Page 1 sur 2

[statuts] place des assos à la fédé

MessagePublié: 24 Avr 2014 18:40
par Kakita Inigin
Suite de la discussion entamée ici.

Si une personne morale peut adhérer, elle peut être élue au CA donc être choisie comme présidente par les autres admins...
C'était comme ça à la création, en 1996, et... je ne vois pas le souci.

Par contre, au fond, pourquoi une personne morale aurait deux voix et une personne physique une seule ?

Sybille cite les statuts avec exactitude. La question ne se pose, d'ailleurs, que parce qu'elle est actuellement valide.
A la reflexion, j'avais dit "il faudrait que" mais ... je ne pense pas que poser une limitation soit utile. Cela serait me^me contre-productif.

Pour la question : parce qu'une personne morale, c'est beaucoup de gens. :twisted:

Re: [statuts] Place des pros à la fédé

MessagePublié: 24 Avr 2014 19:44
par Kakita Inigin
Mais on peut aussi regarder différemment : une personne ne fournit pas l'engagement de deux personnes. Et, au moment des votes lors d'une AG, on vote pour des actions, des orientations...
Ce n'est pas une personne, c'est une ersonne morale représentée par une personne. Le potentiel d'action de la personne morale est bien supérieur à celui d'une personne (physique).

Re: [statuts] Place des pros à la fédé

MessagePublié: 24 Avr 2014 22:47
par L'Ogre
Si ça se fait ailleurs ? oui je l'ai déjà vu.

Si c'est logique ? On peut se poser la question. Mais il faut tout soupeser et ne pas parti d'à priori caricaturaux.

Pour le moment ça ne me choquait pas malgré le fait que je sois à la fois membre individuel et membre bénéficiaire par le biais de mon association.

Par contre ça me choquerait qu'on puisse monter un truc comme ce qu'évoquait Yannic la CEMIF à la présidence de la FFJDR (représentée par moi ;-)) et moi en tant que trésorier mais à titre individuel. Ça serait vraiment glauque...

Néanmoins je ne pense pas que la solution soit dans la contrainte du nombre de personnes d'une même structure élues au CA. Surtout que rien n'empêche la CEMIF d'adhérer à la voix de Rokugan au SDEN ou autres et que ces mêmes structures puissent être présentes dans d'autres associations à leur tour et là on commence à compliquer pas mal le problème et à exclure beaucoup de monde....

Non je pense qu'on peut simplement dire qu'une association ne peut être présente en tant qu'association au CA de la FFJDR dès lors qu'un de ses membres y est présent à titre individuel. Dès lors il faut choisir. Mais ça n'interdit pas Yannic et moi même de faire partie du CA quand bien même la CEMIF aurait adhéré au SDEN ou à la voix de Rokugan.

Re: [statuts] place des assos à la fédé

MessagePublié: 24 Avr 2014 23:07
par lupin
L'Ogre a écrit:Non je pense qu'on peut simplement dire qu'une association ne peut être présente en tant qu'association au CA de la FFJDR dès lors qu'un de ses membres y est présent à titre individuel. Dès lors il faut choisir. Mais ça n'interdit pas Yannic et moi même de faire partie du CA quand bien même la CEMIF aurait adhéré au SDEN ou à la voix de Rokugan.

On ne peut exiger le fichier de membres d'une asso, donc on ne peut vérifier qu'un membre individuel est aussi membre d'une asso (on ne peut que vérifier qu'un membre est bénéficiaire via une asso membre).

Cependant, il a été proposé de faire un nombre de voix et une cotisation variant selon le nombre de membres d'une asso, cela me semble raisonnable.
Bien sûr on ne peut présumer de l'activité d'une personne morale, et il en va de même pour une personne physique, mais dans les faits, une asso représente plus de personnes. Leur attribuer plus de poids dans l'AG me semble donc simplement constater ce fait. Cela va dans le sens de plus de reconnaissance pour les assos, qui elles-mêmes donneront à la FFJdR une meilleure représentativité en couvrant plus de rôlistes. C'est aussi un excellent moyen de favoriser la création et l'adhésion à la FFJdR de fédérations régionales, qui prendront le relais pour une partie du travail du travail de gestion de la FFJdR.

