• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Création d'un gros scénario multi-tables

Pour se lancer dans les réflexions conceptuelles sur ce média.

Modérateur: Asmis

Re: Création d'un gros scénario multi-tables

Messagepar nicolas » 16 Déc 2015 19:50

J'ai donc pu échanger avec le club "Les Joueurs de Chimères" (ici). J'avais trouvé leur piste, car mon moteur de recherche m'avais conduit directement sur le fil de discussion de leur forum où ils organisaient leur dernier multi-tables (ici). Ils organisent un multi-tables toute les 2 ans, lors de leur convention, depuis 21 ans (soit un total de 10, actuellement).

Leur club a donc accumulé une expérience évidente, ainsi que la communauté des rôlistes de leur secteur. Ils essayent des trucs, en tentent de nouveaux... Mon interlocuteur a été joueur il y a 3 ans, et a été MJ cette année. Si j'ai bien compris, il s'agissait même du "MJ en chef" organisant le mutli-tables de cette année.

Lors de leur dernière convention, à leur multi-tables, Il y avait 4 tables, donc 4 MJ (1 par table, une table par lieu/zone) et un MJ coordinateur. Ils avaient 40 joueurs inscrits. Ils ont l'habitude de jouer environ 9h non-stop (en mangeant autour de la table de jeu) : la partie commence souvent vers 14-15h et pour finir vers 23h-minuit. Ils font payer un PAF de 4-5 euros et il faut venir avec son matériel de base de rôliste (dès, crayon...). La fois précédente, ils étaient 5 MJ et 1 MJ coordinateurs...
Leur approche est de faire un multi-tables qui est à mi-chemin entre le jdr autour d'une table et le GN. Les joueurs qui venaient déguisés, bénéficiaient d'ailleurs de bonus. La "charge" moyenne d'une table était donc de 10 joueurs par MJ. Autant dire qu'il ne faut pas que pour une raison mystérieuse, l'une des tables deviennent trop attrayante et qu'il y ai soudainement encore plus de joueur sur cette table que la "moyenne" théorique. En réalité, avec leur approche à mi-chemin avec le GN, le RP est forcément très apprécié, voir très encouragé. Pour ce faire, les règles de jeu du multi-tables sont très très simplifiées par rapport aux règles d'un jdr habituel et le background des PJ est particulièrement travaillé et préparé en amont. Le temps de préparation était même bien plus important sur la mise au point des backgrounds des PJ que sur le scénario précisément. C'est ainsi que leurs tables n'étaient pas surchargés, car la plupart des joueurs se retrouvaient hors table pour parler de leurs intrigues relatives. Pour eux, le scénario doit représenter 50% des intrigues, les autres 50% se doivent d'être gérés par les joueurs eux-même, en fonction de l'histoire personnelle et des objectifs de leur personnage. Leur création des Pj's permet aux joueurs de pouvoir s'isoler, en binôme ou en groupe plus grand, pour parler intriguer, s'échanger des informations, augmenter une relation avec tel ou tel autre personnage etc...
Ils ont intégré leur repas au jeu, par une scène RP de banquet (le dernier était simple : les personnages étaient invités à un festival et un banquet avec une annonce de roi allez y être faite...).
Leurs deux derniers multi-tables, ils jouaient "en temps réel" : 1h IRL était a peu près équivalent à 1h dans le jeu. Pour ce faire, les "zones de jeu" (c-a-d les tables) étaient donc proches (dans l'univers du jeu), pour que les PJ ne doivent pas passer 2h sur un trajet.
Par rapport à leur façon de jouer "beaucoup de RP", il y a toujours forcément des joueurs qui ne sont pas à l'aise avec cet aspect et qui ont du mal. Ce n'est pas un soucis, puisque le personnage doit avoir des compétences, elles peuvent être sociales par exemple, et les MJs (avertis) peuvent alors demander des lancés de dés pour savoir si le personnage réussit ou non à convaincre. Le bilan est que tous les joueurs disent avoir passé une bonne séance de jeu, à la fin ; et qu'ils ne désemplissent pas.

