• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Annonces de sorties (jeux, suppléments, magazines...)

Modérateur: CA FFJDR

Annonces de sorties (jeux, suppléments, magazines...)

Messagepar Mithriel » 26 Mars 2007 07:45

Houses of Hermes: Societates pour Ars Magica :dribble:

http://www.atlas-games.com/product_tables/AG0285.php
Dernière édition par Mithriel le 02 Déc 2008 12:04, édité 1 fois au total.
Image Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2557
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Messagepar Olivier Fanton » 02 Avr 2007 08:35

L'Anthologie du Royal Rumble 2 en PDF sur indie-rpg !

Plus de détails sur le forum événement.
Quand un lapin bouquine, il n'a pas besoin de lunettes.
Elle est belle mon Anthologie Royal Rumble 2, elle est belle !
Olivier Fanton
 
Messages: 4
Inscrit le: 06 Oct 2003 13:08

Re: Annonces de sorties

Messagepar Mithriel » 16 Avr 2007 07:11

Mithriel a écrit:Houses of Hermes: Societates pour Ars Magica :dribble:

http://www.atlas-games.com/product_tables/AG0285.php


Et le suivant sera le (tant attendu) Tribunal de Normandie !

Source : http://www.atlas-games.com/2007/04/soci ... eprint.php
Image Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2557
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Messagepar Mithriel » 16 Avr 2007 07:14

patrickT a écrit:
«Décrire l'occident talislantain, c'est tenter le défi de brosser à grands traits un ensemble contrasté. Contemplez-le au nord, et vous serez saisis par les peurs et les phantasmes les plus délirants, enracinés dans le mystère d'une immense, obscure et antique forêt. Déplacez votre regard vers l'ouest, et vous sentirez résonner en vous l'appel du large, tragique chant des sirènes, qui hante des rivages harcelés par les flots tumultueux de l'océan Azur. Aventurez-vous vers le sud, et vous arpenterez les plaines et les vallons dédiés aux grandes exploitations agricoles et aux premières cités du Nouvel Âge, chargées d'un prestigieux et sanglant héritage. Défiez enfin l'orient, et ses montagnes vertigineuses vous donneront l'implacable réplique de leurs rigueurs, comme la dureté des peuples qui les habitent.
Ces terres résonnent encore des premiers échos de l'Histoire de Talislanta. Comment ne pas s'émouvoir devant les vestiges de la plus fabuleuse civilisation qu'ait connu la nouvelle ère... L'oreille la plus attentive percevra dans cette mélopée un contrepoint subtil, vibrant comme le murmure de secrets bien plus anciens voire inavouables.
Au-delà du panorama exceptionnel dressé par la Nature, reste l'étonnement et les surprises, agréables ou non, de la découverte de ces peuples bigarrés, forgés par des siècles de guerre et de rivalités. Pourtant, ils partagent un riche héritage et un avenir commun, mais seul Destin peut savoir s'il se résoudra dans la guerre ou dans la paix».

Extrait des «Chroniques de Talislanta» de Tamerlin, début du septième siècle du Nouvel Âge.



Cet ouvrage est un supplément de règles et de contexte pour le jeu de rôle Talislanta.
Il présente en détail les contrées et les cultures des Terres de l'Ouest du continent talislantain. L'Histoire et la Géographie de cette contrée y sont exposées, ainsi qu'une présentation détaillée de sa plus grande métropole (les cités jumelles d'Aamahd et Zanth). Les huit peuples autochtones et leurs cultures (Aamaniens, Arimites, Azirs, Castabulanais, Dhunas, Drukhs, Saristas et Zandirs), sont également minutieusement traités. Vous pourrez au choix, créer un personnage des Terres de l'Ouest ou adopter un des multiples archétypes proposés. Un Bestiaire présente la faune et la flore occidentale, et une section équipement recense des listes de matériel autochtone. Pour finir, le scénario «Le joyau de Fortune» propose de s'immerger dans cette culture tout en poursuivant la découverte des secrets du mage légendaire Shaladin, abordés dans la campagne «Phandir».

L'ouvrage compte 192 p. n&b, couverture souple.


Source : http://forums.ffjdr.org/viewtopic.php?t=11297
Image Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2557
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Messagepar Damien C. » 17 Avr 2007 12:26

L`écran et le scénario En pleine course pour SR4, ainsi que Midnight Deuxieme édition, l`un des (le ?) meilleurs univers d20 actuel, chez Black Book éditions, qui reprend vie (mais a encore des vers dans les narines, c`est comme ca, les résurrections...) !
Damien C.
 