Concernant la place des asso au CA, la représentativité de la FFJdR me semble demander leur présence. Une fédé dont le CA ne représenterait que les individuels serait un retour en arrière qui va à l'encontre de toutes les réflexions qui ont été faites ces dernières années, et en particulier ce qu'on a pu lire depuis un an. Si on ne tient pas compte de ces remarques, on va dans le mur àmha.

Re: [statuts] place des assos à la fédé

MessagePublié: 24 Avr 2014 23:33
par L'Ogre
lupin a écrit:
L'Ogre a écrit:Non je pense qu'on peut simplement dire qu'une association ne peut être présente en tant qu'association au CA de la FFJDR dès lors qu'un de ses membres y est présent à titre individuel. Dès lors il faut choisir. Mais ça n'interdit pas Yannic et moi même de faire partie du CA quand bien même la CEMIF aurait adhéré au SDEN ou à la voix de Rokugan.


On ne peut exiger le fichier de membres d'une asso, donc on ne peut vérifier qu'un membre individuel est aussi membre d'une asso (on ne peut que vérifier qu'un membre est bénéficiaire via une asso membre).


Tu as raison mais du coup on ne peut pas empêcher des trucs étranges comme ce que disait Kakita Inigin.

Cependant, il a été proposé de faire un nombre de voix et une cotisation variant selon le nombre de membres d'une asso, cela me semble raisonnable.


Moi ça ne me semble pas du tout raisonnable ! On risque d'arriver à un nombre de voix très important pour une seule personne morale qui pourra dés lors effectuer un contrôle factuel de la FFJDR.

Bien sûr on ne peut présumer de l'activité d'une personne morale, et il en va de même pour une personne physique, mais dans les faits, une asso représente plus de personnes. Leur attribuer plus de poids dans l'AG me semble donc simplement constater ce fait. Cela va dans le sens de plus de reconnaissance pour les assos, qui elles-mêmes donneront à la FFJdR une meilleure représentativité en couvrant plus de rôlistes. C'est aussi un excellent moyen de favoriser la création et l'adhésion à la FFJdR de fédérations régionales, qui prendront le relais pour une partie du travail du travail de gestion de la FFJdR.


Ça c'est dans une optique où tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. En vrai ce qui peut se passer c'est qu'une association peut prendre le contrôle de la FFJDR et...

Concernant la place des asso au CA, la représentativité de la FFJdR me semble demander leur présence. Une fédé dont le CA ne représenterait que les individuels serait un retour en arrière qui va à l'encontre de toutes les réflexions qui ont été faites ces dernières années, et en particulier ce qu'on a pu lire depuis un an. Si on ne tient pas compte de ces remarques, on va dans le mur àmha.


Reste à savoir si les associations voudront s'y engager....

Re: [statuts] place des assos à la fédé

MessagePublié: 24 Avr 2014 23:39
par lupin
L'Ogre a écrit:
Cependant, il a été proposé de faire un nombre de voix et une cotisation variant selon le nombre de membres d'une asso, cela me semble raisonnable.


Moi ça ne me semble pas du tout raisonnable ! On risque d'arriver à un nombre de voix très important pour une seule personne morale qui pourra dés lors effectuer un contrôle factuel de la FFJDR.

Ce serait possible dans le cas où le nombre de voix est linéaire avec le nombre de membres de l'asso. Mais il suffit qu'un asso ayant deux fois plus de membres n'ait pas deux fois plus de voix (par exemple une asso de 10 membres a deux voix, 30 membres 3 voix, 60 membres 4 voix, 120 membres 5 voix et on s'arrête à X voix pour ceux qui ont peur de la prise de contrôle) et on résoud le problème. :)

L'Ogre a écrit:
Bien sûr on ne peut présumer de l'activité d'une personne morale, et il en va de même pour une personne physique, mais dans les faits, une asso représente plus de personnes. Leur attribuer plus de poids dans l'AG me semble donc simplement constater ce fait. Cela va dans le sens de plus de reconnaissance pour les assos, qui elles-mêmes donneront à la FFJdR une meilleure représentativité en couvrant plus de rôlistes. C'est aussi un excellent moyen de favoriser la création et l'adhésion à la FFJdR de fédérations régionales, qui prendront le relais pour une partie du travail du travail de gestion de la FFJdR.


Ça c'est dans une optique où tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. En vrai ce qui peut se passer c'est qu'une association peut prendre le contrôle de la FFJDR et...