Les conseils qu'ils me donnent :
1) Prévision du nombre de joueur
2) Prévoir un nombre de MJ conséquent (dont un MJ volant, qu'en général ils mettent en place). Les Mj's compétents, volontaires ET disponibles ne seraient pas aussi nombreux qu'on voudrait. Les Mj's doivent être assez expérimentés pour ne pas craquer sous la pression, pour laisser une énorme liberté aux joueurs qui peuvent partir dans des intrigues et des événements totalement imprévisible, et pour savoir réagir et faire en sorte que cela ne tue tout de même pas le scénario pour la suite.
3) Etablir la liste des zones qui seront gérées par les Mj's. En général chaque MJ gère en effet sa table (une zone, représentant un lieux). Cela pourrait aussi être une histoire d'univers parallèle en sf ou autre.
4) Etablir une trame de scénario. Le but étant que les joueurs doivent pouvoir se déplacer d'une zone à une autre et que chaque zone ai autant d'intérêt à être visitée (parce que si 20 joueurs veulent aller sur une même table, et que les 6 autres s'en partagent 3 par exemple.. c'est pas super).
5) Etablir des événements pas spécialement lié au premier abord au scénario principal, qui vont ou peuvent se produire dans les différentes zones.
6) Conception des personnages. Le background doit rendre le personnage intéressant, en général il est suivi d'objectif (un ou plusieurs). Le PJ doit avoir des liens, que ce soit amicaux / haineux etc.. envers d'autres personnages. Les joueurs doivent se sentir capable d'avancer dans leur intrigue sans forcément rejoindre une table représentant un cadre fermé et géré par un Mj.
Cette 6°étape est clairement la plus longue ; pour une quarantaine de PJ des dizaines d'heures et de nuits blanches, alors que le scénario en lui même, ils ont du se voir 2x 3-4 heures avec les autres Mj's pour toute l'orga, les zones et le scénario principal (c'est globalement rapide, pour eux).
Note 1 : La partie se doit d'être longue, on peut pas faire un multi-tables sur 4 heures de jeu.
Note 2 : la communauté de rôliste qui s'inscrit, doit quand même être coopérative, compatissante, avec les organisateurs : ne pas titiller pour un point de règle un peu bancal ou un point du background de leur personnage pas super clair...
Note 3 : une personne fait en général, toujours, le rôle du MJ volant. C'est le grand Mj master si l'on veut. Il s'occupe d'aller prévenir les autres Mj's des avancés principales du scénario, de telles grosses ambitions d'un joueur qui pourrait réellement impacter la suite etc... C'est celui qui coordonne et qui doit trouver un plan de secours au cas où. Les autres Mj's ont finalement un rôle beaucoup plus classique si ce n'est que les joueurs vont s'installer à une table, enquêter/intriguer quelques dizaines de minutes, voir une ou deux heure, puis s'en aller pour le faire ailleurs.
Avatar de l’utilisateur
nicolas
 
Messages: 1386
Inscrit le: 28 Juin 2007 11:53
Localisation: Auxerre

Re: Création d'un gros scénario multi-tables

Messagepar nicolas » 16 Déc 2015 22:27

J'oubliais de re-dire que le terme de multi-table n'est dans aucun dictionnaire, et que donc chacun peut faire comme il l'entend. Il n'y a pas de règles établies. Par exemple, pour 3 tables, elles peuvent représenter 3 lieux différents, ou inversement 3 factions différentes. Dans ce cas, selon moi, c'est simplement 3 tables de jdr classiques, mais en parallèle. Soit les différentes factions sont en compétition pour être les "premiers" sur un objectif identique, soit elles sont en complémentarité car avec des missions aux objectifs complémentaires. Bref, c'est sans doute déjà "mieux" qu'une table unique classique, induisant une émulation entre les joueurs, entre les tables, mais ce n'est pas le multi-table que j'envisageais. J'envisageais bien que les joueurs passent d'une table à une autre, avec le re-mélange possible des joueurs entre eux, avec les échanges d'infos (du coup) entre sous-groupe... Bref, c'est bien dans l'optique de table=lieu avec passages d'une à l'autre, que je compte me lancer. Je me demande cependant si je ne vise pas "trop compliqué", dès le début. On pourrait faire déjà un multi-table avec une simple compétition entre factions. Puis, plus compliqué, un multi-tables avec des factions aux missions complémentaires (avec ou sans grand final). Et enfin, un troisième événement, un troisième multi-tables, où on va réellement permettre la liberté des joueurs autour des tables... Sauf que si on est aussi dynamique que les joueurs de Chimères, on fera donc le beau multi-table que je rêve, dans 3 ou 5 ans... Et je sens que je n'aurai pas la patience...


