• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Pour se lancer dans les réflexions conceptuelles sur ce média.

Modérateur: Asmis

Re: Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Messagepar lupin » 25 Mai 2012 13:12

Menhir a écrit:Si à 10 ils n'arrivent pas à écrire une définition, c'est à désespérer.

Entre la nouvelle (comme il n'y a pas eu d'appel, on peut conclure qu'au max, les 10 administrateurs l'ont rédigé):
http://www.ffjdr.org/le-jeu-de-role/definitions-du-jeu-de-role a écrit:Le jeu de rôle est un loisir qui consiste à s’installer avec quelques amis autour d’une table pour décrire de façon collaborative les aventures de personnages fictifs évoluant dans un monde imaginaire.

et les anciennes tu préfères laquelle ?
Le jeu de rôle est un jeu de société qui prend ses origines dans les contes au coin du feu. Les spectateurs participent au conte en imaginant les actions des personnages. Le conteur mène le jeu en tenant compte de ces actions dans la suite de son récit. Ainsi l'histoire se construit grâce à l'imagination de l'ensemble des participants, c'est donc une sorte de conte interactif.

Définition de 2006:
FFJdR a écrit:Le jeu de rôle est un jeu de société coopératif. Un joueur particulier, le meneur de jeu, met en scène une aventure dans un cadre imaginaire en s’aidant d’un scénario. Les autres joueurs interprètent les personnages principaux de cette aventure. Le jeu consiste en un dialogue permanent au moyen duquel les joueurs décrivent les actions de leurs personnages. Le meneur de jeu décrit à son tour les effets de ces actions, interprète les personnages secondaires et arbitre la partie en s’appuyant sur des règles.

Définition de 2009:
FFJdR a écrit:Le jeu de rôle est un jeu de société coopératif basé sur le dialogue, se déroulant assis autour d'une table.
Le but est de vivre une aventure dans un univers imaginaire.
Les joueurs incarnent les personnages et décident de leur actions dans cette aventure.
Un joueur particulier, le meneur de jeu (MJ), est chargé de mettre en scène,à partir d'un scénario évolutif , les situations vécues par les personnages et d'arbitrer la partie en se basant sur les règles du jeu.

encore avant (début des années 2000):
FFJdR adoptée par le Quid a écrit:Les joueurs (4 ou 5) interprètent des personnages en vivant une aventure proposée par un autre joueur, le meneur de jeu, qui prépare la trame de l’histoire, puis anime et arbitre la partie. L’aventure comporte des énigmes et des obstacles que les person-nages doivent résoudre et franchir. Il n’y a ni gagnant ni perdant, le but étant pour les joueurs de coopérer pour mener à bien l’aventure. Joué autour d’une table, c’est un jeu de dialogue: le meneur de jeu décrit une scène (décors, personnages présents autres que ceux des joueurs), chaque joueur indique ce que fait ou tente de faire son personnage, le meneur de jeu indique le résultat des actions et la suite de la scène, et ainsi de suite. Les règles de jeu fournissent un cadre : des données chiffrées (les caractéristiques) permettent au joueur de choisir les capacités de son personnage, qui servent en cours de jeu à vérifier, par un jet de dés, si chaque action hasardeuse tentée par le personnage réussit ou échoue.

Cf http://forums.ffjdr.org/viewtopic.php?f=65&t=15951
Personnellement, je trouve que la première est beaucoup trop vague pour donner une idée de ce qu'est le JdR à un néophyte, or c'est pour moi la cible de la définition. Mais encore une fois, les autres ne sont pas exemptes de défauts non plus, elles sont juste plus précises et consensuelles.

Au passage, pour archive, il serait judicieux de présenter les anciennes définition sur la page http://www.ffjdr.org/le-jeu-de-role/definitions-du-jeu-de-role.

Menhir a écrit:Une définition, ça s'écrit seul. On peut s'inspirer de ce qu'ont écrit d'autres, on peut demander des avis à une poignée de personnes après le premier jet pour recadrer tout ça et éviter de passer au travers de notions importantes, mais si on s'y met à 1000, elle ne sera pas écrite avant 20 ans.

L'expérience montre que non, puisque la FFJdR avait consulté ses membres et la communauté pour les précédentes. Celle-ci avait d'ailleurs l'avantage d'être assez consensuelle (sans pour autant manquer de faiblesse hein).

Menhir a écrit:A ce sujet, je conseille l'excellent article (que j'ai redécouvert récemment) de Jeux & Stratégie n°38 (avril 86) disponible ici : http://www.abandonware-magazines.org/af ... 185&page=3
Même s'il est loin d'être parfait, il a l'avantage d'avoir été écrit dans un magazine qui ne traitait pas (ou très peu) de jeu de rôles et apporte un bon nombre de notions intéressantes.

