• Advertisement
Partenaire : LudikBazar

Définition JDR par la FFJDR

Pour se lancer dans les réflexions conceptuelles sur ce média.

Modérateur: Asmis

Définition JDR par la FFJDR

Messagepar Dr.Patate » 07 Fév 2009 03:54

Bonjour la FFJDR,

J'ai une question simple : d'où tenez-vous cette définition du jeu de rôle et sur quelles données vous appuyez-vous concernant ses origines ?
Le jeu de rôle est un jeu de société qui prend ses origines dans les contes au coin du feu. Les spectateurs participent au conte en imaginant les actions des personnages. Le conteur mène le jeu en tenant compte de ces actions dans la suite de son récit. Ainsi l'histoire se construit grâce à l'imagination de l'ensemble des participants, c'est donc une sorte de conte interactif.

source : http://www.ffjdr.org/jdr/definitions

Pour faire simple, la partie sur l'origine du jeu de rôle est "agréable", "positive" et "valorisante", mais elle me me semble tout à fait fantaisiste et infondée !

Enfin, si je passe les arguments historiques, cette origine n'est pas en adéquation avec celle connue et référencée.

Cordialement, et dans l'espoir d'une discussion fertile,
D.V.
Dr.Patate
 
Messages: 24
Inscrit le: 07 Fév 2009 03:13

Messagepar nicolas » 07 Fév 2009 05:53

Moi, cette définition je la prend comme acquise, et je n'avais pas eut l'idée de la critiquer.

Je connais en effet l'origine du JdR dans "la communauté des joueurs", mais je pense que cette même origine s'inscrit dans l'histoire de l'humanité, avec donc comme ancestrale pratique, les contes aux coins du feu.

Par contre, même si je ne remet pas en question cette définition, c'est vrai que si elles ne sont pas indiquer, il faudrait indiquer comment la définition a été gravé dans le marbre :
Sans doute après un long débat d'experts rôlistes de très longues dates. Edit : autant pour moi, c'est clairement indiqué
Sans doute à la lecture "des études sérieuses"

Je me suis toujours dit qu'il faudrait que je me fournisse le livre "Les Forges de la Fiction", cette étude sociologique du CNRS sur le Jeu de Rôles. D'ailleurs, il doit sûrement lister en fin une bibliographie complète des ouvrages de recherche et d'études concernant le Jeu De Rôles.

Il faudra aussi un jour que je me fournisse le mémoire « Une analyse des Jeux de rôle » (1996, Jean-Jacques Bourdin).

La définition de la FFJDR a le mérite de correspondre aussi bien à la pratique de ceux qui jouent à Star-Wars, Appel de Cthulu, D&D, Vampire, Toons, Schtroumphs... Depuis le 0 lancé de dès, 0 pions, 0 plateau, jusqu'à D&D avec figurines et tuiles D&D et marqueurs d'effet de zone.
Avatar de l’utilisateur
nicolas
 
Messages: 1419
Inscrit le: 28 Juin 2007 11:53
Localisation: Auxerre

Messagepar Mithriel » 07 Fév 2009 08:01

Cette définition a été proposée pour communiquer positivement à une époque où on avait grandement besoin de rassurer sur le JdR.

Depuis, nous avons proposé une définition plus "factuelle" sur ce forum. Le CA de la fédé de l'a apparemment pas retenue et je crains de l'avoir perdue. Dommage, elle nous plaisait bien...
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2739
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Messagepar nicolas » 07 Fév 2009 08:07

C'est pas la FFJDR, bien sûre, mais la définition de jdrtv, en une courte vidéo de 5-6 minutes est vraiment bien.

C'est en vidéo et il y a d'autres petits article-vidéos complémentaires très bien, notamment la présentation des dès et du jdr Appel de Cthulu.
Avatar de l’utilisateur
nicolas
 
Messages: 1419
Inscrit le: 28 Juin 2007 11:53
Localisation: Auxerre

Messagepar Dr.Patate » 07 Fév 2009 08:59

Nicolas a écrit:Moi, cette définition je la prens comme acquise, et je n'avais pas eu l'idée de la critiquer.

Je connais en effet l'origine du JdR dans "la communauté des joueurs", mais je pense que cette même origine s'inscrit dans l'histoire de l'humanité, avec donc comme ancestrale pratique, les contes aux coins du feu.


C'est là tout le problème.
Je ne critique pas l'objet définit, mais principalement son origine. J'ai lu Caira. J'ai lu pas mal d'autres choses. L'origine présentée dans la définition proposée n'est pas exacte, en l'occurrence, elle ne fait pas référence à celles réellement historiques (à savoir le wargame, figurine, GG, etc.).

A l'opposé, l'histoire ancestrale au coin du feu, c'est bien joli mais ça ne reflète pas à ma connaissance une réalité. Dans cette partie de "l'histoire de l'Humanité" auquel il est fait allusion, il n'est pas question de ludisme en tant que tel, et rien ne permet de confirmer que nos ancêtres intervenait des les histoires, quand à l'interprétation de rôles par l'auditoire... Les fonctions de ces "contes au coin du feu" semble bien différente de la pratique de l'activité que nous appelons JdR.

Ce que je souhaiterais dire par là, c'est que ce n'est pas parce que "ça fait bien", que c'est "joli", ou pour tout autre raison politique, qu'il faut affirmer quelque chose qui n'est pas "affirmable" (voire même qui est contestable sur plusieurs points). Cela d'autant plus venant de la FFJDR qui se veut fédérant l'image du JdR en France. Autant que l'image soit "réelle".