Nous, sur Auxerre, ça serait une première (soyons positif, et partons du principe qu'en effet, ça va se faire). Donc, côté effectif, on va faire le multi-table le plus petit possible, pour notre première. 2 tables, ça serait trop peu pour un vrai multi-tables, alors disons 3 tables, soit 3 MJ + le MJ coordinateur. Le MJ coordinateur revient vraiment, en effet, dans les quelques autres trucs que j'ai trouvé, en dehors des Joueurs de Chimères.

Je ne suis pas certain de pouvoir, et de vouloir, suivre leur formule de 50% scénario, 50% roleplay en autonomie. Je visualise tout les intérêts d'une telle pratique, mais je ne suis pas certain que les joueurs qui viendront seront aptes et motivés pour s'investir dans leur background et faire beaucoup de rolepay (ni, de même, les MJ qui animeront les tables). Je conte à priori faire du med-fan type D&D, et même si on n'entre jamais dans un donjon, il risque d'y avoir plusieurs combats, mais une seule intrigue... Comme il y aura un peu de combat et des vrais trajet, il est impossible que nous fassions comme eux du "temps réel". Cela va induire que nos joueurs vont rester vissé aux tables avec MJ, à suivre (plus ou moins) la trame du scénario, qui aura donc besoin d'être particulièrement bien ficelé. Et cela induit enfin qu'il ne vaux mieux pas tenter de gérer un trop grand nombre de joueurs (en plus, je ne sais pas si le projet donnera envie de venir à une foultitude de rôliste icaunais - habitant du département de l'Yonne). Sur tout ces aspects, je me trompe peut-être totalement. Il faut cependant faire quelques postulats, pour se lancer. A l'heure du bilan de "la première", il sera alors temps de changer tout ou parti de ces postulats.

J'ai donc dans l'idée de viser entre 3 joueurs/MJ (limite minimum) et 5 joueurs/MJ (limite maximum). 3 tables, donc 3 lieux, donc 3 MJ (et le MJ coordinateur en plus), donc entre 9 et 15 joueurs, pour donc environ 9 heures de jeu (je vais tenter de me caler sur la durée pratiquée par les Joueurs de Chimères).

Mon "conseiller", aux Joueurs de Chimères, devant ma préférence de faire moins de rp qu'eux, m'avait confirmé que je pouvais faire du jdr de manière plus classique (où le joueur est obligé d'être à une table pour jouer) et dans ce cas il m'indiquait un ratio MJ/PJ beaucoup plus classique : 5-6 par MJ, pas plus. Moi, en visant le 3-5 par MJ, je joue les timide.

Les Joueurs de chimères utilisent des jdr dont le monde a un background et avec une forte importance de l'histoire. C'est claire que moi, avec mes séances D&D "like", il y a pas mal de combats et le monde est le plus souvent particulièrement flou... Je me demande si je ne pars pas avec un handicape, là. Le peu que j'ai trouvé, en dehors d'eux, parle aussi de multi-tables jdr avec background et histoire...