Merci pour le lien :)
- Lupin.
Avatar de l’utilisateur
lupin
 
Messages: 2168
Inscrit le: 30 Nov 2001 01:00
Localisation: Paris

Re: Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Messagepar XIII » 25 Mai 2012 16:44

Menhir a écrit:[...]
Mettre "jeu" et "ludique" ensemble dans un titre de 4 mots, ça ne te semble pas quelque peu redondant ?


C'est pour contrasté avec les "jeu de rôle" non ludique... Telle que les jeux de rôle thérapeutique par exemple. Qui permette de "jouer" un rôle, sans objectif ludique primaire, mais bien de résoudre un problème d'ordre comportementale par exemple.

Le mot jeu dans l'expression "jeu de rôle" ne veut donc pas forcément dire que ce jeu sera "ludique" au sens primaire du terme et en fonction du contexte de l'emploi de l'expression, celle-ci peut donc revêtir différente symbolique.

Nous avions d'ailleurs eu affaire à des psychiatre qui était tombé sur notre activité ludique, Jean-Marie Abgrall notament, spécialiste des sectes et des manipulateurs, qui avait pointé du doigt plusieurs "risques" lier à notre loisir.

Ayant lu un ouvrage de ce monsieur, il y a quelques années, je peux comprendre que ne pas avoir employé le mot "ludique" en plus de jeu, avait certainement amener celui-ci à des conclusions des plus dramatiques au point de passer dans une certaine émission que seul les plus de 30 ans peuvent se souvenir, maintenant.
XIII
Mon jeu de figurine amateur :
http://starshipbattlesystem.eklablog.com
XIII
 
Messages: 398
Inscrit le: 09 Jan 2004 12:05
Localisation: Salon de Provence

Re: Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Messagepar Mithriel » 26 Mai 2012 06:59

XIII a écrit:Nous avions d'ailleurs eu affaire à des psychiatre qui était tombé sur notre activité ludique, Jean-Marie Abgrall notament, spécialiste des sectes et des manipulateurs, qui avait pointé du doigt plusieurs "risques" lier à notre loisir.


Il est revenu là-dessus et a admis s'être trompé.
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2738
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Re: Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Messagepar XIII » 26 Mai 2012 21:13

Ok... Je pense que c'est un type assez honnête intellectuellement. Le soucis, c'est qu'une partie de son "message" est resté dans l'inconscient de certain.

Je vous assure, que lorsque j'ai proposé une activité JDR dans ma ludothèque, j'ai eu le droit au tir de barrage :

C'est dangereux et addictif.
On perd pieds avec la réalité.
On peut avoir des "accidents".
Certain joueurs peuvent déraper.
Comme savoir "quand" le jeu s'arrête.
Le meneur de jeu a t'il une emprise psychologique sur ces joueurs ?

Etc.

Heureusement, que j'avais fait un dossier solide et béton et j'ai désamorcé toute ces commentaires. Le soucis, c'est bien si on commence à attaquer le jeu de rôle sous une forme non rationnel et au travers d'un prisme religieux. Là, je suis mal, parce que d'une part je ne suis pas catholique et d'autre part, je n'ai pas envie de discuter théologie et foi en y argumentant sur le jeu de rôle.

C'est un peu comme si on reprochait au monopoly de ne pas obéir au précepte de la bible.
XIII
Mon jeu de figurine amateur :
http://starshipbattlesystem.eklablog.com
XIII
 
Messages: 398
Inscrit le: 09 Jan 2004 12:05
Localisation: Salon de Provence

Re: Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Messagepar Mithriel » 27 Mai 2012 06:44

XIII a écrit:Ok... Je pense que c'est un type assez honnête intellectuellement. Le soucis, c'est qu'une partie de son "message" est resté dans l'inconscient de certain.


C'est clair que ça a été bien moins médiatique...

Désamorcer les arguments de fondamentalistes religieux auprès de personnes "normales" est en revanche assez facile. En général, le propos est suffisamment outrancier pour se discréditer tout seul (genre, "en effet, ces personnes *citer leur obédience* s'attaquent à notre loisir, mais si vous lisez tout leur *site/document*, vous pouvez constater qu'ils croient sincèrement qu'on invoque le démon en lisant des livres. Laissez-moi plutôt vous expliquer concrètement ce qu'est le JdR...").
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2738
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Re: Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Messagepar XIII » 27 Mai 2012 08:00

Oui, ça j'en suis capable, mais, j'ai bien peur que ça soit pas si "simple".
XIII
Mon jeu de figurine amateur :
http://starshipbattlesystem.eklablog.com
XIII
 
Messages: 398
Inscrit le: 09 Jan 2004 12:05
Localisation: Salon de Provence

Re: Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Messagepar Menhir » 29 Mai 2012 14:59

XIII a écrit:C'est pour contrasté avec les "jeu de rôle" non ludique...

Ce serait plutôt au jeux de rôles "non ludiques" de préciser que ce qu'ils appellent un "jeu" n'est pas un jeu.

passer dans une certaine émission que seul les plus de 30 ans peuvent se souvenir, maintenant.

