temps, et personne n'en changera. *Personne*. De plus, "jeu de rôle ludique", ça n'est pas du tout plus parlant que JdR tout court, pour le grand public. Là aussi, faut arrêter de chercher la petite bête je pense.

Puisqu'on parle de définition, merci à la FFJdR d'avoir ENFIN fait évoluer la "définition du JdR" sur le site. Exit les contes au coin du feu alakon.

Problème 1 : c'est difficile à trouver sur le site, alors que ça devrait à maximum un clic de la page d'accueil, avec un lien clair (et pas dans une liste de FAQ).

Problème 2 : embauchez des gens qui savent écrire une définition, dans un langage clair, harmonieux et à la portée de tous. Et tout ça, dans un texte *court* (sérieux, les gars, à la moitié du deuxième paragraphe, vous avez déjà perdu 75% des internautes). Ou mieux, une association texte + images.

Problème 3 : z'êtes toujours à côté de la plaque concernant les ensembles JdR/pas JdR, *transversaux depuis bien longtemps*, mais allez, on va dire que c'est un bon début...
Ralph B.
 
Messages: 323
Inscrit le: 26 Sep 2004 02:18

Re: Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Messagepar lupin » 25 Mai 2012 00:46

Ouaip, mais en même temps, quand y a 10 mecs qui font ça au coin d'une table (et pas forcément lettrés), forcément ils ont beau être très très intelligents, ils ont leur limites et vont avoir du mal à faire un truc carré. Mais je ne doute pas que dès qu'ils ouvriront pour permettre aux rôlistes de participer comme la précédente, on aura quelque chose de bcp plus potable (on arguera que ça va prendre du temps, je ne pense pas qu'on soit au mois pour pondre une nouvelle définition, mieux vaut être crédible que rapide ;)).

Pour la déf précédente, je ne la trouvais pas mauvaise, elle faisait appel à la métaphore et à quelque chose que connaît le grand public, c'était bien plus pédagogique comme définition. Pas parfaite, mais au moins plus consensuelle et travaillée. Après, il est bon de la retravailler régulièrement. :)
- Lupin.
Avatar de l’utilisateur
lupin
 
Messages: 2168
Inscrit le: 30 Nov 2001 01:00
Localisation: Paris

Re: Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Messagepar Menhir » 25 Mai 2012 08:53

XIII a écrit:Du coup diplomatie, durant la phase de négociation inter-joueur est du jeu de rôle.

A condition que les joueurs endossent réellement un rôle et prennent leur décision en fonction de ce rôle et non pas du gain de la partie, ou du moins prennent des décisions qui auraient semblées logiques pour atteindre la victoire pour le personnage interprété.
César, Siting Bull ou Atila, par exemple, n'auraient certainement pas pris la même décision dans une même situation.

XIII a écrit:concernant l'appélation jeu de rôle. Elle devrait devenir plutôt Jeux de rôle ludique (JdRL).

Mettre "jeu" et "ludique" ensemble dans un titre de 4 mots, ça ne te semble pas quelque peu redondant ?

lupin a écrit:Ouaip, mais en même temps, quand y a 10 mecs qui font ça au coin d'une table (et pas forcément lettrés), forcément ils ont beau être très très intelligents, ils ont leur limites et vont avoir du mal à faire un truc carré.

Si à 10 ils n'arrivent pas à écrire une définition, c'est à désespérer.
Une définition, ça s'écrit seul. On peut s'inspirer de ce qu'ont écrit d'autres, on peut demander des avis à une poignée de personnes après le premier jet pour recadrer tout ça et éviter de passer au travers de notions importantes, mais si on s'y met à 1000, elle ne sera pas écrite avant 20 ans.

A ce sujet, je conseille l'excellent article (que j'ai redécouvert récemment) de Jeux & Stratégie n°38 (avril 86) disponible ici : http://www.abandonware-magazines.org/af ... 185&page=3
Même s'il est loin d'être parfait, il a l'avantage d'avoir été écrit dans un magazine qui ne traitait pas (ou très peu) de jeu de rôles et apporte un bon nombre de notions intéressantes.
Image
Avatar de l’utilisateur
Menhir
 
Messages: 2388
Inscrit le: 24 Sep 2002 16:55
Localisation: Dans une galaxie lointaine, très lointaine...

PrécédentSuivant

Retour vers Réflexions, théories et concepts

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invité(s)

cron