Mon projet initial était d'utiliser un jdr med-fan assez simple, pour débuter à niv 8 (sur 20). Je voulais que durant la séance de jeu, les PJ montent en niveau, et montent jusqu'à niveau 12 (c'est REELLEMENT simple avec chroniques oubliées fantasy). Sauf qu'après réflexion, je me dis qu'il y aura sans doute assez de bordel à gérer, sans rajouter en plus une montée de niveau, si simple soit-elle. Je me disais qu'une distribution de 1 ou 2 Objets Magiques pourrait être suffisant en "amélioration" du PJ, durant la séance (et que ce serait simple à gérer).
J'imaginais par exemple mettre en place ça ainsi : chaque MJ a la liste des OM donnables en fonction du profil de chaque PJ. Et au moment prévu pour la distribution des OM, le MJ commence : "Heu... Roland, ton PJ barde niv 8 nommé sabine, il a déjà eu son instrument magique ? Non ? Bon, en vidant le crocodile (avant de le dépecer et de le débiter), vous trouver un truc long, droit et dure, coincé dans son estomac... C'est une flûte traversière en argent. Elle n'a pas l'aire abîmé par son séjour dans l'estomac, étrange...". Le MJ coordinateur tache de maintenir une liste à jour de quels PJ a déjà reçus son/ses OM, ou pas, et il met à jour la liste identique de chaque MJ (ceux-ci mettent à jour par eux-même la leur, quand ils distribuent des OM). Le MJ coordinateur fait donc des aller-retours entre les listes.
Et à certains passage clefs du scénario : "Bon, vous êtes à quels niveaux, là ? Tous encore à niveau 8 ! C'est conforme à ce qui était prévu. Et bien vous passez tous au niveau 9" (le passage clef étant prévu plus ou moins au même moment à chaque table). Encore une fois, le MJ coordinateur fait un gros travail pour synchroniser les tables, qu'elles soient toutes "au matin du jour 2", en même temps, et ainsi de suite.
Mon conseiller crains que faire des breaks totalement hrp pour faire une montée de niveau, ça casse un peu le truc. Eux donnent aussi des petites récompenses aux joueurs, mais pour quand ils réussissent leurs objectifs personnels background (mais rien d'énorme : par exemple de simple objets magiques).

Même si je ne suis pas leur méthode à base de beaucoup de RP, mon conseiller me rappelle qu'il faut maintenir dans la "recette" :
- qu'il y ait des croisements entre les différents groupes de joueurs
- que cela ne pose pas de soucis d'anachronisme
- qu'il n'y est pas une table qui se retrouve à 1 ou 2 joueur et une autre avec une queue de joueurs qui attendent une place.
Avatar de l’utilisateur
nicolas
 
Messages: 1386
Inscrit le: 28 Juin 2007 11:53
Localisation: Auxerre

Re: Création d'un gros scénario multi-tables

Messagepar nicolas » 17 Déc 2015 07:33

Un certain "Thomas Robert", sur le fil de discussion du forum de BBE, vient de me donner lui aussi un gros paquet de bon conseil, issus de ses expériences.C'est ici.
Il répète et confirme pas mal des éléments déjà transmis ici. La répétition fixe la notion (et c'est rassurant, aussi). Et il en précise, complète, d'autres.
A aller lire aussi, donc...
Avatar de l’utilisateur
nicolas
 
Messages: 1386
Inscrit le: 28 Juin 2007 11:53
Localisation: Auxerre

Re: Création d'un gros scénario multi-tables

Messagepar Mithriel » 18 Déc 2015 08:13

Bien connu de nos services, le Thom. 8)
Image Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2538
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Re: Création d'un gros scénario multi-tables

Messagepar nicolas » 24 Déc 2015 12:39

Je suis en train de "coucher sur le papier" toutes mes idées, réflexions, etc (en réalité de taper un fichier informatique de traitement de texte). C'est important, pour moi, ce passage par l'écrit, si tot dans le projet, car c'est nécessaire pour me permettre de continuer à réfléchir (etc). J'aimerai réellement faire ça avec un stylo et du papier, mais comme je sais qu'à une étape ou une autre du travail, il me faudra passer par l'informatique, je décide toujours, finalement, de travailler directement sur ordinateur... :(

Et je m'aperçois que si déjà ce n'est pas simple d'impliquer plusieurs mini-groupes (d'environ 4 joueurs) dans un même scénario, afin qu'une quinzaine de joueurs puissent partager la même grande aventure, ce n'est rien qu'en à la difficile mise en place du "final" du scénario. En effet, dure de finir en "grand combat final contre le grand méchant", puisque par définition les joueurs seront dispatchés en différents lieux. Je reviens donc vers vous, pour quémander quelques "bons conseils"...
Alors, les experts très expérimentés, des pistes pour sur ce point phare du scénario ??
Avatar de l’utilisateur
nicolas
 