C'est surtout seuls les rôlistes qui s'en souviennent encore.Ils sont les seuls à se reçasser ce souvenir.
Fait un sondage sur des quidam : une émission de Mireille Dumas sur les jeux de rôle il y a 20 ans, plus personne s'en souvient.

Les rumeur de Carpentra ont laissé plus de traces. Ca passait au JT.

XIII a écrit:Je vous assure, que lorsque j'ai proposé une activité JDR dans ma ludothèque, j'ai eu le droit au tir de barrage :

Moi, la réaction que j'ai eu c'est : les parties sont trop longue, ça fait chier, mieux vaut une petite partie de Warhammer (le wargame).

Le soucis, c'est bien si on commence à attaquer le jeu de rôle sous une forme non rationnel et au travers d'un prisme religieux. Là, je suis mal, parce que d'une part je ne suis pas catholique et d'autre part, je n'ai pas envie de discuter théologie et foi en y argumentant sur le jeu de rôle.

Explique-leur que ce n'est pas parce qu'on utilise des couteaux dans un cours de cuisine que ça en fait une activité dangereuse. C'est la même chose pour les jeux de rôle.
Tu peux aussi leur montrer des jeux de rôle où il n'est question ni de démons, ni de magie (les fondamentaliste assimilent toute magie à une activité satanique). Je ne sais pas... Lycéennes par exemple. :D
Et d'ailleur, rien n'interdit d'imaginer un JdR "chrétien", où les joueurs incarneraient, par exemple, des pélerins au 12è siècle, ou des missionnaires au 18è siècle.

Ce n'est pas parce que certains groupes de hard rock ont des tendances satanistes qu'il faut condamner la musique : Bach ou le Gospel ont servi la religion. Il peut en être de même pour le JdR.
Image
Avatar de l’utilisateur
Menhir
 
Messages: 2388
Inscrit le: 24 Sep 2002 16:55
Localisation: Dans une galaxie lointaine, très lointaine...

Re: Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Messagepar XIII » 29 Mai 2012 16:38

Je n'ai pas envie de tombé dans le prosélytisme ; pour satisfaire les lubie d'un croyant et me soumettre à sa dictature de la pensé.

En tant que meneur de jeu ou joueur, je n'ai pas envie de tombé dans une morale quelconque catholique, judéo-chrétienne et m'interdire certaine choses / propos.

J'adapte le contenus de mes scénario et mes thématiques d'univers en fonction du publique, c'est évident.

Quand nous sommes entre adulte, donc, je ne m'interdis aucun "tabou" moral, religieux, sociale autour de ma table en tant que joueur ou meneur de jeu. Les gens sont "au courant" par exemple, que L'Appel de Cthulhu peut avoir quelques scène des plus épouvantables et dérangeantes. Ils viennent en connaissance de cause.

Je vais bientôt organiser de l'initiation au jdr, pour des adolescents, je vais pas leur proposer de L'Appel de Cthulhu, bien entendu. Mais un univers adapté à leur imaginaire et travaillé pour de l'initiation.
XIII
Mon jeu de figurine amateur :
http://starshipbattlesystem.eklablog.com
XIII
 
Messages: 398
Inscrit le: 09 Jan 2004 12:05
Localisation: Salon de Provence

Re: Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Messagepar Dalaitoma » 29 Mai 2012 17:02

XIII a écrit:Et d'ailleur, rien n'interdit d'imaginer un JdR "chrétien", où les joueurs incarneraient, par exemple, des pélerins au 12è siècle, ou des missionnaires au 18è siècle.

Ce n'est pas parce que certains groupes de hard rock ont des tendances satanistes qu'il faut condamner la musique : Bach ou le Gospel ont servi la religion. Il peut en être de même pour le JdR.


Un piste ... http://en.wikipedia.org/wiki/DragonRaid
Dalaitoma
 
Messages: 419
Inscrit le: 10 Fév 2009 17:15

Re: Le JdR "officiel" selon la FFJDR...

Messagepar Menhir » 30 Mai 2012 11:30

XIII a écrit:En tant que meneur de jeu ou joueur, je n'ai pas envie de tombé dans une morale quelconque catholique, judéo-chrétienne et m'interdire certaine choses / propos.

Je ne suis pas sûr que l'attaque fontale soit la stratégie la plus efficace contre des individus sectaires.

Quand nous sommes entre adulte, donc, je ne m'interdis aucun "tabou" moral, religieux, sociale autour de ma table en tant que joueur ou meneur de jeu.

S'interdire les tabous est déjà un tabou en soi. ;)
Image
Avatar de l’utilisateur
Menhir
 
Messages: 2388
Inscrit le: 24 Sep 2002 16:55
Localisation: Dans une galaxie lointaine, très lointaine...

PrécédentSuivant

Retour vers Réflexions, théories et concepts

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 22 invité(s)

cron