• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Création d'un gros scénario multi-tables

Pour se lancer dans les réflexions conceptuelles sur ce média.

Modérateur: Asmis

Re: Création d'un gros scénario multi-tables

Messagepar lupin » 31 Déc 2015 00:54

Au passage, si chaque zone est très grande, alors cela ne pose pas de souci que chaque table reste sur la même zone, que les joueurs changent ou pas de table au cours de la partie : un MJ peut commencer avec son groupe dans un coin de la zone pour finir à un autre à la fin de la partie.
On peut donc associer des mini zones (même si elles ne sont pas connexes, côté à côté) à une méga zone associée elle-même à une table. Typiquement, dans une carte de 4 x 4 numérotée ainsi :
1 | 2 | 3 | 4
5 | 6 | 7 | 8
9 |10 |11 |12
13|14 |15 |16
Les zones 1, 4, 13 et 16 peuvent faire partie de la méga zone A; les zones 2, 3, 14 et 15 de la méga zone B; les zones 5, 8, 9 et 12 de la méga zone C; et les zones 6, 7, 10 et 11 de la méga zone D.

Il n'est pas nécessaire de changer les lieux gérés par chaque table en cours de partie : il suffit que les méga zones soient suffisamment grandes pour que chaque table n'ait pas l'impression de toujours rester au même endroit.
Attribuer une zone à une table n'a d'intérêt que pour éviter les incohérences, il faut donc juste éviter que deux MJ puissent gérer la même zone.

Lors de ton combat final, il n'y a qu'un changement virtuel de zone, qui donnent l'impression aux joueurs de changer d'endroit mais en fait, le même MJ peut gérer cela (ou pas si vous voulez renforcer l'impression de changer de zone, vous pouvez changer de MJ, mais certains MJ peuvent alors se retrouver avec beaucoup plus de joueurs que les autres).

Pour reprendre l'exemple ci-dessus, les zones 11 (méga zone D), 1212 (C), 15 (B) et 16 (A) peuvent être faites les zones finales de chaque table A B C et D (appelons la « donjon »), et ne seront accessibles qu'à la fin de la partie, tandis que les 3 autres zones de chaque méga zone/table seront accessible quelque soit l'ordre.
- Lupin.
Avatar de l’utilisateur
lupin
 
Messages: 2126
Inscrit le: 30 Nov 2001 01:00
Localisation: Paris

Re: Création d'un gros scénario multi-tables

Messagepar nicolas » 31 Déc 2015 09:29

Depuis que j'ai commencé mon projet ici, j'ai affiné et explicité mon projet, en fonction des témoignages et des conseils qui m'ont été données.
Il a émergé que le projet était de faire un multi-tables coopératives et entremêmée (où les joueurs peuvent (ou doivent) passer d'une table à une autre). J'aurais put éditer le titre du fil de discussion, pour être plus claire. On est bien d'accord qu'il faut que les joueurs s'entremêlent, sinon, c'est un peu comme si chaque table faisait un scénario indépendant, avec comme simple interaction de faire une course entre elles et de s'envoyer des commentaires rigolards (c'est sans doute déjà fun, mais bon, idéalement, j'espère plus).

J'ai toujours dis aussi que chaque table aurait un lieu/une zone attribué. Par contre, pour être plus claire j'aurais mieux fait d'abandonner la terminologie de "lieu" pour ne garder toujours que le terme de "zone". Mon exemple est cependant assez causant, je pense : avec la table animant la forêt enchantée, car dans une forêt enchantée, il peux y avoir plusieurs espaces différents (villages sylvestre au sols, villages sylvestres suspendus aux arbres, sanctuaire, espaces dangereux, etc). Donc, le joueur qui vient ou qui reste à cette table, est toujours dans la forêt enchantée, mais il peut y vivre pleins de choses différentes.

Dans la logique de tout ce qui avait été dit, c'est vrai que quand j'ai émis l'hypothèse de finir par 3h dans un donjon, SANS EXPLICITER (car je croyais que ça tombait sous le sens, et j'ai peut-être eu tord) qu'il s'agissait du MÊME donjon pour tout les joueurs. L'objectif étant que chaque table ne fasse surtout pas chacune un scénario indépendant, mais le plus possible "une même grande aventure".