Mithriel a écrit:Depuis, nous avons proposé une définition plus "factuelle" sur ce forum. Le CA de la fédé de l'a apparemment pas retenue et je crains de l'avoir perdue. Dommage, elle nous plaisait bien...


Le CA, c'est combien de personnes pour savoir ? Cela veut-il dire que le CA se retrouve davantage dans cette définition "bucolique" ?

D.V. (toujours ouvert à la discussion malgré son point de vue "plutôt tranché")
Dr.Patate
 
Messages: 24
Inscrit le: 07 Fév 2009 03:13

Messagepar Julius » 07 Fév 2009 09:37

En fait, on pourrait opposer ici deux visions :

- l'origine classique du jdr (chainmail, DD) bref une provenance directe du wargame donc d'un jeu stratégique.

- l'art du conte que l'on va retrouver comme symbole de nombreux jeux actuels.


La ffjdr a préféré choisir une vision "role play" plutôt que "roll play". Si le système de jeu descend effectivement des jeux wargames, la philosophie d'un Maléfices (par exemple) en est très éloignée. Il est difficile d'affirmer que le jeux de rôles est un descendant des contes au coin du feu, mais on retrouve malgré tout des rôles sociaux communs à ces deux activités. La parenté ne me choque donc pas.

Mais je suis d'accord pour dire que cette définition est bien trop incomplète pour être laisser telle quelle. On peut considérer que les liens fournis par la ffjdr permettent d'avoir des définitions plus précises (avec beaucoup de bienveillance à l'égard de la ffjdr, mais ça ressemble à de la publicité trompeuse).
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.

Courteline, georges
Avatar de l’utilisateur
Julius
 
Messages: 964
Inscrit le: 29 Avr 2003 10:16
Localisation: Ecran de pub de 20h36

Messagepar Captain caverne » 07 Fév 2009 11:02

Sije me souviensien on m'avait dis à moi : le JDR est un jeu e coopération où un groupe de plusieurs héros voyagente t combattent ensemble. Donc arrête de voler l'or du druide !

Sa devait être un truc comme ça.
Avatar de l’utilisateur
Captain caverne
 
Messages: 164
Inscrit le: 09 Jan 2009 21:06

Messagepar Mithriel » 07 Fév 2009 14:26

Dr.Patate a écrit:Le CA, c'est combien de personnes pour savoir ? Cela veut-il dire que le CA se retrouve davantage dans cette définition "bucolique" ?


C'est probablement juste qu'ils avaient d'autres chats à fouetter à l'époque. Pour répondre à la première question : pas assez (moins d'une dizaine).

EDIT (Greewi) : Retrait double post (Fallait faire éditer et non citer :) ) !
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
 
Messages: 2739
Inscrit le: 21 Nov 2001 01:00

Messagepar Nemra » 07 Fév 2009 14:30

Captain caverne a écrit:Donc arrête de voler l'or du druide !


Est-ce que tu le lui as rendu ? Si oui, alors as-tu versé des intérêts et à quel taux ?

* Nemra prend la porte *
Gloire au Bloup !
Avatar de l’utilisateur
Nemra
 
Messages: 218
Inscrit le: 01 Avr 2007 16:02

Messagepar Greewi » 07 Fév 2009 19:37

Ah, la traditionnelle bagarre entre roleplay et rollplay... Personnellement, je pense qu'aucune définition qui impose une façon de jouer ne satisfera quelqu'un.

On pourrait imaginer des définitions dans le genre :
- "Jeu de société ou les joueurs résolvent un scénario en incarnant des personnages."
- "Jeu ou les joueurs jouent le rôle d'un personnage dans une histoire fictive."
- "Jeu où les joueurs construisent une histoire fictive en incarnant des personnages."

Et j'en passe. Déjà dans tous les cas, quelqu'un qui lit la définition n'a aucune idée de comment ça peut bien se jouer. Déjà que ces définitions sont très partiales, rajouter une idée de comment on y joue briserait tout.

Historiquement, le JDR est parti du wargame à une figurine et a évolué (enfin certaines branches) vers une sorte de conte interactif ou d'écriture d'histoire collaborative. De cette évolution, il y a un paquet d'éléments qui sont apparus (et qui ne sont pas si évident pour les rôlistes eux même en général !) tels que le système, l'univers, la narration, l'interprétation, le scénario, l'ambiance et même le hors-jeu ! Pour couronner le tout, suivant le groupe de jeu auquel on s'intéresse on s'aperçoit que ces éléments n'ont pas tout la même importance et que leur ordre varie du tout au tout d'une table à l'autre !

Je ne dit pas qu'une définition n'est pas réalisable (c'est même relativement simple), mais je pense qu'il tenir compte de ces éléments lorsqu'on la rédige et qu'elle risque de prendre probablement plusieurs phrases.
Les choses imaginaires sont.
Elle existent dans nos cœurs.
Nous en ressentons l'émotion
et parfois elles nous font peur.

- Sylvain "Greewi" Dumazet
Avatar de l’utilisateur
Greewi
 
Messages: 386
Inscrit le: 14 Oct 2003 21:49
Localisation: Thorigny (77)

Suivant

Retour vers Réflexions, théories et concepts

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invité(s)

cron