Les réseaux sociaux : outils de rencontres rôlistes utiles ou cloaque de haine et d'entresoi

Bonjour les gentils gens

Depuis un moment je me force à sortir de ma zone de confort (FB) pour tester d’autres types de réseaux sociaux et leur rapport aux JDR.

Bon pour Tik Tok pour le moment c’est vraiment minimaliste : quelques passionnés qui partagent une tranche de vie rôliste, un délire, une place dans une table de jeu mais ça reste marginal : j’ai plus de chance de tomber sur un Twerk ou une danse de Boobs en tenu moulante.

Twitter … J’en avais la vision du croisement d’une fosse à purin à ciel ouvert et d’un asile d’aliénés. J’ain donc été assez surpris quand j’ai appris que des personnes tout a fait raisonnables comme Matthieu B. s’en servent pour faire la promotion du JDR et des choses connexes autour.

Par contre je suis malheureusement tombé sur des échanges peu amènes avec sans aucun rapport avec notre loisir et permettant juste à une poignée de noreallife d’insulter de parfais inconnus en loucedé avec un courage que seul internet fournis.

On a donc bien deux utilisations distinctes : promotions, rencontres et déversoirs de haine.

Je ne comprends pas cette façon de faire, de concevoir le monde, un peu comme si on se sentait obliger de critiquer la façon de jouer de l’autre, ce parfait inconnu derrière le pseudonyme qui nous agacé.

Et vous … Avez vous aussi ce ressenti ?

1 « J'aime »

C’est tout le problème des réseaux sociaux généralistes : on y confond vite tout et tout le monde.

Sans compter le fonctionnement des algorithmes qui ont pour but de présenter l’information dans le but d’obtenir le plus « d’engagement »… (les épisodes de « dopamine » d’arté sont très pédagogues sur le sujet d’ailleurs). Le côté déversoirs de haine, c’est la conséquence du travail de ces algo qui poussent les gens à d’hurler dessus pour dire la même chose.

Bref, Facebook, j’y limite mes interactions sur les groupes. Twitter, c’est un compte générique pour l’association ou je n’y diffuse que les informations sur l’asso… sinon Mastodon est peu peuplé à ce jour, mais les échanges sont plus cordiaux et intéressants qu’ailleurs. La raison est simple : le réseau est un ensemble d’instance fédérées qui peuvent chacune être modérée comme il se doit (neutralité des modo, respect strict des lois du pays de l’instance… ) et celles qui ne sont pas « modérées » se retrouvent en blacklist des autres instances qui respectent les règles « communes » tacites.

L’instance mastodon de l’association Aux Portes de l’Imaginaire

Perso, je suis très fan du format de forum Discourse, je regrette de ne pas avoir le temps d’intervenir plus sur celui de la fede (autrement que l’administration technique de l’application et du serveur :wink: ). On y retrouve l’aspect social des réseaux sociaux modernes, sans l’aspect généraliste et avec plus de facilité pour retrouver des réponses et échanges. Pareil nous avons aussi un Discourse dans l’association qui peine à reprendre… il permet notamment d’être le fil de commentaires des articles du site de l’association (mais en migration depuis quelques mois… avec la centaine d’article qui s’y trouvent, c’est un gros chantier).

Pour le forum :

Par contre, Discord, j’en reste assez éloigné. J’ai d’autres moyens de visio plus fonctionnels, universels et accessibles (et qui ne demandent pas qu’on y reste connectés à la différence de Discord) et des équivalents y’en a même des pelletés ! Pour l’association on a opté pour Rocket.Chat qu’on ouvre aussi à l’extérieur pour les fils concernant nos jdra (et ceux qu’on édite).

Enfin, on avait tenté de mettre en place un réseau social/groupware pour la création rolistes… ça prend pas facilement.

https://forges.portes-imaginaire.org

Par contre, l’avantage des réseaux généralistes restent la facilité pour s’adresser à l’extérieur de la communauté roliste.

3 « J'aime »

Merci pour ces deux liens.