Page 3 sur 3

Re: Projet d'ouvrage académique

MessagePublié: 09 Nov 2014 15:13
par Lid
Du coup, Lid, t'intéresses-tu aux compétences principales (celles détenues par tous les rôlistes) ou principales et optionnelles ?

En fait, je ne sais pas trop Lupin. C'est l'étude qui déterminera peut-être la réponse. Mais, même en tant que pratiquant irrégulier de jeux de rôle, j'ai quand même l'impression que les MJ développent quelque chose d'intéressant. Mais je le rappelle, c'est bien par rapport à ma problématique de la formation des instructeurs en simulation.

Tous les ESPE (ex : IUFM) pratiquent le jeux de rôles : tous les profs stagiaires font semblant d'être prof avant d'aller sur le terrain, ça s'appelle présenter une séance pédagogique.

Julius, avez-vous tenté de leur faire prendre la place de MJ pour voir comment un futur enseignant s'en sort dans des problématiques de dynamique du groupe justement ? Mon sujet se rapporterait plutôt à de telles expériences, c'est-à-dire décalées par rapport aux réalités du terrain.

Merci et bonne journée à tous.

Re: Projet d'ouvrage académique

MessagePublié: 09 Nov 2014 22:55
par Kakita Inigin
Les jeux de rôle dans l'enseignement sont de plus en plus communs - par exemple, faire comme si on était des commerciaux pour pratiquer les techniques de vente (en anglais, dans le cadre d'un cours d'anglais).

Une expérience amusante : demandez à un étudiant (et rôliste) de donner un (bref, 20 minutes) cours à des étudiants de l'année d'avant, en lui demandant de demander à ses "élèves" des choses loufoques... et voir à quel point l'illusion d'être dans un cours normal emmène les étudiants-cobayes.

Re: Projet d'ouvrage académique

MessagePublié: 10 Nov 2014 09:33
par Julius
Lid a écrit:Julius, avez-vous tenté de leur faire prendre la place de MJ pour voir comment un futur enseignant s'en sort dans des problématiques de dynamique du groupe justement ? Mon sujet se rapporterait plutôt à de telles expériences, c'est-à-dire décalées par rapport aux réalités du terrain.


Je dois être fatigué pare que je ne comprends pas la question.
Le jdr comme outil pédagogique n'a pas pour but de "faire prendre une place de mj".
Là, ça serait plutôt faire semblant d'être un prof devant d'autres faux élèves, l'organisateur pouvant demander aux élèves de réagir de certaines manières pour voir comment le stagiaire va réagir justement pour gérer certaines problématiques de groupe.
Le vocable jeux de simulation convient peut-être mieux dans ce cas.