Bref, si le scénario se termine avec TOUT les joueurs dans le même donjon, ou même en restant en plein air mais avec un combat final de TOUT les joueurs contre le même monstre géant, dans tout les cas, pour que chaque table (qui mécaniquement doit bien sûre gérer un nombre un peu près égal de joueurs), il faut forcément que chaque table se voit réattribuer une nouvelle zone. J'ai déjà parlé d'un exemple où la table gérant la forêt enchantée devient la table gérant la zone Est de l'unique donjon final du scénario. Deuxième cas de figure, la table gérant la forêt enchantée devient la table qui gère le front Est contre le monstre géant final.

Et voilà, mon cheminement m’amène donc à vous poser les questionnements suivantes :
J'imaginais que les tables garderaient la même zone tout au long de la séance. J'ai peur de trop compliquer le scénario en intégrant ce changement de zone. En fait, j'avais tout de suite pensé à cette ficelle scénaristique, dans le cadre d'un multi-tables, mais en pensant aussi que c'était une possibilité, mais parmi d'autres possibilités. Sauf que plus je pense à un multi-table med-fan avec un minimum de combat, plus je me dit que c'est peut-être obligatoire de changer les zones des tables, à un moment ou un autre du scénario...

En fait, nous sommes en train de parler d'un scénario "One-Schot" (c'est à dire que l'histoire du multi-tables ne se poursuivra pas au delà de la séance, inutile donc de miser sur l'évolution des histoires personnelles des PJ, etc). Je m’aperçois ainsi que dans le cadre d'un One-Schot, j'ai bien du mal d'imaginer autre chose qu'un final de type combat, combat final contre le "grand méchant". Mais comment ils font, les jdr à ambiance et enquête pour finir leur scénario ? Ils réussissent à faire autre chose que des "combats finals" ?
Avatar de l’utilisateur
nicolas
 
Messages: 1384
Inscrit le: 28 Juin 2007 11:53
Localisation: Auxerre

Re: Création d'un gros scénario multi-tables

Messagepar Kakita Inigin » 31 Déc 2015 16:16

Mais comment ils font, les jdr à ambiance et enquête pour finir leur scénario ? Ils réussissent à faire autre chose que des "combats finals" ?

Ils font comme DD4, ils mettent des conditions de victoire différentes de "tuer le Méchant". Exemple : faire condamner le coupable*, découvrir l'artefact, obtenir un accord sur les mariages, signer le traité de paix (je n'écris quasiment que des scénarios politiques).

* il y a des jeux où les PJ commandent des unités combattantes / des troupes de police, l'option "je résiste à l'arrestation**" n'est donc jamais choisie par le Méchant.

** il y a aussi des jeux où le coupable se suicide de lui-même une fois démasqué. :D

À partir d'ici, je parle du sujet général

Il me semble que le problème principal soit de synchroniser les tables (les déplacements des joueurs se gèrent par choix de conception / évènements de la narration).

Plusieurs outils peuvent servir à cela :
- déclencher des évènements périodiques en méta jeu
- déclencher des évènements périodiques justifiés par le jeu (les jours en jeu durent tout le temps la même durée réelle ; exemple : Sporz où les joueurs ont 10' de débats puis la nuit tombe)
- un même évènement provoqué par une table s'applique à toutes les tables en même temps (ou le même évènement se déclenche à heure fixe sauf si les PJ l'arrêtent).

J'ai par exemple mené une partie de siège où les attaques ennemies se déclenchaient toutes les heures réelles, aux PJ de voir s'ils avaient les moyens de résister (ou pas :evil: ).