[Ludopathes Editeurs] 5ème Module PDF pour Talislanta !

Messagepar patrickT » 26 Avr 2007 14:03

Notre 5ème module PDF pour Talislanta enfin disponible : les Peuples des Étendues nordiques

Peuples de Talislanta

Cette série de modules, compatible avec le système de création de personnages du Livre des Règles de Talislanta (version française), permet aux joueurs comme au Faucheur de créer des avatars issus des quatre coins du continent. Chaque volume contient les informations nécessaires à leur interprétation.

Ces informations ne constituent pas pour autant un supplément de contexte et sont souvent simplifiées au risque d’être parfois réduites à une simple esquisse.

Les peuples sont déclinés par profil standard, compétences d'origines, et richesses de départ. Vous y trouverez également des avantages, des désavantages et des talents inédits, de nouvelles langues et compétences, de nouveaux objets culturels particuliers, d'autres voies magiques, etc. Chaque peuple est illustré par la représentation d'un couple typique.

Peuples des Étendues nordiques
Ce supplément permet de jouer huit nouveaux peuples :
• les Ergoteurs
• les Gryphes, le Peuple Ailé
• les Hommes-bêtes, le Peuple Bestial
• les Jakas
• les Mirins
• les Stryx
• les Urs

Détails : supplément pdf de 29 pages, noir et blanc, illustré. 2,99 Mo.
Image
L'ombre de l'avir est plus grande aux soleils couchants (Proverbe aériade).

Membre des Ludopathes Éditeurs
www.ludopathes.com
Avatar de l’utilisateur
patrickT
 
Messages: 3
Inscrit le: 05 Sep 2005 11:33
Localisation: Toulouse

Messagepar Mithriel » 08 Mai 2007 06:50

Lionna Ambrelune a écrit:A Y'EST......!!!!!!!!!!!!!!

Le SJ4 est enfin sortit, tout de suite disponible sur le site... (http://www.souffre-jour.com/fanzine/fan ... mmande.php)

Et dans deux trois semaines dans vos boutiques....
Image Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2557
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Messagepar Mithriel » 08 Mai 2007 17:55

Sabbak a écrit:Bonjour à tous!

Notre petite équipe de motivés vous propose un "semi-pro-zine" PDF nommé Lance-Feu pour enrichir vos parties de JdR dans les univers de Michael Moorcock et tout spécialement Hawkmoon.

C'est déjà le 3e numéro, pour un "spécial Granbretons" qui propose des tonnes d'aides de jeu, de PNJ et de scénarios pour jouer à Hawkmoon en vieux routards ou... en testant de nouvelles approches!

Vous trouverez Lance-Feu No3 (mais aussi les No 1 et 2) en vente (4,50 euros, ça me semble honnête!) sur le site indie-rpg.info.

Pour tout contact et/ou questions, une seule adresse: sabbak -at- hotmail -point- com

Ludiques salutations,

Vincent Zimmermann
Image Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2557
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Messagepar Mithriel » 17 Mai 2007 07:21

Atlas Games a écrit: Shipping Status

Houses of Hermes: Societates and the third printing of Unknown Armies 2nd Edition are now safely arrived in our warehouse. We are not yet shipping them out, however, because another new release, Legendary Dungeoneer: Wrath of the Serpent Goddess is in a truck on its way to us, with delivery expected on Friday. To economize on shipping and paperwork, we'll be shipping all three together (as well as the restock orders that distributors have given us).


Posted by John Nephew
5/16/2007 05:00:00 PM
Image Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2557
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Etherne: nouvelle aide de jeu.

Messagepar Schmill » 30 Mai 2007 09:41

[J'espère ne pas me tromper en postant ici, l'ancien sujet Etherne a disparu dans le warp:)]

-Courage maître, nous y sommes presque!

Presque. Voilà bien un mot que Balbus ne supportait plus. Cela devait bien faire trois jours qu'ils étaient presque arrivés au col. Cette destination maudite semblait toutefois toujours s'éloigner au dernier moment, repoussant le délicieux instant où les caravaniers n'auraient plus à monter mais bien à descendre la pente.
En attendant chacun de ses pieds lui semblait aussi lourd que du plomb, et chaque pli du terrain révélait plus loin un nouveau rempart de pierre à gravir, toujours plus haut. Et toujours plus froid.