Messages: 1386
Inscrit le: 28 Juin 2007 11:53
Localisation: Auxerre

Re: Création d'un gros scénario multi-tables

Messagepar lupin » 24 Déc 2015 16:08

Pour la bataille finale, je me souviens d'un scénario de campagne Casus 1ère formule (je crois) qui proposait une bataille finale où les perso pouvaient être répartis entre dfférentes zones qui étaient interdépendantes : il fallait que la zone A avance (imaginons une base secrête sur une lune cachée proche de Endor au pif) pour que la zone B puisse agir (détruire l'étoile de la mort) par exemple. Cela valorise l'esprit d'équipe et permet de donner l'occasion aux perso de coordonner des troupes, et donc de jouer sur le côté épique puisque les troupes en jeu sont nombreuses, et que l'enjeu est important.
- Lupin.
Avatar de l’utilisateur
lupin
 
Messages: 2130
Inscrit le: 30 Nov 2001 01:00
Localisation: Paris

Re: Création d'un gros scénario multi-tables

Messagepar nicolas » 28 Déc 2015 13:52

Merci Lupin pour tes pistes.
D'autres ont leur propres conseils ? Ou confirment les pistes de Lupin ? Le point du "final" d'un scénario multi-tables de 9h reste un point d'inquiétude et de blocage.

Sinon, il y a eu une réunion téléphonique entre les MJ du projet :
Qu'on garde Chroniques Oubliées Fantasy ou pas, on va à priori garder le concept de faire du médiéval-fantastique avec un système de règles simple, en débutant niv 8, et (et c'est ça qui est surtout nouveau) nous mettrons en place la monté d'UN niveau durant la séance de jeu, ainsi que l'obtention d'UNE pièce d'équipement sympath (magique ou pas). Il s'agit des récompenses types que les joueurs attendent trop pour faire l'impasse dessus. Cela permet aussi d'avoir le plaisir de voir son PJ évoluer positivement. Par compte, il ne devrait pas y avoir d'avantage de monté en niveau et de distribution d'Objet Magique, car en plus du reste des choses à gérer, ça sera suffisant pour les courageux MJ...
De plus, il ressort aussi un consensus pour faire du med-fan qui ne soit pas forcément du "donjon", et encore moins du "Portes-Monstres-Trésors" caricatural, mais bel et bien de faire une intrigue, des rencontres de PNJ et des combats (en extérieur), voir même, si possible, de l'enquête (!?!)... affaire à suivre...

Edit :
Je viens de demander des retours d'expériences et des conseils sur le forum d'Opale. Là aussi, il y a de bonnes choses à lire (même si cela confirme surtout ce qui a déjà été dit ici) :http://forum.opale-roliste.com/index.php?topic=15508.msg700505#msg700505
Avatar de l’utilisateur
nicolas
 
Messages: 1386
Inscrit le: 28 Juin 2007 11:53
Localisation: Auxerre

Re: Création d'un gros scénario multi-tables

Messagepar nicolas » 30 Déc 2015 18:34

Je tournicote dans ma tête les possibilités de scénario pour une séance multi-tables. Si le scénario se termine par 2-3h de donjon, cela implique qu'après 6h de jeu, les tables et leur MJs changent de lieu. Par exemple, pendant 6h, la table A est la forêt enchantée, et pendant les 3 dernière heures, c'est la zone Est du donjon... Ce n'est pas la mers à boire, mais j'avais imaginé que chaque table garde le même lieu pendant les 9h de la séance. Sauf que je ne vois pas comment faire évoluer une histoire en gardant une telle unité de lieu. De même, avec un final où toutes les tables combattent le même gros monstre, mais depuis un flanc différent, les 3 tables s'occupent donc forcément du même endroit, donc il y a eu forcément un changement avec les lieux initialement attribués aux tables (même si ce combat final est en plein air, et non dans un donjon). Bref, je cogite, je cogite...
Avatar de l’utilisateur
nicolas
 
Messages: 1386
Inscrit le: 28 Juin 2007 11:53
Localisation: Auxerre

Re: Création d'un gros scénario multi-tables

Messagepar lupin » 30 Déc 2015 19:23

Je ne suis pas sûr de saisir pourquoi finir par un donjon, mais il me semble plus agréable de changer de lieu quand on est dans une table. Le type huis-clos n'est pas pour plaire à tout le monde.
L'unité de lieu par table permet de résoudre une contrainte dans le cas présent : deux tables ne doivent pas évoluer séparément dans un même lieu, de crainte de créer des incohérences (que faire si la table A fait mourir un PNJ tandis que la table B le laisse vivre ? idem pour un objet particulier ?).