En terme de déplacements, chaque table (chaque groupe de joueur constitué, physiquement rassemblé, et le groupe de PJ correspondants) peut être vu comme une timeline dédiée, indépendante des autres. Les seuls cas d'interactions sont les cas où :
- un évènement sur une table se répercute aux autres
- un PJ passe d'une table à une autre (les conditions en jeu de ce passage doivent être définies, du genre "je descends d'un étage" si on est dans un bâtiment)
Cela doit être d'autant plus précisé si les différents groupes de PJ évoluent en fait sur la même aire géographique, juste assez grande pour qu'ils ne se croisent pas. Un plan des zones et des passages possibles (on peut aller de A à B en passant par C ou D, pas directement, par exemple) permettra aux MJ de s'y retrouver. Dans cette optique, on peut avoir trois groupes dans la même forêt, c'est juste qu'entre la limite sud de Mirkwood et sa frontière nord il y a 400 bornes (si je prends un exemple du SdA).
Barde multiclassé Secrétaire du SDEN et de la Voix de Rokugan.

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
 
Messages: 1302
Inscrit le: 15 Nov 2013 14:32

Re: Création d'un gros scénario multi-tables

Messagepar lupin » 02 Jan 2016 14:26

Au temps pour moi Nicolas, je n'avais pas relu le début.
Pour la gestion du final, Kakita Inigin a donné une réponse détaillée.

Je trouve par exemple que cela crée un certain intérêt quand les perso ne peuvent tout gagner en même temps et doivent faire un choix (implicite, il ne leur est que rarement donné explicitement ce choix) : de l'argent ou des objets magiques OU de l'expérience ou des contacts, etc.

Certains jeux donnent à travers leurs scénarii officiels une «empreinte» influençant la façon dont les persos évoluent. Le plus simple pour trouver de nouvelles diées est bien sûr de lire des scénarii d'un peu tous les jeux (par exemple sur la scénariothèque).
Voici quelques exemples qui me viennent en tête et qui peuvent inspirer :
  • le social (ex : Shadowrun) : les interactions sociales y revêtent dans les scénarii officiels une certaine importance, il peut être plus important de ne pas se mettre à dos un perso car c'est toute son groupe que l'on se met à dos alors par exemple ;
  • la compréhension de l'intrigue (ex : Cthulhu) donne des gains (expérience) supplémentaires. Il faut dire que c'est un cadeau empoisonné car plus les PJ gagnent en expérience, plus les perso approchent la folie puisque plus ils approchent la compréhension du mythe, plus ils perdent des points de SAN ;
  • les apparences (ex : Pendragon) : l'expérience des persos est intimement liée à leur gloire, c-à-d l'apparence qu'ils donnent de leur action. Si une action est maintenue secrête, elle ne peut donner lieu à récomponse sous forme de poitns de gloire donc mener à améliorer le perso volontairement. Toutefois, les passions peuvent évoluer selon l'interprétation (leur fonctionnement oriente l'interprétation et en retour, l'interprétation peut les modifier) ;
  • la méthode (ex : Shadowrun) : gérer un problème sans violence peut donner des bonus
J'espère que ce sera inspirant, et bonne année !
- Lupin.
Avatar de l’utilisateur
lupin
 
Messages: 2126
Inscrit le: 30 Nov 2001 01:00
Localisation: Paris

Re: Création d'un gros scénario multi-tables

Messagepar nicolas » 09 Mars 2016 18:19

Heu... :o Grosse phase de ralentissement, là... Où alors, phase de réflexion 8) ...

Bon, aujourd’hui, j'ai envie de faire un "grand pat en avant" (au moins à titre symbolique). Bref, je vais donner un NOM au scénario à naître. Brainstorming... roulement de tambours...
Et voilà :

Maux de têtes et fumées !
Un scénario multitable pour 3 tables, 9 à 15 joueurs, dans un univers médiéval-fantastique high fantasy classique (motorisé par Chroniques Oubliées Fantasy, niv 8-9)
(Actions & Intrigues)
(large choix de prétirés, ou création préalable à la séance)
Avatar de l’utilisateur
nicolas
 
Messages: 1384
Inscrit le: 28 Juin 2007 11:53
Localisation: Auxerre

Précédent

Retour vers Réflexions, théories et concepts

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)