Cf. ci dessus.

L'Ogre a écrit:
Concernant la place des asso au CA, la représentativité de la FFJdR me semble demander leur présence. Une fédé dont le CA ne représenterait que les individuels serait un retour en arrière qui va à l'encontre de toutes les réflexions qui ont été faites ces dernières années, et en particulier ce qu'on a pu lire depuis un an. Si on ne tient pas compte de ces remarques, on va dans le mur àmha.


Reste à savoir si les associations voudront s'y engager....

Rien ne coûte d'essayer :)

Re: [statuts] place des assos à la fédé

MessagePublié: 25 Avr 2014 00:25
par L'Ogre
Moi je suis plutôt d'accord avec Sybille du coup... Une personne / une voix !

Re: [statuts] place des assos à la fédé

MessagePublié: 25 Avr 2014 08:36
par le-grimoire
Je vous propose de laisser les choses telles quelles. Une voix une personne, deux voix une assos. Cela n’empêche pas un membre de la même assos d'adhérer en individuel.

Essayez de ne pas partir dans des dérives pointillistes de règlements et de statuts SVP. Et passez plutôt aux propositions concrètes en pensant à mettre d'abord le jeu (le jeu de rôle et sa promotion, la défense du hobby) au centre du projet de construction des actions de la FFJDR.

Si après bientôt 6 mois de pérégrinations vos conclusions et les actions de la FFJDR c'est qu'enfin nous nous sommes mis d'accord sur le prix de la cotisation et sur qui a droit à devenir membre du bureau, c'est pas du tout une bonne image que vous donnez là.

Sebastien BOUDAUD
------------------
Editions Le Grimoire
redaction@legrimoire.net
http://www.legrimoire.net
Manga BoyZ, les Sauveurs de l'humanité : www.manga-boyz.com
Loup Solitaire, le jdr tiré des livres-jeu : www.loup-solitaire.fr
Mille Saisons, la collection de Fantastique et Fantasy : www.millesaisons.fr

Re: [statuts] place des assos à la fédé

MessagePublié: 25 Avr 2014 13:53
par mamzelle_a
Je respecte et comprends le dernier point de vue, d'ailleurs j'en suis même plutôt solidaire.

[HS]
Par contre pour être "juste" avec les intéressés, je pense que la période d'observation devrait légitimement démarrer au 01/03/2014 - date de l'AGE qui a permis de remettre une équipe en place et de vraiment réamorcer la machine.
(PV ici : http://www.ffjdr.org/assemblees-general ... -mars-2014).
Ça descendrait donc + le délai de 6 à 2 mois (à ce jour).
[/HS]

Re: [statuts] place des assos à la fédé

MessagePublié: 10 Juin 2014 15:19
par lupin
Suite d'une discussion commencée ici :


Menhir a écrit:
Rien n'empêche une personne morale d'être membre du CA dans les statuts en préparation à ma connaissance,

Pour moi (point de vue personnel), ça devrait.
Pour de simples questions pratiques : je me vois mal, lors d'une élection de CA, voter pour une association sans savoir qui fera effectivement le job concrètement. Je vote pour quelqu'un, pas pour quelque chose.
Mais je n'ai bien sûr rien contre le fait qu'un membre (ou dirigeant) d'association, ou même un membre d'une entreprise d'édition, inscrit individuellement, propose sa candidature. Ca va sans dire (mais ça va mieux en le disant).

Bien des assos fonctionnent avec des membres eux-mêmes assos (comme les fédérations d'associations).
Comme pour l'AG (où les assos membres seront représentées par une seule personne désignée par le responsable, président ou quelque soit son nom), chaque asso désigne son représentant en son sein (par défaut le président). Ce dernier est chargé de porter la voix de son asso à l'AG de l'asso où il siège.
De la même façon, chaque asso membre de la FFJdR sera représentée aux AG de la FFJdR par son dirigeant ou un représentant (nommé comme elle le souhaite), et chaque asso élue au CA sera représentée au CA par son représentant (nommé comme elle le souhaite). Il est de la responsabilité de l'asso de s'assurer que le représentant sera le plus pérenne possible (c'est son intérêt) et qu'il représentera ses intérêts (d'où la nécessité d'avoir un ordre du jour clairement établi et communiqué en avance).