De ce que tu dis, je comprend que changer de lieu sur une table remet bien sûr en cause l'unité de lieu de chaque table, mais cela ne remet pas en cause la répartition des joueurs par table donc le nombre de joueurs par MJ.
Ce n'est donc pas un impératif d'attribuer un nouveau lieu à une/des tables, mais c'est faisable.

Cela peut se faire :
  • d'un seul coup, si vous arrivez à synchroniser tous les joueurs. Cela semble difficile mais pas impossible, quitte à faire une pause bouffe pour laisser le temps de finir aux tables pas encore prêtes à changer de zone. Dans ce cas, il est possible d'échanger les lieux entre deux tables (ou plus probablement entre les groupes de joueurs de deux tables, car il est plus simple pour le MJ de rester sur la même zone) ;
  • table après table, par exemple la table A fait passer ses joueurs de la zone «forêt enchantée» à «zone est du donjon» pendant que les autres tables continuent sur la même zone, jusqu'à ce qu'une table soit prête à changer de zone. Dans ce cas, comme il est impossible de prédire quelle table/zone finira en premier, il faut que les zones suivantes soient prédéterminées (c'est donc plus linéaire/déterministe et ne laisse pas une liberté totale mais des stratagèmes permettent d'éviter aux joueurs de le sentir).
Dernière édition par lupin le 31 Déc 2015 00:35, édité 1 fois au total.
Raison: précisions
- Lupin.
Avatar de l’utilisateur
lupin
 
Messages: 2130
Inscrit le: 30 Nov 2001 01:00
Localisation: Paris

Re: Création d'un gros scénario multi-tables

Messagepar nicolas » 30 Déc 2015 19:54

Finir par un donjon n'est pas un impératif ; et les MJ du projet, nous sommes plutôt pour ne pas nous limiter à faire du donjon (et encore moins du portes-monstres-trésors), sauf que c'est quand même une façon classique et pratique de finir un scénario. Mais comme dit, ce n'est pas vraiment notre préférence, c'est pourquoi je parle du combat géant (toutes les tables dans la même zone) contre un gros monstres, chaque mini-groupe sur un flanc du monstre. Ce combat géant peut tout aussi bien être dans un donjon, comme en plein air. Par contre, comme dans le cas d'un donjon de fin, c'est claire que les tables auront changé de lieu d'attribution.

Pour la synchronisation, vu comme je conceptualise le truc, c'est SENCE être sans problème. Croisons les doigts...

Mais comme dit, j'imaginais que les tables garderaient le même lieu tout au long de la séance. J'ai peur de trop compliquer le scénario en intégrant un changement de lieu. En fait, j'avais tout de suite pensé à cette ficelle scénaristique, dans le cadre d'un multi-tables, mais en pensant aussi que c'était une possibilité, mais parmi d'autres possibilités. Sauf que plus je pense à un multi-table med-fan avec un minimum de combat, plus je me dit que c'est peut-être obligatoire de changer les lieux des tables, à un moment ou un autre du scénario...

En fait, nous sommes en train de parler d'un scénario "One-Schot" (c'est à dire que l'histoire du multi-tables ne se poursuivra pas au delà de la séance, inutile donc de miser sur l'évolution des histoires personnelles des PJ, etc). Je m’aperçois ainsi que dans le cadre d'un One-Schot, j'ai bien du mal d'imaginer autre chose qu'un final de type combat, combat final contre le "grand méchant". Mais comment ils font, les jdr à ambiance et enquête pour finir leur scénario ? Ils réussissent à faire autre chose que des "combats finals" ?
Avatar de l’utilisateur
nicolas
 
Messages: 1386
Inscrit le: 28 Juin 2007 11:53
Localisation: Auxerre

PrécédentSuivant

Retour vers Réflexions, théories et concepts

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité