Page 1 sur 1

OK mais en 2017 on fait quoi ?

MessagePublié: 30 Sep 2016 18:34
par Kakita Inigin
(dans l'ordre du jour on appelle ça "Projets pour 2016-2017 (et au-delà, par delà les étoiles)" mais en vrai c'est ça la question)

Re: OK mais en 2017 on fait quoi ?

MessagePublié: 05 Oct 2016 19:53
par Kakita Inigin
D'ailleurs la première chose que j'aimerais lancer, c'est "demandez du jdr à votre bibliothèque". ca ne coûte rien, c'est utile et si on ne l'a pas fait, c'est parce que... que... on ne sait pas vraiment.

Re: OK mais en 2017 on fait quoi ?

MessagePublié: 06 Oct 2016 18:23
par Morgan Kane
A mon sens, une des vocations de la FFJDR est de regrouper les rôlistes pour les représenter face aux autorités, à la presse etc.

Je propose donc, dans un premier temps, la rédaction d'un argumentaire en ce sens, et dans un second temps, un démarchage aussi systématique que possible auprès des clubs, des boutiques, etc.

Re: OK mais en 2017 on fait quoi ?

MessagePublié: 07 Oct 2016 06:40
par Mithriel
Kakita Inigin a écrit:D'ailleurs la première chose que j'aimerais lancer, c'est "demandez du jdr à votre bibliothèque". ca ne coûte rien, c'est utile et si on ne l'a pas fait, c'est parce que... que... on ne sait pas vraiment.


Concrètement, comment fait-on ? Vaut-il mieux cibler en premier lieux des jeux mainstream qui soient empruntés pour que la confiance s'installe ?

Re: OK mais en 2017 on fait quoi ?

MessagePublié: 07 Oct 2016 20:42
par Kakita Inigin
Pour moi cela demande de :
- mailer l'initiative à toute la terre (relais habituels : Fix, etc., adhérents, Thiase)
- en leur proposant de demander, siplement, des jeux qui les intéressent, qui sont dans le commerce, et qu'ils n'ont pas : si tout un club débarque et demande Polaris v3*, mais que personne ne l'emprunte ensuite parce que tout le club l'a déjà, la bibliothèque ne va pas renouveler l'expérience.


À mon sens, les premiers emprunteurs, ce sont les gens qui l'ont demandé.
* je pensais DD5 mais il n'y a pas de VF. :oups:

Re: OK mais en 2017 on fait quoi ?

MessagePublié: 20 Fév 2017 18:38
par Menhir
Mithriel a écrit:
Kakita Inigin a écrit:Concrètement, comment fait-on ? Vaut-il mieux cibler en premier lieux des jeux mainstream qui soient empruntés pour que la confiance s'installe ?

Je conseillerais plutôt de proposer des jeux pas trop cher (parce que sortir 20 € ou 60 €, ce n'est pas la même chose, surtout pour un truc dont on doute de l'intérêt), de préférence qui puisse se "connecter" à autre chose comme une BD ou un livre ou même (saint graal) un truc qui soit connu en dehors du JdR.
Dans le genre, il y a deux titres qui me semblent emblématiques :
City Hall : http://cityhall.fr/?p=288
Le jeu de Lanfeust (licence très connue du grand public), un poil plus cher mais d'un prix raisonnable pour l'engin : http://www.soleilprod.com/serie/jeu-d-a ... -troy.html

Il y a aussi Les quatre de Baker Street et son beau coffret BD + JdR : http://www.ventsdouest.com/bd/les-quatr ... 307442.htm

Pour Star Wars, je me tâte. Autant la première version D6, c'était pile-poil, autant les nouvelles gammes pléthoriques vont beaucoup moins dans le cadre...

Les caractéristiques très pragmatiques (dont sans rapport avec des goûts personnels) des titres à éviter (selon moi) :
- les jeux où il faut acheter au moins deux bouquins pour avoir juste des règles sans univers ni scénario (façon D&D et autres Pathfinder)
- les jeux en boîte : je sais, pour les débutants c'est pratique mais pour une médiathèque, devoir chaque fois vérifier qu'il y a tout dans la boîte, ce n'est pas très commode. Et ce n'est pas non plus commode à ranger dans les rayonnages.
- les thèmes trop adultes (dans le sens "interdits aux moins de ..."), trop trash, trop hémoglobineux, trop sexy (je sais, moi aussi j'aime bien Manga BoyZ).
- les jeux vendus en plusieurs livrets sans qu'il y ait un coffret pour tout mettre dedans (façon Nécropolice et autres jeux des XII Singes).

Kakita Inigin a écrit:si tout un club débarque et demande Polaris v3*, mais que personne ne l'emprunte ensuite parce que tout le club l'a déjà, la bibliothèque ne va pas renouveler l'expérience.

Petit détail : aujourd'hui, la plupart des médiathèques ont un site internet où il est possible, entre autre, de déposer des souhaits pour orienter les achats de documents.
Il ne faut quand même pas rêver : généralement, on ne peut le faire qu'en commençant par donner son numéro d’adhérent. Mais C'est une démarche assez simple à réaliser.
Donc, rôlistes, encartez-vous à la médiathèque de votre ville ou de votre quartier (si ce n'est déjà fait).