Comment en était-il arrivé ici?

Balbus se rappela avec douleur le confortable triniclium d'été de son oncle, ses vignes courant sur les tonnelles, le doux gloussement des bassins, le parfum des fleurs, les courbes agréables des servantes ... et l'horrible entretien qui l'avait jeté sur les routes de l'incertitude et, accessoirement, de ces abjectes montagnes.
Son cher parent, patriarche de la famille et sénateur de son état, l'avait doucement rappelé à ses devoirs. Il ne devait pas oublier que la famille passait avant tout, et que la déchéance de celle-ci engagerait tous ses membres. Que leurs ennemis guettaient le moindre de leur faux pas, et que ses petits plaisirs d'enfants devaient cesser pour qu'il rende enfin à sa gens une partie des efforts qui lui avaient été consacrés.
Les périphrases moralisantes avaient rapidement fait place à du concret. Dans la famille on ne perdait jamais de vu ses objectifs. Ou plutôt l'unique objectif: l'argent.
Balbus devait donc être le fer de lance d'une nouvelle aventure du clan : ouvrir de nouvelles relations commerciales avec l'Orient, et tout particulièrement le grand empire sassanide. Il était jeune, dispensable, et par dessus tout son lien parental était assez distant avec son "oncle", qui n'en portait que le nom, pour qu'il ne fut pas considéré au yeux de la loi comme un membre du clan sénatorial. La seule chose qu'il fallait retenir ici était "aux yeux de la loi", la spéculation et l'activité commerciale étant jugé indigne des sénateurs, et donc interdite. Il ne fallait même pas penser à envoyer un affranchi à sa place : "Bien trop dangereux" avait assené son oncle. Il voulait garder le secret absolu sur cette affaire, tant les précédentes avaient misérablement échoué par la faute d'indiscrétions, toutes au profit des familles adverses.

Bref, lui avait le droit de d'ahaner sur les sentes rocailleuses et dans l'air sec et glacial de ces montagnes infernales. Pour tout dire jamais il n'avait vu avant de tels sommets. Les premiers jours il avait été plongé dans une admiration mâtiné de frayeur en découvrant ses remparts de granite, ses abîmes sans fond, ses torrents fougueux et ses pics acérés couronnés de neiges éternelles. Un tel paysage ne pouvait qu'être habité des dieux eux-mêmes.
Mais au fur et à mesure de sa marche son regard s'était peu à peu arraché à cette contemplation. D'abord il ne vit plus que le sentier et son inimitable alternance de pierres et de crottes de chèvres, pour finalement fixer le lent et lourd ballet de ses pieds sur la rocaille. Son esprit même s'était arraché à toutes considérations trop complexes pour n'épouser plus que le rythme monotone de sa marche.

-Voilà maître, le col; l'interrompit simplement son guide.

Le mot fit lentement route dans l'esprit de Balbus. Le col. Ce n'était donc pas une destination mythique, une allégorie de sa mort! Cette interminable marche lui avait presque fait oublié la réalité de cette destination...
Un sursaut d'énergie irrigua soudain les jambes du Latin, et il se mit à marcher avec entrain vers le passage désormais proche, discret passage ouvert entre deux massifs titanesques.
Alors, petit à petit, l'horizon de glace et de rocs qui l'avait accompagné depuis le début s'inclina enfin pour laisser place à un nouveau monde. Les derniers pas de son ascension laissèrent apparaître loin en contrebas une vallée verdoyante, parcourue par un mince serpent bleu aux reflets argentés.
C'est à peine si Balbus se rendit compte de la présence d'un relais sur le col, et d'un groupe s'approchant de leur caravane. Son guide partit aussitôt à leur rencontre et échangea une série de mots brefs et rapides avec eux.
Le Latin se rendit compte soudainement de leur présence et nota avec inquiétude leurs armes; lances, poignards et casques de laitons.

-Que disent t’ils?
-Ce sont les gardes-frontières, maître. Ils nous souhaitent la bienvenue en bienvenue en Hayastan.

Les mots pénètrent Balbus de tout leur sens. L'aventure commençait vraiment pour lui et sa caravane.
Faites vous editer! http://www.labap.com
...et défendez la République ! http://etherne.jdr.free.fr
Schmill
 
Messages: 1
Inscrit le: 21 Juil 2005 18:42
Localisation: Rhône Alpes

Suivant

Retour vers Agenda : conventions, festivals...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité